Habituer : définition de habituer


Habituer : définition du Wiktionnaire

Verbe

habituer \a.bi.tɥe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’habituer)

  1. Faire prendre l’habitude ou une habitude.
    • Mais je conseille peu l’Islande aux malades, aux invalides et à quiconque est habitué au confort des hôtels et des wagons-lits. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.19)
    • […], ils obtenaient les profits moraux et maté­riels que procure la célébrité à tous les virtuoses, dans une société qui est habituée à payer cher ce qui l'amuse. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, p.328)
  2. (Pronominal) Prendre soi-même l’habitude, une habitude.
    • S’habituer à parler en public, à improviser.
  3. (Pronominal) (Vieilli) S’établir dans un lieu, s’y fixer.
    • Je veux m’habituer en ville.
  4. (Pronominal) S’acclimater.
    • Je commence à m’habituer à la syntaxe du wiki.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Habituer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HABITUER. v. tr.
Accoutumer, former à une habitude. Il faut habituer de bonne heure les enfants à l'obéissance. Habituer les jeunes gens à la fatigue, à supporter le froid et le chaud. S'habituer au bien. S'habituer au mal. S'habituer au crime. S'habituer au travail, à la misère, aux coups. S'habituer à l'air, au climat, aux mœurs, aux coutumes d'un pays. S'habituer à parler en public, à improviser. S'habituer à obéir. Le participe passé s'emploie adjectivement dans la langue religieuse. Un prêtre habitué, ou par ellipse Un habitué, Un ecclésiastique qui n'a point de charge ni de dignité dans une église, mais qui assiste à l'office divin et est employé aux fonctions d'une paroisse. Il s'emploie encore comme nom pour désigner Celui qui va fréquemment et habituellement dans un lieu. C'est un habitué de la maison. Les habitués d'un café, d'un spectacle. Les habitués de l'orchestre.

Habituer : définition du Littré (1872-1877)

HABITUER (a-bi-tu-é) v. a.
  • 1Faire prendre l'habitude. Habituer les jeunes gens à la fatigue. Habituer les enfants à obéir.

    Avec la préposition de et un verbe à l'infinitif. Souvent ce souffle pur dont l'homme est animé… Redoute un autre ciel, et ne veut plus nous suivre Loin des lieux où le temps l'habitua de vivre, Chénier, Él. VI.

  • 2S'habituer, v. réfl. Prendre l'habitude. S'habituer au travail, à supporter la fatigue. Mais, lorsqu'à la chercher [la rime] d'abord on s'évertue, L'esprit à la trouver aisément s'habitue, Boileau, Art p. I.
  • 3S'habituer, s'établir dans une colonie, dans un pays (sens qui commence à vieillir). Ceux qui allèrent s'habituer au Canada furent, en grande partie, des Normands. Depuis que les Espagnols se sont habitués au Pérou et au Chili, on en a tiré une immense quantité de cuivre, Buffon, Min. t. V, p. 146.

HISTORIQUE

XIVe s. Adont ala Henris sez frerez adouber, Il meïsmez aussi s'ala il enarmer ; Et quant il vit ses frerez ainsi habituer [s'habiller]…, Hugues Capet, v. 2310. Celui qui est habitué en vertu, Oresme, Eth. 88.

XVe s. On se pourroit bien esmerveiller en pays lointain et estrange du noble royaume de France, comment il est situé et habitué de cités, de villes et de chastels si très grand foison que sans nombre, Froissart, II, III, 24. Le roy fit departir le tournoy et crier que tous chevaliers d'honneur venissent au bancquet au franc palais ; après ce cry tous chevaliers se retrayrent en leurs logis eulx desarmer et habituer de nobles vestements, Perceforest, t. III, f° 124.

