La langue française

Artilleur

Sommaire

  • Définitions du mot artilleur
  • Étymologie de « artilleur »
  • Phonétique de « artilleur »
  • Évolution historique de l’usage du mot « artilleur »
  • Citations contenant le mot « artilleur »
  • Traductions du mot « artilleur »
  • Synonymes de « artilleur »

Définitions du mot artilleur

Trésor de la Langue Française informatisé

ARTILLEUR, subst. masc.

A.− Militaire versé dans l'arme de l'artillerie :
1. Au milieu du préau s'étalaient une douzaine de canons avec ou sans affûts, et des artilleurs étaient assis ou couchés à l'entour; des djelodârs ou écuyers tenaient des chevaux, dont les croupes satinées étaient en partie couvertes de housses à fonds cramoisis et à broderies bigarrées; ... Gobineau, Nouvelles asiatiques,Histoire de Gambèr-Aly,1876, p. 148.
2. Les premiers jours, là où nous passions, il y avait trop peu de temps qu'on avait cessé de se battre pour que le terrain fût déjà nettoyé : si bien que nous trouvions encore les cadavres à leur place. Je revois ces deux artilleurs, à la sortie de Raon-l'Étape, frappés en même temps que leur pièce et morts à côté du canon éclaté, recroquevillés, les mains au ventre;... Ambrière, Les Grandes vacances,1946, p. 32.
B.− Argot
1. Ivrogne, homme qui boit beaucoup de canons (cf. A. Delvau, Dict. de la lang. verte, 1866, p. 13).
2. Chauffeur de taxi qui s'assure de grosses moyennes (cf. Esn. 1966) :
3. C'est le « coq » du garage, deux cent cinquante francs de compteur à la moyenne − menace de quitter la cabane (...) Le patron du garage pâlit à la pensée qu'un pareil artilleur puisse le quitter. A. Simonin, J. Bazin, Voilà taxi!1935, p. 48.
Rem. Dans l'emploi arg. 1, on pourrait aussi penser qu'il s'agit d'un synon. de canonnier (non-attesté), d'après canon de fusil « gosier »; l'emploi 2 semble se rattacher à une ext. de sens d'artillerie ,,moyens puissants dont on dispose dans une épreuve sportive`` (Esn. 1966), sans doute pour tirer dans les buts de l'adversaire.
PRONONC. : [aʀtijœ:ʀ].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1334 « celui qui fabrique des armes » (Actes normands de la Chambre des Comptes, 71, Delisle ds Quem. : Pour deux colombes mises en l'uisserie de la maison a l'artilleur); encore attesté au xiveet xves., Du Cange s.v. artillator et Gdf. Compl.; repris au xviiies., 1751 (Encyclop. t. 1 : Artilleur. C'est un officier quelconque attaché au corps de l'artillerie); 1798 plus gén. (Ac. : Artilleur. Celui qui sert dans l'artillerie). Dér. du rad. de l'a. fr. artillier, début xiiies. « équiper, pourvoir d'engins » (Chev. au Barizel, 5, Méon, Rec., I ds Gdf.); suff. -eur2*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 244. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 109, b) 412; xxes. : a) 459, b) 446.
BBG. − Bruant 1901. − Esn. 1966. − France 1907. − Larch. 1880. − Larch. Suppl. 1880. − Sain. Lang. par. 1920, p. 36.

Wiktionnaire

Nom commun

artilleur \aʁ.ti.jœʁ\ masculin (pour une femme on dit : artilleuse)

  1. Soldat employé au service de l’artillerie.
    • Près de Maidstone, ils tombèrent sur une rangée de onze canons automobiles de construction spéciale, autour desquels des artilleurs affairés surveillaient avec des jumelles une sorte de retranchement qu’on établissait sur la crête de la colline. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 54 de l’éd. de 1921)
    • Les légations de Russie et d’Angleterre ont reçu des obus autrichiens malgré le drapeau espagnol qui flottait sur leurs toit, et les artilleurs autrichiens trouèrent, à deux reprises, leur propre légation. — (Rodolphe Archibald Reiss, Comment les Austro-Hongrois ont fait la guerre en Serbie, 1915)
    • L'artillerie passe, se dirigeant vers le nord et le nord-est, vers Grandpré, vers le Chesne. Les artilleurs, cavaliers et servants, sont graves, silencieux; leurs officiers ont l'air réfléchi. — (Isabelle Rimbaud, Dans les remous de la bataille, vol.1 : 28 juillet-28 août 1914, Le Mercure de France, 15 Juillet 1916)
    • Comme disait Gontier, grand expert formé aux observatoires, quelques soins que prenne l’artilleur il tire toujours à côté. — (Alain, Souvenirs de guerre, Hartmann, 1937, p. 33)
  2. (Baseball) (Figuré) Lanceur.
    • L'artilleur des Blue Jays Brad Penny se retire après 14 saisons dans la MLB. — (Réseau des sports, 18 mars 2016)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ARTILLEUR (ar-ti-lleur, ll mouillées, et non ar-ti-yeur) s. m.
  • Soldat attaché au corps d'artillerie.

HISTORIQUE

XIVe s. Jehan de Lyons, artilleur [chef de l'artillerie] du chastel du Louvre, Du Cange, artillator. Quiconque doresenavant vouldra estre artilleur et user du mestier d'artillerie en la ville et banlieue de Paris, c'est à savoir faiseur d'arcs, de fleches, d'arbalestes, Du Cange, ib.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ARTILLEUR, s. m. c’est un officier quelconque attaché au corps de l’artillerie ; ce terme n’est pas absolument établi, quoiqu’on le trouve employé dans plusieurs auteurs. On le donne aussi aux auteurs qui ont écrit sur l’artillerie. (Q)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « artilleur »

Voy. ARTILLÉ.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Dérivé de artiller avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « artilleur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
artilleur artijœr

Évolution historique de l’usage du mot « artilleur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « artilleur »

  • Ce vendredi 26 juin, l'artilleur du 40e régiment de Suippes (Marne) qui a tué accidentellement l'un de ses camarades, mercredi soir à Metz, a été présenté à un juge d'instruction. Le jeune militaire est mis en examen pour homicide involontaire et violation des consignes militaires. France Bleu, Militaire tué accidentellement à Metz : l'auteur présumé des coups de feu mis en examen
  • Selon nos informations, l’athlétique joueur de 25 ans va rejoindre pour le prochain exercice la formation de National 1 du Red Star FC. Bazolo signera un bail de deux ans avec les audoniens, rejoignant ainsi son coéquipier Melvyn Doremus au sein de la même équipe. Celui passé par Sainte-Geneviève Sports et l’US Ivry avait réalisé une saison pleine, inscrivant la bagatelle de 14 buts (second meilleur artilleur du groupe A de N2 derrière le sedanais Durbant) en étant aussi accrédité de 2 étoiles Actufoot. Actufoot, Pythocles Bazolo (AF Bobigny) s'engage avec une formation de National 1

Traductions du mot « artilleur »

Langue Traduction
Anglais gunner
Espagnol artillero
Italien artigliere
Allemand kanonier
Chinois 炮手
Arabe مدفعي
Portugais artilheiro
Russe пулеметчик
Japonais 砲手
Basque artillero
Corse cacciatore
Source : Google Translate API

Synonymes de « artilleur »

Source : synonymes de artilleur sur lebonsynonyme.fr
Partager