Déconcerter : définition de déconcerter


Déconcerter : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCONCERTER, verbe trans.

A.− MUS., vx. ,,Troubler un concert de voix ou d'instruments`` (Ac. 1835, 1878). ,,Il ne faut qu'une voix discordante pour déconcerter toutes les autres. Un musicien qui bat mal la mesure, déconcerte tout l'orchestre, toute la symphonie`` (Ac.1835, 1878).
B.− [Avec l'idée de dérangement, de dérèglement]
1. Littér. Déranger, troubler l'accord entre les différentes parties, les différents mouvements d'un organisme; dérégler. Vous n'avez qu'à reparaître pour déconcerter les pulsations de mon cœur (M. de Guérin, Corresp.,1837, p. 279).Vainement (...) décompose-t-on l'organisme spirituel, afin de déconcerter tous les rouages élémentaires de la vie (Blondel, Action,1893, p. 21).
2. Spéc. Déranger des projets, empêcher leur réalisation, et p. ext. déranger des personnes dans la réalisation de leurs projets. Les représentans du peuple avoient entre leurs mains des moyens aussi puissans que salutaires pour déconcerter leurs complots (Robesp., Discours,Sur la guerre, t. 8, 1792, p. 104).Fâcheuse résolution (...) qui (...) suffit pour déconcerter les plans d'attaque et de défense le plus savamment combinés (CourierPamphlets pol., Lettres au rédacteur du « Censeur », 1819-20, p. 46).Pas plus à Berlin qu'à Paris, l'esprit militaire n'avait prévu les conséquences de cette inflation. (...) L'événement les [les généraux] déconcerta (Bloch.Dest. S.,1931, p. 184).
C.− P. ext., cour. Surprendre quelqu'un, lui faire perdre l'assurance de son jugement ou de la conduite à tenir. Cette brusque apparition déconcerta Fernand et lui fit éprouver une crainte vague (Ponson du Terr., Rocambole,t. 2, 1859, p. 343).Une maladie nerveuse (...) minait sourdement la frêle enfant (...). Elle déconcerta les médecins et aucun remède n'y put prendre (Bourges, Crépusc. dieux,1884, p. 59).Les novateurs ont quelquefois déconcerté par leurs audaces (Hourticq, Hist. Art, Fr.,1914, p. 448).
Emploi pronom. Castanier entra. Sans se déconcerter, Aquilina roula le billet, le prit dans ses pincettes et le brûla (Balzac, Melmoth,1835, p. 339).
Au fig. Tant (...) de longues agonies dont l'inutile cruauté déconcerte la raison (Marcel, Journal,1920, p. 231).
Emploi pronom. passif. La fatuité de Grantaire ne se déconcertait pas (Hugo, Misér.,t. 1, 1862, p. 783).
Prononc. et Orth. : [dekɔ ̃sε ʀte], (je) déconcerte [dekɔ ̃sε ʀt]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Fin xvies. deconcerter « troubler les plans de quelqu'un » (Ph. Le Picard, La Nouvelle fabrique, Additions, Bibl. elzév., p. 179 : Il faut peu pour deconcerter Ce que l'homme peut projetter); 2. 1671 « faire perdre contenance à quelqu'un » (Pomey d'apr. FEW t. 2, p. 999 a); 1835 adj. déconcertant (Michelet, Journal, p. 170). Dér. de concerter*; préf. dé-*. Fréq. abs. littér. : 484. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 408, b) 484; xxes. : a) 784, b) 978.
DÉR.
Déconcertement, subst. masc.Fait d'être déconcerté. Ahurissement de MmeSichel, qui ne comprend pas, et déconcertement un peu honteux du préfet de police (E. et J. de Goncourt, Journal,1883, p. 252). 1reattest. 1740-55 (Saint-Simon, Mémoires, éd. A. de Boilisle, t. XVIII, p. 349 d'apr. Adam, p. 24); de déconcerter, suff. -ment1*. Fréq. abs. littér. : 3.
BBG. − Gohin 1903, p. 239 (s.v. déconcertement).Quem. 2es. t. 1 1970; Fichier (s.v. déconcertement).

