Souffrance : définition de souffrance


Souffrance : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SOUFFRANCE, subst. fém.

I. − Fait de souffrir, d'éprouver une douleur physique ou morale; état d'une personne qui souffre.
A. − Souvent au plur. Fait d'éprouver une douleur physique. Synon. douleur(s).La souffrance du corps est souvent utile à l'âme (Mérimée, A. Guillot, 1847, p. 138):
1. ... s'il y a refoulement prolongé des émotions, la tension psychique s'élève peu à peu, l'anxiété apparaît et le conflit trouve son issue dans des souffrances somatiques. Quand les signes corporels apparaissent, le sujet fixe son attention sur eux et obtient ainsi un certain soulagement de la tension mentale. Ravault, Vignon, Rhumatol., 1956, p. 588.
MÉD. Maladie de telle partie du corps; le siège de la douleur ainsi localisée. Chaque étage des voies sensitives depuis les racines postérieures jusqu'au cortex cérébral, traduit sa souffrance par un ensemble de signes propres qui se groupent en syndromes caractéristiques de la lésion des voies sensitives à tel niveau (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946 [1943], p. 244).Ces troubles attirent d'emblée l'attention du médecin vers une souffrance des voies biliaires (Quillet Méd.1965, p. 146).
B. −
1. État d'une personne qui souffre. Oh! Pleurer au pied de la croix! Mêler ses larmes à celles de Jésus! Rencontrer dans sa souffrance son regard plein de douleur et d'amour et se dire: non seulement mon Sauveur souffre pour moi, mais Il souffre avec moi (Monod, Sermons, 1911, p. 281).Il n'y a guère autre chose dans ce que nous connaissons de ce génie mystérieux. La fragilité palpitante de la toute première enfance (...) ces visages de femmes inclinés sur la souffrance ou la faiblesse, ces mains qui implorent ou qui s'étonnent ou qui soutiennent et protègent (Faure, Hist. art, 1921, p. 92).
MÉD., MÉD. VÉTÉR. Souffrance fœtale. État caractérisé par l'altération progressive ou brutale des principales fonctions du fœtus et en particulier de sa circulation cérébrale. La souffrance fœtale qui peut exister au cours de la grossesse et se traduit souvent par la mort fœtale in utero, est plus fréquemment perçue au cours du travail (Méd. Flamm.1975).
− Notamment dans le domaine affectif, moral, soc.Synon. peine.La peur est, je crois, la plus grande souffrance morale des enfants: les forcer à voir de près ou à toucher l'objet qui les effraye est un moyen de guérison que je n'approuve pas (Sand, Hist. vie, t. 2, 1855, p. 164):
2. « J'aime la majesté des souffrances humaines » (Vigny) Ce vers n'est pas pour la réflexion. Les souffrances humaines n'ont pas de majesté. Il faut donc que ce vers ne soit pas réfléchi. Et il est un beau vers, car « majesté » et « souffrances » forment un bel accord de deux mots importants. Valéry, Litt., 1930, p. 61.
P. méton. [À propos des marques, des rides laissées par la souffrance] [Cet] homme de cinquante ans, qui avait dans le visage beaucoup de creux, beaucoup de souffrance sculptée, et cette transparence d'âme qui embellit la ruine et l'explique (R. Bazin, Blé, 1907, p. 322).
Souffrance de + subst. (désignant la cause de cette souffrance).La souffrance de l'amour. On l'enferma aux bains roubaisiens. Dans cette journée, malgré les souffrances d'une cellule exiguë et d'une grouillante vermine, il eut une grande joie (Van der Meersch, Invas. 14, 1935, p. 251).La fréquentation de cette chère maison m'adoucit la souffrance de l'exil, plus lancinante qu'on ne le suppose (L. Daudet, Brév. journ., 1936, p. 64).
Empl. adj. Subst. + de souffrance.Je connais bien les deux cœurs qui saignaient, ce jour-là, auprès de mon lit de souffrance (Coppée, Bonne souffr., 1898, p. 115).Méhoul lui posa les mains sur les épaules et, les lèvres tremblantes, prononça d'une voix de souffrance: − Il faut t'en aller tout de suite, aujourd'hui... Va-t-en, il faut t'en aller (Aymé, Rue sans nom, 1930, p. 225).
Rare, en compos. [Par jeu de mots sur le modèle de porte-parole] Porte-souffrance. Être le porte-parole et le porte-souffrance d'un million de pieds-noirs égarés à travers le monde et, soudain, de folklorique se faire populaire, c'est risquer de perdre un public qui vous a toujours suivi (Le Point, 18 déc. 1978, p. 111, col. 2).
2. P. exagér. C'est pour lui une souffrance de parler. Geneviève la moitié des êtres humains peut changer sans souffrance de nom et de nation, la moitié au moins: toutes les femmes (Giraudoux, Siegfried, 1928, iii, 4, p. 134).
3. P. anal. [À propos d'une plante] Une vieille identifiait sa fatigue aux souffrances de la vigne: − J'ai le mildiou aux pieds (Hamp, Champagne, 1909, p. 137).
SYNT. Souffrance affreuse, atroce, continue, extrême, insupportable, légère, longue, morale, physique; d'horribles, de mortelles souffrances; des souffrances collectives, imaginaires, incalculables, individuelles; être dur à la souffrance; vivre dans la souffrance; on ne peut mourir sans souffrance; faire face à la souffrance; physionomie décomposée par la souffrance; être flétri par la souffrance; avoir le visage altéré, les traits creusés par la souffrance; souffrance par la maladie (physique); alléger, apaiser, atténuer la souffrance de qqn; compatir aux souffrances d'autrui; endurer des souffrances; être en proie aux souffrances les plus aiguës; coûter bien des souffrances; problème, sens, conception, mystère de la souffrance; souffrance du Christ; souffrance du chrétien; souffrance des Justes.
II. − [Corresp. à souffrir I A 3 b]
A. − DR., JURISPR. Fait d'accepter certaines choses qu'on pourrait empêcher; permission, tolérance. Chemin de souffrance; des vues de souffrance (ou de tolérance); souffrance du propriétaire. Nous n'avions pas de fenêtre sur le jardin Lamouroux, seulement un jour de souffrance (les villes de parlement remplies de mots de droit) (Stendhal, H. Brulard, t. 1, 1836, p. 98).
B. −
1. COMMUN. Tout retard préjudiciable dans le retrait d'une marchandise. Lorsque la souffrance des marchandises (...) est étrangère au transporteur, celui-ci intervient pour faire procéder à la vente si la souffrance se prolonge et risque de grever la marchandise de frais importants (Lar. comm.1930).
2. En souffrance. [En parlant d'un envoi, d'une expédition] En attente de parvenir à son destinataire ou d'être retiré(e) par lui. Colis, lettre en souffrance. Dans une longue énumération de marchandises hétéroclites, avariées ou en souffrance, l'affiche mentionnait dix caisses de livres (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p. 74).
FIN., POSTES ET TÉLÉCOMM. Effet, créance en souffrance. Impayé, en retard de paiement. Des emprunts effectués et dont courent les charges d'intérêt restent en souffrance d'utilisation avant que les projets puissent entrer en chantier et alourdissent les fonds de roulement (Belorgey, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 281).Objet en souffrance. Objet qui n'a pu être acheminé à son destinataire.
P. anal. En parlant de tout retard généralement préjudiciable dans la conclusion de quelque chose. Synon. en suspens.Laisser un problème, un règlement, une affaire en souffrance. Avez-vous dû laisser en souffrance des offres d'emploi relatives à la géographie appliquée? (Colloque géogr. appl., 1962, p. 135):
3. Les hostilités retardèrent, puis interrompirent, les deux dernières opérations. Un nouveau chantier fut cependant ouvert en 1942, pour la reconstruction interne du département des cartes et plans dans le corps central de l'hôtel Tubeuf, mais fut presque aussitôt interrompu. Trois chantiers se trouvaient donc en souffrance au moment de la libération. Cain, Transform. B.N., 1959, p. 11.
Prononc. et Orth.: [sufʀ ɑ ̃:s]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1170 « délai, attente, répit » (Marie de France, Lais, Les deus amanz, éd. J. Rychner, 75); 1174-76 metre en souffrance « différer » (Guernes de Pont-Ste-Maxence, St Thomas, éd. E. Walberg, 5850); b) 1606 (articles) en souffrance « dont l'allocation est remise faute de pièces à l'appui » (Nicot); c) 1770 un soupçon tient un honneur en souffrance (Beaumarchais, Les Deux amis, IV, 7 ds Gohin, p. 374); d) 1904 effets, quittance en souffrance (Nouv. Lar. ill.); e) 1930 marchandises en souffrance (Lar. comm.); 2. a) ca 1175 « douleur physique ou morale » (Chronique ducs de Normandie, éd. C. Fahlin, 16060); b) id. « endurance, patience » (ibid., 23149); 3. a) ca 1210 par sofrance « avec la permission de » (Henri de Valenciennes, Continuation conquête Constantinople, éd. N. de Wailly, 632); b) 1694 dr. « action de tolérer ce que l'on pourrait empêcher » (Ac.); 4. 1792 jour de souffrance (Beaumarchais, Corresp., éd. L. Collin, II, 92). Dér. de souffrir*; suff. -ance*; cf. le lat. chrét. sufferentia « action de supporter; résignation; attente patiente » (Blaise Lat. chrét.), de sufferre « supporter » (v. souffrir). Fréq. abs. littér.: 6 246. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 7 435, b) 8 224; xxes.: a) 10 234, b) 9 657.

