La langue française

Aligner

Définitions du mot « aligner »

Trésor de la Langue Française informatisé

ALIGNER, verbe trans.

I.− Emploi trans.
A.− [Avec un obj. dir. sans obj. second.] .
1. Vieilli
a) [En parlant d'une chose affectant déjà la forme d'une ligne] Rendre rectiligne :
1. Que le laboureur fasse un seul sillon droit, ne sera-ce pas assez pour qu'il puisse ensuite aligner tous les autres? L.-C. de Saint-Martin, L'Homme de désir,1790, p. 366.
2. Pierre Huber, fils du célèbre observateur des abeilles, se promenant dans une campagne près de Genève, vit à terre une forte colonne de fourmis roussâtres qui étaient en marche, et s'avisa de la suivre. Sur les flancs, quelques-unes empressées allaient et venaient, comme pour aligner la colonne. J. Michelet, L'Insecte,1857, p. 263.
3. L'idée que l'homme se fait du beau s'imprime dans tout son ajustement (...), arrondit ou aligne son geste... Ch. Baudelaire, Curiosités esthétiques,1867, p. 325.
b) VÉN. [L'obj. désigne une femelle] Couvrir, saillir.
Rem. Attesté ds Besch. 1845, Littré, Nouv. Lar. ill., Lar. 20e; cf. étymol.
2. [L'obj. désigne plusieurs choses ou êtres non nécessairement disposés en ligne] Les disposer selon une ligne droite; les mettre en ligne :
4. Les jockeys, en casaque de soie, tâchaient d'aligner leurs chevaux et les retenaient à deux mains. Quelqu'un abaissa un drapeau rouge. Alors, tous les cinq, se penchant sur les crinières, partirent. G. Flaubert, L'Éducation sentimentale,t. 2, 1869, p. 4.
5. Les mères perdaient la tête. Elle, conciliante, souriait, faisait aligner ce petit monde sur des chaises, et, quand il y avait dans le tas une gamine rose, dont le joli museau la tentait, elle voulait la servir elle-même, apportait la robe, l'essayait sur les épaules potelées, avec des précautions tendres de grande sœur. É. Zola, Au Bonheur des dames,1883, pp. 726-727.
6. Pour elle [la vigne], dans un coin ombreux de la cour de ferme, il accumule du terreau, sable et fumier en couches (...); pour elle (...), dans un carreau pelleversé et ameubli, réduit en cendre de terre grasse, il aligne les boutures des plants futurs par rangs égaux, en files continues. J. de Pesquidoux, Chez nous,t. 1, 1921, p. 106.
7. Sur le petit banc couvert d'un tapis crasseux, la gitane avait étalé ses cartes aux figures étranges. Elle avait commencé à les aligner, d'un geste machinal. Daniel-Rops, Mort, où est ta victoire?1934, p. 46.
a) Emplois techn.
ARCHIT. et URBAN. Vieilli. ,,Réduire plusieurs corps à une même saillie.`` (Besch. 1845).
Aligner (les maisons d') une rue. Disposer les maisons d'une rue de manière que de chaque côté les façades ne forment qu'une seule ligne continue.
ASTRON. Aligner les constellations ou les étoiles. ,,Tirer des lignes idéales d'une constellation à une autre.`` (Besch. 1845).
MAR. ,,Disposer certaines parties du navire, telles que sabords, banquières, préceintes, suivant une ligne donnée qui est droite ou courbe suivant les circonstances.`` (Nouv. Lar. ill.).
STRATÉGIE MILIT. [L'obj. désigne des moy. milit. (hommes ou matériel) considérés dans leur importance numérique] (Pouvoir) mettre en ligne (sur le front) :
8. Ainsi les forces autochtones prennent-elles et voudraient-elles une part de plus en plus grande à la lutte contre l'ennemi commun, le Viêt-Minh, qui aligne, dit-on, des effectifs de l'ordre de 400 000 hommes. (J. Marey). Forces armées d'Indochine, Le Figaro,19-20 janv. 1952, p. 9, col. 2.
9. Sans doute, au cours d'une guerre où rien ne compte, dans les batailles terrestres, aériennes et navales, sinon des unités pourvues d'un matériel moderne et dotées, par conséquent, de cadres bien instruits et de multiples spécialistes, le gouvernement ne peut-il actuellement songer à aligner des forces de campagne comparables à celles dont la France disposait naguère ... Ch. de Gaulle, Mémoires de guerre,L'Unité, 1956, p. 560.
