Correspondre : définition de correspondre


Correspondre : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CORRESPONDRE, verbe.

A.− Emploi trans. indir. [On met en parallèle, on compare deux ou plusieurs choses] Être en rapport. Correspondre à.
1. Être associé par des liens naturels, logiques, ou de cause à effet (cf. dépendre, être en corrélation). Un voyage est une opération qui fait correspondre des villes à des heures (Valéry, Variété II,1929, p. 21).À ces pancartes d'embauche, par-ci par-là, correspondaient toujours des exigences d'une qualification quelconque (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 386):
1. C'est une erreur contraire à la nature de la poésie, et qui lui serait même mortelle, que de prétendre qu'à tout poème correspond un sens véritable, unique, et conforme ou identique à quelque pensée de l'auteur. Valéry, Variété III,1936, p. 74.
Emploi pronom. :
2. ... l'œil (...) offre un ensemble restreint et fermé de sensations qui se correspondent deux à deux, tellement que si l'une est donnée avec une certaine intensité et une certaine durée, elle est aussitôt suivie de la production de l'autre. Valéry, Variété IV,1938, p. 263.
2. Être en rapport de conformité, de convenance (cf. répondre, convenir, s'accorder). Correspondre à un besoin, à un désir, à la réalité. Un emploi quelconque, obscur, et qui correspond, somme toute, à mes aptitudes, à mes connaissances (Duhamel, Journal Salavin,1927, p. 8).Était-il possible qu'elle l'aimât? Rien en lui ne correspondait à ses goûts (Sagan, Bonjour tristesse,1954, p. 28):
3. La vie du Grand Séminaire ne me dépaysa nullement. Elle était bien telle que je l'avais imaginée, désirée. Elle correspondait exactement à mon attente et à ma préparation, elle comblait tout mon espoir. Billy, Introïbo,1939, p. 38.
Emploi pronom. Mon cœur, (...) mon imagination, (...) se correspondent si étrangement que l'une double et décuple les jouissances comme les douleurs de l'autre (Balzac, Lettres Étr.,t. 2, 1850, p. 2).
En partic., vieilli [Le suj. désigne une pers.] Répondre par ses sentiments, ses actions, aux sentiments, aux désirs de quelqu'un (cf. payer de retour) :
4. ... un homme ne doit point agir comme ces jeunes filles qui veulent qu'on les aime, qu'on pense à elles, et qu'on les regrette quand bien même elles ne se soucient pas d'y correspondre. Sand, François le Champi,1850, p. 117.
3. Être en rapport d'analogie, d'équivalence par nature ou par fonction. Je venais d'être fait lieutenant de vaisseau, ce qui correspondait au grade d'officier supérieur dans la ligne (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène,t. 1, 1823, p. 5):
5. ... « Van Gogh comparait la peinture à la musique; il prenait des leçons de piano chez un vieil organiste pour établir quels sons de l'instrument correspondaient au bleu de Prusse, au vert saphir, au cadmium, à l'ocre jaune ». Lhote, Peint.,1942, p. 140.
Emploi pronom. :
6. Quelle est l'ordonnance du monde? Quand Nerval dégagera des « harmonies jusqu'alors inconnues » et dira que « tout se correspond », il entendra par là que ce qui est au monde et dans le monde divin est de même espèce... Durry, Gérard de Nerval et le mythe,1956, p. 54.
4. Être en rapport de symétrie, de proportion (cf. faire pendant). Ici toutes les voitures sont « à la voie », c'est-à-dire assez larges pour que les roues correspondent exactement aux ornières des charrettes (Mauriac, Th. Desqueyroux,1927, p. 223):
7. À chaque défaut du père Gueroult correspondait, dans le caractère d'Albert, un relief. Celui-ci était aussi droit, aussi franc, que l'autre était retors et papelard; aussi généreux que l'autre cupide; ... Gide, Si le grain ne meurt,1924, p. 399.
Emploi pronom. La nature munit les insectes dont elle prévoit la lutte, de faiblesses et d'armes qui se correspondent (Giraudoux, Guerre Troie,1935, II, 13, p. 186).
5. Être identique, représenter. Le mois de novembre, sous cette latitude, correspond au mois de mai des zones boréales (Verne, Île myst.,1874, p. 470):
8. L'Université couvrait la rive gauche de la Seine, depuis la Tournelle jusqu'à la Tour de Nesle, points qui correspondent dans le Paris d'aujourd'hui, l'un à la Halle aux vins, l'autre à la Monnaie. Hugo, Notre-Dame de Paris,1832, p. 138.
B.− Emploi intrans. Être en relation, en communication.
1. [Le suj. désigne une chose] Être relié (par un lien concret). Correspondre avec.Ce cabinet correspond avec un couloir qui rejoint l'escalier (Ponson du Terr., Rocambole,t. 5, 1859, p. 189):