Souffrance : définition du Wiktionnaire

Nom commun

souffrance \su.fʁɑ̃s\ féminin

  1. Douleur physique ou morale, état de celui, de celle qui souffre.
    • Simplement une douleur infinie, une souffrance continue, sans trêve ni repos, la souffrance cruelle et injuste des êtres inconscients, enfants ou animaux, qui n’ont même pas l’amère consolation de comprendre pourquoi et comment ils souffrent… — (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
    • Car il n’était pas fait pour la vie de collège. Pour lui, elle était un supplice renouvelé tous les jours. On comprenait, en l’observant, qu’il avait tellement pris l’habitude de souffrir que la souffrance était devenue sa meilleure amie. — (Valery Larbaud, Fermina Márquez, 1911, réédition Le Livre de Poche, page 163)
    • Ne plus s’aimer, c’est pire que de se haïr, car, on a beau dire, la mort est pire que la souffrance. — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • Les jours qui suivirent furent pour la malheureuse fillette, qui découvrait à la fois l’amour et la souffrance, un supplice de tous les instants. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans « Trois contes de l'Amour et de la Mort », 1940)
    • Elle allait mourir dans des souffrances atroces, sans que rien pût la soulager. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Un des effets les plus immédiats de la souffrance est le repliement, pour ne pas dire l'enfermement sur soi. — (Bruno Chenu, Disciples d'Emmaüs, Bayard, Paris, 2003, page 124)
  2. (Droit) Tolérance en vertu de laquelle on accepte certaines choses que l’on pourrait empêcher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Souffrance : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SOUFFRANCE. n. f.
Douleur physique ou morale, état de celui qui souffre. Cruelle souffrance. Extrême souffrance. Endurer une souffrance. Être dur à la souffrance. Vivre dans les souffrances. Après de longues souffrances. Les souffrances de Notre-Seigneur sur le Calvaire. Il se dit aussi, en termes de Jurisprudence, de la Tolérance en vertu de laquelle on accepte certaines choses que l'on pourrait empêcher. Un jour de souffrance. Il se dit aussi d'Affaires qui sont en suspens Cet homme laisse toutes ses affaires en souffrance. Un colis en souffrance, Un colis qui n'a pas été délivré, ou qui n'a pas été réclamé.

Souffrance : définition du Littré (1872-1877)

