La langue française

Spontané

Sommaire

  • Définitions du mot spontané
  • Étymologie de « spontané »
  • Phonétique de « spontané »
  • Citations contenant le mot « spontané »
  • Images d'illustration du mot « spontané »
  • Traductions du mot « spontané »
  • Synonymes de « spontané »
  • Antonymes de « spontané »

Définitions du mot spontané

Trésor de la Langue Française informatisé

SPONTANÉ, -ÉE, adj.

A. − Qui se fait de soi-même, sans avoir été provoqué, qui se produit sans cause apparente. Synon. naturel; anton. provoqué.Acte, phénomène spontané ; combustion, inflammation spontanée. Des mesures spéciales seront également prises (...) pour éviter l'incendie spontané des stocks de charbon (Haton de La Goupilliere, Exploitation mines, 1905, p. 1335).La poussière de zinc (...) chargée d'hydrogène, peut donner lieu à des explosions spontanées, la masse poreuse des granules de zinc agissant comme catalyseur (Gasnier, Dépots métall., 1927, p. 110).
BOT. Qui croît naturellement, sans être cultivé. Synon. sauvage ; anton. cultivé.Végétation spontanée. Une friche qui ne produit rien, ou qui se couvre de plantes spontanées inutiles à l'homme (J. de Maistre, Soirées St-Pétersb., t. 2, 1821, p. 242).
MÉD., BIOL., PHYSIOL. Synon. naturel ; anton. provoqué.Accouchement, avortement spontané; fracture, guérison, hémorragie spontanée.
Évacuation spontanée. ,,Celle qui n'est pas provoquée par un remède`` (Ac. 1835-1935). Génération* spontanée. P. métaph. Il n'y a pas un mot de vrai, pas un seul, c'est entièrement inventé (...). Vraiment c'est inouï, cette génération spontanée de l'erreur (Proust, Sodome, 1922, p. 702).Maladie spontanée. ,,Celle qui n'a point de cause apparente`` (Ac. 1835). Mouvements spontanés. Mouvements qui s'exécutent d'eux-mêmes ou sans cause extérieure apparente. Les mouvements du cœur, du cerveau, des artères sont des mouvements spontanés (Ac.).
PHONÉT. Changement spontané. Le changement peut tenir à la nature du phonème qu'il affecte; il est alors spontané (...) ainsi la chute de l'aspirée observable dans nombre de langues (Mar.Lex.1933, p. 45, s.v. changement phonétique).
PHYS. NUCL. Désintégration, fission, radioactivité spontanée. Il existe six modes de transformation spontanée auxquels on peut ajouter la radioactivité par émission de protons (Encyclop. univ.t. 131972, p. 921 s.v. radioactivité).
B. − Que l'on fait de soi-même, de sa propre initiative; qui se laisse aller à son propre mouvement, à son impulsion naturelle sans se laisser freiner ou entraver par les blocages du conformisme, de la raison, de la réflexion, de la volonté, etc.
1. Libre et non déterminé, sans contrainte. Anton. apprêté, calculé, composé, contraint.Action, déclaration, démarche, révolte spontanée; nationalisme spontané; réactions, témoignages spontané(e)s; d'un élan spontané. Cette fermière qui sortait de l'étable juste comme nous passions, ayant trait ses vaches, et qui d'un joli geste spontané traversait la route pour nous tendre son lait tout frais (Ambrière, Gdes vac., 1946, p. 37).La gaffe est (...) une protestation spontanée de la vérité qui, plus forte malgré tout que nos mensonges, élit pour s'exprimer le propos d'un maladroit (Jankél., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 178).
