Combler : définition de combler


Combler : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

COMBLER, verbe trans.

A.− [L'obj. désigne un vide physique]
1. Vx ou littér. Remplir une mesure, un récipient au maximum de sa capacité avec un surplus qui le dépasse. Combler un boisseau (Ac. 1835, 1878), combler une mesure, la mesure (Ac. 1835-1932). Il (...) emprunta une petite charrette, et, (...) il la combla de meubles (Huysmans, Les Sœurs Vatard,1879, p. 241).
Loc. fig. (plus fréq.). Combler la mesure. Dépasser ce qui est admissible ou pardonnable. Par sa dernière faute, il a comblé la mesure; leurs crimes, leurs fautes ont comblé la mesure (Ac. 1835-1932) :
1. Mais cet assassinat juridique, en comblant la mesure de leurs crimes, n'étouffa pas la doctrine que Parole de Dieu avait semée. Proudhon, Qu'est-ce que la propriété?préf., 1840, p. 145.
2. Usuel. [L'obj. désigne une cavité, un vide] Remplir entièrement de façon compacte et bien apparente. Combler un fossé, des vallées, la tranchée (Ac. 1835-1932). Des maçons, (...) comblent les trous, bouchent les lézardes (Du Camp, En Hollande,1859, p. 228).Une barbe peu fournie comble la cavité des joues (R. Martin du Gard, Jean Barois,1913, p. 547):
2. La neige avait nivelé toute la profonde vallée, comblant les crevasses, effaçant les deux lacs, capitonnant les rochers; ... Maupassant, Contes et nouvelles,t. 2, L'Auberge, 1886, p. 1078.
Emploi pronom. à sens passif. Les puits se sont comblés, les canaux ont été envahis par le sable (J. et J. Tharaud, La Fête arabe,1912, p. 162).
SYNT. Combler une fosse, une grotte, un trou. Âtre comblé de cendre (Nodier, Trilby, 1822, p. 180).
P. métaph. Combler le gouffre d'une fortune ruinée (Balzac, Correspondance, 1836, p. 26); un vide soudain se creusait dans sa vie, un vide affreux qu'il fallait combler à tout prix (R. Martin du Gard, Les Thibault,Le Pénitencier, 1922, p. 800):
3. Je vais retirer les petits poèmes en prose [du recueil], et combler le trou, qui ne sera pas très considérable, avec deux essais : ... Romains, Les Hommes de bonne volonté,La Douceur de la vie, 1939, p. 94.
Rem. L'Ac. mentionne un emploi rare : mettre le comble à qqc., le rendre complet. Il a comblé sa perfidie. Cette perte a comblé ses infortunes (Ac. 1835-1932).
B.− P. anal. et au fig.
1. [L'obj. désigne une pers.] Combler [qqn] de [qqc.].Donner quelque chose en surabondance à quelqu'un, au-delà de la mesure normale. Combler de bienfaits, de dons, de présents. Ce que tu m'apprends du mariage d'Adrien, (...) m'a fait un extrême plaisir. Dis-lui bien que cette nouvelle me comble de joie (J.-J. Ampère, Correspondance,1827, p. 479).
SYNT. Combler de biens, de dons, de faveurs, d'honneurs, de gloire; combler d'attentions et de prévenances; combler de bénédictions.
Absol. Combler qqn.Satisfaire tous ses désirs. Vous me comblez! Un homme comblé.
En partic., dans le lang. de l'amour, de la passion :
