La langue française

Contretemps

Sommaire

  • Définitions du mot contretemps
  • Étymologie de « contretemps »
  • Phonétique de « contretemps »
  • Évolution historique de l’usage du mot « contretemps »
  • Citations contenant le mot « contretemps »
  • Traductions du mot « contretemps »
  • Synonymes de « contretemps »
  • Antonymes de « contretemps »

Définitions du mot contretemps

Trésor de la Langue Française informatisé

CONTRETEMPS, subst. masc.

A.− Domaines artistiques
1. CHORÉGR. Pas sauté exécuté sur une jambe, l'autre restant levée. On lève une jambe en l'air et on s'enlève en sautant sur l'autre jambe, ce qui est exactement le contretemps défini par Compan (Brillant, Probl. danse,1953, p. 96).Contretemps sissonne; contretemps soubresaut; contretemps jeté (Bourgat, Techn. danse,1959, p. 95).
2. MUS. Procédé rythmique qui rompt une accentuation régulière lorsqu'un son, commencé sur un temps faible, est interrompu sur le temps fort qui suit. L'émotion de ces accents, dont les battements des violons à contre-temps et les clarinettes soupirantes trahissent le désordre intérieur (Rolland, Beethoven,t. 2, 1928, p. 395).
B.− P. ext. Événement soudain, inattendu, qui vient compromettre la réalisation d'un dessein, d'un projet. Contretemps fâcheux, imprévu, inopiné. Je repris de plus belle : Quel contretemps! en jouant la surprise et la déconvenue (Gide, Isabelle,1911, p. 626):
1. Sur la carte : Vicomtesse Alix de Stermaria, mon invitée avait écrit : « Je suis désolée, un contretemps m'empêche de dîner ce soir avec vous à l'île du bois. Je m'en faisais une fête. Je vous écrirai plus longuement de Stermaria. Regrets. Amitiés. » Proust, Le Côté de Guermantes 2,1921, p. 391.
Tomber dans un contretemps, dans des contretemps. ,,Se trouver inopinément dans des circonstances fâcheuses qui dérangent les mesures qu'on avait prises`` (Ac. 1835); attesté ds Ac. 1798-1878.
Rem. Qq. dict. attestent le sens de « moment inopportun » (Besch. 1845, Littré, Lar. Lang. fr.) ou celui d'« action faite mal à propos » (Ac. 1798-1878, Besch. 1845, Littré, Guérin, Rob., Lar. Lang. fr.).
C.− À contretemps, loc. adv.
1. [P. réf. à A 1 et 2] (Jouer, chanter, danser) à contretemps. En décalage par rapport au temps, à la mesure. Cela produit toujours (...) le même effet que si le corniste avait mal compté les mesures et était tombé à contre-temps (Prod'homme, Symph. Beethoven, 1921, p. 95). − (...) je danserai en mesure. Aujourd'hui, je n'ai fait que danser à contretemps... − Quand je danse à contretemps, c'est la musique qui a tort, interrompit Elvire (Vailland, Drôle de jeu,1945, p. 203).
2. Au fig. À un moment inopportun, mal à propos. Il est affectueux à contre-temps! (Montherl., Fils personne,1943, I, 4, p. 288):
2. Personne n'aurait pu rétablir l'exacte vérité, car Mistress Key, avec sa façon de réaliser les choses à l'envers et d'intervenir à contretemps dans leur cours, s'était chargée d'achever le désordre. Peyré, Matterhorn,1939, p. 129.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃tʀ ətɑ ̃]. Ds Ac. 1694-1835 s.v. contre-temps; ds Ac. 1878 et 1932 en un seul mot. Cf. contre-. Étymol. et Hist. 1. 1559 équit. (L'écuirie du Sr F. Grison, éd. 1598, 29 ds Barb. Misc. 3, no10); 2. a) 1611 plus gén. « mauvais moment, faux temps » (Cotgr.); 1627 à contretemps « au mauvais moment » (Peiresc, Lettres, éd. Tamizey de Larroque, I, 203 ds Barb. Misc., loc. cit.); b) 1704 mus. « note ou mouvement exécuté sur un temps qui n'est pas le bon, faux temps » (Regnard, Folies amoureuses, II, 7 ds Livet Molière); 3. 1654 « incident inopiné qui retarde ou contre-carre un projet » (Quinault, L'Amant indiscret, V, 5, ibid.); 4. a) 1680 danse (Rich.); b) 1655 escr. (Molière, L'Étourdi, III, 4, cf. Lexique, éd. A. Régnier ds Œuvres, t. 12); c) 1805 mus. « effet obtenu en appuyant sur le temps faible d'une mesure » (Lunier, Dict. sc. et arts, t. 1, p. 391). Prob. calque, à partir de contre-* et de temps*, de l'ital. contrattempo (Barb. Misc., loc. cit) attesté dep. 1553 (comme terme d'escrime, Agrippa ds Tomm.-Bell.; terme d'équit. dep. F. Grisone, ibid., original de la trad. citée supra 1; adv. di contrattempo « à contretemps » dep. début xviies., Buonarrotti le jeune ds Batt.). Fréq. abs. littér. : 206. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 289, b) 325; xxes. : a) 275, b) 289.

