Parvenir : définition de parvenir


Parvenir : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PARVENIR, verbe intrans.

A. − [Le verbe indique un déplacement dans le temps ou dans l'espace] Qqn/qqc. parvient à (ou prép. équivalente) qqc./qqn
1. [Le suj. désigne une pers.] Arriver, venir jusqu'à un point déterminé, souvent grâce à un effort ou malgré des difficultés.
a) [Le compl. désigne un point de l'espace] Synon. accéder à, atteindre.Parvenir à une certaine hauteur, à un point donné, au sommet d'une montagne. Deux voyageurs (...) sont parvenus jusqu'ici en remontant le Mississipi et l'Ohio (Crèvecoeur, Voyage, t.2, 1801, p.206).M. Chanterelle sortit à pied (...). Appuyé sur sa canne, il parvint péniblement à la rue Saint-Honoré (A. France, Contes Tournebroche, 1908, p.138):
1. Avec une sûreté complète de mouvements (...) elle passe entre les meubles sans en heurter un seul, elle glisse, elle parvient à sa coiffeuse. Là elle s'assied. Jouve, Paulina, 1925, p.239.
[Le compl. désigne une pers., considérée du point de vue de sa situation spatiale] Un des Anglais (...) est venu me rendre visite ce matin, dans l'intention d'essayer une nouvelle et dernière tentative pour parvenir à Napoléon (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t.1, 1823, p.276).Davidsen, parvenu auprès de Kate, lui prenait les mains, l'interrogeait (Peyré, Matterhorn, 1939, p.225).
b) [Le compl. désigne un moment, un point dans le temps] Parvenir à un âge avancé, à sa dernière heure, au terme de sa vie; enfant parvenu à sa majorité. Il m'arrivait (...) certains jours, de parvenir au soir ayant remis d'heure en heure le soin de me raser (Duhamel, Confess. min., 1920, p.82).Si tu parviens à la saison des cheveux blancs, ce dont je doute, car je suis de ceux qui croient que tu ne feras pas de vieux os (Maran, Batouala, 1921, p.145):
2. J'ai toujours été assez heureux; et, quoique parvenu au-delà des bornes ordinaires de la vie, je sens que je le suis encore. Crèvecoeur, Voyage, t.2, 1801, p.285.
2. [Le suj. désigne une chose]
a) Se propager à travers l'espace. Lumière, odeur qui parvient (jusqu')à qqn; bruit qui parvient aux oreilles de qqn. Elles étaient surprises du calme désert de cette partie de la ville, où ne parvenait que la palpitation d'un grondement lointain (Zola, Débâcle, 1892, p.608).Je circulai dans le couvent. Un chant me parvint de la chapelle (Billy, Introïbo, 1939, p.98):
3. Dans une salle (théâtre, concert, conférence), l'énergie sonore parvient à l'auditeur par: propagation directe (...); diffraction; réflexion sur les grandes surfaces murales; et diffusion sur toute surface irrégulière... Arts et litt., 1935, p.34-6.
Rare
Empl. abs. Et du dehors, des chants, des cris, des braillements parvenaient jusqu'à des heures très avancées (Verlaine, OEuvres compl., t.4, Prisons, 1893, p.376).
[Constr. impers.] Soudain il sursaute!... Il me parvient une grande clameur! (...) ça s'amplifie, ça se rapproche! (Céline, Mort à crédit, 1936, p.536).
b) Arriver à destination, être remis à un destinataire. Faire parvenir de l'argent, une invitation, une lettre, un message, un ordre, un paquet à qqn. Erich te fera parvenir ce journal avec d'autres papiers. J'y joins une lettre pour Valérie; je n'ose la lui envoyer (Krüdener, Valérie, 1803, p.221).Il (...) jeta un coup d'oeil sur les quelques revues qui venaient de me parvenir (Benoit, Atlant., 1919, p.34).Bientôt, me parvint du ministère l'avis qu'il était question d'un armistice entre les armées belges et allemandes (Joffre, Mém., t.1, 1931, p.246).
c) Arriver jusqu'à. Tout terme de comparaison lui manque [à Goethe], et l'expérience est le seul moyen de faire parvenir les choses à son esprit en les faisant passer par l'analyse expérimentale qu'il fait au moyen de ses sens (Cl. Bernard, Princ. méd. exp., 1878, p.209).L'état où nous sont parvenues presque toutes les trilogies du théâtre grec (A. France, Vie fleur, 1922, p.506).