9. Rouletabille m'expliqua qu'il avait voulu savoir si ce vieux puits correspondait avec la mer et qu'il y avait puisé une eau absolument douce, preuve que cette eau n'avait aucune relation avec l'élément salé. Leroux, Le Parfum de la dame en noir,1908, p. 51.
[Le compl. exprimant la réciprocité de l'action est sous-entendu] :
10. Nos villes de France se tiennent toutes; elles se donnent presque la main par leurs faubourgs; elles correspondent par leurs villages; ... Fromentin, Un Été dans le Sahara,1857, p. 102.
Rem. On rencontre aussi la constr. correspondre à, plus rare. La calèche s'arrêta tout à coup; le comte venait de tirer le cordonnet de soie qui correspondait au doigt d'Ali (Dumas père, Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 695).
En partic. [Le suj. désigne un moyen de transp.] Être en concordance d'horaire :
11. Il est rare que le train qui arrive le matin à Neuchâtel corresponde avec celui qui, partant de Neuchâtel, arrive à Lucerne vers cinq heures. Flaubert, Correspondance,1874, p. 137.
Emploi abs. :
12. ... l'express de huit heures, (...) la mettra demain à Marseille pour le déjeuner. Mais, comme il n'y a pas de train qui corresponde tout de suite, elle ne pourra être ici, demain 7 novembre, que par celui de cinq heures. Zola, Le Docteur Pascal,1893, p. 288.
2. [Le suj. désigne une pers.] Avoir des relations, communiquer avec quelqu'un
a) par échange de lettres, par télégrammes, par téléphone (les personnes sont éloignées). Correspondre avec qqn :
13. Christophe correspondait avec Olivier, à présent installé dans une ville de province. Il tâchait de maintenir, par lettres, leur féconde collaboration de naguère. Rolland, Jean-Christophe,Les Amies, 1910, p. 1138.
[Le compl. exprimant la réciprocité de l'action est sous-entendu] Depuis leur séparation, (...) ils n'avaient cessé de correspondre très-activement (Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 1, 1840, p. 295).
Emploi absolu. Sans s'attabler à écrire, [il] correspondait principalement en télégrammes (Bourges, Crépusc. dieux,1884, p. 69).
b) par signes (les personnes sont proches mais ne peuvent se parler). Il voulait correspondre avec elle au moyen de caractères qu'il traçait sur sa main avec un morceau de charbon (Stendhal, Chartreuse,1839, p. 306).
c) PRESSE. Correspondre avec un journal. Envoyer des articles à un journal. Il correspondait avec le journal des savants (Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 5, 1859, p. 91).
Prononc. et Orth. : [kɔ ʀ εspɔ ̃:dʀ ̥], (je) corresponds [kɔ ʀ εspɔ ̃]. Ds Ac. depuis 1694. Pour Gattel 1841 le 1err est fort. Étymol. et Hist. A. Trans. indir. (+ à). 1. a) 1330-32 correspondant part. prés. adj. « qui a un rapport de conformité, de symétrie avec autre chose » (G. de Digulleville, Pèlerinage vie hum., 3260 ds T.-L.); cf. 2emoitié xives. (Oresme, Eth., B.N. 204, fo348cds Gdf. Compl. : Pluseurs mos grecs qui n'ont pas mos qui leur soient corespondens en latin); 1762 angles correspondants (Ac.); b) av. 1380 [ms.] correspondre « être en rapport, en relation avec » (Bers., T. Liv., ms. Ste-Gen., fo60ads Gdf. Compl.). B. Intrans. 1. a) 1615 comm. un correspondant « personne avec qui on échange une correspondance régulière (ici pour affaires) » (Montchrétien, Traicté de l'Oeconomie, p. 189 ds Kuhn, p. 212) plus gén. 1675 « personne avec qui on échange régulièrement des lettres » (J. H. Widerhold, Nouv. dict. fr.-all. et all.-fr., d'apr. FEW t. 10, p. 313 b); 1795 correspondre par lettres (Genlis, Chev. Cygne, t. 2, p. 216 : une manière de correspondre ensemble, non par lettres, [...] mais en convenant de différens signes qui exprimoient l'assurance de la fidélité); b) 1694 journ. un correspondant « celui qui, par des lettres, renseigne sur le pays étranger où il séjourne » (Ac.); c) 1819 un correspondant « responsable des sorties d'un lycéen » (Boiste); 2. 1690 emploi pronom. « être en rapport de communication, être relié par un passage commun » (Fur. : Ces deux maisons se correspondent par une voute sousterraine); 3. 1874 intrans. « (d'un moyen de transport) être en concordance d'horaire avec un autre » (Flaubert, supra ex. 12). Empr. au lat. médiév. correspondere « correspondre, s'harmoniser » (1236), « payer de retour » (ca 1300); + de « rendre compte de » (ca 1290) ds Latham. Fréq. abs. littér. : 1 797. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 032, b) 1 388; xxes. : a) 3 038, b) 3 334. Bbg. Bréal (M.). Notes d'étymol. B. Soc. Ling. 1910-1911, t. 16, p. 63.

