La langue française

Servant, servante

Sommaire

  • Définitions du mot servant, servante
  • Étymologie de « servant »
  • Phonétique de « servant »
  • Citations contenant le mot « servant »
  • Images d'illustration du mot « servant »
  • Traductions du mot « servant »
  • Synonymes de « servant »
  • Antonymes de « servant »

Définitions du mot « servant, servante »

Trésor de la Langue Française informatisé

SERVANT, -ANTE, part. prés., adj. et subst. masc.

I. − Part. prés. de servir*.
II. − Adjectif
A. − Qui est employé au service de quelqu'un, d'une collectivité. Gentilshommes servants. Enfermés avec du miel sans leurs servantes nourrices, ils [les soldats fourmis] se laissent mourir de faim (Maurois, Sil. Bramble, 1918, p. 174).
En partic. Cavalier, chevalier servant. Jeune noble se vouant au service d'une dame et, p. ext., tout homme qui se met avec zèle au service d'une femme. [Les jeunes princes de Racine] naissent maîtres en galanterie; ce sont les cavaliers servants les plus attentifs et les plus polis (Taine, Nouv. Essais crit. et hist., 1865, p. 228).Elle se donne beaucoup de mal [Angèle, avec son jambon]; et les frères encore plus, ses chevaliers servants, debout de chaque côté de sa chaise (Butor, Passage Milan, 1954, p. 169).
B. − RELIG. Frère servant ou, p. ell., servant. Religieux convers employé aux travaux domestiques. Mon coquin de frère servant (...) lui a porté une cuisse de poulet (Mérimée, Théâtre Cl. Gazul, 1825, p. 132).Quand le servant [du monastère du Mont Cassin] arrivait portant les plats, sa forme noire, solitaire (...) semblait aussi celle d'une ombre (Taine, Voy. Ital., t. 1, 1866, p. 114).
C. − DR. Qui est soumis à une servitude. Fonds servant (p. oppos. à fonds dominant); fief servant (p. oppos. à fief dominant). (Dict. xixeet xxes.).
III. − Subst. masc.
A. − Vx. Homme chargé d'exécuter des travaux domestiques ou assurant le service de la table. Dans le hall à l'instar de celui de Terminus (...) je me heurte à une nuée de maîtres d'hôtel, de grooms, de portiers, de servants et de femmes de chambre (Lorrain, Sens. et souv., 1895, p. 274).
B. − Servant d'amour (vx.) ou, p. ell., servant. Amoureux. Il y a [à la Scala] telle femme très-noble qui se morfond dans sa loge avec son servant, et dont on se garde bien d'aller troubler le tête-à-tête (Stendhal, Corresp., t. 2, 1820, p. 207).Toutes [les compagnes de Marthe] trompaient leurs servants ou les faisaient toupiller comme des tontons (Huysmans, Marthe, 1876, p. 25).
C. − RELIG. Servant de messe ou, p. ell., servant. Clerc ou laïque assistant le prêtre dans la célébration de la messe. Un servant de messe doit aimer le latin, et qui aime le latin finit par l'apprendre, presque à son insu (Bernanos, Crime, 1935, p. 758):
Si Monsieur Kerhervé manquait d'un servant pour la messe, il se tenait à sa disposition! Le prêtre, qui, depuis hier, se demandait dans quelle sorte de pays il tombait, considéra l'offre comme une marque d'effronterie. Ah bien oui, un servant? C'est de fidèles surtout qu'il avait besoin! Queffélec, Recteur, 1944, p. 216.
Au fig. Cette éthique où nous avons mis notre ardente et notre unique complaisance réclame de ses servants un constant effort (Barrès, Barbares, Examen des trois rom. idéol., 1892, p. 22).
D. − ARM. Artilleur chargé d'approvisionner une arme lourde pendant le tir. Sur quinze servants d'une pièce d'artillerie, dix tombent, parce que l'on a estimé inutile de faire un abri pour eux. Cela se passe dans les premiers jours de l'offensive de juillet sur la Somme (Gide, Journal, 1916, p. 577).Comme il faisait chaud, les servants avaient retiré leur veste pour être à l'aise et, luisants de sueur, ils enfournaient leurs obus comme du pain (Dorgelès, Croix de bois, 1919, p. 181).
P. anal. Les officiers de ce restaurant avec leur morgue alliée à une évidente acceptation de la discipline, avec leur forte carrure, sont d'intéressants types d'humanité, mais des servants d'un autre idéal! (Barrès, Appel soldat, 1900, p. 330).
E. − SPORTS. [Dans les jeux de balle] Joueur qui met la balle en jeu, qui engage le jeu. V. serveur A 2.
F. − Vx. Petite étagère posée sur un buffet. (Dict. xixeet xxes.).
REM.
Servantisme, subst. masc.,rare. État d'esprit, manière d'être et de vivre propre à ceux qui servent, aux domestiques. Godefroid fit ample connaissance avec la grande Malvina, la légère baronne et la petite danseuse. Il tomba dans le servantisme le plus minutieux et le plus astringent (Balzac, Mais. Nucingen, 1838, p. 624).
Prononc. et Orth.: [sε ʀvɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1050 subst. masc. « serviteur de Dieu » (Alexis, éd. Chr. Storey, 280) − xiies.; puis 1812 « celui qui sert la messe » (Mozin-Biber); 2. ca 1140 « serviteur » (Pélerinage Charlemagne, éd. G. Favati, 82), usité jusqu'au xvies. ds Hug.; spéc. av. 1224 « celui qui sert une dame, amant » (Moniot d'Arras, Chanson, éd. H. Petersen Dyggve, n oIII, vers 37, p. 77); 3. 1569 mobilier servant de buffect (Invent. du château de Condé ds Havard); 4. 1812 artill. (Mozin-Biber); 5. 1894 jeux de balle (Daryl, Jeux de Balle et de Ballon ds Petiot). Part. prés. subst. de servir*. Fréq. abs. littér.: 3 193. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 3 607, b) 6 192; xxes.: a) 6 064, b) 3 535. Bbg. Hollyman 1957, p. 81. − Quem. DDL t. 6.

