La langue française

Théologique

Définitions du mot « théologique »

Trésor de la Langue Française informatisé

THÉOLOGIQUE, adj.

A. − PHILOS., RELIG. Qui concerne la théologie. La théorie démocratique de la liberté est incompatible avec la doctrine théologique de la grâce (Proudhon, Révol. soc., 1852, p. 20).L'animal, innocent d'un point de vue théologique, parce qu'il n'y a pas de péché sans conscience (Choisy, Psychanal., 1950, p. 84).V. mystique ex. 3.
SYNT. Science théologique; langage théologique; courant, principe, question, système, thèse théologique; argument, conception, considération, explication, interprétation, opinion, raisonnement, réflexion théologique; autorité, école théologique; études théologiques; conférence, exposé théologique; controverse, discussion, dispute, querelle théologique; dictionnaire, encyclopédie, ouvrage théologique.
[Chez les casuistes] Péché théologique. Libre et volontaire transgression de la loi de Dieu, faite en connaissance de Dieu et de la loi et entraînant nécessairement la damnation (d'apr. Littré Suppl. 1877). Des obsessions sacrilèges (...) le poussent, comme il dit, à accomplir tous les péchés théologiques (Janet, Obsess. et psychasth., t. 1, 1903, p. 15).
B. − PHILOS. [Chez A. Comte] État théologique. État initial du développement de l'esprit humain, dans lequel ,,il se représente les phénomènes comme produits par l'action directe et continue d'agents surnaturels plus ou moins nombreux, dont l'intervention arbitraire explique toutes les anomalies apparentes de l'univers`` (Lal. 1968). La conception de l'état théologique est chez Comte une profonde théorie de l'imagination et du mythe (Lacroix, Marxisme, existent., personn., 1949, p. 53).V. positif1ex. 4.
REM. 1.
Théologico-, élém. de compos.représentant l'adj. théologique, entrant dans la constr. d'adj. signifiant « qui est à la fois théologique et [ce que désigne le 2eélém.] ».a)
Théologico-intuitif, -ive. -Aux époques de système Ideate (théologico-intuitifs) succèdent les époques de systèmes Idealistic (rationalistes) (Traité sociol., 1968, p. 114).
b)
Théologico-métaphysique. -La philosophie positive comporte nécessairement, chez les esprits bien préparés, une aptitude très supérieure à celle qu'a pu jamais offrir la philosophie théologico-métaphysique (Comte, Esprit posit., 1844, p. 33).
c)
Théologico-politique. -Spinoza le Spinoza du Traité théologico-politique, ce pur chef-d'œuvre de critique philologique et historique (M. Bloch, Apol. pour hist., 1944, p. 37).
2.
-théologique, élém. de compos. entrant dans la constr. d'adj. signifiant « qui est à la fois [ce que désigne le 1erélém.] et théologique ».a)
Mystico-théologique. -La religion qu'a professée Jésus (...) ne se fût point reconnu[e] dans le système mystico-théologique instauré par Paul (Weill, Judaïsme, 1931, p. 212).
b)
Philosophico-théologique. -La connaissance philosophico-théologique se place au premier rang [du savoir dans les structures féodales] (Traité sociol., 1968, p. 129).
c)
Politico-théologique. -Le discours politico-théologique imposé par une frange qui se disait persécutée (Le Nouvel Observateur, 6 juin 1977, p. 3, col. 1).
Prononc. et Orth.: [teɔlɔ ʒik]. Ac. 1694, 1718: theo-, dep. 1740: théo-. Étymol. et Hist. 1. a) 1375 [impression prob. de 1486] conclusions theologiques (Raoul de Presles, Cité de Dieu ds Delb. Notes mss d'apr. DG [la fiche semble égarée]); 1440-42 [ms. 1481] dits theologicques (Martin Lefranc, Champion des Dames, Ars. 3121, fol. 43d ds Gdf. Compl. [ne figure pas ds l'éd. A. Piaget]); b) fin xives. empl. subst. fém. « théologie » (Eustache Deschamps, Balade ds Œuvres, éd. Queux de St-Hilaire, t. 5, p. 190); 2. fin xives. [ms.] « théologal » vertus theologiques (Philippe de Mézières, Songe viel pelerin, Ars. 2682, I, 7 ds Gdf. Compl. [éd. G. W. Coopland, I, 7, p. 212: vertuz theologales]). Empr. au lat. eccl.theologicus (relevé une 1refois au ives. chez l'historien Ammien Marcelin) « qui concerne la théologie » (xiies., Pierre Lombard, Sentences), « théologal » (xiiies., St Thomas, Somme: virtutes theologicae ds Blaise, Latin. med. Aev.); gr. θ ε ο λ ο γ ι κ ο ́ ς « qui concerne la connaissance de Dieu » (Liddell-Scott). Fréq. abs. littér.: 515. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 807, b) 754; xxes.: a) 523, b) 782.
DÉR.
Théologiquement, adv.,philos., relig. Selon les principes de la théologie, d'un point de vue théologique. L'Islâm ne dispose d'aucune espèce d'autorité centrale qui puisse lui imposer, comme théologiquement orthodoxes, des adjonctions ou des suppressions (G.-H. Bousquet, Prat. rit. Islâm, 1949, p. 124). [teɔlɔ ʒikmɑ ̃]. Ac. 1694, 1718: theologiquement, dep. 1740: théo-. 1reattest. 1574 (Amyot, Fatale destinée ds Hug.); de théologique, suff. -ment2*. − Fréq. abs. littér.: 18.

