La langue française

Vexer

Sommaire

  • Définitions du mot vexer
  • Étymologie de « vexer »
  • Phonétique de « vexer »
  • Citations contenant le mot « vexer »
  • Images d'illustration du mot « vexer »
  • Traductions du mot « vexer »
  • Synonymes de « vexer »
  • Antonymes de « vexer »

Définitions du mot vexer

Trésor de la Langue Française informatisé

VEXER, verbe trans.

A. −
1. Vx. Tourmenter, notamment par abus de pouvoir. Synon. maltraiter, opprimer, persécuter.Les communes, vexées par les bizarreries de la féodalité, cherchèrent à se mettre à l'abri sous l'autorité royale (Chateaubr., Mél. pol., t. 1, 1828, p. 185).C'était une ville ouverte (...). Elle avait subi les rigueurs de l'occupation militaire; elle avait été vexée, rançonnée (A. France, Anneau améth., 1899, p. 13).
2. Littér., surtout au part. passé. Causer quelque dommage, malmener. Le cœur content me faisait oublier les jambes, vexées d'une ascension de deux heures et d'une descente d'une heure dans des sentiers plus que vilains (Sand, Corresp., t. 4, 1861, p. 258).MmeDuvalle, rouge et branlant un chignon vexé (...) soufflait sur la peau du lait (H. Bazin, Bur. mariages, 1951, p. 160).
B. − Blesser une personne dans son amour-propre. Synon. choquer, froisser, humilier, mortifier, piquer.Celui qu'il aimait le plus à vexer était le jeune La Billardière, sa bête noire (Balzac, Employés, 1837, p. 102).Je n'osais pas lui dire de s'en aller, j'avais peur de le vexer, c'est un gentil camarade (Vailland, Drôle de jeu, 1945, p. 80).
Empl. pronom. réfl. Se fâcher. Se vexer pour un rien. Armand ne se vexait plus d'être appelé crapaud, c'était devenu un mot tendre (Aragon, Beaux quart., 1936, p. 57).Georges: Je ne vois pas pourquoi ta mère lit les lettres que je t'écris. Gillou: Elle les lit toujours. Georges: Et elle se vexe à cause d'une pareille vétille! Gillou: Elle s'est vexée aussi parce que tu ne lui avais pas écrit à elle (Montherl., Fils personne, 1943, II, 4, p. 307).
Au part. passé. Piqué au vif, fâché. Il trouva le général Giraud vexé de n'avoir pu, au moment du débarquement, décider l'armée à le suivre (...), humilié de n'avoir de fonctions qu'en vertu des décisions de Darlan (De Gaulle, Mém. guerre, 1956, p. 64).
Prononc. et Orth.: [vεkse], (il) vexe [vεks]. Ds Martinet-Walter 1973 [vekse] (7/17), contrairement à l'avis de Fouché Prononc. 1959, pp. 71-72. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1380 « molester » (Roques t. 2, no13161) − 1671, Pomey; 2. a) 1669 « tourmenter par abus de pouvoir » (Widerhold, Nouveau dictionnaire françois-aleman d'apr. FEW t. 14, p. 366a); b) spéc. dr. 1680 « tourmenter par des chicanes, par des poursuites injustes » (Rich.) − 1771, Trév.; 3. 1788 « tourmenter, faire de la peine pour des riens » (Fér. Crit.: les petits maîtres modernes se servent de vexer à tout propos et pour des riens); 1808 (Hautel t. 2: vexer quelqu'un. Le railler, l'opprimer, le tyranniser. Être vexé. Pour être contrarié, tourmenté, éprouver un mécontentement intérieur); 1845 empl. pronom. « se fâcher, se contrarier » (Besch.). Empr. au lat.vexare « secouer; tourmenter, persécuter; malmener en paroles » intensif de vehere « transporter; charrier ». Fréq. abs. littér.: 632. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 388, b) 777; xxes.: a) 1 335, b) 1 135.