Wiktionnaire

Adjectif

servant \sɛʁ.vɑ̃\ masculin

  1. Qui sert ; qui assure un service.
  2. (Histoire) Qualifiait ceux qui entraient dans l’ordre de Malte sans faire preuve de noblesse et qui étaient d’un rang inférieur aux autres chevaliers.
    • Frères servants, et quelquefois Chevaliers servants,
  3. (Histoire) (Religion) Qualifiait les frères convers employés aux besognes matérielles du monastère, dans quelques ordres religieux,
    • Frères servants,
  4. (Histoire) Qualifiait un fief qui relevait d’un autre fief appelé fief dominant, dans la jurisprudence féodale

Nom commun

servant \sɛʁ.vɑ̃\ masculin

  1. (Histoire) Personnel qui assistait un chevalier.
    • […], et ils continuèrent leur route vers Avignonet en précédant les autres chevaliers et leurs servants.
      On était alors au 28 mai 1242.
      — (L.-D. de Montgailhard, Histoire authentique des inquisiteurs tués à Avignonet en 1242, dans la Revue de l'académie de Toulouse et des autres académies de l'Empire, 2e série, 16e année, tome 22, 1869, page 133)
  2. (Militaire) Militaire, notamment artilleur, qui est chargé de servir une pièce de canon ; soldat faisant partie de l’équipe d’une mitrailleuse.
    • Il s’agit ici des combattants seulement ; mais il faut ajouter à ce chiffre les servants, les ouvriers qu’il fallait avoir en grand nombre pour soutenir un siège : soit au moins le double des combattants. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • L'artillerie passe, se dirigeant vers le nord et le nord-est, vers Grandpré, vers le Chesne. Les artilleurs, cavaliers et servants, sont graves, silencieux; leurs officiers ont l'air réfléchi. — (Isabelle Rimbaud, Dans les remous de la bataille, vol.1 : 28 juillet-28 août 1914, Le Mercure de France, 15 Juillet 1916)
  3. (Christianisme) Celui qui sert la messe ; servant de messe.
    • Après la communion le prêtre présente le calice au servant, qui y verse un peu de vin pour l’ablution du calice. — (R. Décrouille, Méditations sur l'Ordinaire de la Messe d'après la Liturgie du Sacrifice, Duvivier, 1919, page 34)
    • Et le petit servant le réconfortait, l’incitait à espérer et, […], l’officiant, plus rassuré, gravissait les marches de l’autel et commençait la messe. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Alors, malgré les murs, nous perçûmes les sanglots de la mère, mêlés aux paroles du prêtre et aux répons du servant. Nous nous sentions misérables. — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 44)