Wiktionnaire

Adjectif

théologique \te.ɔ.lɔ.ʒik\ masculin et féminin identiques

  1. (Théologie) Qui concerne la théologie.
    • Des compositions d'un autre genre, appartenant de même à la littérature théologique, se sont continuées en latin, et en même temps ont commencé à être écrites en français; […]. — (Jean-Jacques Ampère, La Littérature française au moyen-âge, Revue des Deux Mondes, 1839, tome 19)
    • A quoi rêvais-je? ce n'était certainement pas à quelque argutie théologique; non, c'était à cette lutte éternelle du bien et du mal, qui tiraille l'homme depuis le jour du péché; […]. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • Le premier, Abélard avait eu l'idée de composer une somme théologique suivant la méthode des Dialecticiens, […]; mais le traité qu'il écrivit tout d'abord, […], comprend seulement l'étude de Dieu et de la Trinité. — (Louis Rougier, Histoire d'une faillite philosophique: la Scolastique, 1925, éd.1966)
  2. (Figuré) (Péjoratif) Idéologiquement obtus.
    • En France on préfère les positions idéologiques, voire théologiques, comme sur les 35 heures qui seraient la source de tous nos maux. Alors que pendant la crise, là où les accords 35 heures avaient mis en place l'annualisation, il y a eu sauvegarde de l'emploi. — (Il n'y a pas de politique industrielle, interview de François Chérèque, dans L’Usine nouvelle, 15 avril 2010)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

THÉOLOGIQUE (té-o-lo-ji-k') adj.
  • Qui concerne la théologie. Une vaste et profonde lecture dans les matières théologiques, Fontenelle, Boerhaave. Le respectable Barnevelt mourut sur l'échafaud pour la plus folle et la plus impertinente dispute qui ait jamais troublé les cerveaux théologiques, Voltaire, Dict. phil. Quisquis.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

THÉOLOGIQUE. Ajoutez : Chez les casuistes, péché théologique, libre et volontaire transgression de la loi de Dieu, faite en connaissance de Dieu et de la loi ; ces péchés entraînent nécessairement la damnation, Ant. Arnauld, 5e dénonciation, IV, Œuvres, Lausanne, 1780, p. 318.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « théologique »

Du latin theologicus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. theologicus, de θεπμπγιϰὸς, de θεολογία, théologie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « théologique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
théologique teɔlɔʒik

Citations contenant le mot « théologique »