Déconcerter : définition du Wiktionnaire

Verbe

déconcerter \de.kɔ̃.sɛʁ.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Littéraire) Déranger l’accord, troubler l’harmonie.
  2. Troubler quelqu’un en rompant ses mesures, en l’arrêtant dans l’exécution de ses projets.
    • Cette victoire déconcerta les alliés. - Les ennemis furent déconcertés de cette alliance.
    • (Par extension)
      Cela déconcerte tous mes projets. - Cet accident a déconcerté toutes les mesures de cet homme.
  3. Troubler quelqu’un en lui faisant perdre contenance.
    • Un malentendu existe entre lui et les simples mortels. […]. Il arbore superbement un scepticisme, un snobisme de décadence qui leur reste inaccessible et fermé. Son ironie naturelle les gène et les déconcerte. Il est ennuyé, blasé ; […]. — (Anatole Claveau, Le Tout-Paris, dans Sermons laïques, Paris : Paul Ollendorff, 1898, 3e éd., p.31)
    • Il me déconcerta en me déclarant à brûle-pourpoint : « Il faut rendre libre la polygamie; …. » — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Il y avait quelque chose de déconcerté dans l’assurance de mes trois examinateurs. — (Amélie Nothomb, Attentat, Albin Michel, Paris, 1997, p. 55)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Déconcerter : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCONCERTER. v. tr.
Troubler quelqu'un en rompant ses mesures, en l'arrêtant dans l'exécution de ses projets. Cette victoire déconcerta les alliés. Les ennemis furent déconcertés de cette alliance. Par extension, Cela déconcerte tous mes projets. Cet accident a déconcerté toutes les mesures de cet homme. Il signifie aussi Troubler quelqu'un en lui faisant perdre contenance. Cette réponse le déconcerta. Il faut peu de chose pour le déconcerter. C'est un homme qui se déconcerte aisément. À cette question du juge, il parut tout déconcerté.

Déconcerter : définition du Littré (1872-1877)

DÉCONCERTER (dé-kon-sèr-té) v. a.
  • 1Troubler un concert de voix ou d'instruments. Il ne faut qu'une voix discordante pour déconcerter toutes les autres.
  • 2Déranger, disjoindre, décomposer. Déconcertez tout cet appareil étudié qui trompe les hommes, Massillon, Car. Conf. Tantôt il donnait des remèdes qui faisaient suer, et il montrait, par le succès des sueurs, combien la transpiration, diminuée ou facilitée, déconcerte ou rétablit toute la machine du corps, Fénelon, Tél. XVII.
  • 3 Fig. Rompre les mesures, les projets de quelqu'un. Cette victoire déconcerta les alliés. Il déconcerte leurs desseins. Un moment de séjour peut tout déconcerter, Corneille, Othon, IV, 2. La plus légère douleur déconcerte leur félicité [des grands] et leur est insupportable, Massillon, Petit car. serm. du 3e dim. Une telle fermeté, ajoute Polybe, et une telle grandeur d'âme déconcertèrent Annibal, Rollin, Traité des Ét. 3e part. ch. 1. Sa perfidie imprévue ne déconcerta point Phocion, Rollin, Hist. anc. Œuvres, t. VI, p. 88, dans POUGENS. …Allez, son gros bon sens Saura déconcerter tous ces mauvais plaisants, Collin D'Harleville, Malice pour malice, I, 13.
  • 4Troubler, interdire quelqu'un, lui faire perdre contenance. Il faut peu de chose pour le déconcerter. Si ma présence dut déconcerter ces messieurs, je n'eus pas lieu de m'en apercevoir, Marivaux, Paysan parv. t. III, 6e part. p. 116, dans POUGENS.
  • 5Se déconcerter, v. réfl. Perdre le concert. Des voix qui se déconcertent.