[Constr. impers.] Il nous est parvenu Que, nonobstant ce peuple et son droit méconnu, Un homme (...) Veut s'arroger des rois le titre héréditaire (Hugo, Cromw., 1827, p.83).L'hiver avait passé, un triste hiver tiède, sans événements que lointains et voilés et dont il ne me parvenait qu'un écho assourdi (J. Bousquet, Trad. du sil., 1936, p.157).
B. − [Le verbe indique une transformation] Qqc./qqn parvient à qqc.
1. [Le suj. désigne une chose] Arriver à un certain état, à un certain degré, à un certain résultat.
a) [Le compl. est un subst.] Fruit parvenu à maturité. Les fruits de cette plante [un fraisier], qui, dans leur sol natal, parviennent quelquefois à la grosseur d'un oeuf de poule, sont beaucoup plus petits sur les pieds que l'on cultive en France (Voy. La Pérouse, t.1, 1797, p.172).La chaleur parvenait à son comble (Céline, Voyage, 1932, p.193).
b) [Le compl. est un verbe à l'inf.] Le chapeau de paille ne pouvait parvenir à enfermer les masses de sa chevelure auburn (Jouve, Scène capit., 1935, p.179).
2. [Le suj. désigne une pers.] Arriver à un certain état, à un résultat espéré.
a) [Le compl. est un subst.] Cet état de pureté sublime où, dès ce monde et à travers toutes les joies, est parvenu Salomon (Villiers de L'I-A., Contes cruels, 1883, p.398).
SYNT. Parvenir à un but, à la connaissance, à ses fins, à la perfection, au pouvoir, à un résultat, au savoir; parvenir au faîte de la fortune, de la gloire, des honneurs.
b) [Le compl. est un verbe à l'inf.] Synon. réussir à.Tout ce qu'on met est saturé de neige fondue. Je ne parviendrai jamais à réchauffer ces éponges (Vercel, Cap. Conan, 1934, p.12).V. cafouillage ex. 1.
SYNT. Parvenir à comprendre, à créer, à découvrir, à démontrer, à déterminer, à expliquer, à faire, à fixer, à obtenir, à réaliser, à résoudre, à retrouver, à saisir, à trouver, à voir; parvenir à se dominer, à s'échapper, à se maintenir.
[P. méton. du suj.] Malgré la contrainte qu'il s'imposait pour être aimable, sa figure vieillotte ne parvenait pas à plaire. Il m'inspirait plutôt à moi une vague pitié (Alain-Fournier, Meaulnes, 1913, p.256).
c) Empl. abs., vieilli. Accéder à une condition sociale importante, atteindre la célébrité. Synon. mod. réussir.Il ne tiendra qu'à toi de parvenir et d'avoir un palais à Paris (Balzac, Vendetta, 1830, p.144).Donner précisément ce que l'on attend de vous, c'est une grande habileté, lorsqu'on a pour but de parvenir (Gide, Journal, 1893, p.40).V. coude ex. 7:
4. ... ce seraient les voisins du monde les meilleurs: charitables, humains, secourables à tous, exempts de vices et des passions que produit l'envie de parvenir, comme ils n'ont point de fortune à faire. Courier, Pamphlets pol., Disc. souscr. acquis. de Chambord, 1821, p.84.
Prononc. et Orth.: [paʀvəni:ʀ], (il) parvient [-vjε ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. a) Fin du xes. «arriver (en un point déterminé), dans un déplacement» (Passion, éd. D'Arco Silvio Avalle, 17); b) 1342 «se propager à travers l'espace jusqu'à un lieu donné» (Guillaume de Machaut, Dit du lion, 1663 ds OEuvres, éd. E. Hoepffner, t.2, p.217); c) 1740 [en parlant de choses] «arriver à destination» (Ac.); 2. ca 1165 «arriver à (tel résultat qu'on se proposait)» (Benoît de Ste-Maure, Troie, 17883 ds T.-L.); 1480 parvenir à + inf. «réussir à» (Coquillart, Droits nouveaux, 2230 ds OEuvres, éd. M. J. Freeman, p.239); 3. 1559 absol. «s'élever à une situation sociale éminente» (Amyot, Périclès, 58 ds Littré). Du lat. pervenire, att. aux sens 1-2, comp. de per prép. et de venire «venir». Fréq. abs. littér.: 6361. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 9751, b) 6667; xxes.: a) 6296, b) 11370.