b) Emplois fig.
Vieilli. Aligner les intelligences. Les mettre au même niveau (en les abaissant) (d'apr. Besch. 1845).
Région. Aligner qqn. Le corriger, le punir :
10. Aligner, v. a. (fig.). Aligner quelqu'un c'est le corriger, le mettre à la raison, le faire marcher droit. Va, petit bandit, je te ferai aligner par ton père. Drôles que vous êtes, on vous alignera, on vous arrangera. J. Humbert, Nouveau glossaire genevois,1852, p. 14.
Arg. milit. Tuer :
11. − Moi, j'en ai tué, dit Tulacque. Il y a deux mois, il en a aligné neuf, avec une coquetterie orgueilleuse, devant la tranchée prise. H. Barbusse, Le Feu,1916, p. 38.
3. P. ext. Disposer selon un certain ordre.
a) Aligner un compte, un budget. Le mettre en ordre :
12. ... il [M. Fould] espère aligner son budget sans déficit et sans demander des taxes nouvelles. P. Mérimée, Lettres à la comtesse de Montijo,t. 2, 1870, p. 228.
Aligner des chiffres. Faire des comptes.
Vieilli. Aligner les affaires. Les mettre en ordre :
13. Aligner les affaires. Locution basse et figurée, qui veut dire arranger, disposer les choses de manière à n'en être pas dupe. J.-F. Rolland, Dict. du mauvais langage,1813, p. 7.
14. Les chefs alliés se voyaient fréquemment au cours de la journée. Mais, en fin de journée, pour aligner nos affaires et préparer les ordres pour le lendemain, je convoquais souvent à 20 heures, à Wormoudt, le général d'Urbal, dont le quartier-général était à Rousbrugghe ... F. Foch, Mémoires,t. 1, 1929, pp. 239-240.
b) Pop. [L'obj. désigne une somme d'argent] Payer. Arg. Les aligner. Payer une certaine somme :
15. Quand il s'agit d'argent, aligner est synonyme d'allonger (Argot des voleurs). Ch. Virmaître, Dict. d'argot fin-de-siècle,1894, p. 7.
c) Mettre bout à bout, en vue de produire un effet, ou de former un ensemble :
16. Conan s'est levé, il vient à mon bureau, aligne des dossiers en carré... R. Vercel, Capitaine Conan,1934, p. 175.
En partic., gén. dépréc. [L'obj. désigne des éléments d'une création de l'esprit] Aligner des mots, des arguments :
17. On se persuade bien à tort que plus une théorie est abstraite, plus elle doit préserver de toute illusion; car c'est précisément ainsi qu'elle peut induire en erreur. On prend l'enchaînement des idées pour leur preuve, on aligne avec exactitude des chimères, et l'on se figure que c'est une armée. G. de Staël, De l'Allemagne,t. 4, 1810, pp. 105-106.
18. Mon enthousiasme pour tout homme qui aligne quelques vers, ou qui ajuste quelques phrases, ou qui déclame quelques harangues, a beaucoup baissé depuis. Cependant, il m'est toujours resté un certain préjugé de supériorité, un certain culte secret pour les hommes de pensée. A. de Lamartine, Nouvelles Confidences,1851, p. 318.
19. ... nous nous contenterons d'aligner succinctement quelques faits chronologiques, dont la signification nous semble assez évidente pour se passer de commentaires ... R. Martin du Gard, Jean Barois,1913, p. 418.
20. Rien n'est plus monotone qu'un solo où l'exécutant aligne une foule de notes... H. Panassié, Le Jazz Hot,1934, p. 122.
Aligner des (les, ses) phrases. Les agencer selon les règles, mais sans art ou souci de la vérité :
21. ... comme tous les gens qui ne savent pas écrire, il veut écrire, aligner ses phrases, mettre de beaux qui et de beaux que. Jamais la phrase n'a un mouvement : elle est au port d'armes. Jamais une phrase coupée, cassée, c'est une prose qui a l'air endimanchée et n'ose pas remuer; la passion parle le plus pur français de M. Prudhomme. E. et J. de Goncourt, Journal,déc. 1858, p. 570.
