La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « s'en aller »

S'en aller

Définitions de « s'en aller »

Wiktionnaire

Locution verbale - français

s’en aller \s‿ɑ̃.n‿a.le\ 3e groupe (voir la conjugaison) pronominal

  1. Partir, sortir d’un lieu.
    • Jacques, Jacques, s’écria Paul, fais va-t’en le chien ! il écrase mes bottes de foin. — (Comtesse de Ségur, L’Auberge de l’Ange-Gardien, 1888)
    • – Vieux rapiat ! – s’écria Bert, au moment où le secrétaire refermait la porte en s’en allant. – Quel sale vieux rapiat ! — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 163 de l’édition de 1921)
    • Tous les chœurs nouveaux ne réussissaient qu’à ressembler au silence après le tintamarre en allé et l’absence du maître de chapelle. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 414)
  2. S’écouler, se dissiper, s’évaporer.
    • La fumée s’en va par la chambre.
    • Tous les étangs gisent gelés,
      Mon âme est noire ! où-vis-je ? où vais-je ?
      Tous ses espoirs gisent gelés :
      Je suis la nouvelle Norvège
      D’où les blonds ciels s’en sont allés.
      — (Émile Nelligan, Soir d'hiver (poème), 1898)
  3. Commencer à se passer, à s’effacer.
    • Il est devenu très gentil, ses cheveux ont été moins rouges, ses taches de rousseur se sont en allées, ses oreilles se sont recollées et son nez n'a plus ressemblé à un museau de chien de boucher. — (Alphonse Allais, À se tordre, 1891)
    • On ne croit pas que sa fièvre s’en aille sitôt.
    • L’éclat de son teint commence à s’en aller.
  4. Se dissiper, se consumer, s’user.
    • Tout son argent s’en va en procès.
  5. (Par euphémisme) Mourir.
    • Ce malade s’en va.
    • Il s’en est allé.
    • Le temps s'en va, le temps s'en va ma Dame,
      Las ! le temps non, mais nous nous en allons
      — (Pierre de Ronsard, extrait de « Sonnet à Marie », 1556)
    • – Ah ! gémissait la comtesse. Tenez, serez-vous assez bonne pour me préparer une tasse de n’importe quoi… Je sens que je m’en vais. — (André Gide, Les Caves du Vatican, 1914)
    • Ils avaient observé le travail des maçons qui ajoutaient une chambre à la métairie de Vilméja. Les propriétaires, des Bordelais, y voulaient installer leur dernier fils « qui s’en allait de la poitrine ». — (François Mauriac, Thérèse Desqueyroux, Grasset, 1927)
    • Un fois la mère en allée, que reste-t-il des images premières, de cette affection profonde qu'elle eut pour le fils et qu'elle manifesta dans ses lettres? — (Nuit blanche, n° 149, hiver 2018, page 27)
  6. (Cartes à jouer) Se défaire d’une carte, la jouer.
    • Allez-vous-en de votre carreau.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « s'en aller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
s'en aller sɛn ale

Évolution historique de l’usage du mot « s'en aller »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « s'en aller »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « s'en aller »

Langue Traduction
Anglais leave
Espagnol irse
Italien partire
Allemand verlassen
Chinois 离开
Arabe غادر
Portugais sair
Russe покинуть
Japonais 離れる
Basque utzi
Corse lascià
Source : Google Translate API

S'en aller

Retour au sommaire ➦

Partager