Complaire : définition de complaire


Complaire : définition du Wiktionnaire

Verbe

complaire \kɔ̃.plɛʁ\ intransitif 3e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se complaire)

  1. S’accommoder au sentiment, au goût de quelqu’un pour lui plaire.
    • Non, me dit-il, si pour vous complaire je souscris à la nécessité d'une Guerre, il seroit fâcheux que vous ne souscrivissiez pas, pour avoir votre Guerre, à la nécessité d'une somme à laquelle vous ne sauriez trouver à redire. — (Mr. de Lambertt, Mémoires pour servir à l'histoire du XVIIIe siècle, Amsterdam : chez Pierre Mortier, 1734, vol. 11, p. 648)
    • Je veux bien vous complaire en cela. — Ce que j’en fais n’est que pour lui complaire.
  2. (Pronominal) Se plaire, se délecter en soi-même, en ses productions, en ses ouvrages, y mettre sa satisfaction, son plaisir. — Note d’usage : En ce sens, il se prend presque toujours en mauvaise part.
    • En s’occupant d’Arthur, elle s’était complue à croire qu’un homme, en apparence si doux, si délicat, devait être resté fidèle à son premier amour. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832, page 41)
    • Ce pressentiment, je n’essayai pas de le repousser, tant il me satisfaisait. Au contraire, je m’y complus avec une joie intense. — (Octave Mirbeau, Le Journal d’une femme de chambre, 1900. p. 440.)
    • Je me complus à mon obscurité, je souhaitai la prolonger, m’en faire un mérite. J’enviai les détenus célèbres qui ont écrit dans des cachots sur du papier à chandelle. — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 155.)
    • Le désert solognot se confirme et semble se complaire dans son isolement comme au temps où marécages et autres humidités l'écartaient du reste du monde. petits nous sommes petits nous resterons. — (Gérard Bardon, Intercommunalité en Loir-et-Cher : Le sud en miettes !, dans Le petit Solognot (n°550) & Le petit Blaisois (n°8 bis) du 28 novembre 2012.)
    • Et donc ces intermédiaires, qui se sont complus à allumer une guerre artificielle entre les internautes et les créateurs, étaient certainement les plus mal placés pour proposer une telle déclaration des droits… A moins que ce ne soit comme dans la Ferme des Animaux d’Orwell et qu’avec le temps, les mots de cette déclaration universelle soient appelés à changer pour révéler leur véritable sens : dans l’écosystème de la création, "les animaux sont tous égaux", mais "certains animaux sont plus égaux que d’autres". Et comme par hasard, ce sont toujours les porcs qui gagnent à ce jeu, et pas les créateurs ! — (Lionel Maurel, Ivre, le Forum d’Avignon veut écrire une déclaration des droits et pond une déclaration de guerre… sur scinfolex.com, le 26 novembre 2013)
    • Cependant, il ne se masqua pas la vérité : il n'était pas prêt à déambuler dans une foule en compagnie de Cathy. Parce que des sans-gêne se complairaient à jouer les étonnés ou à lui poser des questions fines comme le gros sel ! — (Roger Beteille, Les pouvoirs de Jean, Éditions du Rouergue, 2016)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Complaire : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COMPLAIRE. (Il se conjugue comme PLAIRE.) v. intr.
S'accommoder au sentiment, au goût de quelqu'un pour lui plaire. Je veux bien vous complaire en cela. Ce que j'en fais n'est que pour lui complaire.

SE COMPLAIRE, signifie Se plaire, se délecter en soi-même, en ses productions, en ses ouvrages, y mettre sa satisfaction, son plaisir. Il se complaît en lui-même. Il se complaît en sa personne. Il se complaît dans tous ses ouvrages, dans tout ce qu'il fait. En ce sens, il se prend presque toujours en mauvaise part.