SOUFFRANCE (sou-fran-s') s. f.
  • 1 Terme de jurisprudence. Tolérance pour certaines choses qu'on pourrait empêcher (le sens propre de souffrir étant porter, soutenir). Cette vue est une souffrance. Un jour de souffrance.
  • 2 Terme de comptabilité. Suspension dans l'allocation ou le rejet d'une dépense portée en compte sans pièces à l'appui. Cet article est en souffrance. Tenir une partie en souffrance.
  • 3 Par extension, tout retard préjudiciable dans la conclusion d'une affaire. Cet homme laisse toutes ses affaires en souffrance. Ce procès met mon commerce en souffrance.
  • 4 Terme de féodalité. Surséance, délai que le seigneur accordait en certains cas à son nouveau vassal, pour faire foi et hommage.
  • 5État de celui qui souffre (celui qui souffre portant, supportant le mal). La souffrance aux personnes de ce rang tient lieu d'une grande vertu, Retz, Mém. t. I, liv. II, p. 93, dans POUGENS. Il [Jésus-Christ] a souffert et est mort pour sanctifier la mort et les souffrances, Pascal, Lett. sur la mort de son père. Ainsi parmi les souffrances et dans les approches de la mort s'épure comme dans un feu l'âme chrétienne, Bossuet, le Tellier. Dieu, qui sait que les plus fortes vertus naissent parmi les souffrances, l'a fondée [l'Église] par le martyre, et l'a tenue durant trois cents ans dans cet état, Bossuet, Hist. II, 7. Le néant seul, hélas ! ignore la souffrance, Delille, Parad. perdu, X. En présence de cette nature immuable, faut-il donc avoir tant de peur des souffrances que le temps entraîne avec lui ? Staël, Corinne, XI, 4. Dans notre siècle, que quelques découvertes encouragent à tout expliquer, ceux-là [les officiers des armes savantes], au milieu des souffrances aiguës que leur apportait le vent du nord [dans la campagne de Russie], cherchaient la cause de sa constante direction, Ségur, Hist. de Nap. XI, 11.

    Action de souffrir. La souffrance du mal.

    Il se dit des peines de l'amour. Il pria sa maîtresse d'avoir pitié de ses souffrances, Hamilton, Gramm. 4.

    Armée de souffrance, nom que prenait la bande des nu-pieds, 1639, en Normandie.

  • 6Dans le langage de la physiologie, toute sensation pénible, qu'elle soit bornée à un simple malaise, ou qu'elle s'élève jusqu'à l'état de douleur.

HISTORIQUE

XIIe s. Je l'ai mis en sufrance [j'ai passé par-dessus, je n'en ai tenu compte], que nel fis amender, Th. le mart. 72.

XIIIe s. Apriès li vesti on la tunique qui doit iestre vers, en la quele on list l'epistole, qui senefie soufrance, Chr. de Rains, 104. Granz vertu est souffrance [patience], Ass. de Jérus. I, 103.

XVe s. Durant les treves ou abstinences et souffrances de guerre, Du Cange, abstinentia. Le duc leur accorda [la trêve], et mit en souffrance [fit cesser] tous assauts, Froissart, I, I, 115. Au jugement, n'eut nulle dilation de souffrance, ne de mercy, Froissart, I, I, 50. Et ainsi gaigna Fabius par sa saige souffrance, et Minutius perdit par sa folle hastiveté, Bouciq. IV, 4.

XVIe s. Les pechez ne se font pas seulement par la permission ou souffrance [tolérance] de Dieu…, Calvin, Instit. 225. Cette fable de Jupiter et Juno eshontée au delà de toute souffrance, Montaigne, III, 331. Pour mesurer la constance, il fault necessairement sçavoir la souffrance, Montaigne, IV, 162. Le seigneur n'est tenu recevoir l'hommage de son vassal par procureur ; mais, s'il a excuse legitime, lui donnera souffrance, Loysel, 558. Estrivant à l'encontre des privez soudards en simplicité de vivre et en souffrance de labeur, Amyot, Marius, 10. Ne pourra estre continuée la souffrance ou supercession d'une partie employée dans divers comptes de diverses clostures sous mesme nom ; ains sera la souffrance convertie en supercession, et la supercession en radiation, Édit, août 1598.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Souffrance : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

SOUFFRANCE, s. f. (Gramm.) peine de corps ou d’esprit ; la mort nous délivre de toutes nos souffrances ; les amans ne parlent que de leurs souffrances.

Souffrance, (Jurisprud.) est une surséance, ou délai, que le seigneur accorde à son vassal, pour lui faire la foi & hommage, en considération de quelque empêchement légitime ; le motif de ce délai est que régulierement la foi & hommage doit être faite par le vassal en personne.

Elle n’a pas lieu pour le payement des droits utiles, ni pour la prestation de l’aveu & dénombrement.

La souffrance est nécessaire ou volontaire ; nécessaire quand l’empêchement du vassal est tel que le seigneur ne peut lui refuser le délai ; comme en cas de minorité, maladie, ou autre empêchement légitime ; elle est volontaire, lorsque le seigneur l’accorde librement, & pour faire plaisir à son vassal.

La souffrance, même nécessaire, n’a point lieu de plein droit, elle doit être demandée au seigneur dominant, par le tuteur en personne, si le vassal est mineur, ou si le vassal est majeur, par une fondé de procuration spéciale.

Le tems pour demander la souffrance est de quarante jours, depuis l’ouverture du fief ; ces quarante jours sont francs, de maniere qu’on ne compte pas celui de l’ouverture du fief, ni le quarantieme jour.

Faute de demander la souffrance dans les quarante jours, le seigneur peut faire saisir le fief, & faire les fruits siens, sauf le recours des mineurs contre leur tuteur ; mais si les mineurs n’avoient pas de tuteur, la saisie n’emporteroit pas perte de fruits contre eux, jusqu’à ce qu’ils fussent en âge de faire la foi.

Le tuteur, en demandant souffrance pour ses mineurs, doit à peine de nullité déclarer leurs noms & leur âge, afin que le seigneur sache quand chacun d’eux sera en état de faire la foi.

Si le tuteur, en demandant la souffrance, ne payoit pas les droits, le seigneur pourroit la lui refuser, & saisir.

La souffrance peut s’accorder en justice, ou devant notaire, & même par un écrit sous seing privé : quand il s’agit d’un fief mouvant du roi, on obtient des lettres de souffrance en la petite chancellerie.

Il n’est pas besoin d’obtenir nouvelle souffrance, pour une portion du même fief, qui échet ensuite au mineur.

Il est de maxime que souffrance vaut foi tant qu’elle dure, c’est-à-dire que pendant ce délai, le seigneur ne peut saisir, faute de foi & hommage.