Parvenir : définition du Wiktionnaire

Verbe

parvenir \paʁ.və.niʁ\ 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Arriver à un terme qu’on s’est proposé, y arriver non sans effort, non sans difficulté.
    • Parce que l’astronomie parvenait à calculer les tables de la lune, on a cru que le but de toute science était de prévoir avec exactitude l’avenir; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.IV, La grève prolétarienne, 1908, p.190)
    • Je m'habillai et tant bien que mal, je parvins à l'ascenseur, mais un peu gaga. — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Voyage au bout de la nuit, Denoël et Steele, Paris, 1932, éd. 1942, p. 156)
    • On ne s'improvise pas usurier, il faut parvenir d'abord à une méritoire insertion dans la mafia des gens bien placés pour exploiter leur prochain. — (Jean-Paul Desaive, Délits sexuels et archives judiciaires (1690-1750) , Communications, 1987, vol.46, n°46, page 121)
    • Au laboratoire de chimie, les colonnes de Vigreux parviennent à séparer deux liquides miscibles si leurs températures d’ébullition diffèrent d'au moins 25°C. — (Daniel Fredon, Sandrine Margail & Didier Magloire, Toute la PC en fiches : Maths, Physique, Chimie, Dunod, 2e éd., 2016, p.403)
    • Après avoir garé la voiture près de la gare, empruntez le GR®20 qui longe l’Agnone. En suivant le fléchage, vous parviendrez à la première cascade après 1h de marche. — (GEOguide Corse 2018, Paris, Gallimard Loisirs, 2017)
  2. (Figuré) Accéder à ce que l'on convoitait.
    • On nous apporte des nattes et des tapis, on allume un grand feu de branchages au beau milieu de la salle, et nous parvenons enfin à nous dégeler. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 38)
    • L’esclavage n'entraînait pas du reste un abaissement irrémédiable, et on voyait au makhzen des affranchis parvenir aux fonctions les plus élevées. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 34)
    • Mine de rien, il est parvenu en quelques années à devenir l'un des producteurs les plus courtisés de la place... Un succès sur quatre en France, c'est lui. Fabrizio, le roi du porno et de l'intello ! — (Thibaut Amant, Les tueurs ont besoin d'amour, Éditions Le Manuscrit, 2001, page 21)
    • (Figuré)Il est parvenu à un grand âge, à une extrême vieillesse.
  3. Arriver à destination, en parlant des choses.
    • Cette psalmodie parvint aux oreilles d’un petit campement de métis convertis, qui abattaient du bois. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 263 de l’éd. de 1921)
    • Sur la foi de ma prédiction, il permet d'abattre vingt cochons pendant la nuit. Leurs gémissements parviennent aux oreilles du tao-taï ou sous-gouverneur de province, qui est la première autorité de la ville. Il se réveille en colère : « Qui a osé, sans mon autorisation, ordonner cette boucherie ? » — (Francis Garnier, De Paris au Tibet: Notes de voyage, publiées par Léon Garnier, 1882, chap.9 (1er juillet-9 août 1873))
    • J’espère que ma lettre lui parviendra.
    • Ce bruit n’est pas parvenu jusqu’à moi.
  4. (Absolument) S’élever en dignité, faire fortune.
    • C’est un homme qui ne peut manquer de parvenir.
    • Il veut parvenir, à quelque prix que ce soit.

