La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « refroidissement »

Refroidissement

Variantes Singulier Pluriel
Masculin refroidissement refroidissements

Définitions de « refroidissement »

Trésor de la Langue Française informatisé

REFROIDISSEMENT, subst. masc.

A. − [Le refroidissement a lieu naturellement, sous l'action de l'air ambiant]
1. [En parlant d'un inanimé] Abaissement de la température d'un corps. Le service dit à la française (...) consistait à laisser exposés (...) les mets du service suivant, pour permettre aux convives d'en contempler l'engageant aspect. De là la nécessité des réchauds pour empêcher le refroidissement des mets (Lar. mén.1926, p. 1103).
Loi du refroidissement de Newton. ,,La vitesse avec laquelle un corps perd de la chaleur au profit du milieu extérieur est proportionnelle à la différence de température existant entre ce corps et le milieu environnant. (Cette loi empirique ne se vérifie que pour de faibles différences de température)`` (Uv.-Chapman 1956).
En partic.
Abaissement de la température d'une planète. Notre globe se refroidira un jour, mais ce refroidissement ne s'opérera que peu à peu (Verne, Île myst., 1874, p. 194):
1. ... les taches qui apparaissent périodiquement à sa surface [du soleil] ne peuvent guère être considérées que comme une manifestation de refroidissement. Le jour viendra où ces taches seront beaucoup plus nombreuses (...). De siècle en siècle, l'obscurcissement augmentera graduellement... Flammarion, Astron. pop., 1880, p. 103.
Abaissement de la température atmosphérique. Refroidissement du temps. À midi, promené à la route de Melun, revenu par la route des bois. Quoique le refroidissement de l'air me fût peu favorable et me dérangeât (Michelet, Journal, 1857, p. 351).
2. [En parlant d'une pers.]
a) Refroidissement du corps (ou d'une partie du corps). Abaissement de la température du corps lors de certaines maladies ou à l'approche de la mort. Le docteur Hersent (...) constata l'affaiblissement du pouls et le refroidissement des extrémités (A. France, Jocaste, 1879, p. 85).Ce qui parfois me fait peur, c'est chez moi le refroidissement du corps. Il n'y a plus de maison que je trouve assez chauffée (Goncourt, Journal, 1893, p. 385).
b) Affection, maladie provoquée par un changement brusque de température ou par une exposition prolongée au froid. Synon. coup* de froid.Prendre, avoir un refroidissement. Quand l'hiver approche (...), votre médecin vous dit chaque jour: « Tenez-vous les pieds bien chauds, gardez-vous des refroidissements, des rhumes, des bronchites, des pleurésies. » (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Print., 1881, p. 385).
c) Au fig.
Diminution de l'intensité des sentiments qui unissent deux ou plusieurs personnes. Silbermann (...) avait peut-être senti le refroidissement de nos relations et s'en inquiétait (Lacretelle, Silbermann, 1922, p. 104).
Diminution de l'ardeur d'un sentiment. Le refroidissement insensible de ma foi religieuse (Sand, Hist. vie, t. 3, 1855, p. 448).Il a pu croire à quelque refroidissement de mon amitié (Gide, Journal, 1948, p. 326).
B. − [Le refroidissement est provoqué par l'homme] SC. ET TECHNOL. Abaissement de la température d'un corps sous l'action d'un élément extérieur (mécanique, physique, chimique). Des variations d'indice dues à des tensions internes (...) se sont manifestées lors du refroidissement du verre (Prat, Opt., 1962, p. 58).On effectue un refroidissement rapide des cellules dans de la glace pilée et de l'azoture (Privat de Garilhe, Acides nucl., 1963, p. 120).
Arg. Assassinat. C'était là [ce chat de Bicêtre], l'être infortuné, dont Pipe-Noire lui reprochait le refroidissement (Moreau, Souv. Pte et Gde Roquette, t. 1, 1884, p. 35).
BIOL., MÉD. ,,Hypothermie provoquée dans un but thérapeutique`` (Lar. Lang. fr., Rob.).
En partic. Abaissement de la température de certains aliments (pour les conserver ou les transporter plus facilement). Nécessité de la préréfrigération qui consiste en un refroidissement rapide des fruits dès leur cueillette, avant leur transport sous froid ou avant leur entrée en chambre froide (Boulay, Arboric. et prod. fruit., 1961, p. 110).
Spécialement
AUTOMOBILE Refroidissement par air (du moteur). ,,Air frais soufflé directement par un ventilateur sur les cylindres et culasses afin de dissiper dans l'air ambiant la chaleur excédentaire du moteur provenant de la combustion`` (Guerber 1967):
2. ... nous voulons parler des voitures à refroidissement par air. Ce mode de refroidissement est appliqué sur certains moteurs de conception toute récente (par exemple, deux cylindres de la Dyna-Panhard, dont le refroidissement est assuré par deux ventilateurs). Tinard, Automob., 1951, p. 339.
Refroidissement par eau (du moteur). Air soufflé à travers un radiateur à eau en circuit avec le moteur afin de dissiper dans l'air ambiant la chaleur excédentaire. On admet (...) que le refroidissement par circulation d'eau soustrait au moteur jusqu'à 40 % de la chaleur qui a été fournie sous forme de calories par le combustible (Périsse, Automob., 1907, p. 82).
Prononc. et Orth.: [ʀ əfʀwadismɑ ̃], [-ɑ-]. V. froid. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1314 « abaissement de la température d'un corps » (Chirurgie Henri de Mondeville, éd. A. Bos, p. 31); b) 1690 « abaissement de la température atmosphérique » (Fur.); 2. 1539 « diminution de l'ardeur, d'un sentiment » (C. Gruget, Div. leçons de P. Messie, 103 ds Fonds Barbier); 3. 1762 « indisposition causée par le froid (chez un cheval) » (Ac.); 1835 id. (chez l'homme) (ibid.); 4. 1884 « assassinat » (Moreau, Souv. Pte et Gde Roquette, t. 1, p. 35); 5. 1905 « ensemble du dispositif destiné à évacuer la chaleur produite par la combustion dans les cylindres, du mélange gazeux » (Haton de La Goupillière, Exploitation mines, p. 555). Dér. de refroidir*; suff. -(isse)ment1*. On trouve aussi du xiiieau xves. les formes refroidemenz « abaissement de la température » (1268 Claris et Laris, 7625 ds T.-L.), « repos » (1374 Goulain, Ration., Richel. 437, f o159 r ods Gdf.), refroidure « rafraîchissement » (fin xiiies. [date du ms.], Vie et mir. de plus. s. confess., Le Pastouriau S. Gringoire, Maz. 568, f o175a ds Gdf.). Fréq. abs. littér.: 202. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 179, b) 404; xxes.: a) 303, b) 306.