Dès que la souffrance est finie, à l’égard d’un des mineurs, il doit aller à la foi, quand même les autres n’auroient pas l’âge. Voyez les commentateurs sur l’article 41. de la coutume de Paris ; les auteurs qui ont traité des fiefs ; & les mots Foi, Hommage, Aveu, Dénombrement, Droits seigneuriaux. (A)

Souffrance s. f. terme de compte, ce mot se dit des articles de la dépense d’un compte qui n’étant pas assez justifiés pour être alloués, ni assez peu pour être rayés, restent comme en suspens pendant un tems, afin que pendant ce délai, le comptable puisse chercher & rapporter des quittances, ou autres pieces pour sa décharge. Les articles en souffrance, se rayent après le délai fini, s’ils ne sont pas justifiés, ou s’allouent s’ils le sont. Dict. du Comm. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « souffrance »

Étymologie de souffrance - Wiktionnaire

→ voir souffrir
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de souffrance - Littré

Souffrant ; wallon, sofrants ; bourguig. sôffrance ; prov. sufrensa, sufransa ; ital. sofferenza.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « souffrance »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
souffrance sufrɑ̃s play_arrow

Citations contenant le mot « souffrance »

  • Le temps peut paraître long pour certains dans de petits logements, ou seuls dans les maisons de retraite. Mais pour des personnes atteintes de pathologie lourde, cela devient un enfer à vivre, avec des souffrances physiques et psychologiques pour certains. C'est le cas de  Frédéric, un habitant de Saint Cézaire en Charente-Maritime.  France Bleu, Charente-Maritime : la souffrance de Frédéric. Atteint d'une maladie rare, il n'a plus de soins médicaux.
  • Paul Baysse : aligné au centre de la défense à trois. Il percute Jovanovic sur le 4e but permettant à l'attaque stéphanoise d'être en surnombre. Pris par la vivacité d’Aouchiche, il a lui aussi été en souffrance dans cette rencontre. WebGirondins, Bordeaux fait ses réglages [Joueur par joueur Saint-Étienne - Bordeaux] - Girondins- Girondins actualité par WebGirondins, Girondins de Bordeaux : Mercato infos et Transferts depuis 2001 avec le 1er e média indépendant sur les Girondins
  • Des souffrances de Kevin je n'ai aucun doute. De la nature mensongère des propos de la famille Traoré et ses collaborateurs écolos je n'ai aucun doute également. Le Point, Allégation de viol contre Adama Traoré : le codétenu a été indemnisé - Le Point
  • Dans ce message adressé aux burkinabè à l’occasion de la célébration de la fête de Tabaski, Kadré D. Ouédraogo les exhorte à ouvrir leurs coeurs et mains aux compatriotes vivant dans la souffrance. , Tabaski 2020 : Kadré Ouédraogo exhorte les burkinabè à ouvrir leurs coeurs aux autres - leFaso.net, l'actualité au Burkina Faso
  • Une salariée a lu la lettre rédigée par les salariés et donnée au PDG lors de la dernière rencontre le 23 juillet. Par cette lecture, ils souhaitent rendre publique leur détresse et leur souffrance. Une lettre dans laquelle les salariés demandent des garanties sur les divers scénarios possibles. Montceau News | L'information de Montceau les Mines et sa region , Montceau-les-Mines : Eolane « Montceau News | L'information de Montceau les Mines et sa region
  • « Avant d’obtenir en juin 2018 la résidence alternée de ma fille, nous avons traversé, sa mère et moi, une période conflictuelle. L’enfant devient à ce moment-là un enjeu pour faire du mal à l’autre, pour gagner quelque chose. Je ne pouvais pas remplir mon rôle d’éducateur en la voyant quatre jours par mois. Je ne savais même pas où elle était scolarisée. J’étais un père en souffrance. Je vivais un désastre sur le plan professionnel. J’ai perdu tous mes clients. Comme ma fille n’allait pas bien, la situation a été reconsidérée. J’ai dû déménager pour obtenir la garde partagée. Ma fille va bien, elle est redevenue bonne élève. Le passage de bras se passe à l’école, le vendredi. Je suis un papa moderne qui préfère s’occuper de son gosse que d’avoir un gros chèque à la fin du mois. Le bien-être de ma fille est plus important que ma carrière. La voir grandir et progresser est mon plus grand plaisir. » La Croix, La souffrance des pères coupés de leur enfant
  • Quatre "petits" versets de la Bible pour nous aider à traverser la souffrance. France Culture, La souffrance, qu’est-ce qu’on peut faire ?
  • Et depuis des temps lointains, nous avons ajouté de nouveaux mythes autour du féminin qui sont chargés de mystique, du magique et des très nombreuses allégories des héroïnes et des sauveuses, sans oublier que dans beaucoup de ces formes il y a de la souffrance, de la douleur et aussi de la maltraitance. Ces allégories qui sont aujourd’hui teintées de luttes sociales, de formules magiques et d’amulettes pour la santé, l’argent et le bonheur. Pressenza, Interprétations autour du féminin et de ses mythes
  • L’épidémie contribuera-t-elle à rendre moins taboue cette souffrance psychologique ? Pour le docteur Dubois, le changement de mentalité pourrait déjà être amorcé. En témoigne la multiplication, ces dernières semaines, des cellules de soutien à destination des personnels médicaux et paramédicaux. Dès le mois de mars, une assistance téléphonique a été mise en place dans les hôpitaux de Paris et de Marseille. Début avril, le Collectif national des thérapeutes solidaires a lui aussi ouvert une ligne d’écoute pour tous les professionnels de santé ainsi que pour les personnels des EHPAD. La Croix, Jeunes soignants, une souffrance psychologique souvent passée sous silence
  • L'association L214 a rapidement réagi ce lundi, par le biais d'un communiqué, où elle déplore que "seule une secrétaire d’État à la biodiversité est nommée – Bérangère Abba, dont le périmètre ne portera pas sur les souffrances des animaux utilisés dans la production alimentaire, utilisés pour divertir ou ceux détenus dans les laboratoires." "Nous sommes déçus mais pas surpris, explique Brigitte Gothière, la confondatrice de L214. La France est en retard sur ces questions." ladepeche.fr, Pas de secrétaire d'Etat à la condition animale : une "honte" pour les associations - ladepeche.fr