4. Vous êtes trop et trop peu dans ma vie. Trop pour que je puisse aimer quelqu'un d'autre. Trop peu pour me combler et me satisfaire. Vous me donnez trop pour que je puisse cesser toute relation avec vous sans un déchirement affreux. Vous me donnez trop peu pour que ce peu ne soit pas aussi insuffisant et douloureux que le rien. Votre amitié m'est une torture, et la rupture de cette amitié me serait une torture elle aussi. Montherlant, Les Jeunes filles,1936, p. 1016.
2. [L'obj., inanimé abstr., désigne un manque de qqc., ou de qqn., un besoin]
a) Domaine intellectuel.Combler une lacune, un vide. Rétablir entièrement l'enchaînement des faits ou des idées :
5. En faisant mes démonstrations il y aura nécessairement un grand nombre de lacunes, soit qu'elles soient impossibles à combler dans l'état actuel de la science, soit que je n'aie pas eu le temps de les aborder bien qu'elles puissent être solubles. C. Bernard, Principes de méd. exp.,1878, p. 283.
FIN. Combler un déficit. Le supprimer entièrement par de nouveaux apports de fonds. Ce boni viendrait à point pour m'aider à combler mon déficit, car je suis fort arriéré et fort endetté (Hugo, Correspondance,1867, p. 7).
b) Domaine affectif.Combler les convoitises, les espérances, les souhaits, les vœux de qqn. Les satisfaire entièrement, totalement. Satisfaire tous les appétits, combler toutes les convoitises (Clemenceau, Vers la réparation,1899, p. 352):
6. ... des hommes et des femmes jadis insupportables, et qui avaient perdu à peu près tous leurs défauts, soit que la vie, en décevant ou comblant leurs désirs, leur eût enlevé de leur présomption ou de leur amertume. Proust, Le Temps retrouvé,1922, p. 936.
Rem. 1. On relève un emploi adj. du part. prés. comblant, ante. La comblante et riche harmonie avec laquelle elles [les ressources techniques et spirituelles de l'artiste] se trouvaient ici [dans l'œuvre] distribuées (Gracq, Au château d'Argol, 1938, p. 162). 2. On rencontre ds la docum. l'adj. combleur, euse, rare au fig. Qui comble. Passé et avenir, les seules richesses de l'homme. Avenir combleur de vides. Parfois aussi le passé joue ce rôle (S. Weil, La Pesanteur et la grâce, 1943, p. 29).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃ble], (je) comble [kɔ ̃:bl̥]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1150 « remplir (une mesure, un récipient) jusque par-dessus le bord » (Wace, St Nicolas, éd. E. Ronsjö, 284); fig. ca 1583-90 (Brantôme, Grands Capit. estrang., L. I, ch. XXIX ds Gdf. Compl. : Pour combler la mesure de ses meschencettez; il l'estrangla de ses propres mains); 2. 2emoitié xiiies. pronom. « se remplir (d'un vide, d'une cavité) » (Du Vilain qui a donné son ame au deable, éd. Montaiglon et Raynaud, VI, 40); 1441 (Charte ds Du Cange, s.v. abosatio : avoient... comblé... ung puis); 3. 1165-70 part. passé adj. « qui a reçu des biens en abondance » (B. de Ste Maure, Troie, 25 629 ds T.-L.); 1564 combler qqn de « lui donner une chose à profusion » (Thierry). Du lat. class. cumulare « entasser, accumuler », « remplir qqc. en entassant » « pourvoir qqn en abondance ». Fréq. abs. littér. : 1 305. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 062, b) 1 634; xxes. : a) 1 575, b) 1 964. Bbg. Gottsch. Redens. 1930, p. 258. − Schmidt (H.). Fr. vivant. Rech. lexicol. Praxis 1969, t. 16, no3, pp. 331-332.