2. Instinctif, naturel. Synon. franc, impulsif, primesautier; anton. artificiel, inhibé, refoulé, réservé.Amabilité, amour, aversion, bonté, confiance, désir, gentillesse spontanée. Ainsi, vif et spontané dans la causerie, je suis gêné, méthodique, anxieux dans mon enseignement académique, et bien plus encore lorsque je veux écrire (Amiel, Journal, 1866, p. 76).Soumise aux lois, aux poncifs, aux préjugés, j'aimais néanmoins ce qui était neuf, sincère, spontané. La vivacité et l'indépendance de Zaza me subjuguaient (Beauvoir, Mém. j. fille, 1958, p. 94).
P. méton. Candide, naïf, ingénu. Mon cœur fut inondé d'amour à ces témoignages si naïfs, si spontanés d'un attachement dont je ne doutais pas, mais dont j'ignorais la force (Michelet, Journal, 1849, p. 58).J'aurais dû me méfier. J'ai été trop spontané, trop simple, trop ouvert (Billy, Introïbo, 1939, p. 121).
3. Spécialement
a) BEAUX-ARTS. Créatif, intuitif. Synon. inspiré; anton. étudié, laborieux.Composition, imagination, invention spontanée. Sa création était spontanée, miraculeuse. Il la trouvait sans la chercher, sans la prévoir. Elle venait sur son piano soudaine, complète, sublime, ou elle se chantait dans sa tête pendant une promenade, et il avait hâte de se la faire entendre à lui-même en la jetant sur l'instrument (Sand, Hist. vie, t. 4, 1855, p. 470).Ses grands romans, si peu construits, lui ont permis de suivre en lui-même le travail spontané de l'imagination muant les objets en symboles (Béguin, Ame romant., 1939, p. 189).
Empl. subst. masc. sing. avec valeur de neutre. Cette part de la fatalité qui se mêle à l'activité, ôte aux œuvres d'art que fait l'ouvrier le charme du spontané, de l'imprévu, et souvent le réussi (Michelet, Journal, 1842, p. 455).
b) PSYCHOL. Qui n'implique pas le recours de la conscience sur elle-même. Attention, écriture spontanée; langage spontané. Synon. automatique, inconscient, involontaire; anton. raisonné, réfléchi.Cette conscience spontanée de ma perception est constitutive de ma conscience perceptive (Sartre, Etre et Néant, 1943, p. 19).
C. − Qui échappe aux règles établies, aux prévisions calculées. Synon. improvisé, sauvage.Spectacle, théâtre spontané; grève spontanée. Une manifestation spontanée de jeunes, à Berlin-Est, a fait apparaître dès lundi des divergences profondes existant entre le régime est-allemand et sa jeunesse (L'Est Républicain, 10 juin 1987, p. 23).
Urbanisme spontané. ,,Urbanisme dans lequel les conditions propres au milieu d'implantation et les conditions historiques ont déterminé le tissu urbain ou rural`` (Nér. Hist. Art 1985).
Prononc. et Orth.: [spɔ ̃tane]. Ac. 1694-1798: spontanée; dep. 1835: -né. Étymol. et Hist. 1. a) 1541 physiol. spontanee « qui se fait de soi-même, sans avoir été provoqué » (J. Canappe, Mouv. des muscl., p. 23 ds Gdf. Compl.), le masc. en -ée est noté comme encore empl. au xviiies. (Ac. 1798); b) 2emoit. xviiies. génération spontanée (Buffon, Suppl. à l'Hist. nat., Œuvr., t. XI, p. 27 ds Littré); c) 1798 plantes spontanées (Ac.); 2. a) 1690 (Fur.: En morale, les actions spontanées sont plus meritoires que les autres); b) 1866 en parlant d'une personne (Amiel, loc. cit.). Empr. au b. lat.spontaneus (ives. ds Blaise Lat. chrét.) « volontaire, spontané » (issu du class. spons, spontis « volonté »), usité seulement à l'ablatif pour signifier « d'après la volonté de (quelqu'un) » et au génitif « de (sa) propre volonté » (d'où en a. fr. spontaine volantei att. de 1284 à 1466, v. Gdf.); au sens 1b cf. chez Aristote γ ε ́ ν ε σ ι ς α υ ̓ τ ο ́ μ α τ ο ς (Génération des animaux, III, 11, éd. P. Louis, p. 130). Fréq. abs. littér.: 1 367. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1 026, b) 1 516; xxes: a) 1 950, b) 2 952.