Forme de verbe

servant \sɛʁ.vɑ̃\

  1. Participe présent de servir.
    • La femme accroupie qui urinait en plein jour derrière un baraquement servant de café, en bordure des ruines, à Yvetot, après la guerre, se renculottait debout, jupe relevée, et s’en retournait au café. — (Annie Ernaux, Les années, Gallimard, 2008, collection Folio, page 11)
    • Pendant une semaine, ils voyageront en se servant des moyens de transport à leur disposition : du tuk-tuk en passant par le cheval, la pirogue et la bétaillère. — (journal 20 minutes, 27 juin 2019, page 24 (en parlant du Mexique))

Nom commun 1

servante \sɛʁ.vɑ̃t\ féminin (pour un homme on dit : serviteur)

  1. Femme ou fille qui est employée aux travaux du ménage et qui sert à gages.
    • Pendant un demi-siècle, les bourgeoises de Pont-l'Évêque envièrent à Mme Aubain sa servante Félicité. — (Gustave Flaubert, Un coeur simple, Librairie Générale Française, 1994, p. 13 ISBN 2253136425)
    • Elle sonne. Une servante ouvre. Bien jolie et délurée, la soubrette ! — (Renée Dunan, Ces Dames de Lesbos, 1928)
    • (Figuré)La philosophie, d’abord servante, puis auxiliaire de la foi, devint ainsi sa rivale ; […]. — (Jules Simon, Introduction de: « Œuvres de Descartes », édition Charpentier à Paris, 1845)
  2. (Désuet) Terme de civilité dont usaient les femmes, soit en parlant, soit en écrivant, selon un formulaire aujourd’hui démodé.
    • Je suis votre servante.
    • Je suis votre très humble et très obéissante servante.
  3. (Figuré) Sorte de petite table qu’on met dans les repas tout près de la grande table, et sur laquelle on place des assiettes, des bouteilles, etc., pour suppléer au service des domestiques.

Nom commun 2

servante \sɛʁ.vɑ̃t\ féminin

  1. (Zoologie) Une espèce d'insecte lépidoptère (papillon) de jour de la famille des arctidés (Arctiidae).
    • La chenille du servante se nourrit sur des lichens, des pissenlits ou des séneçons.

Forme d’adjectif

servante \sɛʁ.vɑ̃t\

  1. Féminin singulier de servant.

Nom commun 1

servante \sɛʁ.vɑ̃t\ féminin (pour un homme on dit : serviteur)

  1. Femme ou fille qui est employée aux travaux du ménage et qui sert à gages.
    • Pendant un demi-siècle, les bourgeoises de Pont-l'Évêque envièrent à Mme Aubain sa servante Félicité. — (Gustave Flaubert, Un coeur simple, Librairie Générale Française, 1994, p. 13 ISBN 2253136425)
    • Elle sonne. Une servante ouvre. Bien jolie et délurée, la soubrette ! — (Renée Dunan, Ces Dames de Lesbos, 1928)
    • (Figuré)La philosophie, d’abord servante, puis auxiliaire de la foi, devint ainsi sa rivale ; […]. — (Jules Simon, Introduction de: « Œuvres de Descartes », édition Charpentier à Paris, 1845)
  2. (Désuet) Terme de civilité dont usaient les femmes, soit en parlant, soit en écrivant, selon un formulaire aujourd’hui démodé.
    • Je suis votre servante.
    • Je suis votre très humble et très obéissante servante.
  3. (Figuré) Sorte de petite table qu’on met dans les repas tout près de la grande table, et sur laquelle on place des assiettes, des bouteilles, etc., pour suppléer au service des domestiques.

Nom commun 2

servante \sɛʁ.vɑ̃t\ féminin

  1. (Zoologie) Une espèce d'insecte lépidoptère (papillon) de jour de la famille des arctidés (Arctiidae).
    • La chenille du servante se nourrit sur des lichens, des pissenlits ou des séneçons.

Forme d’adjectif

servante \sɛʁ.vɑ̃t\

  1. Féminin singulier de servant.

Nom commun 1

servante \sɛʁ.vɑ̃t\ féminin (pour un homme on dit : serviteur)

  1. Femme ou fille qui est employée aux travaux du ménage et qui sert à gages.
    • Pendant un demi-siècle, les bourgeoises de Pont-l'Évêque envièrent à Mme Aubain sa servante Félicité. — (Gustave Flaubert, Un coeur simple, Librairie Générale Française, 1994, p. 13 ISBN 2253136425)
    • Elle sonne. Une servante ouvre. Bien jolie et délurée, la soubrette ! — (Renée Dunan, Ces Dames de Lesbos, 1928)
    • (Figuré)La philosophie, d’abord servante, puis auxiliaire de la foi, devint ainsi sa rivale ; […]. — (Jules Simon, Introduction de: « Œuvres de Descartes », édition Charpentier à Paris, 1845)
  2. (Désuet) Terme de civilité dont usaient les femmes, soit en parlant, soit en écrivant, selon un formulaire aujourd’hui démodé.
    • Je suis votre servante.
    • Je suis votre très humble et très obéissante servante.
  3. (Figuré) Sorte de petite table qu’on met dans les repas tout près de la grande table, et sur laquelle on place des assiettes, des bouteilles, etc., pour suppléer au service des domestiques.

