La langue française

Désappointer

Sommaire

Définitions du mot désappointer

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉSAPPOINTER1, verbe trans.

A.− Vx. Destituer quelqu'un de sa charge. Désappointer un soldat, un capitaine (Ac.1798-1878).Regnault des Dormans désappointait Pierre Puy de la charge de maître des requêtes ordinaires (Hugo, N.-D. Paris,1832, p. 226).
B.− Au fig. le plus souvent au passif. Tromper quelqu'un dans son attente ou dans ses espérances. Quasi-(synon.) contrarier, décevoir, déconcerter.Pauvre fille, va-t-elle être désappointée!... Je parie qu'elle comptait, ce soir, étrenner ton appartement (Hermant, M. de Courpière,1907, p. 11):
Coantré, dit-il enfin. Vous n'avez rien. Je n'ai qu'un mot à vous dire : sé-cu-ri-té to-ta-le et ab-so-lue. − Rien? − Mettons un peu d'hyperesthésie nerveuse, pour vous faire plaisir... M. de Coantré fut, sinon tout à fait désappointé, du moins décontenancé. Montherlant, Les Célibataires,1934, p. 892.
Rem. Il est probable que dans des phrases de ce type la forme dite passive exprime plutôt un état qu'un procès.
Prononc. et Orth. : [dezapwε ̃te], (je) désappointe [dezapwε ̃:t]. Ds Ac. 1694-1798, s.v. desapointer; ds Ac. 1835-1932 sous la forme moderne. Étymol. et Hist. I. 1395 desapointer « destituer » (Grands jours de Troyes, A.N. X la 9186, fo23 rods Gdf. Compl.). II. 1611 verbe et part. passé « tromper une personne dans son attente » (Cotgr.) − mil. xviies.; 1655 (Constantin Huygens frère, in Christ, Huygens, Œuvres, I, 364 ds Barb. Misc. 2, no8); repris au xviiies. cf. 1761 (Voltaire, Lettre à d'Olivet d'apr. Barbier ds Mod. Lang. R., t. 16, 1921, p. 257 : Que d'expressions nous manquent aujourd'hui qui étaient énergiques du temps de Corneille [...] on apointait un temps, un rendez-vous, celui qui, dans le moment marqué, arrivait au lieu convenu et qui n'y trouvait point son prometteur, était désappointé. Nous n'avons aucun mot pour exprimer aujourd'hui cette situation d'un homme qui tient sa parole et à qui on en manque); id. (Id., Dict. phil., s.v. apointé ds Barb. Misc. 2, no8 : Les Anglois ont pris de nous ces mots appointé, désappointé ... ils se sont enrichis de nos dépouilles et nous n'osons reprendre notre bien). I dér. de appointer1*; préf. dé(s)-*; II extension de sens de I encore attestée au mil. du xviies. puis après une éclipse, remise en usage par Voltaire d'apr. l'angl. to disappoint, attesté en ce sens dep. 1494 ds NED; lui-même empr. au français. Fréq. abs. littér. : 13. Bbg. Barb. Loan-words 1921, p. 257.

DÉSAPPOINTER2, verbe trans.

COMM. Désappointer une pièce d'étoffe. ,,Couper les points de fil ou de ficelle qui tiennent en état les plis de cette pièce`` (Ac. 1798-1878; Littré).
Rem. Attesté en outre ds Besch. 1845 et Guérin 1892. Lar. 19e-Lar. 20eattestent les syntagmes désappointer un ballot, ballot d'étoffe désappointé.
Prononc. et Orth. : [dezapwε ̃te], (je) désappointe [dezapwε ̃:t]. Ds Ac. 1798-1878. Étymol. et Hist. 1798 (Ac.). Dér. de appointer terme de tapissier (Trév. 1732. Appointer. C'est plier un matelat en deux, et y coudre vers chaque bout deux ou trois points pour l'arrêter); préf. dé(s)-*, dés. -er.

