Courroucer : définition de courroucer


Courroucer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

COURROUCER, verbe trans.

Littér. et poét.
A.− Emploi trans. [Le compl. d'obj. désigne une pers. occupant un rang social respecté, une divinité et p. ext. un animal considéré comme noble] Irriter vivement, mettre en colère. Courroucer un lion, un tigre (Ac.1835, 1878).L'histoire de sa carte à MmeCarnot paraissait courroucer M. de Guermantes (Proust, Guermantes,1921, p. 585).
P. métaph. Ainsi la balsamine et le baguenaudier, si on les courrouce, expulsent leurs graines (Arnoux, Calendr. Fl.,1946, p. 135).
B.− Emploi pronom. [Le suj. désigne une pers. occupant un rang social respecté, une divinité et p. ext. un animal considéré comme noble] Entrer dans une violente colère. Allons, sur mon âme, courroucez-vous donc un peu, que je vous voie, une fois dans votre vie, vous fâcher à mon sujet, monsieur! (Hugo, Lucrèce Borgia,1833, II, 2, p. 82).
Il faut chasser cet homme, et n'en plus parler. Qu'il aille où il voudra, ce drôle, n'est-ce pas, Alphonse? Le lion et la lionne ne se courroucent pas d'un moucheron. Hugo, Lucrèce Borgia,1833II, 4, p. 94.
P. métaph. [Le suj. désigne un inanimé, gén. un élément naturel, dont on redoute la puissance] S'agiter violemment. Monsieur Fraisse n'a la frousse Que si la mer se courrouce (Mallarmé, Vers circonst.,1898, p. 174).
Prononc. et Orth. : [kuʀuse], (je me) courrouce [kuʀus]. Ds Ac. depuis 1694. Fait partie des verbes qui prennent une cédille devant a et o : nous nous courrouçons; elle s'en courrouça. Étymol. et Hist. Ca 1050 corocier (Vie de Saint Alexis, éd. Ch. Storey, 54); 1165-76 correcier (Chrétien de Troyes, Cligès, éd. A. Micha, 5893); Vaug. 1647, p. 373 qualifie le mot de ,,vieux`` au sens propre, mais accepte son usage au fig. : la mer est courroucée. Du b. lat. *corruptiare (dér. de corruptum, part. passé de corrumpere « détruire, altérer » dans l'expr. *animus corruptus) d'où corecier; corrocier d'apr. les formes accentuées sur le radical. Fréq. abs. littér. : 45. Bbg. Gottsch. Redens. 1930, p. 453. − Goug. Mots t. 1 1962, p. 130, 133.

Courroucer : définition du Wiktionnaire

Verbe

courroucer \ku.ʁu.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Mettre en courroux.
    • L’exorbitante récompense réclamée provoqua le sourire des courtisans et courrouça le cœur ombrageux du roi, dont elle révoltait l’orgueil et l’avarice. — (Auguste de Villiers de L'Isle-Adam, L’Aventure de Tsëi-i-la, 1883, dans Derniers Contes : L’Amour suprême, Mercure de France, 1909, p. 347)
    • Il [un raya] s’était mis à genoux dès la porte d’entrée de la pièce, et il s’avançait ainsi, toujours marchant sur les genoux, vers le pacha qui le regardait d’un air dédaigneux et courroucé. — (Jérôme-Adolphe Blanqui, Voyage en Bulgarie 1841, 1845, chap. 8)
  2. (Figuré) Agiter.
    • Quand la mer se courrouce, est courroucée.
    • Ses flots courroucés.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Courroucer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COURROUCER. v. tr.
Mettre en courroux. Cette conduite courrouça son père contre lui. Dieu se courrouce contre les méchants. Il est surtout en usage dans le style soutenu. Fig., Quand la mer se courrouce, est courroucée. Ses flots courroucés.

Courroucer : définition du Littré (1872-1877)

COURROUCER (kou-rou-sé. Le c prend une cédille devant a et o : je courrouçais, nous courrouçons, courrouçant) v. a.
  • 1Mettre en courroux. Cette conduite courrouça son père contre lui.