  • C’est un cri du cœur, un cœur de maman réduit en miettes depuis la disparition dans des circonstances tragiques de Margaux, sa petite fille de 14 ans. Cette adolescente, torturée de l’intérieur, s’est donné la mort le 11 juillet dernier après deux années de souffrance. Depuis, Vanessa Verriest jette un véritable pavé dans la mare et s’est juré de se battre pour que les choses changent. sudinfo.be, Le cri du cœur d’une maman après le suicide de sa fille Margaux, 14 ans, victime de harcèlement pendant deux ans: «On ne m’a jamais écoutée»
  • La douleur psychique ne conduit pas forcément à la dépression mais il est vrai que «La souffrance psychologique, est tellement insupportable qu’on a envie que tout s’arrête. On pense que la mort serait moins douloureuse". et si on "voit le suicide comme seul soulagement" elle ne conduit, heureusement, pas forcément au suicide . On peut réussir à la surmonter, mais on ne peut jamais l'oublier.. Le Figaro.fr, La douleur psychique, «une souffrance qui rend la vie quotidienne insupportable»
  • Psychanalyse. La religieuse et psychanalyste Isabelle Le Bourgeois, à l’écoute « des âmes brisées » dans son cabinet de thérapeute et en prison, s’interroge, elle aussi, sur ce Dieu qui semble permettre tant de souffrances. La Croix, « Le Dieu des abîmes », être là, au plus près de la souffrance
  • Le livre. Humiliations et mises à l’écart inadmissibles, rythme de travail éreintant, impossibilité d’exprimer son point de vue. Lorsqu’elle commence à travailler pour la mutuelle paritaire Chorum, en 2007, où elle est responsable d’une newsletter bimensuelle, Pascale-Dominique Russo est troublée par la souffrance au travail récurrente au sein de certaines équipes. Le Monde.fr, « Souffrance en milieu engagé » : malaise dans les organisations sociales
  • Les cornichons de l'Yonne ont alors bien failli disparaître. « Mon père s'est battu contre les difficultés dans la souffrance, explique Henri Jeannequin, producteur à Chemilly-sur-Yonne. Pour sauver ce qu'il pouvait, il les a vendus jusqu'en Autriche ! C'est pour cela qu'en 2012, j'ai pris le pari de relancer nos cornichons en misant sur le 100 % made in France ». La jeune marque « Cornichons Marc » — inspirée du prénom du grand-père qui, en 1923, s'était lancé dans la culture de ce condiment dont les Français raffolent — ce sont aujourd'hui 350 000 bocaux produits en s'appuyant sur 11 ha d'un seul tenant. leparisien.fr, Dans l’Yonne, le cornichon français tient bon - Le Parisien
  • c’est cautionner cette souffrance ! et les abattages rituels la aussi la souffrance est beaucoup plus cruelle,qu’en pensez vous , mais çà il ne faut pas en parler çà va choquer certains Montceau News | L'information de Montceau les Mines et sa region , “Groupe Local EELV Creusot-Montceau” (Politique) « Montceau News | L'information de Montceau les Mines et sa region
  • Au coeur de la philosophie de Schopenhauer, une question : quelle est l’origine du mal ? Serait-ce le corps, qui, par les besoins qu’il nous impose, serait la source première de notre souffrance ? France Culture, Une vie de souffrance et d’ennui - Ép. 2/4 - Schopenhauer ou je fais un malheur !
  • Ce jour-là, les parents d’Adel, sa sœur et son frère, sont morts aussi. De l’intérieur. « Mon corps s’est vidé », murmure son papa alors que les yeux de son épouse, droite et silencieuse dans son habit émeraude, se brouillent. Un an après le drame, la religion apaise l’âme et les cœurs, dit la famille, mais la souffrance perdure. , Faits-divers - Justice | Adel Mimèche : un an plus tard l’impossible deuil
  • « Nous sommes confrontés au diktat de l'ARS, déplore Richard. On a l'impression que les personnes âgées sont en prison et que nous, nous pleurons pour obtenir un parloir. Selon les derniers résultats, ma mère est immunisée et non contaminante. Pourtant, je n'ai pas le droit de la voir. Même avec un masque. L'absence de visite est vécue comme une souffrance par nos anciens. Cette perte de liberté, déclinaison lente vers la mort, est tout aussi dangereuse que le virus lui-même. » leparisien.fr, Essonne : à Verrières-le-Buisson, la résidence pour personnes âgées sort de son 2e confinement - Le Parisien
  • Le nombre n'importe pas dans cette affaire, c'est la philosophie, la rupture qui est entraînée par cette autorisation qui déstabilise l'ensemble de la société. Je sais combien souffre un couple qui veut des enfants et qui ne peut pas en avoir. Mais croire qu'on va éradiquer la souffrance est une erreur absolue, un mensonge. Et la PMA n'est pas un parcours de santé, c'est un processus douloureux. Quel regard porte-t-on sur l'enfant lorsqu'on sait qu'il y a eu un tri d'embryons ? Et se pose aussi la question du désir : est-ce que tous les désirs doivent être satisfaits ? Est-ce la société que nous voulons ? Quant à mes craintes sur la GPA… Comment voulez-vous que je puisse croire dans des garanties que, depuis 1993, on nous a données à chaque révision des lois de bioéthique, et qui ont été supprimées cinq ans plus tard ? Le Point, « Vous pensez que Boutin est folle. Mais Boutin, elle a été visionnaire ! » - Le Point
  • des éléments de preuve pour accréditer vos dire ? et comment faire pour mettre à jour la honte et l'indicible sans faire effraction dans les abattoirs ? Si la souffrance des non humains ne vous émeut pas, c'est que vous êtes bien bas... L'Obs, L214 attaque Déméter, une cellule policière chargée de « surveiller » les pro animaux
  • « I’m back ! » a clamé haut et fort Mike Tyson, interrogé à la télévision américaine par le fameux Jimmy Fallon. Opposé à Roy Jones Jr le 12 septembre prochain pour un combat d’exhibition, l’ancien champion du monde des poids lourds s’est montré on ne peut plus confiant, assurant qu’il est en grande forme bien qu’il a reconnu éprouver de la souffrance en retrouvant le chemin de l’entraînement à 54 ans. Quant à l’opinion de ses enfants ? Il en fait fi. Sports.fr, Tyson: « Je devrais laisser mon vieux cul assis »
  • Trois jours ont passé avant qu’elle ne retrouve finalement un petit en plein soleil, en état de souffrance, puis dans l’après-midi, c’est sa fille Mila en jouant dans le champ qui a trouvé un autre petit à bout de souffle, en quête de nourriture, car la maman avait disparu. , Insolite | Haute-Savoie : une histoire qui se termine bien pour deux bébés hérissons
