La langue française

Renouvellement

Sommaire

  • Définitions du mot renouvellement
  • Étymologie de « renouvellement »
  • Phonétique de « renouvellement »
  • Citations contenant le mot « renouvellement »
  • Images d'illustration du mot « renouvellement »
  • Traductions du mot « renouvellement »
  • Synonymes de « renouvellement »

Définitions du mot renouvellement

Trésor de la Langue Française informatisé

RENOUVELLEMENT, subst. masc.

Action de renouveler; résultat de cette action.
A. −
1.
a) Remplacement de choses par d'autres de même espèce. Renouvellement des provisions, du stock. [Il] se pinçait le doigt à toutes portes, et c'était un perpétuel renouvellement de ses ongles (A. France, Pt Pierre, 1918, p. 258).Je n'eusse jamais (...) soupçonné ce confort (...) ces renouvellements d'assiette que je n'avais osé torcher de mon pain qu'à la dérobade (Arnoux, Zulma, 1960, p. 61).Étudier le taux de renouvellement des acides nucléiques dans les tissus (Privat de Garilhe, Acides nucl., 1963, p. 56).
b) Fait de remplacer, de succéder à des personnes. Vous aviez demandé le renouvellement incessant des défenseurs, et fait adopter le système de la succession à Verdun de tous les corps de notre armée. Ils s'y sont succédé (Valéry, Variété IV, 1938, p. 78).
2. Remplacement total ou partiel des éléments qui composent quelque chose, en particulier un organisme, un tissu; fait de (se) régénérer. Durée, vitesse de renouvellement. La digestion et la nutrition sont donc les deux parties essentielles, les deux termes de la grande fonction générale du renouvellement de l'animal (Cuvier, Anat. comp., t. 3, 1805, p. 5).Voit-on cependant que les procédés de cette agriculture tropicale africaine aient été sensiblement modifiés (...), que les moyens d'amendement et de renouvellement du sol se soient substitués aux habitudes traditionnelles? En aucune façon (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum., 1921, p. 205).
[À propos d'un groupe, d'une assemblée] Renouvellement par tiers, par cinquième. Je me prononçai pour le renouvellement intégral de la Chambre des députés (Chateaubr., Mém., t. 3, 1848, p. 13).Le fait est que si le renouvellement de l'Académie se poursuit avec cette rapidité, il ne s'y trouvera plus bientôt que des gens qui lui seront hostiles [à Gregh] (Léautaud, Journal, 2, 1908, p. 212).
B. − Changement de certains caractères, de l'aspect de quelque chose ou de quelqu'un, qui lui fait retrouver de la nouveauté, de l'originalité. Synon. renouveau.Une gracieuse poupée, (...) qui vous fait honneur dans le monde, avenante, qui pique et réveille le goût par la perfection et les renouvellements de sa toilette (Taine, Notes Paris, 1867, p. 193).Toute chose prenait cette apparence qui suit les grands renouvellements: un mélange de bouleversé et d'identique, de banal et d'inconnu (Malègue, Augustin, t. 1, 1933, p. 132).
[À propos d'une pers., d'un attribut, d'une faculté de la pers.] Renouvellement d'esprit, de la vie intérieure; personnalité impropre au renouvellement. Plus il [Bossuet] avait vu Mmede La Vallière dans le temps de son noviciat, plus il avait été frappé de sa force et de son essor, de son entier renouvellement de cœur (Sainte-Beuve, Caus. lundi, t. 3, 1851, p. 468).Une époque où j'étais encore réceptif, capable de progrès, voire de renouvellements profonds (Martin du G., Souv. autobiogr., 1955, p. lxxi).
P. méton. Faculté de se renouveler. Il a tous les dons [Sacha Guitry]: la facilité, la langue, (...) le renouvellement, la fertilité (Léautaud, Théâtre M. Boissard, 1943, p. 248).Impression nouvelle. Combien je vous remercie d'être venus me chercher pour qu'un dimanche au moins (jour parfois un peu morne) j'eusse le renouvellement de me sentir provençal, languedocien, gascon (Barrès, Cahiers, t. 5, 1906, p. 285).
[À propos d'une production hum., d'une réalité soc.] Renouvellement artistique, scientifique; renouvellement des sciences, des arts, des techniques, d'un genre littéraire; renouvellement de la morale, des mœurs, de la société; renouvellement des formes, des méthodes. Je vois dans les croyances ébranlées de l'homme (...) dans les tremblements répétés de ses institutions politiques, tous les symptômes d'un bouleversement, et par conséquent d'un renouvellement prochain et imminent (Lamart., Voy. Orient, t. 1, 1835, p. 226).Le renouvellement des études historiques ne datait pas de si loin que nous n'en goûtions encore la fraîcheur (Malègue, Augustin, t. 1, 1933, p. 155).
Loc. adj. En renouvellement. Le volume de la production de ces industries nouvelles ou en renouvellement était énorme comparé aux quantités restreintes qui naissaient dans les ateliers artisanaux (Robert, Artis., 1966, p. 64).
C. −
1. Fait de renaître, de reparaître. Fénelon (...) avait été fort frappé du renouvellement de zèle et de force dans ce parti [janséniste] qu'on croyait abattu, et qui reprit une nouvelle vigueur dans les premières années du siècle (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 5, 1859, p. 420).Un autre eût puisé dans cette heure de doute un renouvellement d'amère énergie, ou, tout au contraire, un avertissement définitif; et il eût repris sa besogne, ou changé de voie (Martin du G., Devenir, 1909, p. 84).