    Se déranger, en parlant d'un mécanisme. Tant que nous regarderons l'homme par les yeux du corps… que verrons-nous dans notre mort qu'une vapeur qui s'exhale, que des esprits qui s'épuisent, que des ressorts qui se démontent et se déconcertent ? Bossuet, Duch. d'Orléans.

    Fig. Il [Santeuil] se déconcerte, il s'étourdit, c'est une courte aliénation, La Bruyère, VIII.

    Perdre contenance. Feliciane rougit à ces dernières paroles et Dorothée se déconcerta extrêmement, Scarron, Rom. com. II, ch. 19. Elle a un maintien sérieux, mais naturel, qui ne se déconcerte point, Saint-Évremond, dans RICHELET.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « déconcerter »

Étymologie de déconcerter - Littré

Dé… préfixe, et concerter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de déconcerter - Wiktionnaire

Du moyen français desconcerter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « déconcerter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déconcerter dekɔ̃sɛrte play_arrow

Conjugaison du verbe « déconcerter »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe déconcerter

Évolution historique de l’usage du mot « déconcerter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déconcerter »

  • Ebauchée par Giuseppe Conte dans sa conférence de presse du 3 juin, la proposition a commencé par déconcerter beaucoup d’observateurs. Tenu à l’écart de cette décision, le ministre de l’économie, Roberto Gualtieri, n’a pas dissimulé sa mauvaise humeur face à cette annonce qui met en lumière la faiblesse de sa marge de manœuvre. Le Monde.fr, En Italie, des « états généraux » sur l’utilisation des fonds alloués par l’UE
  • « Cette alliance est de nature à déconcerter les électeurs de droite. Ils voient leur tête de liste LR (François Grosdidier) fusionner avec une adjointe de Dominique Gros qui, il y a six mois, était référente départementale d’En Marche (Béatrice Agamennone)  ». Dixit Françoise Grolet, candidate du Rassemblement national qui, ce vendredi 5 juin, tenait sa première conférence de presse post-confinement. En ligne de mire, le second tour du 28 juin face à deux candidats « pressés de faire oublier l’impréparation de la crise liée au Covid-19 ». , elections municipales | Françoise Grolet : 9 priorités pour les 100 premiers jours
  • Les statistiques de consultation avaient de quoi déconcerter les bibliothécaires du monde d’avant : malgré des offres parfois pléthoriques, les usages des ressources numériques n’avaient jamais vraiment décollé dans les préférences des abonnés. Si les courbes sont appelées à diminuer au fil du déconfinement, les deux mois ont eu un air de rattrapage accéléré, voire de normalisation de pratiques pour les équipes et les lecteurs, ainsi que pour les élus. Cette hausse s’explique par le confinement mais aussi, parfois, par l’extension de l’accès accordé à des habitants du territoire, et pas seulement à ceux qui sont inscrits. La Gazette des Communes, Bibliothèques numériques : hausse passagère ou nouvelle donne ?
  • Non pas deux, ni trois, mais bien quatre pénis. C’est ce dont se serait vanté le président de la République Emmanuel Macron, au matin de ce vendredi 3 juillet, en petit comité. Si l’anecdote a pu amuser ou déconcerter ses collègues, elle n’est malheureusement pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Ou du moins, d’un malentendant. Francheinfo, Macron déclare "j'ai quatre sexes", l'Elysée annonce par erreur que c'est le nom du nouveau Premier ministre
  • La règle de base pour ses négociations : faites marrer les gens, que ce soit pour les mettre à l'aise ou, au contraire, pour les déconcerter. De Antoine Riboud

Traductions du mot « déconcerter »

Langue Traduction
Corse scunnisciutu
Basque disconcert
Japonais 困惑させる
Russe смущать
Portugais desconcertar
Arabe أقلق
Chinois 搅乱
Allemand beunruhigen
Italien disconcert
Espagnol desconcertar
Anglais disconcert
Source : Google Translate API

Synonymes de « déconcerter »

Source : synonymes de déconcerter sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « déconcerter »


Mots similaires