  • Les médecins généralistes, les professionnels de santé mentale (psychiatres, psychologues) et le monde associatif sont des recours essentiels pour répondre à ces personnes en souffrance et réduire les états anxieux générés par cette épidémie. , Souffrance psychique et troubles psychiatriques liés à l’épidémie de COVID-19 et difficultés de la vie en confinement : les évaluer pour mieux agir
  • De qui s’agit-il ? Suivons son argumentaire : « L’époque du président Félix Houphouët-Boigny fut une époque de stabilité, d’union, de paix que nous évoquons avec beaucoup de nostalgie. Brillant Chef d’État, on l’appelait affectueusement le Sage de l’Afrique, l’apôtre infatigable de la paix. Il nous a quittés en 1993 en nous laissant en héritage une nation de Côte d’Ivoire avec à sa tête une grande et puissante femme de paix symbolisée par un édifice religieux la Basilique Notre Dame de la paix qui nous accompagne dans notre marche vers le futur depuis plus de 25 ans. Mais, c’est juste un monument religieux, une maison inerte et sans vie. Aujourd’hui, nous devons donner vie à Notre Dame de la paix. On doit voir les Ivoiriens vivant réellement avec une femme de paix à leurs côtés et non une maison. Il nous revient donc de convertir sa présence symbolique en une présence réelle. Il faut passer de l’édifice de paix à l’être humain de paix, c’est-à-dire à la femme de paix qu’il symbolise. La Basilique est le signe annonciateur d’une présence féminine à nos côtés. Elle est la preuve palpable que les Ivoiriens vont cohabiter avec une femme de paix de renommée internationale envoyée par Dieu. Nous devons retrouver la personne physique de Notre Dame de la paix et l’établir à nos côtés. C’est notre maman nationale. Allons donc à la recherche de ce nouveau citoyen ivoirien que le Vieux nous a laissé en héritage. Où peut-on trouver Notre Dame de la Paix parmi les 7,6 milliards d’êtres humains qui peuplent la terre aujourd’hui? C’est grâce à nos athlètes des jeux Olympiques de 2016 que nous allons la retrouver. Notez que pour la première fois de son histoire, la Côte d’Ivoire a décroché une médaille d’or aux jeux olympiques de 2016. La discipline sportive qui nous a donné l’or est le Taekwondo, un sport d’origine coréenne. À travers cette performance, Dieu nous révèle que notre or, notre richesse, notre trésor, c’est à dire notre prestigieuse Dame de Paix que nous recherchons se trouve en Corée, au pays du Taekwondo. Et lorsque nous arrivons en Corée pour faire des investigations, notre attention est attirée par une femme dont la demeure ressemble étrangement à notre Basilique de Yamoussoukro. Il s’agit de Madame Moon. On l’appelle affectueusement ” Mother Moon ” la reine de la paix, la mère de la paix ou encore la femme éprise de paix qui vit la paix et pour la paix. Ayant identifié clairement Notre Dame de la paix, l’heure est au rassemblement et à l’union pour la recevoir et l’établir à nos côtés pour mettre fin à la souffrance de l’humanité et apporter la paix et le bonheur sur la terre » Sosthène Do , Koko Félix, spiritualiste : “Établir Mme Moon à nos côtés pour mettre fin à la souffrance de l’humanité” | L'Intelligent d'Abidjan
  • Entre 1920 et 1955, la ville de Tarascon a connu six vagues successives d’immigration. Si l’on peut suivre la trace des hommes grâce à leur travail, on ignore la plupart du temps ce que fut le sort de leurs épouses, avec leur passé souvent tragique et dans un pays pas toujours très accueillant, dont elles ne possédaient ni les clés de la culture ni la langue. L’auteur a été très marquée par le parcours de ces femmes qui l’ont accompagnée pendant trois ans d’une recherche documentaire approfondie. Ce livre de femme qui parle de ses consœurs, dans la souffrance et dans la joie, a reçu le prix littéraire du Salon Pyrénéen de Bagnères-de-Bigorre. ladepeche.fr, Femmes en leurs jardins - ladepeche.fr
  • L'OM, qui disputait son quatrième match de présaison avant la reprise de la Ligue 1 le 21 août face à l'ASSE, a été en souffrance défensivement, sauvé par un bon match de son capitaine Steve Mandanda mais a logiquement cédé à la 19e minute après un beau but de Gnabry (19e). TV5MONDE, L'Olympique de Marseille cède 1-0 face au Bayern en amical
  • Jeremy Bentham (1748-1832) pose à la fin du XVIIIe siècle le principe de l’utilité ou du « plus grand bonheur du plus grand nombre ». La morale et la législation ont pour objectif la maximisation quantitative du bonheur : une action est bonne pour moi si elle augmente mon bonheur et diminue ma souffrance. Une décision politique est bonne si elle maximise le bonheur et minimise la souffrance de tous les individus concernés. L’utilitarisme repose sur le calcul, sur des calculs. The Conversation, Philosophie : penser la crise avec Bentham
  • Un message touchant publié alors que le rappeur, diagnostiqué bipolaire il y a déjà plusieurs années, traverse actuellement une phase de détresse et de souffrance particulièrement violente. Le 22 juillet, Kim Kardashian a même évoqué publiquement pour la première fois de leur relation l’état de santé de son mari.  Le HuffPost, Les excuses de Kanye West à Kim Kardashian après avoir évoqué leur vie privée | Le HuffPost
  • L’alimentation, l’hydratation en fin de vie : comment, jusqu’où ?, La question du « mourir de faim, mourir de soif… ), la souffrance psychologique de la fin de vie, la définition des périmètres de compétence, de décisions, de responsabilités des professionnels. La formation se terminera par un retour sur les attentes et réponses aux questions. L’évaluation des connaissances et compétences préalable à la formation, sera réalisée en début de formation par des pré-tests. L’évaluation de l’acquisition de connaissances et compétences sera réalisée en fin de formation des post-tests. Actusoins - infirmière, infirmier libéral actualité de la profession, Formation Accompagnement des patients en fin de vie : accès aux soins palliatifs - Actusoins formation DPC continue pour infirmière
  • Il est des hommes qui se perdront toujours, deuxième roman de l’écrivaine Emmanuelle Bayamack-Tam écrit sous le pseudonyme de Rebecca Lighieri, est le récit d’une souffrance, d’une inéluctabilité qui n’a rien à envier aux tragédies grecques ; par son absence d’issue, ses passions destructrices et sa grande violence, mais aussi par ce qu’il dit des hommes et du milieu par lequel ils se construisent. Le Devoir, «Il est des hommes qui se perdront toujours»: l’origine de la haine | Le Devoir