Vieilli. [À propos d'un phénomène cyclique] Au renouvellement de l'année, des saisons. L'équinoxe de printems, époque précise à laquelle les Perses célébraient le renouvellement de la nature (Dupuis, Orig. cultes, 1796, p. 138).C'est une belle fille. Bien certainement, si le chef des sauvages ne lui met point sur la tête la moitié de sa couronne, il se la fera servir toute rôtie, un jour de fête, au renouvellement de la lune, par exemple (Ponson du Terr., Rocambole, t. 3, 1859, p. 421).
[Sans compl. déterminatif] Période de renouvellement. Semblant terminer sans retour les douceurs de l'automne, ils ont forcé notre espoir [les frimas] à n'en plus attendre que de la saison de renouvellement (Senancour, Rêverie, 1799, p. 100).
[À propos d'une pers.] Fait de reprendre des forces, de retrouver une certaine intégrité physique ou morale; état qui en résulte. L'appétit était déjà revenu un peu. Pour la lactation, M. Deschaumes pense qu'elle n'eût rien fait pour le renouvellement physique de la mère (Michelet, Journal, 1850, p. 109):
Un jour, Jean-Jacques sentit soudain ce qu'il était en train de faire. Sa Julie, Julie « la pécheresse », était une nouvelle Héloïse, et le siècle rapprendrait par elle ce que c'est qu'aimer, aimer toujours, par une sorte de renouvellement continu et généreux de l'être, malgré l'habitude et en dépit de tout... Guéhenno, Jean-Jacques, 1950, p. 210.
2. Remise en vigueur. J'avais imaginé, pour notre temps de crise, mon organisation des prisons d'état. − Oui, sire, mais elle fut loin de faire fortune dans nos salons (...). Nous criâmes de tous côtés aux nouvelles bastilles, au renouvellement des lettres de cachet (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 911).
D. − Action de faire de nouveau; résultat de cette action.
1. Action de recommencer quelque chose; fait de se produire de nouveau. Aussitôt que tu sauras quel est le nouveau directeur de l'Odéon, tâcher de le voir, faire agir par Blanche et avoir un renouvellement de parole positif (Flaub., Corresp., 1856, p. 202).Quelques parties s'arrêtent les premières, se remettent en mouvement par l'effet de la continuation du mouvement des autres, et alors elles deviennent à leur tour des causes de renouvellement du mouvement dans les autres parties qui avaient cessé de se mouvoir (Durkheim, Divis. trav., 1893, p. 385).
Renouvellement de connaissance. Reprise de contact, de relations avec quelqu'un. J'aurais dû ne pas repousser le renouvellement de connaissance avec Mmela comtesse Berthois (Stendhal, Souv. égotisme, 1832, p. 67).
RELIG. Action de renouveler sa profession de foi. 7 juin. Renouvellement solennel de la première communion de Véronique. Elle a remis sa robe blanche de l'année dernière (Bloy, Journal, 1903, p. 176).Absol. Je suis retourné au catéchisme. On prépare le Renouvellement (Aragon, Le Mentir-vrai, 1980, p. 36).
2. Prolongation de la validité de quelque chose, reconduction de ce qui arrive à expiration. Synon. prorogation.Renouvellement d'une garantie, d'un traité; renouvellement d'un abonnement, d'un effet, d'un billet; renouvellement d'un passeport. Sa fortune composée (...) des douze mille francs que rapportaient alors les terres de Faucombe, mais dont le revenu s'augmentera d'un tiers au renouvellement des baux (Balzac, Béatrix, 1839, p. 69).C'était en période électorale, pendant qu'il sollicitait, comme on dit, le renouvellement de son mandat (A. France, Île ping., 1908, p. 345).
Venir à renouvellement. Arriver à la date de reconduction. Conclus, généralement pour deux ans, dans une période de stabilité monétaire et d'euphorie économique, les accords sont venus à renouvellement dans une conjoncture très différente (Reynaud, Syndic. en Fr., 1963, p. 184).
Absol. Une nouvelle sentimentale destinée à amorcer l'abonné à l'époque du renouvellement (A. Daudet, Jack, t. 2, 1876, p. 127).
Renouvellement + compl. indiquant la durée du nouveau délai.Je ne sais comment demander à M. Garcias, après tant d'ennuis, un renouvellement de deux mois, soit fin décembre (Villiers de L'I.-A., Corresp., 1868, p. 123).Elle tenait prêtes, pour aider son jeune client, mille ressources, dont la plus anodine était un renouvellement à trois mois en doublant la valeur du billet (Miomandre, Écrit sur eau, 1908, p. 222).
Prononc. et Orth.: [ʀ ənuvεlmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1160 « recommencement, nouvelle vigueur » (Eneas, 9986 ds T.-L.); b) ca 1176 spéc. « retour, renaissance (de la belle saison, de l'année) » (Chrétien de Troyes, Cligès, éd. A. Micha, 6262); 2. 1243 « remplacement » (Lett., Moreau 161, f o34 v o, B.N. ds Gdf. Compl.); 3. a) 1273 « remise en vigueur, réhabilitation, revalidation » (Hagin le Juif, B.N. 24276, f o65 v o, ibid.); b) 1837 spéc. et absol. « prorogation de l'échéance d'une dette, d'un effet de commerce, etc... » (Balzac, C. Birotteau, p. 307); 4. a) ca 1465 « recommencement, réitération, répétition » (G. Chastellain, Chron., I, 18, Œuvres, éd. Kervyn de Lettenhove, t. 4, p. 78); b) 1877 spéc. absol. en parlant du renouvellement de la communion solennelle (A. Daudet, Nabab, p. 124). Dér. de renouveler*; suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér.: 463. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 747, b) 603; xxes.: a) 445, b) 740.