22. Les enfants apprennent d'abord, dans nos grands établissements d'instruction, à voir l'existence comme elle est. Ils sont là, pêle-mêle avec des camarades appartenant à toutes les classes de la société; ils assistent, sans s'en rendre compte, au petit spectacle, à la comédie des ruses, des vices; ils sont victimes, ils sont trompés, ils sont battus... (...). Je vous dis là les choses comme elles sont et sans vous aligner des phrases; je vous indique l'avantage effectif et inappréciable de la vie des lycées, et vous fais grâce des tirades sur les amitiés d'enfance, sur le mélange heureux des castes différentes, etc., etc., toutes déclamations privées de vérité. J.-A. de Gobineau, Les Pléiades,1874, p. 78.
Rem. Dans les emplois groupés sous A, le suj. désigne gén. une personne. Par personnification, il peut aussi, notamment dans le style descriptif, désigner des choses dont le compl. d'obj. détaille les éléments (gén. déterminés par un adj. poss. indiquant leur appartenance au tout qu'exprime le suj.) :
23. ... de l'autre côté de l'eau, le quai Henri IV et le quai de la Rapée alignaient leurs constructions basses et inégales, leur rangée de maisons qui, de haut, ressemblaient aux petites maisons de bois et de carton que les gamines avaient dans des boîtes. É. Zola, La Curée,1872, p. 402.
24. Par place une charrue abandonnée à l'extrémité d'un champ, avait un air de mélancolie, au milieu des labours sans fin, alignant leurs sillons de terre brune. É. Moselly, Terres lorraines,1907, pp. 39-40.
25. En face, sur l'autre rive, le parc de Battersea aligne des arbres, le long du fleuve qui s'étire avant d'envelopper la cité de ses méandres. P. Morand, Londres,1933, p. 151.
26. ... derrière la tapisserie et le tableau est le mur, et, derrière la feuille de parchemin, le livre. De même que dans celui-ci, la phrase aligne et superpose ses mots jusqu'à ce que soit dit tout ce qui doit l'être, du haut en bas de la page, de même l'image, petite ou grande, peinte ou tissée, sur panneau ou sur verre, aligne ou superpose ses figures éloquentes, ses enchevêtrements volubiles. A. Lhote, Peinture d'abord,1942, p. 57.
B.− [Avec un obj. second. prép. sur, s'ajoutant à l'obj. dir.] Aligner qqc. sur qqc.Mettre sur la même ligne, mettre en conformité avec.
1. [Les obj. dir. et second. désignent des choses concr. affectant la forme d'une ligne] :
27. Je suis obligé d'aller faire aligner le fossé de mes prés sur la route. Je serai revenu à midi pour le second déjeuner, et je causerai avec mon neveu de ses affaires. H. de Balzac, Eugénie Grandet,1834, p. 95.
2. Au fig.
a) FIN. PUBL. Aligner une monnaie sur une autre, sur son cours. En déterminer le cours par rapport à un autre cours considéré comme norme.
b) POL. [Les obj. dir. et second. sont des subst. d'action] Aligner sa conduite, sa politique sur celle d'un autre :
28. Voilà la situation : d'un côté le gouvernement fasciste du régent qui a aligné sa politique sur celle de l'axe; de l'autre notre parti qui se bat pour la démocratie, pour la liberté, pour une société sans classes. J.-P. Sartre, Les Mains sales,1948, 2etabl., 4, p. 49.
II.− Emploi pronom.
A.− [Sans obj. second.] .
1. [Le suj. désigne des choses] Être rangé côte à côte sur une ligne droite :
29. Les sphinx, qui s'alignaient autrefois jusqu'au fleuve, ont disparu ... M. Du Camp, Le Nil, Égypte et Nubie,1854, p. 161.
30. ... d'antiques ustensiles s'alignaient en bon ordre, le long des murs enfumés. É. Zola, La Terre,1887, p. 102.
P. anal. :
31. ... lorsque nous parlons du temps, nous pensons le plus souvent à un milieu homogène où nos faits de conscience s'alignent, se juxtaposent comme dans l'espace, et réussissent à former une multiplicité distincte. H. Bergson, Essai sur les données immédiates de la conscience,1889, p. 78.
2. [Le suj. désigne des pers., parfois des animaux]
a) Domaine milit.
Vieilli. S'aligner dans le rang (par métaph.) :