  • Plus loin, Pascale, qui propose ses vêtements Royal Mer, évoque une « véritable souffrance ». Présente sur le marché depuis plusieurs décennies, la situation est inédite pour elle :  , Penvénan. Pétition contre la séparation en deux du marché | Le Trégor
  • De mon enfance au Mexique, pays pauvre, où les animaux étaient souvent maltraités sous mes yeux. Toute petite, dès que je voyais un âne blessé par ses harnais, j’allais le soigner. Je me mêlais de tout ! Je nourrissais les chiens affamés, je sauvais les chats dans les rues. Je reste aussi marquée par l’image des iguanes entravés et rôtis vivants sur le bord des routes. J’étais révoltée et je faisais arrêter la voiture pour tenter de les sauver. Je ressens dans ma chair la souffrance animale, c’est comme ça (...) Télé 7 Jours, Arielle Dombasle : "Je ressens dans ma chair la souffrance animale"
  • « Ma réponse est très banale, mais on essaie toujours de corriger sa souffrance, sa douleur, sa nostalgie, sa tristesse ou sa mélancolie par un appétit de la vie. J'ai encore un appétit considérable qui masque ma douleur. J'ai encore plus faim qu'envie de pleurer. » Centre Presse, Centre Presse : Sylvain Tesson: « J'ai un appétit considérable qui masque ma dou
  • Derrière, David Salanon semble définitivement lâché et compte désormais plus de sept secondes de retard sur la tête de course. Ce dernier a néanmoins pris l’avantage sur Damien Oberti, en « souffrance » dans cette spéciale. Rallye-Sport.fr, Classement Rallye du Gap Racing 2020 - Direct ES4
  • Un père en souffrance. Meurtri. Assurément fatigué. Trois ans qu’Arnold Romain, chef d’entreprise narbonnais de 47 ans, n’a pas vu ses filles, Juliette, désormais âgée de 7 ans, et Sophia, 10 ans. Pis : sept ans qu’il n’a pu s’en occuper plus de quelques jours… Pour lui, le cauchemar commence en 2013 lorsque sa compagne décide de se rendre chez sa mère en Ecosse pour son congé parental avec ses deux fillettes. Au début, Arnorld ne voit pas le mal et trouve même normal que sa conjointe veuille partir se reposer auprès de sa famille Outre-Manche. Seulement, ce qu’il ne sait pas encore, c’est qu’elle ne rentrera jamais en France… "Dès 2013, elle m’a adressé un mail, me demandant d’abandonner mes filles, disant que la plus grande aurait du mal à s’y faire, mais qu’elle finirait par m’oublier…", assure le père. Dès lors, Arnold Romain tente de maintenir le contact avec ses filles. Il se rend toutes les six semaines en Ecosse, au péril de son entreprise en France… Et de sa santé. 37 allers-retours plus tard, et ruiné par les 30 000 € que lui auront coûtés ses déplacements en Grande-Bretagne, aucune avancée… ladepeche.fr, Narbonne. Le narbonnais Arnold Romain, toujours sans ses filles - ladepeche.fr
  • Saviez-vous que le mot "passion" vient du latin « patior », qui veut dire souffrir ? Dans les premiers temps de l'Église romaine ce mot fait référence à la passion - les souffrances - du Christ. Puis, il désignera la souffrance psychique liée aux sentiments tel que l'amour : une passion dévorante, aveugle. De nos jours, il signifie une attirance extrême et irrépressible vers quelque chose. À l'inverse, l'absence de passion devient alors synonyme de souffrance. FemininBio, Yoga : apprendre à se détacher de certaines situations pour vivre avec passion - FemininBio
  • Ha, ha, elle est bien bonne celle-là. La souffrance au travail des postiers. Je la connaissais pas. Ils ont pas beaucoup souffert pendant le Covid 19, contrairement aux caissières, professionnels de santé, chauffeurs routiers ou autres qui ont travaillé d'arrache-pied pendant la crise. Ils nous prennent pour des billes ces postiers. www.lamontagne.fr, À Guéret, des facteurs dénoncent la souffrance au travail et un « management autoritaire » en Creuse - Guéret (23000)
  • La mise en place du Groupement hospitalier de l’Artois fut davantage subie que vécue à Béthune. Perte d’identité, rénovation du bloc opératoire en souffrance, relations dégradées… Les attentes sont fortes. À commencer par celles d’Olivier Gacquerre, maire de Béthune et tout frais président de l’agglomération. La Voix du Nord, Nouvelle direction de l’hôpital de Béthune-Beuvry: les quatre principales attentes de l’agglomération
  • Au cours des derniers siècles, la médecine a considérablement amélioré la santé physique des enfants, longtemps victimes d’une mortalité très élevée. Mais comme le souligne Bruno Falissard en introduction de cet ouvrage, il est capital de ne pas s’arrêter là : « Notre devoir est de continuer inlassablement à protéger ces nouvelles générations dont nous avons la responsabilité. » Car nombre d’enfants et d’adolescents sont pénalisés par des souffrances psychiques majeures. Comment les aider ? cerveauetpsycho.fr, Soigner la souffrance psychique des enfants | Cerveau & Psycho
  • A la suite d’une nouvelle plainte, les inspecteurs de la DDCSPP ont constaté que les conditions de détention et de bien-être des animaux s’étaient dégradées en raison de la présence de plusieurs cadavres en état de décomposition avancée, de l’absence de nourriture ou d’eau en quantité suffisante, de défauts d’identification des animaux et de la présence de nombreux moutons non tondus en état de souffrance. France 3 Normandie, 245 moutons en souffrance saisis dans l'Orne et confiés à la fondation Brigitte Bardot
  • La plupart de nos chats sont choyés comme des enfants. Fin juin, une enquête parlementaire (2) défendait une série de propositions pour le bien-être des animaux domestiques, notamment contre les abandons (dont nous détenons aussi le record). Début juillet, ce fut le tour d’un projet de référendum d’initiative partagée (RIP) sur la souffrance animale (3) et d’un appel citoyen proposant « 20 mesures pour les animaux » (4). Notre passion pour les chats raconte l’émergence d’une conscience nouvelle. La souffrance des animaux devient intolérable. Mieux vaut être un chat qu’un poulet en batterie, mais parions que ces petites énigmes sur pattes sont les forces motrices de cet éveil collectif : observer un chat, c’est aussi se regarder en face. Baudelaire encore : « Quand mes yeux, vers ce chat que j’aime / Tirés comme par un aimant / Se retournent docilement / Et que je regarde en moi-même / Je vois avec étonnement / Le feu de ses prunelles pâles / Clairs fanaux, vivantes opales / Qui me contemplent fixement. »n                                             , L’édito : « Notre passion pour les chats raconte l’émergence d’une conscience nouvelle. La souffrance des animaux devient intolérable » - Elle