Nom commun 2

servante \sɛʁ.vɑ̃t\ féminin

  1. (Zoologie) Une espèce d'insecte lépidoptère (papillon) de jour de la famille des arctidés (Arctiidae).
    • La chenille du servante se nourrit sur des lichens, des pissenlits ou des séneçons.

Forme d’adjectif

servante \sɛʁ.vɑ̃t\

  1. Féminin singulier de servant.

Nom commun 1

servante \sɛʁ.vɑ̃t\ féminin (pour un homme on dit : serviteur)

  1. Femme ou fille qui est employée aux travaux du ménage et qui sert à gages.
    • Pendant un demi-siècle, les bourgeoises de Pont-l'Évêque envièrent à Mme Aubain sa servante Félicité. — (Gustave Flaubert, Un coeur simple, Librairie Générale Française, 1994, p. 13 ISBN 2253136425)
    • Elle sonne. Une servante ouvre. Bien jolie et délurée, la soubrette ! — (Renée Dunan, Ces Dames de Lesbos, 1928)
    • (Figuré)La philosophie, d’abord servante, puis auxiliaire de la foi, devint ainsi sa rivale ; […]. — (Jules Simon, Introduction de: « Œuvres de Descartes », édition Charpentier à Paris, 1845)
  2. (Désuet) Terme de civilité dont usaient les femmes, soit en parlant, soit en écrivant, selon un formulaire aujourd’hui démodé.
    • Je suis votre servante.
    • Je suis votre très humble et très obéissante servante.
  3. (Figuré) Sorte de petite table qu’on met dans les repas tout près de la grande table, et sur laquelle on place des assiettes, des bouteilles, etc., pour suppléer au service des domestiques.

Nom commun 2

servante \sɛʁ.vɑ̃t\ féminin

  1. (Zoologie) Une espèce d'insecte lépidoptère (papillon) de jour de la famille des arctidés (Arctiidae).
    • La chenille du servante se nourrit sur des lichens, des pissenlits ou des séneçons.

Forme d’adjectif

servante \sɛʁ.vɑ̃t\

  1. Féminin singulier de servant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SERVANT. adj. m.
Qui sert. On ne l'emploie guère que dans certaines locutions particulières : Gentilhomme servant se disait des Officiers qui servaient par quartier à la table royale. Cavalier servant se dit d'un Homme qui rend des soins assidus à une femme. Dans l'Ordre de Malte, Frères servants, et quelquefois Chevaliers servants, Ceux qui entraient dans l'ordre sans faire preuve de noblesse et qui étaient d'un rang inférieur aux autres chevaliers. Dans quelques Ordres religieux, Frères servants, Frères convers employés aux besognes matérielles du monastère. En termes de Jurisprudence féodale, Fief servant, Celui qui relève d'un autre fief appelé Fief dominant.

SERVANT est aussi employé comme nom masculin et se dit, en termes militaires, des Artilleurs chargés de servir une pièce de canon, de soldats faisant partie de l'équipe d'une mitrailleuse. Servant de messe, Celui qui sert la messe.

Littré (1872-1877)

SERVANT (sèr-van) adj. m.
  • 1Qui sert ; usité seulement dans certaines locutions.

    Gentilshommes servants, officiers qui servaient à table chez le roi.

    Dans l'ordre de Malte, frères servants, ou quelquefois chevaliers servants, nom donné au troisième rang, qui ne demande pas la noblesse quoiqu'il porte l'épée et la croix ; il est après les chevaliers et les prêtres.

    Frères servants, les frères convers employés aux œuvres serviles d'un monastère.

    Dans la franc-maçonnerie, on appelle frères servants, ou, substantivement, les servants, les gens de service.

    Terme de féodalité. Fief servant, celui qui relevait d'un fief dominant.