  • Il faut relire la Bible sans la distance théologique. Et si l’on se livre à cet exercice, on découvre des histoires insensées. De Elisabeth Badinter / Lire, 1er mars 2015
  • [Les trois états successifs de toute pensée et de toute connaissance] : l'état théologique, ou fictif ; l'état métaphysique, ou abstrait ; l'état scientifique, ou positif. Auguste Comte, Cours de philosophie positive
  • Mourir pour ses convictions théologiques est le pire usage qu'un homme puisse faire de sa vie. De Oscar Wilde
  • Les tensions qui se manifestent aujourd'hui en France ne sont pas de même nature que les conflits théologiques de jadis. De Henri Guaino / Le Figaro, 23 janvier 2015
  • On veut sans doute dire que les œuvres théologiques de grande ampleur sont invisibles aujourd’hui ce qui n’honore guère les théologiens qui sont à la peine dans les universités catholiques et les séminaires. C’est oublier aussi que la théologie contemporaine dépasse les frontières confessionnelles et s’ouvre sur le champ très vaste des traditions chrétiennes. Sans doute sous estime-t-on encore le fait que les œuvres de ces « grands » théologiens se sont construit le plus souvent sur près de 50 années dans le dialogue avec les différentes traditions chrétiennes et les autres religions que le concile Vatican II ouvrait largement. Laissons le temps à celles et ceux qui cherchent pour parvenir à une production comparable à celle de leurs prédécesseurs. Une génération postconciliaire a déjà fait ses preuves avec Claude Geffré, Louis-Marie Chauvet, Xavier Thévenot, Jacques Briend. Une autre éclôt avec Vincent Holzer, Emmanuel Durand, Olivier Artus, Roberto Repole, Massimo Epis, Xavier Morales, Michael Seewald, Benoit Bourgine etc. La Croix, Au chevet de la théologie
  • Face à la baisse du nombre de séminaristes, un groupe de travail de la Conférence épiscopale allemande a proposé, fin juin, de concentrer la formation sur un nombre réduit de diocèses. Une annonce qui suscite des critiques de la part des évêchés écartés et des facultés qui craignent un appauvrissement de l’enseignement théologique. La Croix, Les évêques allemands sont prêts à réduire le nombre de séminaires
  • En cinq ans d’existence, le Centre suisse islam et société (CSIS) de l’Université de Fribourg a gagné une place de choix dans l’expertise sur cette religion émergente en Europe. Son champ d’étude islamo-théologique le place à part, entre une approche confessante et une vision scientifique. Explications et premier bilan avec le théologien catholique allemand Hans-jörg Schmid, directeur et cofondateur du CSIS. Le CSIS se dit à la croisée de deux Le Courrier, Une théologie positive de l’islam - Le Courrier
  • Il pouvait se permettre d’aborder sans fard la crise du christianisme, s’appuyant sur la légitimité que confèrent des décennies de travail et d’engagement théologique. Né en 1915, à Salbris (Loir-et-Cher), et entré fin 1938, à 23 ans, dans la Compagnie de Jésus, le père Moingt aura consacré toute sa vie à l’intelligence de la foi chrétienne. La Croix, Mort de Joseph Moingt, la foi en perpétuel questionnement
  •  Jésus Christ a-t-il existé ? La question revient à moult reprises dans les courriers que j’ai reçus. On ne dispose d’aucune certitude à ce sujet. Une telle figure a peut-être existé au début de l’ère chrétienne, mais comme pour Moïse ou le roi Salomon, le lien est ténu entre l’existence réelle et la représentation théologique imaginaire.  Club de Mediapart, Et si Jésus était arabe ! | Le Club de Mediapart
  • Marquées par le congrégationalisme – chaque assemblée locale est autonome – les églises baptistes se caractérisent par une étonnante diversité théologique. Aux États-Unis, les principales unions d’Églises baptistes s’inscrivent aussi bien dans la tradition évangélique (comme la Convention baptiste du Sud, première dénomination protestante dans le pays), “historique” (telles les Églises baptistes américaines – American Baptist Churches) que protestante noire (comme la Convention baptiste nationale). Reforme.net, Qui sont les baptistes ? - Reforme.net
  • C’est un projet sur lequel le Centre théologique de Caen (CET) travaille depuis près de trois ans avec l’Institut catholique de Paris (ICP) et le Centre théologique universitaire (CTU) de Rouen. Ces trois entités viennent d’annoncer l’ouverture, à la rentrée prochaine, de l’Institut normand de sciences religieuses (INSR). La Croix, Un nouveau centre de formation théologique pour tous les Normands
  • Le Conseil théologique musulman de France a annoncé la date du premier jour de Dhul-Hijjah 1441/2020, selon les calculs scientifiques. « Compte tenu des données scientifiques les plus précises, en ce qui concerne le mois de Dhul-Hijjah : La conjonction (nouvelle lune) aura lieu le 20 juillet 2020 à 17h33 GMT (19h33 heure de Paris) ». Observ'Algérie, La date de l'Aïd el-Adha 2020 en France annoncée (CTMF)

Images d'illustration du mot « théologique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « théologique »

Langue Traduction
Anglais theological
Espagnol teológico
Italien teologico
Allemand theologisch
Chinois 神学的
Arabe لاهوتي
Portugais teológico
Russe теологический
Japonais 神学的
Basque teologikoa
Corse teologicu
Source : Google Translate API

Synonymes de « théologique »

Source : synonymes de théologique sur lebonsynonyme.fr

Théologique

Retour au sommaire ➦

Partager