Wiktionnaire

Nom commun - français

refroidissement \ʁə.fʁwa.dis.mɑ̃\ masculin

  1. Diminution de chaleur.
    • À la fin du Tertiaire s’est produit le refroidissement qui a conduit aux glaciations quaternaires ; il a peut-être quelque rapport avec la formation de l’Atlantique Nord. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.56)
  2. (En particulier) (Médecine) (Familier) Indisposition causée par un froid subit.
    • Prendre, avoir un refroidissement.
    • J’aime à croire, à l’excuse de Nos Seigneurs les Évêques de chez nous, que ce n’est que la peur d’un refroidissement que l’on peut si bien contracter à l’ombre des voûtes gothiques ou romanes, je veux dire que ce n’est que le souci de vos santés, mesdames, que l’on cache sous une préoccupation apparente de décence. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 226.)
  3. (Figuré) Diminution dans l’amour, dans l’amitié, dans les passions.
    • Son mari s’était, par degrés, déshabitué d’elle. Ce refroidissement d’une affection déjà si tiède et tout égoïste pouvait amener plus d’un malheur que son tact fin et sa prudence lui faisaient prévoir. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Peu après la parution de Michel Strogoff, les relations officielles franco-russes connaissent un refroidissement passager suite à la crise de l’Orient et à l’affaire Hartmann – l’auteur d’un attentat manqué contre l’empereur Alexandre II, réfugié en France. — (Charlotte Krauss, La Russie et les Russes dans la fiction française du XIXe siècle (1812-1917): D’une image de l’autre à un univers imaginaire, Amsterdam & New-York : Rodopi, 2007, p. 220)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

REFROIDISSEMENT. n. m.
Diminution de chaleur. Ce refroidissement de l'air, du temps pourrait nous amener de la gelée. Le refroidissement de la chaleur naturelle. Il se dit particulièrement d'une Indisposition causée par un froid subit. Prendre, avoir un refroidissement. Il se dit figurément de la Diminution dans l'amour, dans l'amitié, dans les passions. Il y a du refroidissement dans leur amitié. Il y a un grand refroidissement entre eux. Le refroidissement d'une passion.