Combler : définition du Wiktionnaire

Verbe

combler \kɔ̃.ble\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Remplir jusque par dessus les bords.
    • Combler une mesure.
  2. Faire que ce qui était creux ne le soit plus.
    • Venise aura le sort d'Alger, […]. Un jour, par mesure sanitaire, on comblera tous les canaux. Il y passera des tramways de banlieue, c'est à dire des trains de cinq voitures. — (Pierre Louÿs, La ville plus belle que le monument, dans Archipel, 1932)
    • Après le « mur murant » de 1786, les fortifications de 1840 ont été démolies pierre par pierre, et la terre de leurs glacis à servi à combler les fossés de défense dont on l'avait tirée. — (Jean Valmy-Baysse, La curieuse aventure des boulevards extérieurs, Éditions Albin-Michel, 1950, p.243)
  3. (Figuré) Remplir un vide.
    • Je vais t'aider à combler tes lacunes.
    • Combler un déficit, faire en sorte qu’il cesse d’exister.
  4. (Par extension) Satisfaire, exaucer.
    • Il était la proie de Carmen […]. Et non seulement il la subissait, mais encore il la recherchait, épris de sa chair de grande amoureuse lascive et insatisfaite, parfois ruée dans des débordements insensés, de quoi combler l'imagination la plus follement macérée dans les laves de l'érotisme épuisant. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 103)
  5. Charger.
    • J'ai été comblé de faveurs.
  6. (Vieilli) Mettre le comble à quelque chose, le rendre complet.
    • Il a comblé sa perfidie.
    • Cette perte a comblé ses infortunes.

Verbe

combler \Prononciation ?\ transitif

  1. (Agriculture) Maintenir le chargement d’une charrette au moyen d’un comble (genre de grosse corde).
    • Combler une charrette
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Combler : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COMBLER. v. tr.
Remplir une mesure, un récipient jusque par-dessus les bords, tant qu'il y en peut tenir. Combler une mesure, la mesure. Fig., Combler la mesure, Se rendre coupable d'un dernier crime ou de fautes réitérées qui ne permettent plus d'espérer de pardon. Par sa dernière faute, il a comblé la mesure. On dit aussi Leurs crimes, leurs fautes ont comblé la mesure. Fig., Combler une personne de biens, Lui faire beaucoup de bien. On dit dans le même sens Combler de bienfaits. Combler de grâces, de faveurs. Combler d'honneurs. Combler de présents, de gloire, de joie, de félicité, etc. Fig., Combler les désirs, les vœux, les souhaits de quelqu'un, Les satisfaire, les remplir. Cette union combla tous ses vœux. Absolument, Il le combla. Vous me comblez. Un homme comblé, Un homme dont tous les vœux sont satisfaits. Il signifie aussi Remplir un creux, un vide. Combler un fossé. Combler des vallées. Combler la tranchée. Fig., en termes de Finance, Combler un déficit, Faire en sorte qu'il cesse d'exister. Il signifie quelquefois figurément Mettre le comble à quelque chose, le rendre complet. Il a comblé sa perfidie. Cette perte a comblé ses infortunes.

Combler : définition du Littré (1872-1877)

COMBLER (kon-blé) v. a.
  • 1Remplir une mesure, un vaisseau jusque par-dessus le bord. Combler un boisseau.

    Fig. Combler la mesure, commettre une dernière action qui rende toute patience, toute indulgence impossible. Mes crimes désormais ont comblé la mesure, Racine, Phèd. IV, 6.

    Fig. Ou plutôt il fallait, comblant ta perfidie, Lui ravir tout d'un coup la parole et la vie, Racine, Phèd. IV, 2. Quand le ciel en colère De ceux qu'il persécute a comblé la misère, Voltaire, Orphel. V, 1. Ses prédécesseurs avaient commencé la ruine des mœurs ; il la comble, Diderot, Ess. sur Claude.

  • 2Remplir un creux ou un vide. Combler un fossé. Prends ton pic, et me romps ce caillou qui te nuit ; Comble-moi cette ornière…, La Fontaine, Fabl. VI, 18.

    Par extension. Cette ligne, fournie par les manuscrits, comble une lacune dans le texte.

    Combler un déficit, fournir l'argent qui manque dans une caisse.

    Fig. Combler les vœux, les désirs, les souhaits de quelqu'un, lui procurer tout ce qu'il souhaite.