  • En souffrance depuis plusieurs années, le football amateur tente de résister. midilibre.fr, Occitanie : en souffrance depuis plusieurs années, le football amateur face à la crise - midilibre.fr
  • De la souffrance psychique est née dans la population générale confinée et les besoins de soins ont globalement augmenté. Le baromètre de Santé publique France et l’enquête Coclico conduite par l’Institut de recherche et documentation en économie de la santé en donnent une photographie assez intéressante, avec une augmentation des symptômes dépressifs, des symptômes anxieux, des addictions, et dans une moindre mesure des idées suicidaires, même si le Centre national de coordination des centres VigilanS n’a pas indiqué à ce jour de recrudescence de tentatives de suicide. Il y a également eu des renoncements aux soins pendant cette période. On récupère des patients qui n’ont pas eu des prises en charge optimales. Le Monde.fr, « De la souffrance psychique est née dans la population confinée et les besoins de soins ont globalement augmenté »
  • Nous voulons vous dire, Madame, que le calvaire des femmes ouïgoures est une souffrance pour chaque femme, il est une souffrance pour chaque féministe, il est une souffrance pour chaque humaniste.  Le HuffPost, Le calvaire des femmes ouïgoures est une souffrance pour chaque femme et chaque féministe | Le HuffPost
  • En septembre 2012, Jacqueline Sauvage avait tué son mari violent en lui tirant trois coups de fusil dans le dos. Deux ans plus tard, en 2014, elle a été condamnée à dix ans de réclusion par la cour d'Assises du Loiret. Son histoire avait alors ému et mobilisé de très nombreux Français. "Elle a représenté la souffrance des autres, qui était cachée, qui était tue. Tout à coup, cette souffrance a été mise au grand jour", affirme Eva Darlan.  Europe 1, Mort de Jacqueline Sauvage : "Elle a représenté la souffrance cachée des autres"
  • Il a la trentaine quand ça lui tombe dessus. Un jour, à la gare de Tokyo. Deux messages qui anéantissent simultanément ses vies professionnelle et sentimentale. Des « fondations intérieures ébranlées », un rapport au monde « bouleversé » et nulle « intelligence émotionnelle » pour venir à son secours. « Je savais que j’étais en souffrance mais j’étais dans la confusion ». Un psychothérapeute lui fera alors faire un « voyage passionnant au cœur de son intériorité ». www.lechorepublicain.fr, « Il faut aller à la rencontre de nos souffrances » - Paris (75000)
  • La souffrance ne mène pas à la révélation. De Marc Gendron / Titre à suivre
  • La souffrance a ses limites, pas la peur. De Arthur Koestler
  • Le monde est inexplicablement mystérieux et plein de souffrance. De Albert Schweitzer
  • L'enthousiasme est frère de la souffrance. De Alfred de Musset / Lorenzaccio
  • Je ne suis pas pour l’entraînement. Ma philosophie : pas de souffrance, pas de souffrance. De Carol Leifer
  • Personne ne saurait en finir. On peut changer de souffrance. On ne peut supprimer la souffrance. De Henri Troyat
  • Il faut souffrir pour comprendre la souffrance. De Albertine Hallé / La vallée des blés d'or
  • La souffrance est un bon professeur. De Eric Neuhoff / Un bien fou
  • La souffrance survit à toutes les excuses. De Lise Harou / A propos de Maude
  • Sauf la souffrance physique, tout est imaginaire. De Jacques Chardonne / Propos comme ça
  • Une longue souffrance n’acquitte rien. De Proverbe néerlandais
  • La souffrance ne grandit que les grands. De Malcolm de Chazal
  • Vivre, quelle souffrance, et quelle souffrance sans partage ! De Victor-Lévy Beaulieu / L'héritage
  • La souffrance est salutaire. De Dan Brown / Da Vinci code
  • La purification par la souffrance est, croyez-moi, moins douloureuse que la situation que vous faites à un coupable par des acquittements inconsidérés. Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski, Journal d'un écrivain, 1873, le Milieu
  • Les malheurs humains ont des teintes multiples : jamais ne se retrouve même nuance de douleur. Eschyle, Les Suppliantes, 327 (traduction P. Mazon)
  • J'aime la majesté des souffrances humaines […]. Alfred, comte de Vigny, Les Destinées, la Maison du berger
  • Lorsqu'on souffre d'une vraie souffrance, comme on regrette même un faux bonheur ! Armand Salacrou, Histoire de rire, Gallimard
  • Les plaintes de la souffrance sont à l'origine du langage. Raymond Queneau, Une histoire modèle, Gallimard
  • C'est souvent seulement par manque d'esprit créateur qu'on ne va pas assez loin dans la souffrance. Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, Sodome et Gomorrhe , Gallimard
  • Il y a dans le cœur d'une femme qui commence à aimer un immense besoin de souffrir. Charles Nodier, Smarra
  • Le travail est partout et la souffrance partout : seulement il y a des travaux stériles et des travaux féconds, des souffrances infâmes et des souffrances glorieuses. Félicité de La Mennais, Paroles d'un croyant
  • Sache souffrir. Mais ne dis rien qui puisse troubler la souffrance des autres. Léon-Paul Fargue, Poèmes, Gallimard
  • L'homme est un animal qui sécrète de la souffrance, pour lui-même et pour les autres. Henri Petiot, dit Daniel-Rops, Mort, où est ta victoire ?, Plon
  • Ce n'est pas la souffrance de l'enfant qui est révoltante en elle-même, mais le fait que cette souffrance ne soit pas justifiée. Albert Camus, L'Homme révolté, Gallimard
  • Faire souffrir est la seule façon de se tromper. Albert Camus, Caligula, Gallimard
  • Les souffrances extrêmes ont les intuitions infaillibles de l'instinct. Paul Bourget, Le Disciple, Plon
  • Soyez béni, mon Dieu, qui donnez la souffrance Comme un divin remède à nos impuretés. Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal, Bénédiction

Images d'illustration du mot « souffrance »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « souffrance »

Langue Traduction
Corse dolore
Basque mina
Japonais 痛み
Russe боль
Portugais dor
Arabe ألم
Chinois
Allemand schmerzen
Italien dolore
Espagnol dolor
Anglais pain
Source : Google Translate API

Synonymes de « souffrance »

Source : synonymes de souffrance sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « souffrance »



mots du mois

Mots similaires