La langue française

Régénération

Sommaire

  • Définitions du mot régénération
  • Étymologie de « régénération »
  • Phonétique de « régénération »
  • Citations contenant le mot « régénération »
  • Images d'illustration du mot « régénération »
  • Traductions du mot « régénération »
  • Synonymes de « régénération »
  • Antonymes de « régénération »

Définitions du mot régénération

Trésor de la Langue Française informatisé

RÉGÉNÉRATION, subst. fém.

A. −
1. BIOLOGIE
a) Mécanisme de reconstitution d'un tissu ou d'un organe détruit naturellement ou accidentellement; résultat de ce mécanisme. Régénération des chairs, des tissus. Il y a physiologiquement une régénération cellulaire constante qui est très manifeste dans les épithéliums (Cl. Bernard, Princ. méd. exp.,1878, p. 139).Si l'on extirpe le cristallin d'un triton, on assiste à la régénération du cristallin par l'iris (Bergson, Évol. créatr.,1907, p. 76).
b) Assez rare. Action de reproduire un être vivant; résultat de cette action. Les parties de la régénération (Geoffroy, Méd. prat.,1800, p. 440).Ces régénérations successives d'individus semblables (Lamarck, Philos. zool.,t. 1, 1809, p. 56).
2.
a) P. anal. La régénération des finances (Marat, Pamphlets,Dénonc. Necker, 1790, p. 95).La perpétuelle régénération des jours (Senancour, Rêveries,1799, p. 205).P. méton. Cette année sera très complète. J'y aurai les trois régénérations: la campagne en juin, les eaux minérales en juillet et la mer en août-septembre (Michelet, Journal,1860, p. 532).
b) Spécialement
CHIM. Action de libérer une substance d'une combinaison où elle était engagée; résultat de cette action. Éviter la régénération du phosphore, au contact du manganèse (Barnerias, Aciéries,1934, p. 195).Action de rendre à une substance, en particulier à un catalyseur, à un échangeur d'ions ses propriétés initiales; résultat de cette action. Les gâteaux de catalyseur recueillis sont réutilisés après régénération (Brunerie, Industr. alim.,1949, p. 50).
ÉLECTRON., INFORMAT. Action de reconstituer tout ou partie d'un signal dont les caractéristiques initiales ont été transformées ou amoindries lors d'un passage dans un appareil ou dans un circuit (d'apr. Le Garff 1975 et Delam. Télém. 1979). En partic. ,,Restauration du contenu d'une mémoire`` (Balay 1971).
PHYS. NUCL. Production, à partir d'une substance non fissile, d'une substance fissile identique à celle qui a été consommée par la réaction nucléaire en chaîne (d'apr. Nucl. 1975).
SYLVIC. Renouvellement d'un peuplement forestier par divers procédés; peuplement ainsi obtenu. La régénération des futaies devait être acquise par la régénération naturelle complétée par des semis ou des plantations (Forêt fr.,1955, p. 14).Le pâturage des animaux domestiques en forêt (...) peut provoquer des dommages en particulier aux jeunes régénérations (Cochet, Bois,1963, p. 135).
B. − Domaine abstr., moral, relig.
1.
a) Action de renouveler, de changer, d'améliorer une institution, un système, une collectivité; résultat de cette action. Régénération sociale; régénération de la France, de la presse. Ils sont des écrivains de décadence bien plus que de régénération (Sainte-Beuve, Tabl. poés. fr.,1828, p. 128).Je n'ai jamais vu une ardeur plus vive pour la régénération d'un pays, que celle qui enflammait les yeux et les paroles de ces jeunes gens (Lamart., Voy. Orient,t. 2, 1835, p. 421).
b) RELIG. CHRÉT. ,,Don d'une vie nouvelle et surnaturelle faite à l'âme chrétienne par Jésus-Christ`` (Bible 1912); changement opéré par ce don dans une âme. [Le baptême] a pour effet la régénération de l'âme et la rémission des péchés (Théol. cath.t. 14, 11939, p. 510).
P. ext. Action de faire renaître au bien, d'améliorer moralement, spirituellement une personne, une collectivité; résultat de cette action. La lune était pour moi le refuge des âmes fraternelles qui, délivrées de leurs corps mortels, travaillaient plus librement à la régénération de l'univers (Nerval, Aurélia,1855, p. 338).Il causera indéfiniment avec des criminels repentis, dont les remords, la régénération ont fait jadis l'objet de ses romans (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 852).
2. Action de faire reprendre force, vie à une faculté, à un sentiment, à une de leurs expressions, de les faire renaître; résultat de cette action. Phénomènes sensibles qui précèdent et préparent la régénération spontanée de ma pensée dans une conscience étrangère (Blondel, Action,1893, p. 242).
Prononc. et Orth.: [ʀeʒeneʀasjɔ ̃]. Ac. 1718: regeneration; dep. 1740: régéné-. Étymol. et Hist. 1. Ca 1175 relig. « changement provoqué dans l'âme par les sacrements du baptême ou de la pénitence » (Benoît, Chronique Ducs Normandie, 3752 ds T.-L.); 2. 1314 « reconstitution des tissus des parties lésées » (Henri de Mondeville, Chirurgie, éd. A. Bos, § 595); 3. 1687 fig. « renouvellement moral, retour à la pureté primitive » (Fontenelle, Oracles, II, 4 ds Littré); 4. a) 1949 « action de rétablir l'activité d'un catalyseur » (Brunerie, loc. cit.); b) 1964 phys. nucl. (Nucl.). Empr. au b. lat.regeneratio « retour à la vie; régénération spirituelle », dér. de regenerare (v. régénérer). Fréq. abs. littér.: 235. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 523, b) 365; xxes.: a) 212, b) 229. Bbg. Dub. Pol. 1962, p. 72, 108, 401.