Wiktionnaire

Verbe

vexer \vɛk.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se vexer)

  1. (Vieilli) Tourmenter par abus de pouvoir; opprimer; persécuter.
    • Ce seigneur vexait ses vassaux.
    • Cet homme se plaît à vexer tous ceux qui sont sous ses ordres.
    • Ce, n'est point pour être rançonnée et vexée par de nouveaux usurpateurs, que la France a renversé le trône d'un monarque inepte et parjure, supprimé les corporations presbytérales et féodales; — (Alexandre André Bacher, Cours de droit public, volume 5, 1803, p. 50)
    • C'est une erreur trop commune de la loi, de concevoir, de combiner à part, chacune de ses prescriptions (...) Et ne considérant point qu'elles portent tour à tour, sur telle personne ou telle contrée, laquelle déja vexée et pressurée par l'une, se trouve impuissante à satisfaire aux autres. — (Nicolas III de la Gervaisais, Des conditions de l'impôt, 1830, p. 26)
  2. (Transitif) ou (Pronominal) (Familier) Froisser, chagriner ou dépiter quelqu’un ; le toucher dans son amour-propre.
    • Mme Ida était vexée parce que justement elle ravalait sa façade, astiquait sa beauté tous les jours et qu'on lui disait qu'elle avait rajeuni de cinq ans. Et cinq ans, pour une femme, c'est quelque chose. — (Marie-Thérèse Guillaume, Du pain le vendredi, Librairie Fayard, 1981, chap. 17)
    • Il est très susceptible, il se vexe pour un rien.
    • Cela me vexe, j’en suis vexé : Cela me cause de l’ennui, du dépit, de la contrariété.
  3. (Littéraire) (par extension du sens 1 aux choses) Malmener ; maltraiter.
    • Mme Duvalle, rouge et branlant un chignon vexé, venait de tourner le bouton, soufflait sur la peau du lait, empoignait la lavette. — (Hervé Bazin, Le bureau des mariages, Grasset, 1951, p. 160)

Verbe

vexer \vɛk.se\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Tourmenter ; maltraiter ; persécuter.
    • Terroir Romain qu'interpretoit augure,
      Par gent Gauloise par trop sera vexee:
      Mais nation Celtique craindra l'heure,
      Boreas, classe trop loing l'avoir poussee.
      — (Nostradamus, Les Prophéties de M. Nostradamus, Centurie II, quatrain 99, 1555)
  2. (par extension du sens 1 aux choses) Malmener, maltraiter.
    • Par les deux testes, & trois bras separés,
      La cité grande par eaux sera vexee:
      Des grands d'entr'eux par exil esgarés,
      Par teste Perse, Bisance fort pressée.
      — (Nostradamus, Les Prophéties de M. Nostradamus, Centurie V, quatrain 86, 1555)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VEXER (vè-ksé) v. a.
  • 1Causer du tourment. On ne saurait croire combien il importe, pour le bien de la paix, de ne pas se laisser trop vexer, Duclos, Consid. sur les mœurs, v. On reproche à Louis XI d'avoir vexé ses sujets, Duclos, Œuv. t, III, p. 352. Il se contente de faire tuer assez de gibier pour que le cultivateur ne soit pas vexé, Grimm, Corresp. t. I, p. 49.

    Populairement. Cela me vexe, cela me fait de la peine, me contrarie.

    On dit de même : je suis vexé de cela.

  • 2Se vexer, v. réfl. Ressentir du mécontentement, de l'humeur. Il se vexe facilement.

SYNONYME

VEXER, MOLESTER. Vexer marque d'ordinaire un abus d'autorité. Ce qui est à charge, ce qu'il est difficile de supporter nous moleste.

HISTORIQUE

XIe s. E si de ço me viescez que pur pour de mort nel feisse, de ço m'espurgerai, Lois de Guill. 38.

XIVe s. Que… il ne vexassent ne feissent cemondre aucuns des bourgois…, Bibl. des chart. année 1871, p. 393.

XVe s. Dieu permet qu'il soit vexé par guerre, en laquelle chercher une scintille de justice est soy abuser, Chartier, Quadril. invectif.