Verbe

parvenir \Prononciation ?\

  1. Parvenir (arriver à).
    • Deu rei celestes la nos fai parvenir — (La Vie de Saint Alexis, ms. 19525 de la BNF, f. 29r., 1re colonne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Parvenir : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PARVENIR. v. intr.
Arriver à un terme qu'on s'est proposé, y arriver non sans effort, non sans difficulté. Après une longue route, ils parvinrent au pied des Alpes. Il ne put jamais parvenir au haut de la montagne. Il était environné de tant de monde que je ne pus parvenir jusqu'à lui. Fig., Parvenir à une dignité, à un emploi, aux honneurs. Parvenir à un haut degré de fortune. Parvenir au pouvoir. Il est parvenu à un grand âge, à une extrême vieillesse. Il n'a jamais pu parvenir à être riche. Je n'ai jamais pu parvenir à le persuader. En parlant des Choses, Son nom est parvenu aux oreilles du ministre. J'espère que ma lettre lui parviendra. Ce bruit n'est pas parvenu jusqu'à moi.

PARVENIR s'emploie aussi absolument et signifie S'élever en dignité, faire fortune. C'est un homme qui ne peut manquer de parvenir. Il veut parvenir, à quelque prix que ce soit. Le moyen de parvenir. Le participe passé s'emploie substantivement en parlant des Personnes qui, parties de bas, sont arrivées plus ou moins haut et qui n'ont pas l'esprit et les manières de leur nouvel état. L'insolence d'un parvenu. Des manières de parvenu.

Parvenir : définition du Littré (1872-1877)

PARVENIR (par-ve-nir) v. n.

Il se conjugue comme venir.

  • 1Venir jusqu'au terme qu'on s'est proposé. Il ne put jamais parvenir au haut de la montagne.
  • 2Il se dit des choses qui arrivent à destination. J'espère que ma lettre parviendra jusqu'à lui.

    Fig. Ici même et du fond de cette auguste enceinte D'affreux gémissements vers moi sont parvenus, Voltaire, Sémiram. I, 3.

  • 3 Fig. Atteindre quelque terme présenté comme un but auquel on arrive. Parvenir à un grand âge. Vous avez acquis une parfaite beauté, et vous êtes parvenue jusqu'à être reine, Sacy, Bible, Ézéchiel, XVI, 13. Enfin je suis parvenue au divin banquet, Bossuet, Anne de Gonz. L'avantage de ce gouvernement était que les citoyens s'affectionnaient d'autant plus à leur pays, qu'il se conduisait en commun et qu'ils pouvaient tous parvenir aux honneurs, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. IX, p. 254, dans POUGENS. La morale a aussi sa chimère : c'est le désintéressement, la parfaite amitié ; on n'y parviendra jamais, mais il est bon que l'on prétende y parvenir : du moins en le prétendant on parvient à beaucoup d'autres vertus, ou à des actions dignes de louange et d'estime, Fontenelle, Dial. 2e, Morts anc. mod. Notre caractère est de nous perfectionner, et celui des Chinois est jusqu'à présent de rester où ils sont parvenus, Voltaire, Mœurs, 155. L'histoire du règne de Louis XV commence presque à la naissance de ce prince né le 15 février 1710 ; il parvint à la couronne le 1er septembre 1715, à l'âge de cinq ans et demi, Duclos, Œuv. t. v. 1. On parvient bientôt à aimer ce qu'on fait, quand on ne fait que ce qui est bien, Rousseau, Lett. à M. B. Corresp. t. II, p. 203, dans POUGENS.
  • 4 Absolument. S'élever en dignité, faire fortune. Ces artifices que les ambitieux appellent le secret de parvenir, Fléchier, Duc de Mont. Il faut savoir écrire, compter, faire des chiffres ; il n'y a que ce moyen-là pour parvenir, Dancourt, les Agioteurs, I, 1. Il aurait pu parvenir s'il avait su se vaincre, Massillon, Carême, Enf. prod. Les intrigues qui font parvenir sont comptées parmi les secrets d'une profonde sagesse, Massillon, Carême, Salut.