Wiktionnaire

Nom commun

régénération \ʁe.ʒe.ne.ʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. Reproduction ; reconstitution.
    • D’après les agriculteurs, la baisse de la qualité des sols était attribuable à une insuffisance de terre, qui faisait en sorte que la mise en jachère et la régénération des sols étaient impossibles. — (Louise Grenier, Connaissances indigènes et recherche: un guide à l'intention des chercheurs, I.D.R.C., 1998, page 77)
    • Il suffit, dit ce savant chirurgien, d’énoncer les principaux arguments de cette régénération des chairs pour en finir avec une théorie que personne ne soutient aujourd’hui. — (Jean-Nicolas Demarquay, De la régénération des organes et des tissus, 1874)
  2. (Figuré) Réformation ; amélioration ; renouvellement moral.
    • Hélas ! faut-il qu’une entreprise aussi grande que celle de la régénération de l’Angleterre doive reposer sur un pivot si défectueux ! — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Tels furent les commencemens du règne de Louis XVI. Il y avait une espérance universelle de bonheur public, l’attente d’une sorte de régénération pour le royaume, et une confiance sans bornes dans les intentions du jeune roi. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2, 4, 1833)
    • Le déclin architectural, culturel et social de la ville portugaise de Vila do Conde a été contré grâce à un programme de régénération urbaine innovant et intégré. — (site officiel ec.europa.eu)
  3. (Figuré) (Religion) Renaissance, en parlant du baptême.
    • C’est encore ce qui nous est offert sous cette image si belle et si forte de la régénération. — (Athanase Coquerel, Sermon d’adieu prêché dans l’église de l’oratoire le 26 février 1864, 1864)
  4. (Nucléaire) Surgénération
  5. (Sylviculture) Apparition, spontanée ou provoquée, de semis.
    • Appliquée sur la durée, la futaie irrégulière offre de grandes surfaces où la régénération est présente ce qui rend la forêt mieux armée pour se reconstruire à moindre coût en cas de catastrophe naturelle (tempête…). — (La futaie irrégulière — Guide pratique à destination des sylviculteurs de Lorraine, du Luxembourg et de la région Wallonne, 5 mai 2008 → lire en ligne)
  6. (En particulier) (Sylviculture) Utilisation de ce phénomène après exploitation pour renouveler les arbres.
    • En effet, les opérations [de] régénérations[sic] sont souvent entreprises en lien avec une glandée. Or les glandées sont irrégulières en zone continentale. Il s’avère ainsi que 2002 et 2003 sont des années au cours desquelles peu d’opérations de régénération ont été entamées. — (Thierry Sardin, Chênaies continentales, Office national des forêts, 2008, ISBN 978-2-84207-321-3 → lire en ligne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉGÉNÉRATION. n. f.
Reproduction, reconstitution. La régénération des chairs. Il s'emploie figurément et signifie Réformation, amélioration, renouvellement moral. La régénération des mœurs. La régénération d'un peuple. Il se dit aussi figurément en parlant du Baptême et signifie Renaissance. La régénération en JÉSUS-CHRIST.

