La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « dérouiller »

Dérouiller

Définitions de « dérouiller »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉROUILLER1, verbe trans.

A.− Enlever la rouille de. Dérouiller des armes (Ac.1798-1932).L'ablution du temple, dont on arrose et dérouille les chaînes, les gonds et les verrous (Hugo, Fin Satan,1885, p. 825).
Emploi pronom. à sens passif. Perdre sa rouille. Le second hiver, le poêle ne se dérouilla seulement pas (Zola, Assommoir,1877, p. 683).
B.− Au fig.
1. Emploi pronom. Se donner de l'exercice, se mettre en train physiquement. Se dérouiller les jambes. J'ai monté à cheval à deux heures pour me dérouiller (Maine de Biran, Journal,1816, p. 176).
2. Rafraîchir, exercer ses facultés intellectuelles, ses sentiments. Le cœur se rouille. Dérouillons-le (Bernanos, Lettres inéd.,1906, p. 1737).
Emploi pronom. Se dérouiller la mémoire (Ac.1932).
P. ext. [L'obj. désigne une pers.] Donner de bonnes manières à, dégrossir. Le commerce du monde l'a dérouillé (Ac.1798-1932).
Rem. On rencontre ds la docum. a) Une accept. métaph. ds la lang. triviale [Le suj. désigne une prostituée] Entraîner un client. Les gonzesses dérouillent comme des championnes ce soir, les hommes vont bicher (Simonin, Pt Simonin ill., 1957, p. 47). b) Dérouillé, ée en emploi adj. Le jeune vieillard, le septuagénaire dérouillé (Morand, L'Eau sous les ponts, 1954, p. 110). c) Le dér. dérouilleuse, subst. fém. [Jeannette à Tonton :] dérouilleuse de braquemards pestiférés! ([Leclair], Méditations hussard, 1809, p. 25).
Prononc. et Orth. : [deʀuje], (je) dérouille [deʀuj]. Ds Ac. 1694, s.v. desroüiller; ds Ac. 1718-1932 sous la forme sans tréma. Étymol. et Hist. 1. 1195 sens propre desroïllier ici intrans. « perdre sa rouille » (Ambroise, Guerre Sainte ds T.-L.); 2. 1393 fig. « nettoyer, désengourdir » (Ménagier, II, 291 ds T.-L.); spéc. 1616 dérouiller les esprits (D'Aubigné, Hist., II, 311 ds Littré); 3. 1924 pop. « battre » (Esn.). Dér. de rouiller*; préf. dé(s)-* (lat. dis-); formé comme anton. de enrouillié « rouillé » (Chrét. de Troyes, Charette, éd. M. Roques, 5118). Fréq. abs. littér. : 32.

DÉROUILLER2, verbe.

Populaire
A.− Emploi trans. Donner une volée de coups à quelqu'un. Synon. corriger, rosser :
1. À la maison, ça recommence, ça repique en trombe... c'est un ouragan... mon père me dérouille à fond, à plein coups de bottes, il me fonce dans les côtes, il me marche dessus, il me déculotte. En plus il hurle que je l'assassine!... Céline, Mort à crédit,1936, p. 124.
B.− Emploi intrans. Recevoir une volée de coups, une algarade, subir des désagréments. (Quasi-)synon. pop. déguster :
2. ... mon chauffeur (...) vitupère contre les tringlots « qui se la coulent douce à Nancy, pendant que les cons comme nous dérouillent sans cesse ». Abellio, Heureux les pacifiques,1946, p. 290.
Prononc. : [deʀuje], (je) dérouille [deʀuj]. Étymol. et Hist. Cf. dérouiller1. Fréq. abs. littér. : 12. Bbg. Hotier (H.). Le Vocab. du cirque et du music-hall en France. Paris, 1973, p. 47, 134.