Correspondre : définition du Wiktionnaire

Verbe

correspondre \kɔ.ʁɛs.pɔ̃dʁ\ intransitif ou pronominal 3e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se correspondre)

  1. Être en rapport de symétrie et d’harmonie.
    • Enfin il revint à son point de départ et examina une dernière fois si tout correspondait bien : la traînée d'herbes sèches à la traînée de poudre, et la traînée de poudre du sol avec la poudre contenue dans les anfractuosités du mur. — (Georges Fath, « Les Brûleurs de villes », 1863, dans L'Écho des feuilletons: recueil de nouvelles, légendes, anecdotes, épisodes, etc., Paris, 1865, p. 434)
    • Ces symptômes correspondent sans doute à des lésions du myocarde ou du péricarde qui ont été constatées en effet quelquefois. — (Charles-Albert Vibert, Précis de toxicologie clinique et médico-légale, Paris, Baillière, 1907, p.224)
    • La durée de l'essai de 90 minutes, […], a été choisie parce qu'elle correspond au temps mis par le bol alimentaire pour parcourir le tube digestif de l'insecte. — (René Guy Busnel, Études physiologiques sur le Leptinotarsa decemlineata Say, Paris : libr. E. Le François, 1939, p.63)
    • Un chien parisien coûte 75 € par an en motocrottes à la mairie de Paris. Ce montant correspond environ au prix de l’amende (sous forme d’écotaxe) pour une crotte de chien à New York. — (Franck Bien et ‎Sophie Meritet, Microéconomie - Les défaillances de marché, Pearson Education France, 2014, p. 102)
    • Et il y avait du travail pour tous : bonnetiers, mécaniciens, rebrousseurs, formeuses, remailleuses, visiteuses, chacun, homme ou femme, pouvant y trouver un poste correspondant à sa condition et à ses capacités. — (René Barral, L'Été des enfants rois, Éditions De Borée , 2015, chap. 1)
    • La scissure porte médiane divise le foie en deux parties fonctionnelles indépendantes : le lobe droit et le lobe gauche de Healey et Schroy, correspondant au foie gauche et au foie droit de Couinaud. — (Denis Castaing, Daniel Azoulay, René Adam, « Anatomie du foie et de voies biliaires », chap. 1 de Chirurgie du foie et de l'hypertension portale, Paris : Édition Masson, 2006, p. 8)
    1. (Figuré) Répondre par ses sentiments, par ses actions, etc., aux sentiments, aux intentions d’une autre personne.
      • La malade et son médecin marchaient du même pas sans être étonnés d'un accord qui paraissait avoir existé dès le premier jour où ils marchèrent ensemble, ils obéissaient à une même volonté, s'arrêtaient, impressionnés par les mêmes sensations, leurs regards, leurs paroles correspondaient à des pensées mutuelles. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
  2. Communiquer, échanger des messages.
    • Mais l'homme de confiance dont il se sert pour correspondre avec le préfet des Gaules, Félix, est un juif, nommé Gozola. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • L’inondation empêche cette ville de correspondre avec la capitale.
    1. Échanger des lettres avec quelqu’un.
