Raccourcir : définition de raccourcir


Raccourcir : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RACCOURCIR, verbe

I. − Empl. trans.
A. − Rendre (quelque chose) plus court.
1. [Dans l'espace]
a) [Le compl. désigne un objet] Synon. accourcir (vx); anton. allonger, rallonger.
α) Qqn raccourcit qqc.Raccourcir une citation, une courroie. Ce sein (...) serait bientôt dans le même état que l'orteil de saint Pierre de Rome, que les pèlerins ont raccourci à force de le baiser (Brillat-Sav.,Physiol. goût, 1825, p. 179).On dirait de vieux habits qu'on se repasse de père en fils, en les raccourcissant ou en les allongeant, suivant les tailles (Huysmans,Art mod., 1883, p. 15).Louise raccourcit son jupon, le porte à la teinturière (Dabit,Hôtel Nord, 1929, p. 220).Il venait de faire raccourcir ses longues moustaches gauloises (Duhamel,Cécile, 1938, p. 190).
En partic.
Pop. Raccourcir un chat, un chien. Castrer. C'est ici qu'il y a un chat à raccourcir? (Courteline,Vie mén., Ma femme est en voy., 1890, p. 235).
Dessiner, tracer en raccourci. L'artiste peut agrandir ou diminuer ses figures (...), il peut même les étirer ou les raccourcir selon les méthodes tracées par Albert Dürer (Ch. Blanc, Gramm. arts dessin, 1876, p. 51).
[Avec un compl. indiquant la distance enlevée] Carbon (...) alla voir la voiture, trouva les cerceaux trop longs, et Brunet les raccourcit d'un pied (Procès conspir. 1erConsul, t. 1, 1801, p. 38).
[Avec un compl. indiquant le moyen] On remplace souvent les écharpes par des tirants en fer qu'on peut raccourcir par le serrage d'écrous ou de clavettes (Bourde,Trav. publ., 1929, p. 275).
β) Qqc. raccourcit qqc.C'est aussi de cette manière qu'agissent les muscles qui doivent alonger ou raccourcir, relâcher ou roidir quelque partie molle du corps (Cuvier,Anat. comp., t. 1, 1805, p. 138).L'élasticité de ces bandes [ligamenteuses] raccourcit plus ou moins la trachée-artère (La Madelaine,Chant, 1852, p. 12).
[Avec un compl. indiquant la distance enlevée] Ton jupon oublié sur un dos de fauteuil me raccourcissait de dix centimètres l'échine, comment aurais-je eu mes vraies dimensions? (Giraudoux,Apollon, 1942, 8, p. 91).
γ) En partic. Faire devenir de moins en moins grand. Synon. diminuer, rapetisser; anton. augmenter, grandir.
[Le compl. désigne une partie du référent du suj.] La perdrix a cru à ma disparition. Le col s'est haussé et le mouvement qu'elle fait pour le raccourcir la dénonce (Renard,Hist. nat., 1896, p. 262).L'habit raccourcit ses pans, il se porte sur un gilet à revers (Villard,Hist. cost., 1956, p. 92).
Empl. pronom. Qqn/qqc. se raccourcit.Elle avait encore engraissé, elle boitait davantage, parce que sa jambe, qui s'enflait de graisse, semblait se raccourcir à mesure (Zola,Assommoir, 1877, p. 558).Si basse sur pieds que fût la bonne bête, elle semblait se raccourcir et ramper (Jammes,Mém., 1922, p. 150).Les chromosomes s'épaississent fortement en se raccourcissant (Husson, Graf,Biol. gén., 1965, p. 98).
[Avec un compl. indiquant la distance enlevée] L'acier (...) doit se raccourcir de 1 mm au moins par mètre (Bourde,Trav. publ., 1928, p. 271).
b) Spécialement
Pop., arg. Raccourcir qqn.Guillotiner quelqu'un. Vous vous rappelez bien c'te modiste de la rue des Vieux-Augustins, qu'on a raccourcie parce qu'elle avait crié: Vive le roi (Balzac, Œuvres div., t. 1, 1830, p. 574).Sois seul contre tous, jeune homme, tue, tue, tu n'as pas de semblable, il n'y a que toi de vivant, tue jusqu'à ce que les autres te raccourcissent, te guillotinent, te garottent, te pendent (Cendrars,Moravagine, 1926, p. 332):
1. « ... Un fils a tué son père à coups de bêche, pour lui voler trente sous... » Tous poussèrent un cri d'horreur. En voilà un, par exemple, qu'ils seraient allés voir raccourcir avec plaisir! Non, la guillotine, ce n'était pas assez; il aurait fallu le couper en petits morceaux. Zola,Assommoir, 1877, p. 626.
CHEVAL, HIPP., MANÈGE. Raccourcir les étriers. Relever les étrivières auxquelles sont fixés les étriers (d'apr. Ac.). Raccourcir les rênes, la bride. ,,Tenir les rênes, la bride plus près du mors`` (Ac. 1935). Raccourcir des demi-voltes. Faire des demi-voltes dans un moindre espace (d'apr. Ac. 1798-1878). Raccourcir un cheval. ,,Ralentir son allure en le retenant dans la main, en le rassemblant sur le cavalier`` (Ac.). Raccourcissez votre cheval (Ac.1835, 1878).