Wiktionnaire

Nom commun

renouvellement \ʁə.nu.vɛl.mɑ̃\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. Variante, dans l’orthographe traditionnelle, de renouvèlement (orthographe rectifiée de 1990).
    • Ma police d’assurance pour mon habitation était expirée depuis le jour précédent, et […] il avait été convenu qu'à six heures je me présenterais devant le conseil des directeurs de la compagnie pour arrêter les termes d'un renouvellement. — (Edgar Poe, L'Ange du bizarre, dans Histoires grotesques et sérieuses, traduction de Charles Baudelaire)
    • Montrer que, pour sortir de l'ornière, pour réaliser progressivement la nation armée, un renouvellement de personnel était indispensable, c'était forte thèse qui pouvait être soutenue devant le Parlement, […]. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • Sa santé laissant de plus en plus à désirer il avait refusé le renouvellement de son mandat de T∴ P∴ S∴ G∴ C∴, mais le Sup∴ Cons∴, désireux de lui témoigner sa reconnaissance et de conserver sa précieuse collaboration, lui décerna à l'unanimité le titre de T∴ P∴ S∴ G∴ C∴ d'Honneur. — (Ordre maç∴ mixte international "Le Droit humain", Hommage à nos aînés, Comité d'édition de l'ordre, 1954, page 60)
    • Les trouées étant des moteurs sylvigénétiques, quand elles n'assurent plus le renouvellement des unités forestières, celles-ci régressent, s'effondrent, s'appauvrissent éco-systémiquement et floristiquement. — (La Caraïbe, données environnementales, Karthala & Géode Caraïbe, 2006, page 63)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RENOUVELLEMENT. n. m.
Action de renouveler ou de se renouveler, Résultat de cette action. Le renouvellement de l'année, de la saison. Le renouvellement de la lune. Le renouvellement des traités. Renouvellement d'alliance. Renouvellement d'un bail. Renouvellement d'un billet. Le dix-huitième siècle fut une époque de renouvellement. Il signifie aussi Accroissement. Renouvellement d'appétit. Renouvellement de ferveur, de zèle, de tendresse. Il signifie encore Réitération. Renouvellement d'assurances de services. Un religieux qui fait un renouvellement de vœux. Le renouvellement des vœux du baptême. Le renouvellement de la première communion.