      • J’ai longtemps correspondu avec un tel.
      • Ils correspondent entre eux.
      • Nous avons cessé de correspondre.
    2. Communiquer, être relié.
      • Ce train correspond avec l’express paris- Bordeaux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Correspondre : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CORRESPONDRE. v. intr.
Être en rapport de symétrie et d'harmonie avec quelque chose. La petite aile de cet édifice ne correspond pas avec la grande. L'outillage de cette usine ne correspond plus aux besoins de l'industrie moderne. On dit aussi SE CORRESPONDRE. Ces deux pavillons se correspondent. Fig., Cet article correspond à l'article tant de telle loi. Il signifie encore figurément Répondre par ses sentiments, par ses actions, etc., aux sentiments, aux intentions d'une autre personne. Correspondre à la sympathie qu'on vous témoigne. Cet enfant ne correspond pas à l'affection de ses parents. On dit plutôt aujourd'hui RÉPONDRE. Il signifie également Avoir des relations, des communications. L'inondation empêche cette ville de correspondre avec la capitale. Il se dit spécialement dans ce sens des Moyens de transport communiquant entre eux. Ce train correspond avec l'express Paris-Bordeaux. Il signifie aussi Avoir un commerce de lettres avec quelqu'un. J'ai longtemps correspondu avec un tel. Ils correspondent entre eux, ou absolument Ils correspondent. Nous avons cessé de correspondre.

Correspondre : définition du Littré (1872-1877)

CORRESPONDRE (ko-rè-spon-dr'), je corresponds, tu corresponds, il correspond, nous correspondons, ils correspondent ; je correspondais ; je correspondis ; je correspondrai ; je correspondrais ; correspons, correspondons ; que je corresponde, que nous correspondions ; que je correspondisse ; correspondant ; correspondu v. n.
  • 1Entretenir une correspondance, un commerce de lettres. Nous avons cessé de correspondre.
  • 2Avoir des communications d'un lieu à un autre. L'inondation empêche cette ville de correspondre avec la capitale.
  • 3Communiquer avec, en parlant des choses. Cette chambre correspond à telle autre.

    Se correspondre, communiquer l'un avec l'autre. Ces pièces se correspondent. Ces pièces se sont correspondu autrefois.

  • 4 Fig. Rendre sentiment pour sentiment, action pour action, etc. La fille correspond-elle à votre amour ? Molière, l'Av. IV, 3. La fidélité qu'on apporte à correspondre à la grâce, Bossuet, Lett. abb. 103. L'attention à son salut pour correspondre aux desseins de Dieu, Bourdaloue, Carême, I, Prédest. 377. Le pauvre, pour peu qu'il corresponde à la grâce de son état, conserve aisément l'innocence de son cœur, Bourdaloue, ib. II, Richesses, 34.
  • 5Être en rapport, en symétrie avec. L'aile gauche de cet édifice ne correspond pas avec l'aile droite. Ces objets se sont longtemps correspondu, mais on les a dérangés.
  • 6 Par extension, se rapporter à, être en conformité avec. Cet article correspond à tel autre.