Wiktionnaire

Verbe

désappointer \de.za.pwɛ̃.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Tromper quelqu’un dans ses espérances, ne pas remplir son attente, le décevoir.
    • J'attendais beaucoup de Tahiti, mais sa beauté ne me désappointa nullement. — (Alain Gerbault, À la poursuite du Soleil; t.1, de New-York à Tahiti, 1929)
  2. (Vieilli) Destituer quelqu'un de sa charge, en particulier des militaires appointés.
  3. (Vieilli) Couper les points de fil ou de ficelle qui tiennent en état les plis d'une pièce d'étoffe ou d'un ballot.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉSAPPOINTER. v. tr.
Tromper quelqu'un dans ses espérances, ne pas remplir son attente. Cet insuccès auquel il ne s'attendait pas l'a beaucoup désappointé.

Littré (1872-1877)

DÉSAPPOINTER (dé-za-poin-té) v. a.
  • 1Autrefois, rayer un militaire des contrôles de l'armée. Désappointer un capitaine.
  • 2 Fig. Décevoir quelqu'un dans son attente. Cela dut bien le désappointer.
  • 3 Terme de commerce. Désappointer une pièce d'étoffe ; couper les points de fil ou de ficelle qui tiennent en état les plis de cette pièce.

HISTORIQUE

XVe s. Messire Arnauld de Corbie, chancellier de France, feut desappoincté [destitué], et en son lieu mis un nommé maistre Eustache de Laitre, Juvénal Des Ursins, Charles VI, 1413. Sages et notables chevaliers que le roy Loys avoit tous desappoinctez à l'heure qu'il vint à la couronne, Commines, I, 3.

XVIe s. Il voulut user du conseil des princes de son sang, et autres serviteurs du feu roy, et n'en desapointa un seul, mais les maintint en leurs estats, Du Bellay, M. 13.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « désappointer »

 Dérivé de appointer avec le préfixe dés-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dés… préfixe, et appointer dans le sens de nommer à un emploi.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « désappointer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
désappointer desapwɛ̃te

Évolution historique de l’usage du mot « désappointer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « désappointer »

  • « Ne voulant pas le désappointer, poursuit-il, je pris l’argent et lui jetant un regard furtif qui me confirma mes inquiétudes, mais le maire était un homme solide et malgré son âge certainement la nuit aidant, il va aller mieux, me disais-je !» Poursuivant son récit, Lamine Camara fait savoir que dès son arrivée à la maison du maire, il avait remarqué que les choses ne s’étaient pas améliorées positivement. Il prend alors la voiture pour se rendre à la clinique du coté de la Sicap Mbao, à moins d’une demie- heure de Rufisque. Après un long soupir, il confesse : « C’est avant d’arriver à la clinique que j’ai d’abord senti ses lunettes tomber. Après les avoir remis à leur place, il me fixa d’un long regard avant de lâcher : Lamine, c’est fini ! » KEWOULO, Les derniers instants de Badara Mamaya Séne racontés par son chauffeur
  • Après avoir publié en août dernier deux décrets et un arrêté qui élargissent à la psychiatrie la pratique infirmière avancée,  et étend ses prérogatives en matière de prescription, les infirmiers en pratique avancée font l’objet de nouvelles négociations. Autant la profession semblait satisfaite de l’élargissement de son statut, autant les négos qui ont trait à leur rémunération semble les désappointer. What's Up Doc, Infirmier en pratique avancée : après l'espoir, la douche froide | What's Up Doc
  • Depuis qu’elle a développé son idée en pleine reconversion professionnelle, Marie-line Reynier a pu affiner sa proposition et lever les freins qui auraient pu désappointer les consommateurs. “En passant devant les différents comités pour lever les fonds ou obtenir des subventions, on m’a fait remarquer qu’un frais de port par producteur, cela serait un vrai problème pour les clients. Du coup, j’ai dû revoir mon business plan.” midilibre.fr, A Lunel, Bioccinelle prend son envol - midilibre.fr

Traductions du mot « désappointer »

Langue Traduction
Anglais disappoint
Espagnol decepcionar
Italien delude
Allemand enttäuschen
Chinois 辜负
Arabe يخيب
Portugais decepcionar
Russe подкачал
Japonais がっかりさせる
Basque huts egin
Corse delusione
Source : Google Translate API

Synonymes de « désappointer »

Source : synonymes de désappointer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « désappointer »

Partager