HISTORIQUE

XIe s. Li emperere en Roncevals parvient, Ch. de Rol. CLXXIII. Dessous deux arbres parvenus est li reis, ib. CCII. Mais par les tribulations… Parvendreit à si grant honur, Que…, Benoit de Sainte-Maure, II, 7864. Et por ce ke pluisor lo desirent, et nekedent [néanmoins] ne parvinent mie de ci ke à la haltece de celle perfection, Job, p. 465. Seignor, à itiel fin parviennent Cil qui à Dame-Deu se tiennent, Grégoire le Grand, p. 116.

XIIIe s. Aigue qui keurt [eau qui court] de leu en autre tant que à nient parvient, Psautier, f° 68.

XVIe s. Il empescha tousjours, le plus qu'il peut, de parvenir les enfants de Cimon, Amyot, Péric. 58.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Parvenir : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

PARVENIR, v. neut. (Gramm.) arriver au lieu où l’on se proposoit d’aller. On ne parviendra jamais jusqu’au pole ; on en est empêché par la rigueur du froid, les neiges & les glaces. S’il est difficile d’atteindre au souverain bonheur, c’est qu’il est impossible de parvenir à la souveraine perfection. C’est un secret auquel on ne parviendra pas. Ce discours parvint aux oreilles du prince, qui eut la petitesse de s’en offenser. Les cris de l’innocent se perdent dans les airs, & ne parviennent pas jusqu’au ciel. Il est parvenu aux plus hautes dignités, & son élévation a été funeste à l’état, qu’il a mal gouverné, & à la considération dont il jouissoit. On a reconnu son incapacité. Il est rare qu’on parvienne par des voies honnêtes. Il est plus rare encore qu’un parvenu soit un homme traitable.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « parvenir »

Étymologie de parvenir - Littré

Wallon, parvini ; provenç. et esp. pervenir ; ital. pervenire ; du lat. pervenire, de per, par, et venire, venir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de parvenir - Wiktionnaire

(Vers 1100) Dans la Chanson de Roland. Voir ci-dessus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de parvenir - Wiktionnaire

Du latin pervenire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « parvenir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
parvenir parvœnir play_arrow

Conjugaison du verbe « parvenir »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe parvenir

Citations contenant le mot « parvenir »