32. Vieux soldat discipliné, j'accourais donc pour m'aligner dans le rang, et marcher sous mes capitaines ... F.-R. de Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe. t. 4, 1848, p. 151.
b) [Avec une idée de mise en ligne en vue d'un mouvement] :
33. Les groupes s'alignent, et, la main dans la main, tout le monde avance, formant une chaîne de dames ainsi qu'au bal, mais très vaste. S. Mallarmé, La Dernière mode,1874, p. 754.
c) [Avec une idée de mise en ligne en vue d'un combat autre que guerrier]
Vieilli. Se mettre face à face en vue d'un duel, se battre en duel :
34. À la suite d'une bisbille, ils sont descendus pour s'aligner. (J. Arago, 1838). Larch.1861, p. 2.
35. Ce Turc m'ennuie. Il ne lui suffit pas de m'avoir soufflé la petite Tompain; Monsieur trouve plaisant de me faire passer une nuit blanche! Eh bien, marchons! Il pourrait croire à la fin que j'ai peur de m'aligner avec lui. Mais faisons vite, s'il vous plaît, et tâchons de bâcler l'affaire ce matin. E. About, Le Nez d'un notaire,1862, p. 46.
Dans la lang. des sp. Se mettre en ligne (ou en place) en vue d'une compétition :
36. Les courses vont commencer, les chevaux s'alignent. G. Flaubert, La Tentation de saint Antoine,1874, p. 25.
37. On va s'aligner pour le départ du « 250 » (mètres), que court Peyrony. Les voici cinq en position. Peyrony se gonfle d'air, les mains jointes derrière sa nuque. Et les cinq genoux avancés semblent incandescents, comme on voit, dans une armée en marche, étinceler les fers des chevaux contre le soleil. H. de Montherlant, Les Olympiques,1924, p. 310.
P. ext. Affronter la lutte (dans une compétition) :
38. ... en supposant qu'il eût eu assez de nerf pour se produire et que la grosse coqueluche dont il était atteint depuis peu lui eût permis de travailler à l'aise, avec qui donc ou plutôt contre qui se fût-il aligné? Contre qui?... règle invariable : Un champion n'est jamais admis après sa défaite, et dans la même séance, à se représenter devant le public. Or, tous les lutteurs inscrits avaient été désarçonnés et mis hors de joute ... L. Cladel, Ompdrailles,1879, pp. 67-68.
39. Après les vacances de Noël, on avait eu quatre départs... des mômes qu'étaient pas revenus... Le collège il serait plus montrable avec son « football », même si on laissait jouer Jonkind... ça pouvait plus exister... Avec huit morveux seulement c'était pas la peine qu'on s'aligne... on se faisait sûrement écraser... L.-F. Céline, Mort à crédit,1936, p. 286.
40. ... on aurait pu encourager davantage le sport corporatif. (...). Tous les cyclistes pratiquant le même métier, affiliés au même syndicat, (...) s'aligneraient les uns contre les autres dans les compétitions, avec des chances bien plus égales. L'Œuvre,5 févr. 1941.
Pop., iron. (formule ell. de défi). Il peut (toujours) s'aligner, tu peux (toujours) t'aligner. On a beau affronter la lutte avec courage, on sera battu par plus fort que soi :
41. De tous les jeux de billes à un franc, le coney-island est le plus calé. Il faut vingt mille pour avoir droit à la partie gratuite, et rares sont ceux qui gagnent. Pierrot, lui, réussissait couramment les quarante mille, et une fois même, en présence de Paradis, soixante-sept mille, ce qui avait été l'origine de leurs relations. − Ça m'est arrivé, dit Pierrot modestement. − On verra ça ensemble, dit Petit-Pouce, parce que j'y tâte aussi un peu. − Oh! tu peux t'aligner, dit Paradis qui faisait grand cas de Pierrot sans toutefois étendre son admiration au delà du domaine des jeux de billes à un franc, où, il est vrai, l'autre excellait. R. Queneau, Pierrot mon ami,1942, p. 9.
B.− [Avec un obj. second. prép. sur] Se mettre sur la même ligne, se conformer à :
42. N'est-on pas du reste obligé à Tokyo de s'aligner sur la politique américaine alors que le traité de paix fait de l'alliance des États-Unis la condition de la liberté au Japon? Grande-Bretagne et Extrême-Orient, Le Monde,19 janv. 1952, p. 1, col. 1.