Complaire : définition du Littré (1872-1877)

COMPLAIRE (kon-plê-r'), je complais, il complaît ; je complaisais ; je complus ; je complairai ; que je complaise ; que je complusse ; complaisant ; complu v. n.
  • 1Acquiescer pour plaire, pour faire plaisir. Il ne cherchait qu'à plaire et qu'à complaire. Moins vous l'aimez, et plus tâchez de lui complaire, Racine, Mithrid. IV, 2. … Et sans plus me complaire Vous refusez l'honneur que je voulais vous faire, Racine, ib. IV, 4. Non que, si jusque-là j'avais pu vous complaire…, Racine, Brit. IV, 2. Se faire petit pour complaire, s'abaisser, s'effacer devant un supérieur, Courier, Lett. II.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

  • 2Se complaire, v. réfl. Mettre sa jouissance, son plaisir dans une chose toute personnelle. Il se complaît à rendre service. Il se complairait à vous tourmenter. J'avais prévu ma chute en montant sur le faîte ; Je m'y suis trop complu : mais qui n'a dans la tête Un petit grain d'ambition ? La Fontaine, Fab. X, 10. Dieu se complaît, ma fille, à voir du haut des cieux Ces grands combats d'un cœur sensible et vertueux, Voltaire, Agathocle, II, 1. Tu te complais peut-être en ta funeste erreur, Delavigne, Vêpres sicil. III, 2.

REMARQUE

Faut-il dire : cette femme s'est complu ou complue à se parer ; ils se sont complu ou complus à vous obliger. L'Académie ne dit rien là-dessus, mais au mot plaire, elle donne, dans des constructions analogues, le participe passé invariable : elle s'est plu à se parer ; ils se sont plu à vous obliger. C'est la règle que donne aussi bien pour complaire que pour plaire Girault-Duvivier dans la Grammaire des grammaires. Cette règle est bonne ; on doit la suivre, interprétant (et c'est l'interprétation la plus naturelle) se complaire par complaire à soi. Mais d'autres grammairiens écrivent : elle s'est complue, ils se sont complus ; et cela aussi ne déroge pas à la grammaire ; seulement l'explication est différente : dans celle-ci on considère complaire comme un verbe neutre construit avec le pronom personnel, tel que se taire, s'écrier, s'enfuir, et, dans l'ancien français, se dormir, se gesir, etc. tous verbes qui sont des verbes réfléchis absolus et dans lesquels le participe passé est variable : ils se sont tus, écriés, enfuis, et dans l'ancien français, ele s'est dormie, etc. De la sorte on peut faire, avec complaire, le participe variable ou invariable suivant le point de vue où l'on se placera, c'est-à-dire suivant qu'on le considérera comme un verbe réfléchi indirect ou comme un verbe réfléchi absolu (voyez, pour la théorie de cette construction du pronom personnel, le verbe APERCEVOIR). Mais l'usage le plus général est de faire complu invariable.

SYNONYME

COMPLAIRE, PLAIRE. Complaire c'est s'accommoder au sentiment, au goût de quelqu'un, dans la vue de lui être agréable. Plaire c'est effectivement être agréable, Beauzée.

HISTORIQUE

XVe s. Ainz le mentir en pluseurs [j'] apperçoy, Qui aux princes cuident par ce complaire, Deschamps, Ce qui est nécess. aux rois. La pluspart des gens taschent à leur complaire [aux princes], Commines, Prol.

XVIe s. Aymant complaire à Dieu par foy et observation de ses sainctz commandements, Rabelais, Pant. III, 30. À Vulcan donc son dueil elle declaire, Qui tout subit, pour à Venus complaire…, Marot, I, 390. Tels complaisoient à ceulx-cy, qui, à ceste venue, les eussent abandonnez, Carloix, VIII, 9. Il souloit louer les medecins qui ne complaisoient jamais aux voulentez et appetits desordonnez de leurs patiens, Amyot, Pompée, 96. Se complaire oultre mesure de ce qu'on est, en tumber en amour de soy indiscrete, Montaigne, II, 62. Que l'ame l'assiste et favorise [le corps] et ne refuse point de participer à ses naturels plaisirs, et de s'y complaire conjugalement, Montaigne, IV, 300.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Complaire : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « complaire » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « complaire »

Étymologie de complaire - Littré

Espagn. complacer ; ital. compiacere ; du latin complacere, de cum, avec, et placere, plaire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de complaire - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Du latin complacere.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « complaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
complaire kɔ̃plɛr play_arrow

Conjugaison du verbe « complaire »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe complaire

Évolution historique de l’usage du mot « complaire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « complaire »