Littré (1872-1877)

RENOUVELLEMENT (re-nou-vè-le-man) s. m.
  • 1Rétablissement d'une chose dans un état nouveau ou dans un état meilleur. Le renouvellement de la saison, de l'année. Cette longue société nous a fait un renouvellement de connaissance, Sévigné, à Moulceau, 25 oct. 1686. Le monde se renouvelle [après le déluge], et la terre sort encore une fois du sein des eaux ; mais dans ce renouvellement il demeure une impression éternelle de la vengeance divine, Bossuet, Hist. II, 1. Comme s'il y avait en tout un équilibre parfait entre les causes de destruction et de renouvellement…, Buffon, Chevreuil.

    Époque de renouvellement, époque où les sociétés éprouvent un grand changement dans leurs opinions, dans leurs mœurs, dans leurs institutions. Fleury [l'historien] fait passer une couche d'élégance et de régularité uniforme sur ces aspérités des grands hommes et des grands caractères d'une époque de renouvellement, Villemain, Littér. franç. XVIIIe siècle, 2e part. 4e leçon.

  • 2Action de faire un nouveau traité, un nouvel acte, etc. Renouvellement d'un bail, d'un traité. Un trait rare, en fait de finances, c'est d'avoir refusé, à un renouvellement de bail, cent mille écus qui lui étaient dus par un usage établi, Fontenelle, Argenson.

    Remplacement d'un titre ancien par un nouveau qui lui est substitué ; changement d'un engagement échu, contre un autre de même nature. Renouvellement d'un billet à ordre.

  • 3 Terme de dévotion. Régénération spirituelle. Que notre cœur est rempli de l'amour du monde, et qu'il est vide de celui de Dieu, qui est le principe du renouvellement de l'âme ! Nicole, Ess. mor. 2e traité, ch. 8. Ne différons pas davantage une affaire aussi importante que celle du parfait renouvellement et du changement intérieur de nos âmes, Bourdaloue, Ouverture du Jubilé, Myst. t. II, p. 575.
  • 4Accroissement, augmentation. Ce fut un renouvellement de pleurs, Vaugelas, Q. C. X, 6. Il en coûte des renouvellements de tendresse dont on est fort aise, Sévigné, à Mme de Grignan, 25 févr. 1671. Dans cette variété [de dévotions], l'âme innocente et pieuse trouve, avec des plaisirs célestes, une solide nourriture et un perpétuel renouvellement de la ferveur, Bossuet, Mar.-Thér. Il parut si accablé de tristesse, par ce renouvellement de douleur que lui apportait le souvenir de ses malheurs, que Gonsalve crut plusieurs fois qu'il allait expirer, La Fayette, Zayd. Œuv. t. I, p. 238, dans POUGENS.
  • 5Réitération. Renouvellement d'assurances de service. Le renouvellement des pensées et des désirs cause celui des discours, Pascal, Lett. à Mlle de Roannez, 3. Par le renouvellement de vos vœux vous vous maintiendrez dans la disposition la plus sainte où puissent être sur la terre des créatures mortelles, Bourdaloue, Exhort. renouvell. des vœux, t. I, p. 247.

HISTORIQUE

XIIe s. [Le souvenir] Me fait renouvelemens De toute joie sans non, Couci, X.

XIIIe s. Li phisicien dient qu'on doit cascun mois cangier [changer] le [la] viande de se [sa] table, et renouveler selon le renovelement du mois, Comput, f° 3.

XVe s. À ce bon jour de renouvellement Je ne vous sçay d'autre chose estrener, Deschamps, Poésies mss. f° 141.