    Fig. Déchaîner la tempête et courroucer les flots, Delille, Énéide, I.

  • 2Se courroucer, v. réfl. Se mettre en courroux. C'est ainsi qu'un chrétien se venge et se courrouce, Corneille, Poly. V, 6. C'est contre le péché que son cœur se courrouce, Et l'intérêt du ciel est tout ce qui le pousse, Molière, Tart. I, 1. Prompt à se courroucer, enclin à contredire, Voltaire, Catil. II, 3. Rien dont le ciel pût se courroucer, Marmontel, Contes moraux, Ann. Lub.

    Fig. La mer se courrouce.

HISTORIQUE

Xe s. Si fut Jonas propheta mult correcious et mult ireist, Fragm. de Valenc. p. 468.

XIe s. Paien s'en fuient curuçus et irez, Ch. de Rol. CLIX. Si lui a dit : à tort vous curuciez, ib. XXX. Ne s'en coruce giens [en rien] cil saintismes hom ; Ains priet Deu quet il le lur parduinst [pardonne], St Alexis, LIV.

XIIe s. Pernez discipline, que nostre sire alquune fiede [aucune fois] ne se curuist, Liber psalm. p. 2. Sa lance est fraite, mout en est corociez, Ronc. p. 65. Li uns vers l'autre ne se doit corochier, ib. p. 83. Li Saisne s'en tournerent, n'i ot que correcier, Sax. IV. Moult par fu l'empereres correciez et irais, ib. X. Ainc ne trova li reis qui plus l'ait corecié, Th. le mart. 37. Del saint encens porter el temple s'enhardi ; Deus s'en ert cureciez, de liepre le feri, ib. 74. Lai saint iglise aveir ses decrez e ses leis ; Ele est espuse Deu, qui est sire des reis ; Il s'en corecera, se de rien la descreis, ib. 29. Se comandeit nous est que nous amons nos proïmes [prochains] si com nos mismes, dont [donc] convient que nos corezons à lur visces alsi com à nos, Job, 516. Et il n'en poïst estre cruciez, se il ne veïst et oïst les males oevres de ses proïmes [prochains], ib. 441.

XIIIe s. Devant ce que nous vous avons ci conté, vint une novele en l'ost dont li baron furent moult courecié et les autres gens, car maistres Foulques de Nulli morut, Villehardouin, XLIII. Tant doute [elle craint] à courocier Dieu et sainte Marie, Berte, CXIX Ne sai comment ge vous le die, Car ge vous criens à correcier, la Rose, 2905. Trop avoit [tristesse] son cuer correcié, Et son duel [deuil] parfont commencié, ib. 311. C'est le [la] vilonie que nus puist dire, de quoi cil à qui elle est dite se courrouce plus, Beaumanoir, XXX, 101. Li hons courouchiés pert legerement son propos, Beaumanoir, V, 10. Et ces choses fesoit il, vous ramentoi je, pource que vous vous en gardez, parquoy Dieu ne se courrousse à vous, Joinville, 293.

XIVe s. Les Stoiciens disent que un bon homme ne se doit onques troubler ne courroucier pour quelconques adversités, Oresme, Eth. 24. Se nous nous courçons trop fort ou trop tost, ou trop peu ou trop tart…, Oresme, ib. 42. Et pour ce tantost l'en se aïre et couresce, Oresme, ib. 205.

XVe s. Car le premier vous n'estes mie Qu'ay courcié en plus grant degré, Orléans, Complainte. Coruciez sommes durement, De vous, chiere dame honorée, Quant ainssy estes demenée, Résurr. de J. C. Et se courroucent quant on leur reffuse, Commines, II, 2. Le roy s'en courrouça à luy [s'irrita contre lui de cela], ainsi chascun se teust, Commines, IV, 9. Je ne sçauroye dire vers qui nostre Seigneur s'est monstré plus courroucé, ou vers luy qui… ou vers ses subgectz, Commines, V, 9.

