La langue française

Caser

Sommaire

Définitions du mot caser

Trésor de la Langue Française informatisé

CASER, verbe trans.

A.− [Le compl. d'obj. désigne une chose] Ranger dans des cases. Caser des papiers.
Absol., JEUX (trictrac). Mettre deux dames dans une case au trictrac.
B.− P. ext., fam.
1. [Le compl. d'obj. désigne une chose]
a) Mettre à telle ou telle place. Caser sa voiture dans le garage (cf. Queneau, Pierrot mon ami, 1942, p. 169).
Rare. [Le compl. d'obj. désigne une pers.] :
1. − Allons, pas de pagaille, (...) Tout le monde aura de la place. Avec sa lampe électrique, il fouillait les coins sombres et casait posément les hommes. (...) personne ne criait plus, pour ne pas l'ennuyer. On acceptait le coin désigné et l'on se nichait. Dorgelès, Les Croix de bois,1919, p. 154.
b) Trouver une place pour quelque chose :
2. C'était si petit, que Gervaise avait cédé des affaires aux Poisson en quittant la boutique, ne pouvant tout caser. Le lit, la table, quatre chaises, le logement était plein. Zola, L'Assommoir,1877, p. 672.
2. [Le compl. d'obj. désigne une pers.]
a) Trouver un emploi :
3. − Eh! dit Pillerault, cherche une place. N'as-tu pas des protections? Le Duc et la Duchesse de Lenoncourt, Madame de Mortsauf, Monsieur de Vandenesse! Écris-leur, vois-les, ils te caseront dans la maison du Roi avec quelque millier d'écus; ... Balzac, César Birotteau,1837, p. 345.
Emploi pronom. :
4. Laurence (...) a un diplôme qui lui permettra de se caser comme institutrice quelque part; ... Theuriet, La Maison des deux barbeaux,1879, p. 16.
b) Établir dans le mariage, marier. Caser sa fille.
Emploi pronom. :
5. À force de se traîner d'entrevue en entrevue, Lili, qui avait déjà vingt-trois ans, finirait bien par se caser; alors on songerait à marier Zaza. S. de Beauvoir, Mémoires d'une jeune fille rangée,1958, p. 220.
Rem. 1. On rencontre ds la docum. qq. ex. du part. passé adj. (sens fig.). Elle veut me voir reprendre la plume et ne se donnera de repos que lorsqu'elle me saura casé, heureux, occupé, bref dans l'ordre et sorti de l'éternel provisoire (Amiel, Journal intime, 1866, p. 406). 2. On rencontre ds la docum. le subst. masc. casement. Fait d'être établi, casé. Je me prends à songer à tels et tels de mes amis qui, en épousant des filles charmantes ont épousé en même temps la richesse et la liberté. (...) Et alors le sentiment de mon aplatissement définitif, par la dépendance et par le casement me redonne des bouillonnements d'orgueil rebelle (Amiel, Journal intime, 1866, p. 154).
Prononc. et Orth. : [kɑze], (je) case [kɑ:z]. Lar. Lang. fr. transcrit [a] ant. Le reste des dict. donne [ɑ] post.; à ce sujet cf. Grammont Prononc. 1958, p. 32 : ,,On garde par analogie l'ɑ postérieur, mais un peu plus bref et avec les muscles un peu lâchés, dans les syllabes inaccentuées de accabler, flâner, lasser, envaser, phraser, damner, ensabler, tasser, passer, endiablé, rablé, caser, tailleur, raser, écraser, repasser, gagner, délabrer, navrer, grassement, gravement, brailler, railler, dérailler``. Cf. encore G. Straka, Syst. des voyelles du fr. mod., Strasbourg, Inst. de Phonét., 1950, p. 21 : ,,[ɑ] reproduit un ɑ long du latin médiéval ou du grec : cadavre, fable, classe, case, oracle, érable, il déclame, phase``. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. a) 1562 « loger quelque chose » (Gouberville ds Pope, p. 114), attest. isolée; b) 1796 « placer, ranger » (Dupuis, Abr. de l'orig. de tous les cultes, p. 585); c) 1798 fam. pronom. (Ac. : [...] Se caser [...] S'établir); d) 1823 part. passé adj. « mettre de l'ordre dans ses idées » (Las Cases, Le Mémorial de Sainte-Hélène, t. 2, p. 149); 2. 1683 jeux « mettre deux dames sur une flèche » (Widerhold, J.-H. Nouv. dict. fr.-all., Bâle); 3. 1820 fig. part. passé adjectivé (Lav. : [...] On dit qu'un homme est bien casé, pour dire qu'il est parvenu à obtenir une bonne place); 1832 pronom. (Raymond : Se caser [...] se placer dans une maison quelconque pour y exercer sa profession); 1835 trans. (Ac.). Dér. de case* terme de jeu; suff. * (pour l'adj.) et dés. -er (1 a plus prob. dér. de case1* « maison », dés. -er). Fréq. abs. littér. : 224. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 189, b) 293; xxes. : a) 381, b) 408.

