Conformer : définition de conformer


Conformer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CONFORMER, verbe.

A.− Emploi trans. et intrans. Conformer qqc. à qqc.
1. Mettre une chose en accord, en harmonie avec une autre prise pour modèle. Conformer sa tenue à l'idée que l'on se fait de soi :
1. Son libéralisme, fruit authentique du sol anglais, il l'a poussé par sa vie philosophique à une sorte d'état chimiquement pur, et il a, avec la même vigueur et la même loyauté qu'un philosophe grec, conformé sa vie à ses principes. Thibaudet, Réflexions sur la litt.,1936, p. 101.
2. TECHNOL. [Le compl. dir. désigne un objet en matière souple, plastique, etc.] Donner une forme définitive à :
2. ... il [André] acheta un fez, qui fut suivant la coutume soigneusement repassé et conformé à sa tête dans une des mille petites boutiques de la rue. Loti, Les Désenchantées,1906, p. 97.
B.− Emploi pronom. Se conformer à qqc.
1. Se régler sur, se mettre en accord avec. Se conformer aux coutumes :
3. Je me suis conformé à l'usage, parce qu'on ne m'acceptait qu'à cette condition, et je n'en ai pas moins été fort heureux en ménage. Ménard, Rêveries d'un païen mystique,1876, p. 180.
4. La volonté de concevoir la littérature comme un produit artificiel, exempt de se conformer à la réalité, s'exprime encore par la volonté de la concevoir comme un système de conventions passées entre personnes acquises à une même cause, un peu comme le vocabulaire d'une société secrète dont la signification serait insaisissable aux non-initiés. Benda, La France byzantine,1945, p. 127.
2. En partic. Se soumettre à. Se conformer à la volonté de Dieu.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃fɔ ʀme], (je) conforme [kɔ ̃fɔ ʀm̥]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1190 « rendre conforme à » (Sermons St Bernard, 100, 16 ds T.-L.); 1204 soi conformer à « devenir conforme » (Reclus de Molliens, Charité, 32, 4, ibid.). Empr. au lat. class. conformare (de forma « forme ») littéralement « donner une forme » d'où au fig. « adapter, modeler ». Fréq. abs. littér. : 583. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 011, b) 603; xxes. : a) 763, b) 838.

Conformer : définition du Wiktionnaire

Verbe

conformer \kɔ̃.fɔʁ.me\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se conformer)

  1. Rendre conforme.
    • Conformer ses sentiments à ceux de quelqu’un.
  2. (Pronominal) S’accorder avec quelque chose.
    • L’avenir est à ceux qui savent le prédire. Se réformer, c’est se conformer à l’évolution irrésistible et lente des sociétés en marche vers le but inconnu. — (Pierre Louÿs, Liberté pour l’amour et pour le mariage, 1900, dans Archipel, 1932)
    • Ces malfaiteurs littéraires voudraient persuader de tels hommes qu’ils n’ont pas besoin d’excuse et que leur conduite se conforme au dictamen de la nature. — (Abbé Paul Buysse, Vers la Foi catholique : L’Église de Jésus, 1926, pp. 188-189)
    • II est établi dans la Commune un emplacement particulier, affecté spécialement à l’abattis des porcs , et mis à la disposition du public pour cet usage , en se conformant aux Règlemens y relatifs. — (Règlement de police de la Commune de Morges, article 178, Lausanne, Samuel Delisle, 1839, p. 56)

Nom commun

conformer \Prononciation ?\

  1. (Stéréochimie) Conformère.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Conformer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONFORMER. v. tr.
Rendre conforme. Conformer sa vie, ses actions à la doctrine de l'Évangile. Conformer ses sentiments à ceux de quelqu'un. Je me suis conformé à vos ordres. Se conformer aux inclinations, aux façons de vivre de quelqu'un. Se conformer au temps, aux circonstances, etc. Le participe passé

CONFORMÉ, ÉE, s'emploie souvent comme adjectif, en parlant de la Manière dont les parties d'une chose sont disposées entre elles. On le dit plus spécialement des Corps organisés. Un corps bien conformé, mal conformé. Cet animal est bizarrement conformé. Avoir les jambes mal conformées.

Conformer : définition du Littré (1872-1877)

CONFORMER (kon-for-mé) v. a.
  • 1Donner la forme. Les eaux ont conformé certaines portions de la surface du globe.
  • 2Rendre conforme. Il conforma sa vie au modèle qu'il s'était choisi. Je sais mieux conformer les remèdes au mal, Corneille, Pomp. IV, 1.
  • 3Se conformer, v. réfl. Se rendre conforme, devenir conforme. Corneille nous assujettit à ses caractères et à ses idées ; Racine se conforme aux nôtres, La Bruyère, I. Haïr le monde, c'est-à-dire ne pas vous conformer à lui, Massillon, Car. Élus. Conformez-vous aux temps, conformez-vous aux lieux, Voltaire, Tancr. I, 4. Ces mœurs sont vos devoirs, il faut s'y conformer, Voltaire, Alz. IV, 2. Il doit se conformer aux mœurs de ses complices, Voltaire, Catil. I, 1. Ses superbes coursiers… Semblaient se conformer à sa triste pensée, Racine, Phèd. V, 6.
  • 4Se soumettre à. Pour se conformer à cet ordre, ils demeurent enfermés quarante jours, Bossuet, Hist. II, 7. Elle se conformait aux ordres de Dieu, elle lui offrait ses souffrances en expiation de ses fautes, Bossuet, Duch. d'Orl. Pourrais-je à cette loi ne pas me conformer ? Racine, Athal. IV, 3.