  • 3Faire avoir en surabondance. J'étais lasse d'un trône où d'éternels malheurs Me comblaient chaque jour de nouvelles douleurs, Corneille, Rodog. II, 3. Qu'il comble d'épouvante et Grenade et Tolède, Corneille, Cid, IV, 3. Puisse d'un prompt succès votre grande entreprise Combler vos ennemis d'un mortel désespoir, Corneille, Médée, IV, 6. Ce choix pouvait combler trois familles de gloire, Corneille, Hor. I, 2. Cette déesse qui nous comble de biens, Fénelon, Tél. I. Il nous combla de présents, Fénelon, ib. I. Vous me comblez de joie en m'apprenant que les stoïciens subsistent encore, Fontenelle, Sénèque et Scarron. Cet hommage rendu à l'Académie par un savant illustre que l'Europe avait comblé de titres littéraires, honore à la fois cette compagnie et la nation, Condorcet, Linné.
  • 4 Elliptiquement. Combler quelqu'un, le satisfaire entièrement. Vous me comblez. Entre ces tilleuls sans feuillage, Nous regarder comblait nos jours, Béranger, Maudit printemps.
  • 5Se combler, v. réfl. Être comblé. On a vu plusieurs vallées se combler par des éboulements.

HISTORIQUE

XIIe s. Por de besans pleine mine comblée Ne vous voudroie…, Guill. D'Orange, Variantes, t. II, p. 294.

XIVe s. Et de draps y avoit mainte pile empilée, Et de lange et de linge mainte huche comblée, Guesclin. 20398. Et en l'un des bachins pumes [pommes] je meteroie, Et l'autre par dechà de florins combleroie, Baud. de Seb. I, 1037. Les gens de guerre avoient rompu et comblé en partie ung puis qui estoit en la maison, Du Cange, abosatio.

XVe s. Le cheval n'estoit mye frais ; car il avoit erré grant journée ; et il se combla des pieds de devant et cheut en une crevace moult grande, et le chevalier tomba dessoubz, Lancelot du lac, t. I, f° 43.

XVIe s. La mer comblant de limon et de sable les fosses d'entre deux, Montaigne, I, 231. Combler un bras de mer, Amyot, Thémist. 31. Je vous conseille de combler ici vos victoires, et de pendre vostre espée au croc, D'Aubigné, Hist. II, 483. Celuy est bien mon oncle qui le ventre me comble, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Combler : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

COMBLER, v. act. c’est remplir autant qu’il est possible.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « combler »

Étymologie de combler - Littré

Provenç. cumular ; espagn. colmar ; ital. colmare, cumulare ; du latin cumulare, combler. Dans l'exemple de Lancelot du lac, se combler veut dire chopper, et vient du bas latin colmus, embarras dans un chemin, qui se trouve dans encombrer (en-combr-er), et qui vient de cumulus (voy. COMBLE 1).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de combler - Wiktionnaire

De comble.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de combler - Wiktionnaire

Du latin cumulāre (« entasser », « accumuler »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « combler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
combler kɔ̃ble play_arrow

Conjugaison du verbe « combler »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe combler

Évolution historique de l’usage du mot « combler »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « combler »