Wiktionnaire

Nom commun

contretemps \kɔ̃.tʁə.tɑ̃\ masculin

  1. Accident inopiné qui nuit au succès d’une affaire et qui rompt les mesures qu’on avait prises.
    • Il est arrivé des contretemps, de fâcheux contretemps dans cette affaire.
    • Quel contretemps !
    • Au bout d’une demi-heure, avec de grandes excuses, il nous a été dit qu’il y avait un contretemps et que nous avions le choix de rester dans l’avion ou de retourner dans la gare, ce que j’ai choisi, car je voulais rassurer le fonctionnaire. — (Agnès Spycket, À temps et à contretemps: un demi-siècle d’archéologie et de contacts dans le domaine du Proche-Orient, 2004)
  2. (Danse) Certain pas.
    • On fait des contretemps dans la gavotte.
  3. (Musique) Syncope, action d’appuyer sur le temps faible d’une mesure et de passer plus ou moins légèrement sur le temps fort.
    • Mesure à contretemps.
    • de son éventail elle battait pendant un instant la mesure, mais, pour ne pas abdiquer son indépendance, à contretemps. — (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 185)

Nom commun

contretemps \ˈkɒn.tɹə.ˌtɒ̃\ ou \ˈkɒn.tɹə.ˌtɑːn\

  1. (Soutenu) Contretemps : événement imprévu, inopportun, gênant, difficulté.
    But for these small contretemps, all had been going smoothly. — (Agatha Christie, chapitre 28 de The Man in the Brown Suit, John Lane Publishers (London) & Dodd Mead Publishers (New York), 1924)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONTRETEMPS. n. m.
Accident inopiné qui nuit au succès d'une affaire et qui rompt les mesures qu'on avait prises. Il est arrivé des contretemps, de fâcheux contretemps dans cette affaire. Quel contretemps! Il se dit aussi, en termes de Danse, d'un Certain pas. On fait des contretemps dans la gavotte. Il se dit également, en termes de Musique, de l'Action d'appuyer sur le temps faible d'une mesure et de passer plus ou moins légèrement sur le temps fort. Mesure à contretemps.

À CONTRETEMPS, loc. adv. Mal à propos, en prenant mal son temps. Parler à contretemps. Agir à contretemps.

Étymologie de « contretemps »

(1559) Calque de l’italien contrattempo composé de contre- et temps.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(Date à préciser) Du français contretemps.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « contretemps »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
contretemps kɔ̃trǝtɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « contretemps »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « contretemps »

  • Mon passe-temps favori, c’est laisser passer le temps, avoir du temps, prendre son temps, perdre son temps, vivre à contretemps. De Françoise Sagan
  • Nos destinées et nos volontés jouent presque toujours à contretemps. De André Maurois / Climats
  • La vie nous donne ce qu'on en attend, mais ailleurs, autrement, et à contretemps. De Alfred Fabre-Luce / Vivre avec son double
  • Mieux vaut souffrir en paix les contretemps de la vie. Car où s'arrête la résignation commence la révolte. De Hector Carbonneau / Gabriel et Geneviève
  • Côté amour, depuis quelques jours vous naviguez dans un climat de confiance sécurisant. Vous pourrez une fois de plus vérifier la solidité et la fidélité de vos relations. Vous vous tournez sans crainte vers l'avenir. Si vous êtes à la recherche de l'âme sœur, votre toute nouvelle confiance en vous vous donnera un nouvel élan. Niveau argent et travail, aujourd'hui, votre emploi du temps sera surchargé, vous aurez du mal à gérer votre planning tout en faisant face aux contretemps ou aux surprises. Vous ne serez pas en faute. Simplement, il y a des jours où rien ne se passe comme prévu ! Heureusement, le secteur matériel ne vous réserve rien de spécial. Si vous savez gérer un budget tout ira bien. Du côté de l'humeur, journée harassante en perspective. Niveau santé, malgré une bonne hygiène de vie, une baisse de régime pourrait se faire sentir et votre moral s'en ressentira. Vous n'aimez pas vous sentir faible ou en perte de vitesse. Il ne vous reste plus qu'à prendre soin de vous et à vous reposer physiquement et nerveusement. , Horoscope chinois du Mardi 30 juin 2020
  • « La DGAC a publié mardi matin sur son site un texte intitulé « Crise Covid-19 Phase de post confinement ». Ce texte arrive à contretemps. Il a été écrit début mai dans un contexte déjà lointain. Nous avons été nombreux à attendre une communication de la DGAC qui n’est jamais venue à cette époque. Les fédérations du CNFAS ont pris leur responsabilité dans le strict respect de la légalité ». , La DGAC à contre-temps ! – aeroVFR

Traductions du mot « contretemps »

Langue Traduction
Anglais setback
Espagnol retrasar
Italien contrattempo
Allemand rückschlag
Chinois 挫折
Arabe نكسة
Portugais revés
Russe регресс
Japonais 挫折
Basque atzerakada
Corse riparazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « contretemps »

Source : synonymes de contretemps sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « contretemps »

Partager