XVIe s. Un chacun seroit vexé de doute, puis après accablé de desespoir, Calvin, Instit. 601.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « vexer »

Provenç. vexar ; espag. vejar ; ital. vessare ; du lat. vexare, qui est le fréquentatif de vehere, vectum, avec le sens de traîner, tirailler. Viescer était de formation populaire ; vexer a été refait sur le latin.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin vēxāre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin vexo.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vexer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vexer vɛkse

Citations contenant le mot « vexer »

  • Tik Tok appartient à un grand groupe chinois et Donald Trump est persuadé que les Chinois en profitent pour espionner tous les petits Américains. "Il y a menace sur la sécurité nationale", clame Donald Trump. C’est très sérieux. Une enquête fédérale est en cours. Aucun rapport public n’a été révélé. Pour faire retomber la pression, les Chinois seraient en train de négocier avec Microsoft. C’est ce que rapporte la presse américaine. Les Chinois seraient prêt à vendre leur filiale américaine au géant informatique. Tout cela aurait dû être signé ce week-end sauf que selon les médias américains toujours, Trump, en parlant trop vite dans son avion a fini par énerver et vexer sérieusement les Chinois, qui maintenant veulent attendre un peu. Europe 1, France Télé distribue des sanctions au service des sports, Tik Tok menacé aux USA, Le Monde plus cher et des clichés de Paris en plein confinement
  • Il aurait pu se vexer, demander des recrues pour l’aider dans les Grands Tours pour sa propre ambition, mais c’est finalement les bras ouverts que Dan Martin va accueillir Christopher Froome la saison prochaine. Le coureur irlandais de bientôt 34 ans est arrivé cette année au sein de l’équipe Israël Start-Up Nation, qui découvre le World Tour, et il a confié à Cyclingnews qu’il était très heureux de l’arrivée du quadruple vainqueur du Tour de France, qu’il connait bien, en 2021 : “Chris m’a contacté avant de prendre sa décision, il m’a demandé comment était l’équipe. On se connait depuis longtemps, on a disputé notre première course ensemble en 2006, chez les amateurs. Et on a toujours communiqué dans le peloton. Si je regarde les courses que nous avons gagnées tous les deux, et comment on les a gagnées, nous sommes des coureurs vraiment différents, avec des styles différents, et on peut être complémentaires l’un de l’autre. C’est positif pour moi de voir Chris arriver dans l’équipe. C’est quelqu’un qui aime la montagne, je pense qu’on s’entendra parfaitement”, confie Dan martin, qui a terminé trois fois dans le Top 10 du Tour de France (9eme en 2016, 6eme en 2017, 8eme en 2018), une fois dans le Top 10 de la Vuelta (7eme en 2014), mais a aussi remporté des petites courses à étapes (Tour de Catalogne 2013, Tour de Pologne 2010), et des classiques (Tour de Lombardie 2014, Liège-Bastogne-Liège 2013). 24matins.fr, Israël Start-Up Nation : Martin ravi de l'arrivée de Froome
  • Mais dans la réponse, pourtant brève, de Barbara Pompili, c'est plutôt son souci de ne pas vexer les entreprises qui est mis en avant. Voici sa réponse in extenso : “C'est un poste avec des enjeux énormes, on doit préparer l'avenir de nos enfants, et on doit essayer de donner des solutions qui soient pratiques pour tout le monde, qui plaisent aux entreprises et qui fassent mieux vivre tous les Français, donc oui, c'est un poste très difficile”. Les Inrockuptibles, [Vidéo] L'étrange petite phrase de Barbara Pompili sur la difficulté à être ministre de l'écologie
  • « Il raconte que la prochaine fois qu’il me voit, il va me mettre des doigts dans les yeux, ou je ne sais pas quoi ? Soyons sérieux mec, on sait tous les deux que ça n’arrivera pas. Je fais 1.85m, je le ferais décoller du sol. Mais je ne me formalise pas, je ne me vexe pas. Laissons-le se vexer. » La Sueur, UFC - Darren Till met un stop à Mike Perry : "je le ferais décoller du sol"
  • « J’ai des escargots qui me déglinguent tout dans mon jardin, mais refusant de les tuer, j’adopte une autre stratégie, je vais tenter de les vexer. » POSITIVR, Vexer les escargots pour les faire fuir : 16 photos hilarantes et surréalistes

Images d'illustration du mot « vexer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « vexer »

Langue Traduction
Anglais upset
Espagnol trastornado
Italien irritato
Allemand verärgert
Chinois 烦恼
Arabe مضطراب
Portugais chateado
Russe рассториться
Japonais 動揺
Basque apurtutzat
Corse arrabbiatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « vexer »

Source : synonymes de vexer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « vexer »

Partager