Wiktionnaire

Verbe

caser \kɑ.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se caser)

  1. Mettre dans une case.
    • Caser du linge, des livres.
  2. (Par analogie) Ordonner les idées dans la tête.
    • Cela a de la peine à se caser dans sa tête, cela a de la peine à se loger dans sa tête, il le retient difficilement.
  3. (Par extension) (Familier) Établir quelqu’un tant bien que mal dans tel ou tel lieu.
    • Bien que tous les hôtels de la ville fussent remplis de voyageurs, je suis parvenu à caser mon ami. — Il errait partout sans trouver à se caser.
  4. (Par extension) Établir quelqu’un dans telle ou telle fonction.
    • Ne craignez point pour votre avenir, je vous caserai.
  5. (Intransitif) (Jeu de trictrac) Remplir une case avec deux dames.
  6. (Pronominal) (Familier) Se placer, s'établir, se marier.
    • Le voilà casé, Il est casé pour la vie, il est installé dans une place.
    • Les deux sœurs se casaient, plus ou moins confortablement mariées, et l'aînée, sacrifiant à la tradition, enfantait régulièrement deux fois tous les trois ans. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 27)
  7. (Familier) Placer, mettre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CASER. v. tr.
Mettre dans une case. Caser du linge, des livres. Fig. et fam., Cela a de la peine à se caser dans sa tête, Cela a de la peine à se loger dans sa tête, il le retient difficilement. Par extension il signifie, dans la langue familière, Établir quelqu'un tant bien que mal dans tel ou tel lieu. Bien que tous les hôtels de la ville fussent remplis de voyageurs, je suis parvenu à caser mon ami. Il errait partout sans trouver à se caser. Il signifie aussi Établir quelqu'un dans telle ou telle fonction. Ne craignez point pour votre avenir, je vous caserai. Il n'arrivera jamais à se caser. Le voilà casé, Il est casé pour la vie, Il est installé dans une place.

Littré (1872-1877)

CASER (kâ-ser) v. a.
  • 1Mettre en place, installer dans un lieu, dans une position, dans un emploi. Casez cela avec soin. Il a bien casé tous ses enfants. Il le casera dans une administration.

    Fig. Casez bien cela dans votre tête, faites-y attention, souvenez-vous-en.

  • 2Ranger dans des cases.
  • 3 V. n. Terme de trictrac. Mettre deux dames sur une flèche. Caser bien, caser mal.
  • 4Se caser, v. réfl. S'installer comme on peut, dans un lieu, dans un emploi. Il n'y a pas de chambre disponible : casez-vous là provisoirement. La salle est pleine ; casez-vous comme vous pourrez ; tâchez de vous caser sur cette banquette. Tous les emplois sont tellement recherchés qu'on ne sait où se caser.

