La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « tendresse »

Tendresse

[tɑ̃drɛs]
Ecouter

Définitions de « tendresse »

Tendresse - Nom commun

  • Caractère de ce qui manifeste une sensibilité profonde et sincère aux liens affectifs, amoureux ou amicaux.

    Il avait grandi dans le giron de la famille, entouré de la tendresse de tous […].
    — Louis Pergaud, Une revanche
  • Manifestations physiques ou verbales d'affection.

    Dans la douceur de son regard, dans la délicatesse de ses caresses, la tendresse qu'il portait à son enfant était palpable.
    (Citation fictive)

Expressions liées

  • Avoir une grande tendresse, beaucoup de tendresse pour
  • Dire des tendresses (dire des choses tendres, douces à entendre.)
    Un besoin le poussait à lui dire des tendresses. Elle y répondait par de gentilles paroles
    — Flaubert, Éducation sentimentale
  • Mille tendresses
  • Noms de tendresse
  • Regarder avec tendresse
  • Sentiment de tendresse
  • Tendresse de l'air
  • Tendresse de l'âge (qualité de ce qui commence, de ce qui se trouve encore au début de la vie.)
  • Tendresse inquiète
  • Tendresse passionnée
  • Être l'objet de sa tendresse
  • Être plein de tendresse

Étymologie de « tendresse »

Dérivé du mot français tendre avec le suffixe -esse. Provenant aussi du provençal tendreza, tenreza, de l'espagnol terneza, de l'italien tenerezza, tous dérivés de tener. L'ancienne langue française utilisait tendror et au XVIe siècle tendreur.

Usage du mot « tendresse »

Évolution historique de l’usage du mot « tendresse » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « tendresse » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « tendresse »

Antonymes de « tendresse »

Citations contenant le mot « tendresse »

  • Au bout du petit matin, une autre petite maison qui sent très mauvais dans une rue très étroite, une maison minuscule qui abrite en ses entrailles de bois pourri des dizaines de rats et la turbulence de mes six frères et sœurs, une petite maison cruelle dont l’intransigeance affole nos fins de mois et mon père fantasque grignoté d’une seule misère, je n’ai jamais su laquelle, qu’une imprévisible sorcellerie assoupit en mélancolique tendresse ou exalte en hautes flammes de colère; et ma mère dont les jambes pour notre faim inlassable pédalent, pédalent de jour, de nuit, je suis même réveillé la nuit par ces jambes inlassables qui pédalent la nuit et la morsure âpre dans la chair molle de la nuit d’une Singer que ma mère pédale, pédale pour notre faim et de jour et de nuit.
    Aimé Césaire — Cahier d’un retour au pays natal
  • Il n'y a pas de charme égal à la tendresse du cœur.
    Jane Austen
  • Mais je crains ta nature : elle est trop pleine du lait de la tendresse humaine pour prendre le chemin le plus court.
    William Shakespeare — Macbeth, I, 5, lady Macbeth
  • La vraie tendresse est avant tout affaire de violence contenue...
    Jean-Marie Poupart — Beaux-draps
  • La poésie est la tendresse espiègle des jeux de mots.
    Michel Bouthot — Chemins parsemés d'immortelles pensées
  • La tendresse est le repos de la passion.
    Joseph Joubert — Carnets
  • La tendresse est l’abat-jour de la passion.
    Pierre Bourgault — Bourgault doux-amer
  • L'homme ne sait pas se faire absolument dur, et son gel demeure toujours imparfait quand il s'y mêle une paille de tendresse.
    André Pieyre de Mandiargues — Dans les années sordides, Gallimard

Traductions du mot « tendresse »

Langue Traduction
Anglais tenderness
Espagnol sensibilidad
Italien tenerezza
Allemand zärtlichkeit
Chinois 压痛
Arabe الرقة والحنان
Portugais ternura
Russe нежность
Japonais 優しさ
Basque samurtasuna
Corse tenerezza
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.