Wiktionnaire

Adjectif

spontané \spɔ̃.ta.ne\ masculin

  1. Que l’on fait de soi-même, de façon autonome.
    • En aval de la mosquée, un troupeau de prostituées, commandées de service par le pacha, nous salua de grêles you-yous destinés à nous donner l'illusion d'une manifestation spontanée des femmes de Fez. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 270)
    • Faire des aveux spontanés.
    • Caractère spontané, nature spontanée, Caractère franc et authentique, disposition à agir avec élan.
  2. Que l’on fait de soi-même et de premier mouvement, sans réflexion ni délai.
    • Réaction spontanée.
    • Mais si ses fantaisies étaient vives et spontanées, elles n’étaient jamais assez durables pour arriver à la hauteur d’une passion. — (Henry Murger, Scènes de la vie de bohème , 1848)
  3. (Biologie) Qualifie les mouvements qui s’exécutent d’eux-mêmes ou sans cause extérieure apparente.
    • Les mouvements du cœur, du cerveau, des artères sont des mouvements spontanés.
  4. (Médecine) Qualifie une évolution de maladie qui n’est pas provoquée par un remède.
    • Évacuation spontanée.
  5. (Écologie) Qualifie une plante poussant naturellement dans la région où on la rencontre, sans être semée par l’homme, ni cultivée.
    • Le Châtaignier est-il spontané ? En tout cas les formes de régression de la Châtaigneraie sont très voisines de celles de la Chênaie de Chêne-rouvre. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.159)
    • J'ai moi-même introduit la Lavande au-dessus de La Tronche, près de Grenoble, et par mes soins une lavanderaie, ce qu'on appelle dans le Midi une baïassière, a été créée non loin de Grenoble, au pied du Néron, où nos successeurs, non prévenus, pourraient croire cette plante spontanée. — (Comptes rendus du Congrès des sociétés savantes de Paris et des départements: Section des sciences, Impr. nationale, 1952, p. 347)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SPONTANÉ, ÉE. adj.
Que l'on fait de soi-même, de premier mouvement, de façon impulsive. Mouvement spontané. Action spontanée. Faire des aveux spontanés. Caractère spontané, nature spontanée, Caractère franc, ouvert, disposition à agir avec élan, à suivre le premier mouvement.

SPONTANÉ se dit, en termes de Physiologie, des Mouvements qui s'exécutent d'eux-mêmes ou sans cause extérieure apparente. Les mouvements du cœur, du cerveau, des artères sont des mouvements spontanés. Génération spontanée, Production d'êtres vivants que des physiologistes supposaient pouvoir s'opérer sans germes ni ovules. En termes de Médecine, Évacuation spontanée, Celle qui n'est pas provoquée par un remède. En termes de Botanique, Plantes spontanées, Plantes qui croissent naturellement, sans être semées par l'homme, ni cultivées.

Littré (1872-1877)

SPONTANÉ (spon-ta-né, née) adj.
  • 1Qui a son principe en soi-même. Il me paraît que la liberté spontanée est à l'âme ce qu'est la santé au corps ; quelques personnes l'ont tout entière et durable ; plusieurs la perdent souvent ; d'autres sont malades toute leur vie, Voltaire, Phil. Newt I, 4.
  • 2Qui se fait, se produit de soi-même. J'aperçois dans les corps deux sortes de mouvement, savoir mouvement communiqué, et mouvement spontané ou volontaire, Rousseau, Ém. IV. Leur pitié spontanée et sans mélange de blâme ou de conseil, Staël, Corinne, I, 1.
  • 3 Terme de physiologie. Qui n'offre pas de causes apparentes, qui n'est pas produit par une cause extérieure. Les mouvements du cœur sont des mouvements spontanés.

    Génération spontanée, synon. d'hétérogénie. Si je voulais rappeler tous les genres d'êtres qui ne doivent leur existence qu'à la génération spontanée, Buffon, Suppl. à l'Hist. nat. Œuvr. t. XI, p. 27.