HISTORIQUE

XVe s. Et correspondoient toutes ses mœurs à la tournure de sa face, Chastelain, dans le Dict. de DOCHEZ.

XVIe s. Quand ce vint à la bataille, il s'en fouit très laschement sans y faire aucun acte de vertu, ne qui correspondist aux belles harengues dont il avoit presché le peuple, Amyot, Démosth. 27.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Correspondre : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

CORRESPONDRE, v. n. avoir relation avec quelqu’un, l’avoir correspondant ou être le sien. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « correspondre »

Étymologie de correspondre - Littré

Co, avec, et respondre (pour répondre), où l's latine a été gardée, parce que le mot est venu tard dans le français. Espagn. corresponder ; ital. corrispondere.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de correspondre - Wiktionnaire

Du latin médiéval correspondere composé de cum (« avec ») et de respondeo (« répondre »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « correspondre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
correspondre kɔrɛspɔ̃dr play_arrow

Conjugaison du verbe « correspondre »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe correspondre

Évolution historique de l’usage du mot « correspondre »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « correspondre »

  • De prime abord, le nouveau deux-roues de Niu nous semblait trop peu intéressant au niveau de ses performances. Pourtant, à la conduite, le nouveau scooter, disponible depuis l’été 2020 en France, a prouvé qu’il pouvait correspondre à toutes les attentes d’un public urbain avide de stabilité, agilité et réactivité. Le NQi GTS Sport (affiché à 3 599 euros) a clairement été lancé par le constructeur chinois pour proposer une alternative moins chère à son iconique NGT, commercialisé 1 000 euros de plus (à 4 599 euros) pour une très bonne autonomie (170 km). Ils sont tous les deux limités à 70km/h. Numerama, Test du Niu NQi GTS Sport : que vaut le moins cher des scooters électriques rapides de Niu ?
  • Ça n’a pas marché. Les problèmes typiques qui se sont posés incluent la façon dont l’utilisation de la colle par Apple exigeait une précision à laquelle les machines ne pouvaient pas correspondre de manière fiable. Et les minuscules vis nécessaires nécessitaient l’automatisation pour les choisir et les positionner correctement, mais cette même automatisation ne pouvait pas détecter les problèmes de la même manière qu’une main humaine. Breakingnews.fr, Comment Apple a appris que l'automatisation ne peut pas correspondre aux compétences humaines
  • Est-ce que les sportifs seront intéressés par cette offre ? Seul l’avenir le dira … Denis Galtier est évidemment optimiste mais prudent : « Je pense qu’il faut déjà leur donner l’idée de se lancer dans ce métier. En étudiant notre  proposition qui, je pense, peut correspondre à leurs attentes, certains verront que c’est quelque chose qui est fait pour eux. En plus, ils se rendront vite compte que l’immobilier et le sport, c’est un peu la même chose ! » MySweetimmo, Denis Galtier lance Teammo, le réseau de mandataires qui permet aux sportifs de se reconvertir dans l’immobilier - MySweetimmo
  • Nous devons admettre que la préservation des libertés individuelles ne peut pas correspondre pleinement à l’image que nous avons de la justice. De Friedrich August von Hayek
  • Ceux qui se connaissent vraiment n’ont pas besoin de correspondre. Lorsqu’ils se rencontrent à nouveau après plusieurs années, leur amitié est restée intacte. De Deng Ming-Dao
  • Un voyage est une opération qui fait correspondre des villes à des heures. De Paul Valéry
  • Les discours doivent correspondre aux saisons. De Pierre Mauroy / Discours - 17 Avril 1982

Images d'illustration du mot « correspondre »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « correspondre »

Langue Traduction
Corse scontru
Basque etor
Japonais 一致
Russe соответствие
Portugais combine
Arabe مباراة
Chinois 比赛
Allemand spiel
Italien incontro
Espagnol partido
Anglais match
Source : Google Translate API

Synonymes de « correspondre »

Source : synonymes de correspondre sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « correspondre »



mots du mois

Mots similaires