HISTORIQUE

XIIIe s. Nous à la requeste de cascune partie, cheste [cette] pais, si comme il est contenu en leur chartres, sauf nostre droit, conformasmes et volons qu'ele soit tenue ferme, Tailliar, Recueil, p. 34. Selon mon art vous conformés, Car nus, s'il n'est bien enformés, Ne puet passer sans beste vendre, la Rose, 13209. Conformés vous à sa maniere, ib. 7760.

XVIe s. Dieu begaye, comme par maniere de dire, avec nous, à la façon des nourrices pour se conformer à leurs petis enfans, Calvin, Instit. 70. Christ a tousjours conformé ses reponses à ceux ausquels il avoit à faire, Calvin, ib. 656. … à ce que la vie de l'homme soit conformée à la pureté de Dieu, comme à un patron, Calvin, ib. 311. À ce dire s'accorde et se conforme aussi un accident qui luy advint en la ville d'Amphipolis, Amyot, P. Aem. 39. Epaminondas, auquel Timoleon taschoit plus à se conformer et à luy ressembler qu'à nul autre…, Amyot, Timol. 47. Certes je desirerois beaucoup en veoir l'experience et congnoistre à veue d'œil si l'effet conforme au bruit qui en est, D. Flores de Grece, f° CLI, dans LACURNE. Nous debvrions avoir honte, qu'ez sectes humaines il ne feust jamais partisan, quelque difficulté et estrangeté que mainteinst sa doctrine, qui n'y conformast aulcunement ses deportements et sa vie, Montaigne, II, 141. Je sçais bien que fort peu de gents rechigneront à la licence de mes escripts, qui n'ayent plus à rechigner à la licence de leur pensée ; je me conforme bien à leur courage, mais j'offense leurs yeulx, Montaigne, III, 311. Vous vous conformerez patiemment à tout ce qu'il plaira à Dieu d'ordonner de moy, Montaigne, IV, 323.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CONFORMER. Ajoutez :
5Se conformer, être conforme. Les jugements des hommes, qui en tant d'autres choses sont contraires l'un à l'autre, se conforment en celle-ci, Malherbe, Lexique, éd. L. Lalanne.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « conformer »

Étymologie de conformer - Littré

Provenç. et espagn. conformar ; ital. conformare ; du latin conformare, de cum, et formare (voy. FORMER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de conformer - Wiktionnaire

(XIIe siècle) Du latin conformare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « conformer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
conformer kɔ̃fɔrme play_arrow

Conjugaison du verbe « conformer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe conformer

Évolution historique de l’usage du mot « conformer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « conformer »

  • Dans un communiqué de la Présidence de la République, le chef de l’Etat a souligné la nécessité de reprendre les activités économiques dans le pays, dans l’objectif d’améliorer les conditions sociales, notant l’importance de continuer à se conformer aux consignes de prévention contre le Coronavirus et de poursuivre les résultats positifs enregistrés à ce jour. Directinfo, Tunisie: Kais Saied appelle à continuer à se conformer aux consignes sanitaires de prévention contre le coronavirus | Directinfo
  • Dans le même communiqué, la CONASADH et l'AFAPREDESA ont dénoncé "l’impunité qui couvre les responsables des crimes de torture, de disparition forcée contre le peuple Sahraoui, et le refus du royaume du Maroc de se conformer aux résolutions et décisions des différents organes internationaux (Cour Internationale de Justice - ONU – UA) portant sur la décolonisation du Territoire non autonome du Sahara occidental et dénoncent les entraves posées par le Royaume depuis 1991 à l’organisation du référendum prévu par le Plan de Règlement qui a conduit à la création de la Mission des Nations Unies pour le Référendum au Sahara occidental (MINURSO)". , Journée de soutien aux victimes de la torture: le Maroc sommé de se conformer à la légalité internationale
  • Les idéaux ont de curieuses qualités, entre autres celles de se transformer brusquement en absurdité quand on essaie de s'y conformer strictement. De Robert von Musil / L'homme sans qualités
  • Il faut, quand on agit, se conformer aux règles, et quand on juge, avoir égard aux exceptions. De Joseph Joubert / Pensées, maximes et essais
  • Vivre, c'est un hasard du temps ; mourir, c'est se conformer à la loi de la nature. De Tchouang-Tseu
  • Les hommes n'ont pas toujours besoin de raisonner leur conduite pour la conformer à leurs intérêts. De J. Fiévée / Correspondance et relations avec Bonaparte
  • La fortune ne change que pour ceux qui ne savent pas se conformer au temps. De Nicolas Machiavel / Le Prince
  • Le sage sait que le nord de la prudence consiste à se conformer au temps. De Baltasar Gracian y Morales / L'Homme de Cour
  • La foi, c'est adhérer à une éthique, la religion de s'y conformer. De Anne Bernard / Cancer

Traductions du mot « conformer »

Langue Traduction
Corse cunfurmà
Basque adostasuna
Japonais 準拠する
Russe соответствовать
Portugais conformar-se
Arabe تتوافق
Chinois 符合
Allemand anpassen
Italien conformarsi
Espagnol ajustarse
Anglais conform
Source : Google Translate API

Synonymes de « conformer »

Source : synonymes de conformer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « conformer »



mots du mois

Mots similaires