43. Assurément, les Américains, sur lesquels les Anglais s'alignent, ont été étonnés et contrariés de l'échec de Giraud. Ch. de Gaulle, Mémoires de guerre,L'Unité, 1956, p. 47.
Emploi abs. :
44. En réalité, M. Churchill n'avait pas besoin de s'aligner (...). Il est, il a toujours été dévoué corps et âme à la politique de l'impérialisme américain... (P. Courtade). L'Humanité,19 janv. 1952, p. 3, col. 1.
Prononc. − 1. Forme phon. : [aliɳe], j'aligne [ʒaliɳ]. − Rem. Littré : ,,a-li-gné et non ali-nié, prononciation vicieuse de quelques-uns``. Enq. : /aliɳ/. Conjug. parler. 2. Dér. et composés : alignage, alignement, alignette, aligneur, alignoir, alignole. Cf. ligne.
Étymol. ET HIST. − 1. a) 1155 « mettre sur une même ligne, sur un même niveau » (Wace, Brut, 6430 ds Gdf. Compl. : Ont tost aplanoié Et fossé et mur alignié); b) 1130-1160 part. passé adj. « (en parlant d'une pers.) qui se tient droit, bien proportionné » (Li Coronemens Looys, 1639, éd. Jonckbloet ds T.-L. : Moult le vit bel et droit et alignié), Trév. 1752 signale ce sens comme vieilli; c) 1427 « mesurer, prendre les proportions, tracer des lignes pour mesurer » (A.N. JJ 173, pièce 584 ds Gdf. Compl. : Il fist faire par le voyer et maistre de noz œuvres visiter, aligner et mesurer ledit triangle); d) 1335 subst. fém. a l'alignee de « sur la même ligne que » (Arch., JJ 69, fo107 rods Gdf. : Et esconvient que les piliers qui sont par devers l'evesque viengnent avant a l'alignee de ceus qui y sont); 1523 aligne, déverbal (Chirog, 10 oct. ds Gdf. Compl. : ... en prenant justement aligne et cordeau de longheur et haulteur desdittes fenestres); alignée « alignement (d'objets) » ne réapparaît qu'au xixes. (E. Bergerat, Journal offic., 27 mai 1877 ds Littré : La seule chose qui lui appartienne en propre [à Van Beers dans son tableau des Funérailles de Charles le Bon], c'est cette alignée de capuchons redressés sur le dos de pénitents, et qui réalise assez bien l'idée des capucins de cartes); 2. 1202 aliner mar. « disposer (des navires) » (G. de Villeharduin ds Jal 1848 : Lors commença en Aliner les nés et les galies et les vissiers as barons par mouoir); 1845 id. (Besch. : [...] Aligner une flotte. La mettre en ligne pour combattre. Aligner en tonture les sabords d'un bâtiment, les banquières, les préceintes. Les diriger sur une ligne donnée, suivant la courbure longitudinale des ponts. Anciennement, aligner signifiait Equiper; cela vient de ce que plus anciennement encore, aligner ou aliner avait signifié Fournir des cordages); 3. a) 1274-78 fig. alinier « rendre soigné (sa toilette) » (É. de Fougères, Le Livre des manières, 1240, éd. Talbert ds T.-L. : Et le tifer et le painier Et le laver et l'alinier); b) début xviiies. cet emploi est repris, surtout en litt. au sens de « ajuster » (P. B. Gisbert ds Trév. 1752 : On s'épuise à chercher des termes, à aligner des phrases, il ne reste plus aucune force pour les choses), Trév. 1771 signale que cet emploi ne semble pas réussir à s'imposer; mais il subsiste avec une nuance péj. (Ac. 1835 : Aligner ses phrases, aligner ses mots : soigner jusqu'à l'affectation ce qu'on écrit ou ce qu'on dit); 4. 1387-91 vén. « couvrir une femelle » (G. Phébus, Chasse ds La Curne t. 1 1875 : Quant une loupve est chaude, s'il a loups ou pays, ilz vont touz après elle... Mais jamais nul ne l'alignera fors que un). Dér. de ligne*; préf. a-1* [ad], dés. -er.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 461. Fréq. rel. litt. : xixes. : a) 108, b) 745; xxes. : a) 1 144, b) 778.
BBG. − Bailly (R.) 1969 [1946]. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Caput 1969. − Éd. 1913. − Esn. 1966. − Larch. 1880. − Prév. 1755. − Sandry-Carr. 1963. − Will. 1831.