HISTORIQUE

XIIe s. Qu'à lui irai o mil de mes casez [gens qui tiennent de moi casement, fief], Ronc. 5. Et duc et conte et chevalier chazé, ib. 169. L'arcevesques i fu testemonies [témoin] numez, Qui de l'arceveschie de Ruem esteit chasez, Th. le mart. 119.

XIIIe s. Cil qui à lui ira de moi iert [sera] afiés, Que tous jors tenra quite ce dont il est chasés, Si li croistrai sa rente de mil mars d'or pesés, Ch. d'Ant. V, 469. Les poigneours de France, les chevaliers membrés, Et les ducs et les contes, les princes, les casés, ib. I, 194.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CASER, v. n. au Trictrac, c’est accoupler deux dames, ou les placer sur la même fleche.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « caser »

Dénominal de case, ancien français chaser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. cazar ; espagn. casar ; ital. casare ; du bas-lat. casare, donner en fief, de casa, maison (voy. CASE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « caser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
caser kaze

Évolution historique de l’usage du mot « caser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « caser »

  • Les supporters ne sont pas obligés de le croire. Car ce discours ne devrait pas résister à la réalité économique du moment. De Thauvin (pour lequel une prolongation n'est pas à l'ordre du jour) à Boubacar Kamara, en passant par les éléments devenus indésirables mais difficiles à caser en raison de leurs salaires (Mitroglou, Strootman, Germain), tout le monde est à vendre, murmure-t-on au centre Robert Louis-Dreyfus, à rebrousse-poil de la communication présidentielle. LaProvence.com, OM | OM - Mercato : Eyraud persiste et signe | La Provence
  • L'homme est un pion sur un damier où il n'arrive pas à se caser. De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées
  • Et si les championnats du monde du contre-la-montre de cyclisme sur route se déroulaient sans de nombreuses stars ? Cette éventualité est loin d’être utopique, pour une raison de calendrier. En effet, la discipline, comme l’ensemble du sport mondial d’ailleurs, a été grandement chamboulée par la pandémie de coronavirus. Dès lors, un nouveau calendrier a ainsi vu le jour avec de très nombreuses courses à caser. Par conséquent, à certaines périodes, plusieurs prestigieuses épreuves se chevauchent et parfois certaines ont même lieu le même jour. Les Mondiaux de contre-la-montre ne sont donc pas épargnés, puisqu’ils se dérouleront, tout simplement, le jour de l’arrivée du Tour de France, soit le 20 septembre prochain à Aigle. Une date d’ailleurs bel et bien confirmée par l’UCI elle-même, auprès de Wielerflits. Par conséquent, de nombreux cyclistes pourraient ainsi privilégier l’arrivée sur les Champs-Élysées et manquer de surcroît un possible titre mondial. Sport 365, Cyclisme - Championnats du monde (contre-la-montre) : Plusieurs spécialistes de Jumbo-Visma absents ? - Sport 365
  • Quand elle repense à un passé pas si distant, Luce Bourbeau se demande comment elle parvenait à tout caser dans son emploi du temps. Comment arrivait-elle à gérer sa carrière de jeune avocate à temps plein et celle de cycliste au sein de l’équipe Macogep-Tornatech-Girondins de Bordeaux ? La Presse, Luce Bourbeau: rouleuse, capitaine de route et avocate
  • Ça vise pas le même genre de clientèle que pour la ps4 normalement. On devrait éviter la cohue. Puis bon le piano, faut le caser. ladepeche.fr, Après la PS4 et le robot de cuisine, Lidl va commercialiser un piano à seulement 449 euros - ladepeche.fr

Traductions du mot « caser »

Langue Traduction
Anglais settle down
Espagnol meter
Italien sistemare
Allemand zu verkuppeln
Portugais assentar
Source : Google Translate API

Synonymes de « caser »

Source : synonymes de caser sur lebonsynonyme.fr
Partager