Wiktionnaire

Verbe - français

dérouiller \de.ʁu.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se dérouiller)

  1. Débarrasser de la rouille.
    • La porte en fer forgé est trop vieille, on n’arrive plus à la dérouiller.
  2. (Figuré) Remettre une personne ou une de ses facultés physiques ou intellectuelles en état de fonctionner normalement.
    • Il n’écrivait plus depuis un certain temps, il a fallu le dérouiller !
  3. (Figuré) (Populaire) Donner une correction, une raclée (une dérouillée).
    • J’ai connu des types qui sont venus exprès du Texas ou de Californie à New-York dans l’espoir de mettre la main sur lui et lui flanquer une rossée. Et quand je dit rossée, je suis timide — je veux dire le dérouiller, l’aplatir comme une crêpe. — (Henry Miller, L’Ancien Combattant alcoolique au crâne en planche à lessive, dans Max et les Phagocytes, traduction par Jean-Claude Lefaure, éditions du Chêne, 1947)
    • – Il la frappait ?
      – Il lui foutait sur la gueule. Ils ont passé un peu plus d'une semaine à Reugny. Il l’a dérouillée deux fois.
      — (Franz Bartelt, Hôtel du Grand Cerf, Le Seuil, 2017)
  4. (Pronominal) Perdre sa rouille.
    • La serrure se dérouille peu à peu.
  5. (Pronominal) Retrouver un fonctionnement normal, retrouver son agilité.
    • Ma mémoire commence à se dérouiller.

dérouiller intransitif

  1. (Figuré) (Populaire) Recevoir une correction, une raclée.
    • Il a sérieusement dérouillé, ils s’y sont mis à trois pour le tabasser !
  2. (Figuré) (Familier) Subir les séquelles, souffrir des conséquences de quelque chose.
    • J’ai dérouillé depuis quelques mois : ma mère est morte, j’ai été opéré d’un cancer …
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉROUILLER. v. tr.
Débarrasser de la rouille. Dérouiller des armes. Dérouiller des revolvers. Le fer se dérouille peu à peu lorsqu'on le manie souvent. Figurément, il signifie Remettre une personne ou une de ses facultés physiques ou intellectuelles dans son état antérieur, ou quelqu'un de ses organes en état de fonctionner normalement. Il n'écrivait plus depuis un certain temps, il a fallu le dérouiller ou qu'il se dérouille. Il a fini par se dérouiller. Se dérouiller les jambes par la marche. Se dérouiller la mémoire. Par extension et familièrement, il signifie encore Faire sortir de l'ignorance ou de la grossièreté. Le commerce du monde l'a promptement dérouillé.

Littré (1872-1877)

DÉROUILLER (dé-rou-llé ; ll mouillées, et non dé-rou-yé) v. a.
  • 1Enlever la rouille. Dérouiller des armes.
  • 2 Fig. et familièrement, faire montre de quelque connaissance mise depuis longtemps en oubli. Qu'il y aurait un beau gémissement à faire là-dessus, qui me ferait encore dérouiller du latin et des passages ! Saint-Simon, 299, 113.
  • 3Instruire, façonner, polir quelqu'un. L'air du monde dérouille l'esprit.
  • 4Se dérouiller, v. réfl. Perdre la rouille. Le fer se dérouille par le frottement.

    Fig. Se remettre au fait d'une chose qu'on a jadis apprise, pratiquée, etc. Il y a longtemps qu'il n'a vu de latin ; il aurait besoin de se dérouiller.

    Se façonner, se polir. Ce jeune homme commence à se dérouiller.

HISTORIQUE

XIVe s. Le baignier [l'épervier], qui le fait avancier, desrouillier et mettre à point ses plumes, Ménagier, III, 2.