    Terme de médecine. Évacuation spontanée, celle qui n'est pas provoquée par un remède.

    Lassitude spontanée, celle qui ne résulte pas de la fatigue.

    Maladie spontanée, celle qui n'a point de cause apparente.

  • 4 Terme de botanique. Se dit des plantes qui croissent naturellement et sans être semées par l'homme, ni cultivées.

REMARQUE

Plusieurs écrivent encore, comme on faisait jadis, spontanée au masculin.

HISTORIQUE

XVIe s. Une inegalité et lassitude spontanée [c'est-à-dire qui nous vient sans avoir travaillé], Paré, XX, 13.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « spontané »

Du bas latin spontaneus, dérivé de sponte.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. spontaneus, de sponte, volonté, désir, qui est l'ablatif d'un inusité spons, spontis ; la racine est spa, qui a fait σπάω, étendre ; σπασμὸς s'y rattache.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « spontané »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
spontané spɔ̃tane

Citations contenant le mot « spontané »

  • Il y a des gens chez lesquels la simple certitude de pouvoir les satisfaire fait naître des besoins spontanés. De Georges Courteline / La philosophie de Georges Courteline
  • Les affinités les plus profondes sont les plus spontanément senties. De George Santayana
  • Reculez d'un pas et tout s'élargira spontanément. De Proverbe chinois
  • S’éventer avec un éventail ne vaudra jamais le vent qui souffle spontanément. De Proverbe chinois
  • La mort est ce merveilleux instant ou le lâcher-prise devient spontané. De Michel Random
  • Les amours les plus durables naissent souvent de mouvements spontanés, et avoués, de répugnance et d'agressivité réciproques. De Maurice Champagne / Lettres d'amour
  • L'éloquence est un fruit des révolutions : elle y croit spontanément et sans culture. De François René de Chateaubriand
  • Au cinéma, le spectateur qui aperçoit une rue à l’image infère spontanément l’existence de la ville. De Guy-Claude François / Cités Cinés
  • Les chiens aboient, les chats miaulent, c’est leur nature, moi, je philosophe, c’est la mienne, cela est tout aussi spontané et involontaire et n’a pas plus d’importance. De Alexandra David-Néel
  • Les mythes qu'une civilisation se crée spontanément sont proportionnels à ses difficultés et ses souffrances face à l'univers. De Jean-Claude Hamel / Quatre Fois rien
  • Le bonheur n'est pas une plante sauvage, qui vient spontanément, comme les mauvaises herbes des jardins : c'est un fruit délicieux, qu'on ne rend tel, qu'à force de culture. De Nicolas Restif de la Bretonne / Les parisiennes
  • Une ou deux phrases, quelques adjectifs, un compliment spontané, c'est de la critique ou du bouche à oreille ? De Bernard Pivot / Le Métier de lire
  • Il y a pouvoir dans tout phénomène où se révèle la capacité d'un individu d'obtenir d'un autre un comportement qu'il n'eût pas spontanément adopté. De Georges Burdeau
  • Le pardon est une option du coeur qui va contre l’instinct spontané de rendre le mal pour le mal. De Jean-Paul II / La journée mondiale de la Paix - 1er janvier 2002
  • L’organisation soutient par ailleurs la demande du gouverneur de la province d’Anvers de limiter les contacts sociaux à deux ou trois amis réguliers. « Il devient vraiment important d’éviter les autres lieux de rencontre, en particulier les mariages, les fêtes foraines et les rassemblements sportifs spontanés sur les places et dans les parcs. Nous savons avec certitude depuis aujourd’hui que c’est là que se sont produits les principaux foyers épidémiologiques la semaine dernière. » Le Soir, À Anvers, les médecins généralistes et urgentistes appellent au confinement spontané - Le Soir