Littré (1872-1877)

RÉGÉNÉRATION (ré-jé-né-ra-sion ; en vers, de six syllabes) s. f.
  • 1Reproduction d'une partie détruite. Les blessures qu'on voit se fermer et en même temps les chairs revenir par une assez prompte régénération, Bossuet, Connaiss. II, 10.

    Reproduction. Ce qui fait durer si longtemps la douleur de la goutte ou de la colique, c'est la continuité, c'est la continuelle régénération de l'humeur mordicante qui la fait naître, Bossuet, Connaiss. III, 6. Je ne me sers ici du mot régénération que pour désigner la simple évolution de parties préexistantes, et qui, en se développant, remplacent celles qui ont été retranchées, ou que des parties ont détruites, Bonnet, Palingén. phil. X, 5.

    Reproduction d'un objet sous sa première forme. Régénération des métaux.

  • 2 Fig. Réformation, renouvellement moral. Il paraît positivement par les inscriptions que ce sacrifice [les tauroboles] était pour ceux qui recevaient le sang une régénération mystique et éternelle, Fontenelle, Oracles, II, 4. Rome [des papes]… aurait grand besoin d'une régénération, Duclos, Œuv. t. VII, p. 51. Puissent les principes être le germe d'une régénération trop juste pour être refusée, et trop désirée pour n'être pas inévitable ! Mirabeau, Collection, I, p. 82.

    Dans un sens ironique, prétendue amélioration de la nature et du sort des peuples. La régénération humaine m'assiégeait sous toutes les formes, Reybaud, Jér. Paturot, I, 2.

  • 3Renaissance, en parlant du baptême. Rien du vieil homme n'entrera dans le ciel que par la régénération en Jésus-Christ, Sévigné, 441. Il n'est pas nécessaire de savoir précisément comment se fait la régénération des enfants, pourvu qu'on admette en eux une véritable régénération, ou une justification intérieure et réelle, causée, si on le veut, par les actes qui accompagnent le sacrement, Malebranche, Rech. éclaircissements, I.

HISTORIQUE

XIVe s. Cicatrization, c'est regeneration de cuir semblable, H. de Mondeville, f° 35, verso. La regeneration et consolidation [d'une plaie], H. de Mondeville, f° 75 bis. La regeneracion des pels [poils], Bernard de Gordon, Trad. franç. I, 21.

XVIe s. Voilà comment nostre Seigneur appelle le baptesme regeneration ; il demonstre la façon comment Dieu nous regenere, assavoir en eau et en esprit, Calvin, Instit. 1084.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RÉGÉNÉRATION, s. f. (Théol.) c’est l’acte par lequel on renaît pour une nouvelle vie.

Ce terme consacré à la religion se prend en deux manieres dans le nouveau Testament ; 1°. pour la naissance spirituelle que nous recevons au baptême ; 2°. pour la nouvelle vie qui suivra la résurrection générale.

Par le péché d’Adam nous naissons tous enfans de colere, selon S. Paul. Pour effacer cette tache originelle qui nous rend enfans du démon, il faut, dans l’ordre de la grace, une nouvelle naissance qui nous rende enfans de Dieu. Or c’est ce qui arrive dans le baptême par l’onction du Saint-Esprit, dont ce sacrement est le signe & le gage : salvos nos fecit per lavacrum regenerationis & renovationis Spiritus-Sancti. Epist. ad Tit. iij. 5. c’est en ce sens qu’on dit d’un enfant ou d’un infidelle qui a reçu le baptême, qu’il a été régénéré en Jesus-Christ. Voyez Baptême.