  • 2 S. m. Servant d'amour, un amant, un amoureux. Depuis l'heure charmante Où le servant d'amour…, Venait pour une amante Soupirer sous la tour, Lamartine, Harm. III, 10.
  • 3Soldat d'artillerie spécialement chargé du service des pièces dans l'exécution des feux. Premier, deuxième servant de droite ; premier, deuxième servant de gauche. Pointeur-servant, celui des servants qui aide le pointeur à pointer la pièce. (Servant se dit par opposition à conducteur, soldat d'artillerie chargé de conduire les pièces attelées.)

HISTORIQUE

XIIe s. Firent li servant Saül à lur seignur.. Rois, p. 60. Jo n'iere pas [je n'étais pas] si povre cum tu me vas disant, Quant li reis nostre sire me fist sun haut servant, Th. le mart. 87. Li sainz huem ne fist mie ses servans esveillier, Al main [au matin] à sun lever n'al vestir, n'al chugier, ib. 101.

XIIIe s. Tant sont vaillant et preu et bien servant li frere, Que moult les aime et croit et prise l'emperere, Audefroi le Bastard, Romanc. p. 25. Et li quens [le comte] si li a conté Le sens, la valour, la bonté De Jehan, son servant nouvel, Bl. et Jeh. 183.

XIVe s. Nostre amé vallet servant de l'escuelle en nostre sale, Du Cange, serviens scutellae. Pierre de Cise nostre amé varlet servant de vin, en sale, Du Cange, serviens vini.

XVe s. Car chasteté Quiert liberté, Et luxure vous fait servant, le Blason des faulces amours, p. 290, dans LACURNE.

XVIe s. Faisant pour toy de corps, d'esprit et d'ame Ce que servant peut faire pour sa dame, Marot, I, 342.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SERVANT, adj. (Jurisprud.) se dit de ce qui est sujet envers quelqu’un, ou qui sert à quelque chose.

Le fief servant est le fief du vassal relativement au fief du seigneur dont il releve, qu’on appelle le fief dominant. Voyez Fief dominant & Fief servant

On appelle piece servant à conviction, celle qui est propre à confondre l’accusé.

Une requête servant d’avertissement, de griefs, de causes & moyens d’appel, de contredits ou de salvations, est celle qui est faite & employée pour en tenir lieu. (A)

Servans d’armes, (Histoire mod.) freres ou chevaliers du troisieme rang dans l’ordre de Malte. Les freres servans portent l’épée, & combattent comme les chevaliers ; mais il n’est pas nécessaire qu’ils prouvent la même noblesse que ceux-ci. Quoiqu’ils soient gentilshommes, ils ne peuvent être reçus dans le premier rang si leur noblesse ne va jusqu’au bisaïeul & au-delà de cent ans tant du côté paternel que du côté maternel. Il y a dans toutes les langues des commanderies affectées aux chevaliers servans. Voyez Malte.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « servant »

Servir ; wallon, siervan.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De servir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « servant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
servant sɛrvɑ̃

Citations contenant le mot « servant »