aligner « mettre en ligne »

Wiktionnaire

Verbe

aligner \a.li.ɲe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Ranger, dresser sur une même ligne droite.
    • Or, un matin, à quelques pas de ma demeure, une famille de ces ouvriers de la scie et de la hache s’empressait autour d’un amas considérable de bûches que le livreur juré venait d’aligner. — (Études morales, dans Annales de la Société d’émulation du département des Vosges, vol. 13, 1868, p. 156)
    • Avant son discours, quinze bouteilles d’eau avaient été alignées devant la table des convives. Était-ce pour asperger nos amis en cas de surchauffe métabolitique? — (Danny Lemieux, Une soirée des plus morbide, dans Le Québec sceptique, n°31, automne 1994, p. 13)
    • Afin de nourrir sa fascination pour les couleurs chatoyantes des pelotes de laine et des écheveaux de coton qui s'alignent sur les rayonnages de la mercerie de son village, sa mère lui enseigne le crochet. — (Elsa Galland, « Basgi amour, crochet et fantaisie », le 28 octobre 2018, sur le site de ToutMa (www.toutma.fr))
    1. (Militaire) Disposer exactement en ligne droite.
      • Aligner une troupe, des soldats, ou Aligner le premier rang.
      • Alignez-vous! Le bataillon s’est aligné en un clin d’œil.
  2. (Figuré) Mettre de l’ordre, de la régularité dans ce qu’on écrit ou ce qu’on dit.
    • Aligner ses phrases, aligner ses mots.
  3. Rappeler à l’ordre, verbaliser.
    • Après toutes ces erreurs, la directrice a fini par sérieusement aligner son équipe.
    • Je me suis fait aligner ce matin sur l’autoroute !

s’aligner (Pronominal) (pronominal : s’aligner)