  •            En raison de sa position en Méditerranée, l’ile de Lampedusa a historiquement concouru aux intérêts géopolitiques de l’Italie et plus largement des États occidentaux (présence d'une base de l'OTAN jusqu'en 1994). À partir de la fin des années 90, elle sert de port de débarquement de dizaine de milliers de personnes chaque année. Cependant, les mouvements de populations transitant par Lampedusa ne sont pas spontanés, ils sont le résultat de tractations politiques entre États européens concernant le traitement des boat people en Méditerranée. La politique européenne de ces vingt dernières années s’articule en effet entre scrupule humanitaire et alarme sécuritaire. Lampedusa a été le laboratoire privilégié de la construction d’un « problème migratoire européen » par une mise en visibilité d’événements qui justifient des interventions humanitaires (sauvetage spectaculaire en mer) et répressives (refoulement, blocage et enfermement des migrant.e.s sur l’ile), les présentant comme nécessaires et justes aux yeux des électeurs italiens et de l’opinion publique européenne. Cette mise en spectacle s’opère finalement sans jamais remettre en question la politique qui génère ces traversées périlleuses, en d’autres termes l’absence de voies légales d’accès au territoire européen et la reconnaissance de cette mobilité Sud-Nord sur laquelle repose une grande partie de l’économie des pays du Sud de l’Europe. Club de Mediapart, La crise sanitaire vue de Lampedusa: naissance du «comité spontané de Lampedusa» | Le Club de Mediapart
  • Lancé par le contrebassiste des Muffatti, un festival "spontané" et solidaire rend des couleurs aux musiciens en panne de concerts. Rendez-vous à Be-Here. L'Echo, Petits concerts classiques et déconfinés | L'Echo
  • Atelier de chant spontané Unidivers, Capucine : Atelier de chant spontané Bibliothèque Rainer Maria Rilke Paris samedi 19 septembre 2020
  • Satisfaction générale à l’issue de cette 24e rando-ferme nature et patrimoine qui partait de la ferme Lafforgue d’Agassac. Cette manifestation a été créée pour éviter la sinistrose des élevages fermiers provoqués par les conséquences de la crise de la vache folle et promouvoir les produits locaux dans un environnement préservé. Ici, tout est bio et la ferme où coopèrent trois générations ouvertes sur la communication et l’accueil spontané, devient une adresse de référence pour les produits de qualité à privilégier. Nourrie aux mamelles du foyer rural de Sénarens, du syndicat agricole Confédération paysanne, du CIVAM, vitaminée sportivement par la participation de Gym rando club de Saint-Araille et l’aide de la famille Lafforgue, maître des lieux, la rando ferme est un concept qui plaît. Placée idéalement au cœur de l’été et malgré les contraintes sanitaires de l’année, le succès populaire se confirme avec un fort indice de satisfaction ; se reflétant à travers une forte augmentation des participants à cheval et beaucoup plus d’acheteurs venus à midi à Sénarens au traditionnel marché du terroir où les produits bio ou provenant de l’agriculture raisonnée ont été plébiscités. Le circuit tracé par l’expertise de Bernard Laguens a séduit par la diversité des paysages, les belles traversées des forêts où palombes, blaireaux et papillons sont à la fête. À midi la grillothèque de Nicolas et la buvette de Chrystele ont bien fonctionné : c’est la récompense pour une équipe d’organisateurs dévoués et fidèles avec une mention spéciale pour Éliane Laguens "au four et au moulin". ladepeche.fr, Sénarens. La rando-ferme, un concept qui plaît - ladepeche.fr
  • Un déménagement spontané est, évidemment, un luxe que beaucoup ne peuvent se permettre, en raison de nombreux engagements tels que la scolarisation ou le prêt immobilier. Mais pour certains, avec l’avènement du travail à distance, il n’a jamais été si tentant Courrier international, Le télétravail, oui, mais depuis l’étranger !

Images d'illustration du mot « spontané »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « spontané »

Langue Traduction
Anglais spontaneous
Espagnol espontáneo
Italien spontaneo
Allemand spontan
Chinois 自发
Arabe من تلقاء نفسها
Portugais espontâneo
Russe спонтанный
Japonais 自発
Basque espontaneoa
Corse spontanea
Source : Google Translate API

Synonymes de « spontané »

Source : synonymes de spontané sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « spontané »

Partager