  • Baromètre : appareil servant à mesurer la température du temps. De Jean-Charles / La Foire aux cancres
  • Larmoir : meuble servant à ranger les pleurs. De Alain Finkielkraut / Petit fictionnaire illustré
  • On ne peut oublier le temps qu'en s'en servant. De Charles Baudelaire / Mon Coeur mis à nu
  • La vertu accouplée à la beauté, c'est le miel servant de sauce au sucre. De William Shakespeare / Comme il vous plaira
  • L'activité sexuelle s'est d'abord étayée sur une fonction servant à conserver la vie, dont elle s'est rendue indépendante. De Sigmund Freud
  • Se servant de leurs anciens esclaves pour en soumettre de nouveaux, ils ne songèrent qu'à subjuguer et asservir leurs voisins. De Jean-Jacques Rousseau / Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes
  • Beaucoup de gens produisent, en se servant de mots qu'ils ne comprennent guère, un grand effet sur l'esprit d'autres gens qui ne les comprennent pas. De Alphonse Karr
  • Si nous nous contentons de voir dans le passé des héros servant nos desseins actuels, nous ne comprendrons jamais la richesse ni la pluralité de la connaissance. De Stephen Jay Gould / Quand les poules auront des dents, 1984
  • Opérations de sauvetage dans les décombres d'un hôtel servant de lieu de quarantaine qui s'est effondré à Quanzhou (Est de la Chine), le 7 mars 2020 LExpress.fr, Chine: 23 accusés après l'effondrement meurtrier d'un hôtel servant pour la quarantaine - L'Express
  • Ouvrage emblématique de la région, le pont de Normandie est actuellement en travaux. Trois haubans servant à maintenir le tablier de l'ouvrage vont être changés. Une opération périlleuse qui cause quelques désagréments aux automobilistes. France 3 Normandie, Ralentissements sur le pont de Normandie pour cause de travaux
  • En entrant vendredi matin dans ce local servant de garage du chemin de Pressin, à Saint-Genis-Laval, les gendarmes se sont retrouvés en face d’un véritable carnage : mare de sang sur le sol, carcasses gisant par terre ou pendues à une échelle, le constat de la présence d’un abattoir rituel clandestin était flagrant. , Faits-divers - Justice | Un abattoir clandestin démantelé au sud-ouest de Lyon
  • Des fois, en rêve, je vois JMB à la place de la servante dans le tonneau à la fin de La Gardeuse d'Oies…@classedebruce pic.twitter.com/CuVXyXJjmx VousNousIls, Nouveaux programmes de maternelle : les réactions des profs - VousNousIls
  • Sans elles, l’Église « ne tournerait pas ». Elles sont les servantes, les subalternes, les petites mains qui font qu’une paroisse survit du fin fond de la Lozère au cœur de la Moselle. Celles qui font que les services funéraires sont encore assurés dans nombre de secteurs quand les prêtres se raréfient et se démultiplient sur des territoires toujours plus vastes. Elles sont aussi économes, responsables diocésaines ou chancelières de diocèse… Et pourtant, la place des femmes dans l’Église catholique semble figée, éternisée, immuable, gravée dans le marbre. En mai de cette année déjà, Anne Soupa, théologienne de 73 ans, avait décidé de secouer une Église catholique jugée immobile sur la question des fonctions concédées aux femmes - alors même que le pape François parle depuis 2013 de leur donner davantage de responsabilités - en candidatant au siège archiépiscopal de Lyon, vacant depuis que le pape François a accepté la démission du cardinal Barbarin. Ce 22 juillet, sept autres femmes ont prolongé son acte de rébellion en étant à leur tour candidates pour devenir évêque, nonce, curé, diacre ou prédicatrice laïque. Des fonctions interdites aux femmes. « Mon diocèse sera celui d’une évêque hors les murs, d’un e-diocèse. Ce sera le refuge de ceux en qui Dieu murmure, mais ne savent plus en vivre, faute de se sentir reconnu par une institution sclérosée, qui juge au lieu d’accueillir », promet Sylvaine Landrivon, une des membres de ce collectif Toutes apôtres. , Société | Les servantes
  • La servante au grand cœur dont vous étiez jalouse […]. Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal, la Servante au grand cœur
  • Il ne s'agit en effet pas de la version originale de cet assassin 5 étoiles mais certains fans reconnaissent déjà que son interprétation est encore meilleure. Il a en effet transformé le personnage Shuten Douji en servante. Si Sneaky porte bien les célèbres cornes de démon de l'un des trois grands monstres du Japon, il a choisi d'abandonner le kimono pour un costume bien différent, clin d’œil au gameplay de FGO. Dexerto.fr, Sneaky surprend encore ses fans avec un cosplay de Shuten Douji de FGO | Dexerto
  • Et côté nominations, c'est "Watchmen", la série de HBO, qui caracole en tête. Avec pas moins de 11 sélections, la fiction domine cette édition 2020 des Emmy Awards. Elle devance "Succession" avec 10 nominations et "Ozark" avec 9. Ces deux dernières fictions concourent d'ailleurs dans la catégorie de la meilleure série dramatique dans laquelle elles sont également confrontées à "Better Call Saul", "The Crown", "The Handmaid's Tale : la servante écarlate", "Killing Eve", "The Mandalorian" et "Stranger Things". A noter la présence de "The Mandalorian", la série issue de l'univers de "Star Wars", qui représente Disney+ alors que celle-ci n'a à peine qu'un an d'existence. ozap.com, Nominations aux Emmy Awards 2020 : "Watchmen", "Succession" et "Ozark" dominent - Puremedias

Images d'illustration du mot « servant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « servant »

Langue Traduction
Anglais servant
Espagnol servidor
Italien servitore
Allemand diener
Chinois 仆人
Arabe خادم
Portugais servo
Russe служащий
Japonais サーバント
Basque cerbitzari
Corse servitore
Source : Google Translate API

Synonymes de « servant »

Source : synonymes de servant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « servant »

Partager