  1. Se mettre en ligne.
  2. (Vieilli) Se mettre en ligne pour se battre en duel.
  3. (Familier) Se plier aux exigences d’une autorité.
    • Finalement, ils se sont alignés sur la politique financière des actionnaires.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ALIGNER. v. tr.
Ranger, dresser sur une même ligne droite. Il se dit ordinairement des Bâtiments et des jardins. On n'a pas bien aligné cette muraille, cette allée. Cette nouvelle rue est bien alignée. Aligner une troupe, des soldats, Les ranger, les disposer exactement en ligne droite. Aligner le premier rang. Alignez-vous. Le bataillon s'est aligné en un clin d'œil. Fig., Aligner ses phrases, aligner ses mots, Mettre beaucoup d'ordre, de régularité dans ce qu'on écrit ou ce qu'on dit.

S'ALIGNER signifie aussi, dans la langue familière, Se mettre en ligne pour se battre en duel.

Littré (1872-1877)

ALIGNER (a-li-gné et non ali-nié, prononciation vicieuse de quelques-uns) v. a.
  • 1Ranger sur une ligne droite. Aligner des maisons. Nous alignons chaque pièce à la règle, Rousseau, Ém. v.
  • 2Disposer en ligne droite. On alignera successivement les rues. Aligner les troupes.
  • 3 Fig. Aligner ses phrases, ses mots, écrire, parler avec recherche et prétention.
  • 4 En termes de vénerie, couvrir, en parlant du loup. Un loup aligne une louve.
  • 5 Terme de marine. Dans les constructions navales, disposer certaines parties suivant une ligne droite ou courbe, selon les circonstances.
  • 6S'aligner, v. réfl. Se ranger sur une même ligne.
  • 7 Populairement. S'aligner, se battre en duel.

HISTORIQUE

XIIe s. Si font les mençonges rimer Et les paroles alinier, Roman du Hen, éd. FR. MICHEL, p. 48.

XIIIe s. Lors commença en [on commença] à aliner les nés et les galies por movoir, Villehardouin, XXXIV. Tybert li chaz, n'en dotez mie, Sera o vous par compagnie, Et Ysengrin et sa mesnie Qui moult est bele et alignie, Ren. 26322. Si ot [Beauté] le vis [visage] cler et alis, Et fu greslete et alignie, la Rose, 1007.

XIVe s. Droit qui tout adresse et aligne, Et qui ne fait riens fors à ligne…, J. Bruyant, dans Ménagier, t. II, p. 28.

XVIe s. Et prenoit luy-mesme la peine de faire planter les paux, aligner le cordeau, niveler, etc. Carloix, I, 31. Qu'il s'esbahissoit qu'il n'avoit encores mis en l'allignement de ses fortifications, avec la haute et la basse ville et les fauxbourgs, toute la banlieue ; qu'il faudroit plus de dix mille hommes pour garder tout ce qui estoit alligné et où il avoit fait planter les paux, Carloix, V, 4. Il commencea à faire aligner et tirer le cordeau pour la citadelle, Carloix, VI, 41.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ALIGNER, v. a. n’est autre chose en général, que placer plusieurs objets de maniere qu’ils soient tous dans une même ligne droite, ou dans un même plan. Voyez Ligne, Plan, &c.

On aligne ordinairement en plaçant des jalons ou piquets, de maniere qu’en mettant l’œil assez près d’un de ces jalons, tous les autres qui suivent lui soient cachés. (O)

Aligner, terme d’Architecture, c’est réduire plusieurs corps à une même saillie, comme dans la maçonnerie quand on dresse les murs, & dans le jardinage quand on plante des allées d’arbres. Ils sont alignés, lorsqu’en les bornoyant ils paroissent à l’œil sur une même ligne. (P)

Aligner en Jardinage, c’est tracer sur le terrein des lignes par le moyen d’un cordeau, & de bâtons appellés jalons, pour former des allées, des parterres, des bosquets, des quinconces & autres pieces.