XVIe s. Il y avoit grande presse pour achepter des maisons à Theonville et s'y habituer, Carloix, VII, 16. Son temperament [de l'estomach] aux hommes bien habitués [en bon état] est moderé, Paré, I, 14. Il traitoit tout de mesme les autres, excepté un estranger, qui s'estoit venu habituer à Athenes, Amyot, Alc. 8.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Habituer : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « habituer » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « habituer »

Étymologie de habituer - Littré

Provenç. et espagn. habituar ; ital. abituare ; du lat. habituare, de habitus, manière d'être (voy. HABIT).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de habituer - Wiktionnaire

(XIVe siècle) De l’ancien français abituer (« habiller »), du latin médiéval habituare (« accoutumer »), du bas latin habituari (« avoir telle manière d’être ; être pourvu »), verbe passif dérivé de habitus (« coutume »)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « habituer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
habituer abitµe play_arrow

Conjugaison du verbe « habituer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe habituer

Citations contenant le mot « habituer »

  • Pour Rudi Garcia, l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais, il est important de s'habituer à l'ambiance d'un stade vide, en vue de la saison prochaine. C'est, en tout cas, ce que le technicien rhodanien a confié au sortir du succès obtenu en amical face à l'OGC Nice (1-0), hier en début de soirée au Groupama Stadium. www.madeinfoot.com, OL - Garcia : "Important de s'habituer à l'ambiance d'un stade vide"
  • Des iPhone livrés sans chargeur ? Il va sans doute falloir s’y habituer Numerama, Des iPhone livrés sans chargeur ? Il va sans doute falloir s'y habituer
  • « Avec l’interdiction d’utiliser des produits phytosanitaires, les solutions de désherbage sont difficiles à trouver comme dans de nombreuses communes. Les services techniques veillent surtout aux plantes allergisantes qui peuvent pousser. Mais il faudra s’habituer à voir de l’herbe », explique l’élu. , Cimetière du Neubourg : « il faudra s'habituer à voir de l'herbe » | Le Courrier de l'Eure
  • Nous devons nous y habituer : aux plus importantes croisées des chemins de notre vie, il n'y a pas de signalisation. De Ernest Hemingway
  • Contre les larmes d'une femme, il n'y a rien d'autre à faire que de s'habituer. De Clémence de Biéville / Le Meilleur des mariages
  • Le plus grand soin d’un bon gouvernement devrait être d’habituer peu à peu les peuples à se passer de lui. De Alexis de Tocqueville
  • Le triomphe de l'amour, c'est de ne pas s'habituer l'un à l'autre. De J.A. Coulanghon
  • La vue d'un cadavre était toujours choquante, jusqu'à ce que la télé finisse par nous y habituer. De Roland Topor
  • On ne s'habitue pas vite à la mort des autres. Comme ce sera long, quand il faudra s'habituer à la nôtre ! De Jules Renard
  • Un philosophe, c'est quelqu'un qui n'a jamais vraiment pu s'habituer au monde. De Jostein Gaarder / Le monde de Sophie
  • On ne remplace pas ceux qui meurent, il faut s'habituer à ne vivre qu'une fois. De Gilles Archambault / La vie à trois
  • Il faut se pardonner beaucoup à soi-même pour s'habituer à pardonner beaucoup à autrui. De Anatole France
  • La solitude, on peut très bien s'y habituer, mais on ne s'habitue pas à la violence. De Jean-Yves Dupuis / Vivement la vie
  • On s'habitue à ses infirmités, le plus difficile est d'y habituer les autres. De Madame d’Houdetot
  • La chose la plus triste que je puisse imaginer, est de s'habituer au luxe. De Charlie Chaplin / Ma vie
  • La plus parfaite éducation consiste à habituer le disciple à se passer de maître. De Robert Sabatier / Les Années secrètes
  • Comme on mets peu de temps à s'habituer aux miracles. De Richard Bach / Illusions
  • S'habituer c'est se tuer. De Monique Larue / Les faux fuyants

Vidéos relatives au mot « habituer »

Traductions du mot « habituer »

Langue Traduction
Corse adupratevi
Basque ohitu
Japonais 慣れる
Russe привыкать к
Portugais se acostumar com
Arabe تعتاد على
Chinois 习惯于
Allemand sich an etwas gewöhnen
Italien abituarsi a
Espagnol acostumbrarse a
Anglais get used to
Source : Google Translate API

Synonymes de « habituer »

Source : synonymes de habituer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « habituer »


Mots similaires