XVIe s. Nous voulant asseurer de nostre plenier renouvellement…, Calvin, Inst. 413. Pourquoi veut-on attribuer aux estats le renouvellement de la guerre, puis qu'ils n'ont pas encore commencé ? D'Aubigné, Hist. II, 235. Il semble que chaque siecle porte son renouvellement de malheurs, yssans sur nous comme de la boeste de Pandore, Paré, Au lect.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RENOUVELLEMENT, s. m. (Gram.) action par laquelle on renouvelle, ou l’on continue de donner à une chose la même force & vigueur qu’elle a eue autrefois. On dit le renouvellement d’un billet, d’une promesse, d’une obligation. Voyez Renouveller.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « renouvellement »

Renouveler ; provenç. renovellament ; ital. rinovellamento.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « renouvellement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
renouvellement rœnuvɛlmɑ̃

Citations contenant le mot « renouvellement »

  • Querelles d'amants, renouvellement d'amour. De Térence / L'andrienne
  • Quand le coeur n'y est pas, les sens exigent un renouvellement perpétuel des plaisirs. De Maurice Toesca / Le Livre dialogue
  • Seule, la mort, à qui est confié le renouvellement sacré des choses, nous promet la paix. De Ugo Foscolo / Les dernières lettres de Jacques Ortis
  • Rien ne dure, sinon le renouvellement de nos regards en soi, sur le monde, sur autrui. De Hafid Aggoune / Quelle nuit sommes-nous ?
  • C'est parce que la vie de la télévision repose sur une permanente dynamique de renouvellement des genres, des formats et des programmes que les chaînes publiques en constituent, en Europe, l'indispensable ferment. De Hervé Bourges / Les Dossiers de l’Audiovisuel
  • Parce qu’une langue est semblable au vent, elle poursuit sa fin mêlée de toutes les saveurs du monde et meurt vidée d’elle-même jusqu’à son renouvellement. De Hafid Aggoune / Les Avenirs
  • 11 PGE d’écoles de commerce voient leur grade master renouvelés à partir du 1er septembre 2020. Parmi eux, cinq cursus obtiennent la durée maximale de renouvellement, cinq ans. Surprise de taille : emlyon, l’une des écoles du top 5, n’est renouvelée que pour trois ans. Sanction ou mise sous surveillance ? , Ecoles de commerce : renouvellement du grade master de 11 écoles dont emlyon pour trois ans - L'Etudiant
  • Malgré l’impact économique engendré par la crise sanitaire, l’opérateur de services aux particuliers Générale des Services poursuit la croissance de son réseau. En effet, ce dernier s’est enrichit de 4 nouvelles agences et signe 1 renouvellement à Bordeaux. AC Franchise, Générale des Services signe 4 nouvelles ouvertures et 1 renouvellement
  • En pratique : pour faire le renouvellement de marque, il suffit de se rendre sur le site e-procédure de l’INPI ou de le faire par voie papier. Il faudra joindre aux documents, les justificatifs de paiement des redevances annuelles. Capital.fr, Renouvellement de marque : comment faire ? - Capital.fr
  • L’encadrement des loyers à la relocation, dispositif instauré en 2012, est reconduit pour un an, du 1er août 2020 au 31 juillet 2021. Ce mécanisme empêche le propriétaire de profiter d’un changement de locataire ou du renouvellement du bail d’habitation pour augmenter le loyer comme il l’entend. , L’encadrement des loyers dans 28 agglomérations est reconduit pour un an 
  • La meilleure façon de suivre l’émission est via le compte Twitter de Netflix au Mexique. Compte tenu des performances de la série jusqu’à présent (voir ci-dessus), nous donnerions à l’émission une chance de renouvellement de 70 à 80%. Urban Fusions, 'Dark Desire' Saison 2: État du renouvellement de Netflix et à quoi s'attendre | Netflix
  • Première femme sénatrice de Haute-Savoie, Sylviane Noël se déclare candidate au renouvellement de son mandat. « Je me tiens prête à poursuivre mon action aux côtés des élus locaux au service de la population et des territoires de notre département. » Le Messager, Haute-Savoie : Sylviane Noël candidate au renouvellement de son mandat de sénatrice - Le Messager

Images d'illustration du mot « renouvellement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « renouvellement »

Langue Traduction
Anglais renewal
Espagnol renovación
Italien rinnovo
Allemand erneuerung
Chinois 续约
Arabe التجديد
Portugais renovação
Russe обновление
Japonais リニューアル
Basque berritzeko
Corse rinnuvamentu
Source : Google Translate API

Synonymes de « renouvellement »

Source : synonymes de renouvellement sur lebonsynonyme.fr
Partager