  • Interrogé lors d'une assemblée générale annuelle pour savoir si TSMC pourrait combler le vide dans les commandes laissées par HiSilicon si les restrictions américaines entraient en vigueur, le président de TSMC, Mark Liu, a déclaré: «Nous espérons que cela ne se produira pas». News 24, TSMC dit qu'il pourrait combler l'écart de commande s'il est incapable de vendre des puces à Huawei - News 24
  • Les ministres ont refusé de s'engager à combler la faille «flagrante» qui permettait à une entreprise de jeux de hasard d'esquiver une amende de 3,5 millions de livres sterling après le suicide d'un toxicomane. News 24, Les ministres refusent de s'engager à combler une échappatoire "flagrante" - News 24
  • Pas de hausse d’impôt pour combler le déficit dû à la crise Investir, Pas de hausse d’impôt pour combler le déficit dû à la crise, Actualité - Investir-Les Echos Bourse
  • texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, vtexte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, vvtexte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, vvtexte pour combler le blanc, vtexte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, vtexte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, vvtexte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, vvtexte pour combler le blanc, vtexte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, texte pour combler le blanc, petitbleu.fr, L’Education nationale aussi - petitbleu.fr
  • Pour combler ce trou financier, Gérard Gohel et l’AS Cherbourg ont bénéficié de l’appui de partenaires privés (environ 80 000€) et de subventions des collectivités publiques liées à la crise sanitaire du Covid-19. , Football : l'AS Cherbourg a trouvé des garanties financières pour combler le déficit ! | La Presse de la Manche
  • Or avec ces sources de revenus et quelques autres, le CNC a dépensé dans la même année 696 millions de soutien à la création : 311 millions pour le cinéma et 270 millions pour l'audiovisuel (110 millions dans des dispositifs transversaux). Dans ce contexte, le CNC espère bien que l'Etat va venir combler pour 2020 l'impact de la crise, dont la facture pourrait encore s'alourdir, et également le soutenir pour un plan de relance de toute la filière qui doit être annoncé à la fin de l'été. Les Echos, CNC : un trou de plus de 100 millions d'euros à combler | Les Echos
  • La haine n'est pas l'envers de l'amour, elle en est le renoncement. Ne plus pouvoir aimer, glisser lentement vers l'indifférence... Seule, la volonté de puissance peut combler ce vide. De Charlotte Savary / Le député
  • Le langage, loin de combler l’abîme qui sépare les êtres, creuse la distance, il met en évidence la solitude et l’impossibilité de communiquer. De Michel Onfray / L'Art de jouir. Pour un matérialisme hédoniste, 1991
  • La passion, cet absolu désir qu'on ne peut jamais combler quand il a pour moteur l'absence de l'autre. De Jean Royer / La Main cachée
  • Celui que Dieu veut combler de ses grâces Il l'envoie dans le vaste monde Pour lui faire voir ses merveilles. De Joseph von Eichendorff / Scènes de la vie d'un propre-à-rien
  • Le fossé des générations existe, pas tellement parce que nous voulons qu'il en soit ainsi mais parce que nous savons rarement le combler. De Germaine Desjardins-Versailles / Mélanie Jouche
  • Ecrire, c'est tuer, prier, délirer. Pour combler l'écart. Abolir l'Entre. Et n'y parvenir jamais. De Michèle Mailhot / La vie arrachée
  • Etre écrivain, c'est sans doute combler les trous de sa propre vie avec l'étoffe rapiécée des destins qui nous dépassent. De Eric Fiottorino
  • Le cinéma a cette vertu de combler votre curiosité, par toutes sortes de rencontres qui peuvent transformer votre vie. De Jean-Claude Brialy / Le Ruisseau des singes
  • Il est facile de combler celui-là qui n'a point d'espace dans le coeur. De Antoine de Saint-Exupéry / Citadelle
  • L’imagination n’est là que pour combler les trous du réel en attendant de savoir. De Christophe Donner / Evene.fr - Octobre 2007
  • Chaque aventure me plaît, je trouve en chaque rôle de quoi me combler. De Miou-Miou / Le Figaro et vous, 2 janvier 2015
  • Ne faut-il pas avoir été démuni pour combler ; avoir souffert pour consoler ? De Claire France / Autour de toi, Tristan
  • Il vaut mieux fortifier ses points forts que combler ses points faibles. De Bernard Werber / L'empire des anges
  • L'amour, c'est laisser naître le désir, et immanquablement, le combler. De Anne Bernard / L'amour sans passeport
  • Le moyen de punir les envieux est de les combler de bienfaits. De Proverbe oriental

Images d'illustration du mot « combler »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « combler »

Langue Traduction
Corse compie
Basque betetzerik
Japonais 埋める
Russe заливка
Portugais preencher
Arabe ملء
Chinois
Allemand füllen
Italien riempire
Espagnol llenar
Anglais fill
Source : Google Translate API

Synonymes de « combler »

Source : synonymes de combler sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « combler »


Mots similaires