XVIe s. L'aise y sema les vices, comme la chaleur les serpents ; la roine de Navarre eut bien tost desrouillé les esprits, et fait rouiller les armes, D'Aubigné, Hist. II, 344.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dérouiller »

Dé… préfixe, et rouille.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1565 ; usage intransitif 1196) De l’ancien français desroiller, du préfixe dé- et de rouille.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dérouiller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dérouiller derwijr

Évolution historique de l’usage du mot « dérouiller »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dérouiller »

  • «Ça prend sept minutes et tu peux intégrer ça dans ta vie de famille. Dans un premier temps, je voulais dérouiller mon corps, et maintenant que j’ai perdu du poids, je veux gagner du muscle», a-t-il mentionné. Le Journal de Québec, Maigrir à la maison: c’était «maintenant ou jamais» | JDQ
  • Antoine Vayer : Il faut aller sur des activités de plein air, c'est évident. Ce que je préconise, c'est la marche à pied de basse intensité. Quand on dit marche à pied, ça peut aller de 4 à 10 km/h pour les plus sportifs. Rien de mieux pour se dérouiller après une période de confinement pendant laquelle on est resté chez soi. Pour de multiples raisons, d'ailleurs, on sait que l'on craint moins le virus à l'extérieur que dans des endroits clos. C'est moins exigeant physiquement que le footing, qui nous oblige à beaucoup suer. Les gens ont tendance à penser que c'est parce que l'on sue que l'on perd du poids. C'est complètement faux. Il faut savoir une chose que la plupart des gens ignorent, c'est que le corps humain est fait pour bouger, grimper, mais surtout pas pour courir. Au-delà de 70 kilos, ce qui est le lot de beaucoup d'hommes, ça devient un exercice très pénible, mais la marche, elle, est dans notre nature. Le Point, Déconfinement : « Rien de mieux que la marche pour se dérouiller » - Le Point
  • Avec le confinement et puis le déconfinement, le président du Cochonnet canétois Guy Falliès a ameuté ses troupes pour redonner un meilleur look au boulodrome. En effet, les herbes ont largement envahi les terrains. Pour ce rendez-vous, aidé par la municipalité qui a prêté le chalumeau désherbeur, tous les participants armés de binettes, râteaux, pelles et brouette ont pu nettoyer les terrains, avec la présence de trois des nouveaux conseillers. Durant la matinée, chacun du bureau et du conseil d’administration a ainsi fait valoir leur talent de jardinier. Puis est venu le moment de se reposer et de penser à la saison qui va s’ouvrir, avec en premier l’ouverture de la buvette les après-midi pour ceux qui vont venir dérouiller leurs boules pour des parties avec la distanciation recommandée. lindependant.fr, Canet-d’Aude : nettoyage du boulodrome - lindependant.fr
  • Pour retrouver leurs sensations les joueurs ont reçu une fiche de préparation individuelle. Certains viennent se dérouiller les articulations à la Châtaigneraie, d’autres se préparent et suivent les recommandations du staff technique sur d’autres terrains de jeu. ladepeche.fr, Le FC Pamiers va aligner trois équipes seniors - ladepeche.fr
  • L’ascension était impitoyable, un progrès verbal de cent trente cinq écus venait dérouiller le faux tif de son escalade incongrue. Les chaluts de pouvoir furent si vertueux que l’opinion s’élut de la dérive colmatée. Le commando de bord dut se dissoudre à en rabattre, il fut décédé de sublimer la mesure, de pester aller les gants, de passer la main sous le dégel pour montrer lattes blanches. Club de Mediapart, Les maux tordus d'un virus qui ne vaut guère mieux ! | Le Club de Mediapart
  • Le club de basket propose à ses licenciés (7-17 ans) un stage gratuit du 6 au 10 juillet, pour finir de se dérouiller et passer de bons moments ensemble. midilibre.fr, Basket : reprise dans la joie et la bonne humeur - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « dérouiller »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dérouiller »

Langue Traduction
Anglais derail
Espagnol hacer descarrilar
Italien deragliare
Allemand entgleisen
Chinois 出轨
Arabe الخروج عن مساره
Portugais descarrilhar
Russe пускать под откос
Japonais 脱線する
Basque derail
Corse derail
Source : Google Translate API

Synonymes de « dérouiller »

Source : synonymes de dérouiller sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dérouiller »

Dérouiller

Retour au sommaire ➦

Partager