La seconde acception du terme de régénération regarde une sorte de renaissance pour une autre vie, pour l’éternité ou l’immortalité. La premiere régénération nous rend enfans de Dieu, nous accorde l’innocence, & nous donne droit à la vie éternelle, qui est l’héritage des régénérés. Mais la seconde régénération, la resurrection nous fait entrer en possession de cet héritage. C’est en ce sens que Jesus-Christ dit à ses apôtres : lorsque le Fils de l’Homme, au jour de la régénération, sera assis sur le trône de sa majesté, vous serez aussi assis sur douze trônes, pour juger les douze tribus d’Israël. Matt. xix. 28. Voyez Resurrection.

Régénération, terme de Chirurgie, fort usité dans les traités des plaies & des ulceres, pour exprimer la réparation de la substance perdue. Nous avons exposé, au mot Incarnation, qu’il ne se faisoit dans les parties molles aucune régénération, & que les plaies avec perte de substance ne se fermoient que par l’affaissement des vaisseaux ouverts, dont les orifices se dépriment & se collent les uns sur les autres de la circonférence vers le centre. Cette occlusion forme la cicatrice. Voyez Incarnation, Cicatrice. La fausse doctrine de la génération a été funeste aux progrès de l’art.

Il n’en est pas ainsi des parties dures : il y a des exemples que des portions assez considérables de tout le diametre d’un os ont été enlevées, & que la nature les a régénérées ; c’est-à-dire qu’il s’est fait à leur place une concrétion de sucs osseux qui a rempli les fonctions de l’os perdu. M. Johnston, chirurgien à Dunfries, a donné dans les Essais de la société d’Edimbourg, l’observation de deux tibia qui se sont séparés de la jambe presque dans toute leur étendue à un jeune garçon de 10 à 11 ans, & qu’il a été au bout de quelques mois en état de marcher. L’académie royale de Chirurgie a reçu beaucoup de faits de cette nature, qu’elle pourra publier dans la suite de ses mémoires. Une chose digne de remarque, c’est que ces cures, dont on est plus redevable à la nature qu’à l’art, ne se sont faites que sur de jeunes personnes, en qui la vertu végétative étoit dans toute sa force, & qui n’avoient pas pris leur accroissement ; la génération n’étoit pas à son dernier degré, suivant cet axiome, que la nutrition dans l’accroissement n’est que le progrès de la génération : nutriri idem est ac generari. (Y)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « régénération »

Du bas latin regeneratio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. regenerationem, de regenerare, régénérer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « régénération »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
régénération reʒenerasjɔ̃

Citations contenant le mot « régénération »

  • Ce bien-être que nous cherchons, il nous est donné par la beauté du monde. L’observer, la contempler, c’est un principe de régénération comme l’oxygène. De Jacques Perrin / Extrait de l'interview du Figaro du 26 janvier 2016
  • Ce dernier possède une incroyable faculté de régénération Daily Geek Show, Le saviez-vous ? Notre corps se régénère en partie tous les 7 ans
  • Dormir, bien sûr : au moins huit heures par nuit ! On soigne son sommeil en identifiant les facteurs qui peuvent gâcher nos nuits (mauvaise alimentation, stress, alcool ou rythmes de sommeil perturbés). On se recréé un rituel de sommeil routinier, petite tisane, démaquillage, relaxation... Une routine qui permet au corps de comprendre qu'il est l'heure de se détendre et d'entrer tranquillement dans la nuit pour se régégnérer. Mais aussi et surtout, on évite les écrans, qui perturbent le rythme de régénération de l'épiderme... So Soir, Une jolie peau, même quand on manque de sommeil
  • Les travaux préparatoires à la régénération des voies ont débuté. Du 31 août au 29 novembre, aucun train ne circulera entre Saintes et Saint-Mariens, ni entre Saintes et Cognac. SudOuest.fr, Saintes-Bordeaux-Angoulême : un train de gros travaux à la rentrée
  • Comprendre le fonctionnement de la régénération dans des poumons sains est une première étape essentielle pour comprendre comment une maladie peut survenir lorsque le processus se déroule mal. www.pourquoidocteur.fr, Comment les cellules souches des voies respiratoires se régénèrent

Images d'illustration du mot « régénération »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « régénération »

Langue Traduction
Anglais regeneration
Espagnol regeneración
Italien rigenerazione
Allemand regeneration
Chinois 再生
Arabe تجديد
Portugais regeneração
Russe регенерация
Japonais 再生
Basque birsorkuntza
Corse regenerazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « régénération »

Source : synonymes de régénération sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « régénération »

Partager