  • Aujourd’hui les discours racistes et anti-racistes sont noyés dans la plus grande cacophonie. En effet, du côté des antiracistes, on parle de privilège blanc, de racisme systémique. Au fond, tout ceci n’a pour effet que de conforter les défenseurs des théories suprématistes ! Les victimes de racisme, elles deviennent coupables ..On les considère comme des personnes usant d'alibis pour attirer la compassion, et se complaire dans des postures victimaires ; tandis que le raciste lui devient tout puissant, on le justifie ! on a même inventé la notion de racisme anti-blanc pour banaliser le racisme subi par ceux qui en raison de leur couleur de peau un peu plus sombre sont victimes depuis des siècles de cette idéologie qui consiste à penser que certains êtres humains sont supérieurs à d’autres. SenePlus, ET SI ON OSAIT PARLER DE SUPREMATISME PLUTOT QUE DE RACISME | SenePlus
  • Il est fascinant, au XXIe siècle, de constater la persistance des discriminations raciales aux États-Unis. Le même pays qui a consacré Barack Obama semble, la page tournée, se complaire dans le suprématisme blanc incarné par Donald Trump. L'Aisne nouvelle, À qui profite le désordre?
  • La tête de liste en a profité pour dénoncer le refus d’un débat avec lui de la part du maire sortant mais aussi "de sortir cette campagne du caniveau où mes deux adversaires semblent se complaire. Quand va-t-on parler des vrais sujets ? De transparence et de démocratie locale, de transition écologique, de politique du logement, du maintien de l’hôpital, de l’abattoir que certains aimeraient voir partir à Tarbes. Se présentant comme une autre voie possible, celui qui a gardé la même liste explique : "Dans ce nouveau scrutin, les électeurs auront le choix entre un Claude Cazabat convaincu de son immobilisme et une liste LREM, issue de la tambouille électorale du premier tour. La liste VivonsBagnères est la seule à porter les valeurs de progrès social et écologique, c’est la seule liste de gauche qui se présentera le 28 juin devant les Bagnérais". nrpyrenees.fr, Sébastien Lacrampe dénonce "Une tambouille électorale" - nrpyrenees.fr
  • Et d’attaquer à leur tour : « François Astorg ne s’est toujours pas excusé de ses propos tenus en direct sur France 3 le soir du premier tour, qualifiant Denis Duperthuy de “magouilleur”. Ces injures ne sont pas dignes d’un potentiel futur maire […] Nous constatons depuis quelques jours une victimisation du candidat Astorg, qui dit qu’il cherche une campagne sur le fond mais ne fait que se complaire dans le confort d’une campagne de surface. » , Elections municipales | Racisme : “Les Annéciens” protestent
  • Alors que Google a déserté le marché des tablettes tactiles avec Android, le monde aurait pu se complaire à acheter des tablettes Samsung et Huawei sous Android, des iPad ou des Surface de Microsoft. Quelques constructeurs tentent tout de même une percée en misant sur Chrome OS. C'est le cas de Lenovo avec son IdeaPad Duet, un Chromebook 2-en-1. Frandroid, Test Lenovo IdeaPad Duet Chromebook : notre avis complet - Tablettes tactiles - Frandroid
  • Le but du journalisme n'est ni de déplaire ni de complaire. C'est de remuer la plume dans la plaie. La plume, et aujourd'hui le micro et la caméra. De Patrick Poivre d'Arvor / Les Dossiers de l’Audiovisuel
  • La fait du véritable artiste n’est pas de se complaire en ce qu’il fit, mais de le comparer tristement à ce qu’il avait voulu faire. De Georges Courteline / La philosophie de Georges Courteline
  • Hollywood a cette maladie de vouloir tout expliquer et de se complaire dans le sentimentalisme. De Alfonso Cuarón / Extrait de l'interview du Figaro du 13 avril 2016

Images d'illustration du mot « complaire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « complaire »

Langue Traduction
Corse per piacè
Basque mesedez
Japonais お願いします
Russe пожалуйста
Portugais por favor
Arabe رجاء
Chinois
Allemand bitte
Italien per favore
Espagnol por favor
Anglais please
Source : Google Translate API

Synonymes de « complaire »

Source : synonymes de complaire sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « complaire »


Mots similaires