La langue française

Accommodat

Sommaire

  • Définitions du mot accommodat
  • Étymologie de « accommodat »
  • Phonétique de « accommodat »
  • Évolution historique de l’usage du mot « accommodat »
  • Traductions du mot « accommodat »
  • Synonymes de « accommodat »
  • Antonymes de « accommodat »

Définitions du mot accommodat

Trésor de la Langue Française informatisé

ACCOMMODAT, subst. masc.

Ensemble non héréditaire de caractères (morphologiques, physiologiques) qu'un organisme acquiert par accommodation au milieu ambiant :
1. Si nous prenons comme type la plante poussée dans le milieu qui paraît lui convenir le mieux, nous dirons que celle qui a été modifiée par des conditions extrêmes a présenté des modifications ou somations; elle est une forme stationnelle, un accommodat, une écade, une variété écologique (par exemple, arbres modifiés par le vent au bord de la mer ou en montagne). Ainsi Primula sinensis rubra a des fleurs rouges lorsque la température est moyenne de 15 à 20o; mais si on transporte la plante dans une serre de 30-35o, les fleurs nouvelles qui apparaissent sont blanches (...). L'accommodat, c'est là sa définition, n'est pas héréditaire; il s'évanouit avec la cause qui l'a déterminé. Encyclopédie française,t. 5, Les Êtres vivants, plantes et animaux, 1937, 5o18-2.
2. L'accommodation entraîne des modifications morphologiques et physiologiques qui constituent des accommodats ou des somations. L'individu les subit sans aucune participation volontaire. (...) Les accommodats disparaissent plus ou moins rapidement lorsque l'individu n'est plus soumis aux conditions particulières qui les avaient fait naître. Les accommodats ou réactions appropriées de l'individu lui permettent de supporter les nouvelles conditions. Les exemples abondent; le froid provoque la pousse des poils chez le Mammifère; la chaleur exerce une action inverse... Encyclopédie de la Pléiade, Biologie, 1965, pp. 1699-1700.
Étymol. ET HIST. − 1937 biol., sup. Dér. de accommoder* II 1; suff. -at*.
BBG. − Husson 1964. − Séguy 1967.

Wiktionnaire

Nom commun

accommodat \a.kɔ.mɔ.da\ masculin

  1. (Biologie) Ensemble non héréditaire de caractères (morphologiques, physiologiques) qu’un organisme acquiert par accommodation au milieu ambiant.
    • Différents hydrophytes, lorsqu’ils poussent dans les eaux vives, développent des feuilles rubanées adaptées au courant : Sparganium erectum accommodat flottant, Sagittaria sagittifolia accommodat flottant, Butomus umbellatus accommodat flottant. Par ailleurs, il faut observer que certaines espèces aquatiques peuvent supporter des assèchements et constituent des accommodats terrestres comme Ranunculus trichophyllus (Renoncule chevelue), Ranunculus aquatilis (Renoncule aquatique) et Ranunculus baudotii (Renoncule de Baudot) ainsi que toutes les espèces de Callitriches. Il en est de même pour une espèce semi-aquatique, Hippuris vulgaris (Pesse d’eau) qui tolère des exondations et forme aussi des accommodats terrestres. Pour être complet signalons encore l’existence d’accommodats submergés pour des espèces telles Alisma gramineum (Plantain d’eau à feuilles de graminée), Veronica anagallis-aquatica subsp. catenata (Véronique mouron d’eau). — (Jean-Paul Klein, Les écosystèmes aquatiques de Lorraine et leur végétation associée, L.A.S.E.R. Bulletin de l’Association des Botanistes Lorrains n°2, année 2006)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ACCOMMODER. v. tr.
Donner, procurer de la commodité. Cette pièce de terre l'accommoderait bien, accommoderait fort son parc. Cette place l'accommoderait parfaitement. Il est habile à s'accommoder.

S'ACCOMMODER signifie aussi Accommoder ses affaires. Il devient riche, il s'est accommodé. Je l'ai vu pauvre, mais il s'est bien accommodé. Ce sens a vieilli. Il signifiait autrefois Ranger, agencer. Il a bien accommodé sa maison, son jardin. Accommoder une viande, des légumes, Les apprêter. Que voulez-vous qu'on vous accommode pour votre dîner? Il signifie aussi Coiffer, arranger des cheveux. Accommoder des cheveux, une perruque. Il est vieux. Ironiq. et fam., Il l'a bien accommodé d'importance, comme il faut, Il l'a maltraité; il l'a traité durement comme il le méritait. Fam., Il est étrangement accommodé, se dit d'un Homme qui est en désordre. On dit de même Vous voilà accommodé d'une étrange manière. Il est tout couvert de boue, le voilà bien accommodé.

ACCOMMODER se dit encore en parlant des Affaires qu'on termine à l'amiable et des Personnes que l'on met d'accord. Il faut accommoder cette affaire, ce différend, cette querelle. Ils étaient près de se battre, on les a accommodés. S'ils ne s'accommodent pas, ils se ruineront en procès. Il se dit aussi en parlant de Certaines choses dont on convient, dont on traite ensemble dans le commerce de la vie. Vous avez un beau cheval, voulez-vous m'en accommoder? Je vous accommoderai de ma maison, si vous voulez l'acheter. Vous avez un bois près de mon domaine, j'ai un pré qui tient au vôtre, nous nous accommoderons si vous voulez. Il est vieux.

ACCOMMODER signifie aussi Conformer, approprier à, etc. Les courtisans savent accommoder leur goût, leur humeur, leurs discours à ce qui plaît au prince. Il accommode son langage aux circonstances. Il faut s'accommoder à l'usage. S'accommoder au temps. Il n'est pas difficile, il est complaisant, il s'accommode à tout. S'accommoder de tout, Être d'un facile accommodement, d'un commerce aisé dans toutes les choses de la vie. Il n'est point difficile, point délicat, il s'accommode de tout. S'accommoder d'une chose, S'en arranger, consentir à l'acheter, à la recevoir en échange. Donnez-moi pour l'argent que vous me devez ce cheval, ce fusil : je m'en accommoderai. S'accommoder d'une chose signifie quelquefois, dans le langage familier, Se servir d'une chose sans y avoir droit, comme si l'on en était le propriétaire. Il s'accommode de tout ce qu'il trouve sous sa main. On dit aussi Je m'accommoderais bien de cela, en parlant d'une Chose que l'on trouve à son goût, à sa convenance. Être peu accommodé des biens de la fortune, N'être pas riche, n'être pas à son aise.

Étymologie de « accommodat »

De accommoder.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « accommodat »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
accommodat akɔmɔda

Évolution historique de l’usage du mot « accommodat »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « accommodat »

Langue Traduction
Anglais accommodat
Espagnol acomodar
Italien alloggi
Allemand unterkunft
Chinois 容纳
Arabe تستوعب
Portugais acomodado
Russe accommodat
Japonais 収容する
Basque accommodat
Corse accodà
Source : Google Translate API

Synonymes de « accommodat »

Source : synonymes de accommodat sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « accommodat »

Partager