Littré (1872-1877)

REFROIDISSEMENT (re-froi-di-se-man) s. m.
  • 1Abaissement de la température d'un corps. Le refroidissement de la terre jusqu'à la température actuelle, Buffon, Hist. min. introd. Œuv. t. VI, p. 622. Que le temps du refroidissement du fer est à celui du refroidissement du cuivre, au point de le tenir [à la main], comme 53 1/2 est à 45, Buffon, ib. t. VI, p. 251. J'ose vous presser, monsieur, de croire au refroidissement de la terre, comme vous avez cru à l'attraction de Newton, Bailly, Atlantide, p. 440.
  • 2 Fig. Diminution d'affection, de zèle, etc Elle [Mme de Guénégaud] était irritée de son malheur ; cela se répandait sur tout, et servait peut-être de prétexte au refroidissement de ses amis, Sévigné, 348. Il y a ici deux choses à distinguer, une rupture entière de l'homme avec Dieu, et un simple refroidissement entre l'homme et Dieu, Bourdaloue, Exhort. sur l'observ. des règles, t. I, p. 208. La faveur ou le refroidissement des princes de la terre, Massillon, Profess. relig. 1. Je sentais un refroidissement graduel dans les lettres de Mme d'Houdetot, Rousseau, Confess. x. Il apprit avec surprise le refroidissement si marqué de la reine pour Mlle de la Fayette, Genlis, Mlle de la Fayette, p. 248, dans POUGENS.
  • 3Indisposition causée par le froid qui saisit au moment où l'on a chaud. Je suis enroué, c'est la suite d'un refroidissement.
  • 4Maladie du cheval causée par le passage subit d'une action vive ou forcée au repos par un temps froid, ou à l'ingestion d'une eau froide, l'animal ayant chaud.

HISTORIQUE

XVIe s. Aussi leur advient aux cuisses un refroidissement et abolissement de sentir et mouvoir, Paré, XIX, 15.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « refroidissement »

Refroidir. On trouve aussi refroidement, de refroider ou refroidier.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de refroidir, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « refroidissement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
refroidissement rǝfrwadismɑ̃

Fréquence d'apparition du mot « refroidissement » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « refroidissement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « refroidissement »

  • Quelle couleur pour mon liquide de refroidissement ? Puis-je en mélanger deux différents pour faire l’appoint ? Explication et risques.
    Autonews — Entretien de ma voiture : mélanger les liquides de refroidissement, quels risques ?
  • L'homme attentif qui lit les grands livres éprouve parfois au milieu de la lecture de certains refroidissements subits suivis d'une sorte d'excès de chaleur.
    Victor Hugo — William Shakespeare
  • Schneider Electric dévoile le premier rack intégrant la technologie de refroidissement liquide immersif
    Global Security Mag Online — Schneider Electric dévoile le premier rack intégrant la technologie de refroidissement liquide immersif - Global Security Mag Online
  • Je méprise cette sorte de sagesse à laquelle on ne parvient que par refroidissement ou lassitude.
    André Gide
  • Cette chaleur doit être évacuée, c’est le rôle du système de refroidissement du moteur. En cas de défaillance d’un des éléments le composant, la chaleur s’accumule dans le moteur et peut vite entraîner de gros problèmes.
    Magazine Automobile | Votre voiture chauffe en été, que faire ?
  • Sur certains moteurs in-bord, les plaisanciers veulent installer un kit de refroidissement par eau douce, pour prolonger la durée de vie d’un moteur avec catalyseur, par exemple. Ces kits sont proposés en option par le motoriste. Ils fonctionnent sur le principe d’un échangeur de chaleur, avec un circuit fermé d’eau douce.
    Le refroidissement d'un moteur in-bord par eau douce - Voile & Moteur
  • Le réchauffement observé dans les 150 dernières années a complètement annulé les effets du refroidissement global des six derniers millénaires.
    Radio-Canada.ca — Le réchauffement climatique actuel annule les effets de 6500 ans de refroidissement | Radio-Canada.ca
  • Le PNUE et l’AIE dévoilent un nouveau rapport consacré à l’efficacité énergétique des systèmes de refroidissement mondiaux. Le développement d’un refroidissement respectueux du climat est capital et passera par des appareils et des bâtiments plus efficaces en énergie.
    Techniques de l'Ingénieur — Pour une réfrigération efficace : un défi mondial pour le climat | Techniques de l'Ingénieur

Traductions du mot « refroidissement »

Langue Traduction
Anglais cooling
Espagnol enfriamiento
Italien raffreddamento
Allemand kühlung
Chinois 冷却
Arabe تبريد
Portugais resfriamento
Russe охлаждение
Japonais 冷却
Basque hozte
Corse rinfrescante
Source : Google Translate API

Synonymes de « refroidissement »

Source : synonymes de refroidissement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « refroidissement »

Combien de points fait le mot refroidissement au Scrabble ?

Nombre de points du mot refroidissement au scrabble : 21 points

Refroidissement

Retour au sommaire ➦