  • Le secrétaire général de l’union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Tabboubi, a appelé mercredi les blocs parlementaires au sein de l’assemblée des représentants du peuple (ARP) à parvenir à un consensus autour de la personnalité qui sera choisie à la tête du gouvernement. Directinfo, Noureddine Tabboubi: Appel à parvenir à un consensus autour de la personnalité qui sera choisie à la tête du gouvernement | Directinfo
  • Le président de la Chambre des représentants libyenne, M. Aguila Saleh a affirmé, lundi à Rabat, que son pays a toujours besoin du soutien du Maroc pour poursuivre le processus politique et parvenir à un cessez-le-feu.Dans un point de presse conjoint avec le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, le responsable libyen a apprécié « hautement » le rôle du Royaume dans son soutien à la Libye pour sortir de sa crise actuelle. , La Libye a besoin du soutien permanent du Maroc pour poursuivre le processus politique et parvenir à un cessez-le-feu –
  • Se garer au col de Bonnecombe et suivre le balisage vert. Prendre la RD 52 en direction de Nasbinals, passer devant le Relais des lacs et parvenir à la maison cantonnière. Prendre la piste à gauche (GR 60) jusqu’à un col. Descendre à droite et franchir la rivière Bès. Remonter en face du refuge de Rajas. Ne pas y manquer le point de vue. Le chemin passe entre les blocs de granit et atteint un mur de basalte. Franchir la clôture et la longer vers l’ouest. Passer près d’une maisonnette en pierres appelée la Rozière haute, un ancien buron. midilibre.fr, Mailhebiau ou comment s’offrir un panorama à 360° - midilibre.fr
  • Cela fait maintenant près de trente ans que je pratique l’écriture non sexiste. Je possède près d’un millier de guides sur le sujet dans ma bibliothèque et j’en suis arrivé à la conclusion qu’il n’existe pas de méthode toute faite. L’utilisation des doublets (étudiantes et étudiants) est la mesure qui a le plus d’impact, mais utilisée de façon systématique, elle a tendance à alourdir le propos. Il s’agit donc de parvenir à un dosage équilibré de différents arômes en utilisant tantôt des doublets, tantôt des reformulations permettant d’éviter les mentions qui posent problème, tantôt des formulations neutres ou collectives. C’est ce qu’on appelle la «solution créative». Le Courrier, «Parvenir à un dosage équilibré» - Le Courrier
  • Pour passer la rampe, Intesa doit parvenir à rassembler 50 % du capital plus une action. Il serait alors majoritaire, mais l'idéal serait de parvenir à un résultat supérieur à 66,67 %. Il s'agit du seuil nécessaire pour obtenir le contrôle de l'assemblée extraordinaire appelée à se prononcer sur le projet de fusion, écrit « Il Sole 24 Ore ». Les Echos, Intesa Sanpaolo en passe de prendre le contrôle de UBI Banca | Les Echos
  • Quand les hommes choisissent de tuer des innocents pour parvenir à leurs fins, il s’agit toujours de meurtre. De Elizabeth Anscombe
  • La prière n'est qu'un moyen de parvenir à la plus haute connaissance, à la fusion divine. De Yvon Rivard / Les silences du corbeau
  • Les places éminentes sont comme les rochers escarpés, où les aigles et les reptiles seuls peuvent parvenir. De Madame Necker / Mélanges
  • Le but de notre voyage, de notre quête est de parvenir à percer le mystère des choses de la vie. De Proverbe africain
  • Découvrez ce que vous aimeriez faire et faites tout votre possible pour y parvenir. De Richard Bach / Jonathan Livingstone le goéland
  • Pour parvenir à toi, félicité, Sur le fil d’une lame il nous faut marcher. De Eugenio Montale / Ossi di seppia
  • Le voyageur doit frapper à toutes les portes avant de parvenir à la sienne. De Rabindranàth Tagore / L'Offrande lyrique
  • Ce n’est pas le but qui est intéressant, ce sont les moyens pour y parvenir. De Georges Braque / Le Jour et la nuit
  • Persévérance. Humble vertu qui permet aux médiocres de parvenir à un succès peu glorieux. De Ambrose Bierce / Le dictionnaire du Diable
  • Mériter le succès plutôt qu'y parvenir. De Lester Bowles Pearson / Recette pour vivre
  • L'originalité consiste à essayer de faire comme tout le monde sans y parvenir. De Raymond Radiguet
  • Il ne faut pas reprocher aux gens leur vieillesse, puisque tous nous désirons y parvenir. De Bion de Boristhène
  • La bassesse est le plus sur moyen de parvenir. De André Suarès / Idées et visions
  • Aimer, c'est parvenir à s'être infidèle. De Romain Werlen
  • La bassesse est le plus sûr moyen de parvenir. Isaac Félix, dit André Suarès, Idées et visions, Émile-Paul
  • Médiocre et rampant, et l'on arrive à tout. Pierre Augustin Caron de Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, III, 5

Images d'illustration du mot « parvenir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « parvenir »

Langue Traduction
Corse ghjunghje
Basque eskura
Japonais リーチ
Russe досягаемость
Portugais alcance
Arabe تصل
Chinois 达到
Allemand erreichen
Italien raggiungere
Espagnol alcanzar
Anglais reach
Source : Google Translate API

Synonymes de « parvenir »

Source : synonymes de parvenir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « parvenir »



mots du mois

Mots similaires