XVIe s. Comment Dieu seroit il courroucé à la plus noble de ses creatures, veu que les moindres œuvres qu'il a faites lui plaisent ? Calvin, Instit. 179. Se courroucer afin qu'on se contre-courrouce, Montaigne, III, 144. Valerius ayant entendu de quelques siens amis comme le peuple se plaignoit de cela, il ne s'opiniastra point, ny ne s'en courroucea point à eulx, Amyot, Publ. 18. La mer par plusieurs jours se tint fort haulte, et fut toujours fort courroucée, Amyot, Timol. 27. Laissons aux Tarentins leurs dieux qui leur sont courroucez, Amyot, Marcel. 34. Il estoit facile à pardonner quand on l'avoit courroucé, Amyot, Pyrrhus, 17. Bien courroucé de peu pleure, Leroux de Lincy, Prov. t. II, p. 248. S'il s'en courrouce, qu'il s'en deschausse, Cymbabalum mundi, p. 104, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « courroucer »

Étymologie de courroucer - Littré

Wallon, corcî ; rouchi, courcher, courchier ; picard, courcher ; provenç. corrossar ; anc. catal. corrosar ; ital. corrucciare (voy. COURROUX).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de courroucer - Wiktionnaire

De l’ancien français corocier (1050), correcier (1170), issu du latin populaire corruptiare, refait de corruptus, participe passé du latin corrumpere (« corrompre »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « courroucer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
courroucer kuruse play_arrow

Conjugaison du verbe « courroucer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe courroucer

Évolution historique de l’usage du mot « courroucer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « courroucer »

  • Aussi insolite que grave, cette bourde risque toutefois de courroucer les supporters des deux pays riverains du majestueux fleuve Congo. , La Fédération Sénégalaise de Football imprime le drapeau de la RDC en lieu et place du drapeau du Congo-Brazzaville
  • L’invasion du Koweït par l’Irak, le 2 août 1990, va courroucer au plus haut point la communauté internationale. SeneNews.com, AUJOURD’HUI : 21 mars 1991, près d’une centaine de soldats sénégalais meurent dans la « tempête du désert »
  • Près de 30.000 soldats américains sont déployés en Corée du Sud et les exercices annuels qu'ils mènent avec des dizaines de milliers de soldats sud-coréens ne manquent jamais de courroucer Pyongyang. Le Nord les considère comme la répétition générale d'une invasion de son territoire. Europe 1, Kim Jong Un : les tirs de missiles, "un "nouveau type d'arme tactique guidée", sont un "avertissement" à Séoul
  • #Algérie : Pour se tirer d'affaire face à des prix du brut qui caressent leur plus bas niveau depuis 2016, le gouvernement algérien doit se serrer la ceinture et limiter les importations, au risque de courroucer le peuple. Il faut donc trouver les mots pour faire passer la pilule. Le360 Afrique, Algérie: mesures d'urgence de Tebboune: faire de l'austérité sans austérité | Le360 Afrique
  • La nouvelle grille horaires des TER, applicable le 15 décembre, n’en finit plus de courroucer les usagers et les élus des zones rurales. Cette fois, c’est au tour du président d’Osartis - Marquion, Pierre Georget, de dénoncer une politique « incohérente », qui va faire perdre neuf trajets quotidiens à son territoire. La Voix du Nord, Le président d’Osartis - Marquion dénonce à son tour une nouvelle grille TER « incohérente »
  • Richard Gardner n’a pas que des fans, loin s’en faut. C’est lui, psychiatre et psychanalyste américain, qui, dans les années 1980, a théorisé l’aliénation parentale. Et ses positions ont le don de courroucer les féministes notamment. En gros, si, lors d’un conflit entre parents, un enfant rejette, dénigre le papa, c’est, dans la plupart des cas parce que la mère l’a aliéné, endoctriné. , Aliénation parentale : un syndrome qui déchire les psy - DH Les Sports+

Images d'illustration du mot « courroucer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « courroucer »

Langue Traduction
Corse arraggiatu
Basque haserrea
Japonais 怒り
Russe гнев
Portugais raiva
Arabe الغضب
Chinois 愤怒
Allemand zorn
Italien rabbia
Espagnol enfado
Anglais anger
Source : Google Translate API

Synonymes de « courroucer »

Source : synonymes de courroucer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « courroucer »



mots du mois

Mots similaires