Il faut être trois ou quatre personnes pour porter les jalons, les changer, les reculer selon la volonté du traceur. On observera de se placer à trois ou quatre piés au-dessus du jalon, & en se baissant à sa hauteur & fermant un œil, mirer avec celui qui est ouvert tous les autres de maniere qu’ils se couvrent tous, suivant la tête du premier jalon & de ceux qui sont posés dans le milieu & à l’autre extrémité. On ne doit point parler en travaillant, sur-tout dans les grandes distances où la voix se perd aisément. Certains signes dont on conviendra suffiront pour se faire entendre de loin : par exemple, si en alignant un jalon sur une ligne, il verse du côté gauche il faut montrer avec la main, en la menant du côté droit, que ce jalon doit être redressé du côté droit ; comme aussi pour le faire avancer ou reculer, pour le mettre en alignement : observez qu’il faut toujours en poser un à chaque bout de l’alignement, & les laisser même long-tems pour faciliter le plantage des arbres. Voyez Jalon.

Un jour de pluie & venteux empêche de bien aligner : on met du linge ou du papier pour discerner les jalons, & souvent on y appose un chapeau pour les mieux découvrir. (K)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « aligner »

(XIIe siècle) De l’ancien français alignier → voir ligne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

À et ligne (voy. ce mot) ; provenç. alinhar ; espagn. aliñar.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « aligner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aligner aliɲe

Évolution historique de l’usage du mot « aligner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aligner »

  • L'humain étant partout sommé de s'aligner sur le rentable, une logique s'installe où sont à attendre les pires aliénations anthropologiques. De Lucien Sève / Le Monde de l'éducation - Juillet - Août 2001
  • C'est parce qu'on imagine simultanément tous les pas qu'on devrait faire qu'on se décourage, alors qu'il s'agit de les aligner un à un. De Marcel Jouhandeau
  • O.N.U. Organisation des nations prétendues unies, dont l'objet est de préserver le droit des peuples à s'aligner sur les Etats-Unis, la Chine ou l'U.R.S.S. De George Elgozy / L'Esprit des mots ou l'antidictionnaire
  • Voici le onze que pourrait aligner Christophe Pélissier la saison prochaine en Ligue 1 sous les couleurs de Lorient. Onze Mondial, Lorient : le onze que Pelissier pourrait aligner la saison prochaine
  • C'était le sujet brûlant, au-delà du format de la fin de la Ligue des champions annoncé mardi par l'UEFA : les effectifs. Les clubs sont désormais fixés. L'instance européenne a indiqué qu'ils n'auraient pas les droits d'aligner des recrues éventuelles pour terminer la compétition. "Il ne sera pas possible pour les clubs d'enregistrer des joueurs nouvellement transférés" sur la liste des inscrits pour la Ligue des champions, a-t-elle indiqué dans un communiqué. Eurosport, L'UEFA a tranché : les clubs interdits d'aligner leurs recrues pour la fin de la C1 - Ligue des champions 2019-2020 - Football - Eurosport
  • En tenant compte des arrivées, des départs, et des rumeurs du mercato, voici le onze de départ que pourrait aligner Franck Haise avec le RC Lens la saison prochaine. Onze Mondial, Lens : le onze que Haise pourrait aligner la saison prochaine
  • Alors qu'Edinson Cavani et Thomas Meunier vont quitter le PSG le 30 juin, voici le onze que pourrait aligner Thomas Tuchel pour le Final 8 de la Ligue des champions. Onze Mondial, PSG : l'équipe que pourrait aligner Tuchel en Ligue des Champions

Images d'illustration du mot « aligner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « aligner »

Langue Traduction
Anglais align
Espagnol alinearse
Italien allineare
Allemand ausrichten
Portugais alinhar
Source : Google Translate API

Synonymes de « aligner »

Source : synonymes de aligner sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « aligner »

Aligner

Retour au sommaire ➦

Partager