CHASSE, VÉN. Raccourcir un chien. ,,Pour un dressage approprié, réduire la quête d'un chien d'arrêt qui s'éloigne trop du chasseur`` (Chasse 1974). Raccourcir un cerf. Enlever les chiens et les conduire par le plus court chemin sur l'animal qu'on a repéré au lieu de les laisser suivre la voie (d'apr. Duchartre 1973; ds Vén. 1974).
c) [Le compl. désigne une distance ou une action mettant en jeu une distance] Synon. diminuer.
α) Qqn raccourcit qqc.Je maîtrisai d'abord assez bien l'Heureuse; forcée de raccourcir mon galop, elle baissait le cou, secouait le mors blanchi d'écume (Chateaubr.,Mém., t. 1, 1848, p. 172).[Le chapelain] se baisse, se relève, esquisse les signes de croix, les génuflexions, raccourcit tous ses gestes (A. Daudet,Lettres moulin, 1869, p. 171).Gilbert passa devant son patron (...) raccourcissant les enjambées pour montrer qu'il n'avait pas peur (R. Bazin,Blé, 1907, p. 67).Elle raccourcit les étapes, omet les intermédiaires (Mounier,Traité caract., 1946, p. 630).
β) Qqc. raccourcit qqc.Voilà Valigrane qui descend la route comme un cadet; le voilà même dans le sentier qui raccourcit les détours (Giono,Regain, 1930, p. 177).La côte des Brûlis, brève et raide, raccourcissait mon pas (Arnoux,Zulma, 1960, p. 133).
Qqc. raccourcit qqc. par qqc.Ni la guerre avec ses armes magiques, ni la science raccourcissant les distances par les techniques de la vitesse n'éludent cette malédiction de la durée (Jankél.,Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 143).
Empl. abs. Il y a le long du canal un chemin qui raccourcit (Dumas père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 659).
γ) Empl. pronom. Synon. diminuer; anton. s'allonger.Les distances sociales (...) se raccourcissent de jour en jour (Balzac,Illus. perdues, 1837, p. 54).Il lui semblait seulement que l'espace sombre qui lui restait à parcourir se raccourcissait à chaque instant (Hugo,Misér., t. 2, 1862, p. 53).Sa main sale ressortie prit la bougie, dont la flamme attaquée par l'acide carbonique se raccourcit à l'entrée (Hamp,Champagne, 1909, p. 154).Les ombres se raccourcissaient peu à peu (Malraux,Cond. hum., 1933, p. 381).
2. [Dans le temps]
a) Qqn raccourcit qqc.Synon. diminuer; anton. allonger, rallonger.Robert (...) raccourcira tous les ans les séjours à Paris et (...) avant peu sa femme sera cloîtrée à la campagne (Feuillet,Veuve, 1884, p. 19).
[Avec un compl. indiquant la mesure de la durée] Notre grande école polytechnique a tenu à raccourcir d'une année le temps maximum de préparation au concours d'entrée (Berger,Homme mod. et éduc., 1962, p. 123).
b) Qqc. raccourcit qqc.Synon. diminuer; anton. augmenter, allonger, rallonger.L'automne a raccourci les jours (Gautier,Poés., 1872, p. 308).[Alain et Camille] usèrent, encore une fois, du divertissement qui raccourcit les heures (Colette,Chatte, 1933, p. 100):
2. Le président Truman (...) en excusait l'utilisation [de la bombe atomique] par le fait qu'elle avait raccourci la durée de la guerre avec le Japon et sauvé des milliers de vies américaines... Goldschmidt,Avent. atom., 1962, p. 60.
[Avec un compl. indiquant la mesure de la durée économisée] Chaque semaine, un savant distingué, mais pauvre (...) lui remettait une série d'objets propres à être discutés à table. L'amphitryon avait soin de les mettre en avant quand les propos du jour commençaient à s'user, ce qui ranimait la conversation et raccourcissait d'autant les discussions politiques (Brillat-Sav.,Physiol. goût, 1825, p. 297).
B. − Au fig. Donner une dimension moindre, donner moins ou peu d'importance à quelque chose, à quelqu'un. Synon. diminuer, rapetisser; anton. augmenter, gonfler, grandir. − (...) Monsieur Goguelat, racontez-nous l'empereur.− La veillée est trop avancée, dit le piéton, et je n'aime point à raccourcir les victoires (Balzac,Méd. camp., 1833, p. 168).Depuis le XVIIIesiècle où l'esprit a tendu à minimiser les héros et à raccourcir les grands personnages, la légende est devenue une chimère (Morand,Excurs. immob., 1944, p. 37):
3. Vous rendez-vous compte de ce que devient ma vie? J'ai restreint mon bonheur; d'année en année, j'ai dû en rabattre; une à une, j'ai raccourci mes espérances. Gide,Faux-monn., 1925, p. 1188.
II. − Empl. intrans. Devenir plus court. Les jours raccourcissent, commencent à raccourcir. Cette toile raccourcit beaucoup au blanchissage (Ac.).Mais les minutes à venir, les heures futures ne raccourcissent pas pour autant (Arnoux,Double chance, 1958, p. 216).
Prononc. et Orth.: [ʀakuʀsi:ʀ], (il) raccourcit [-si]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. a) 1219-61 trans. « diminuer en longueur » (doc. Arch. de Tournai ds Gdf. Compl. : li hale [...] soit rascourcie); 1611 part. passé adj. hérald. croix raccourcie (Cotgr.); 1680 à bras raccourcis (Rich.); b) 1636 « réduire le volume » (Monet, p. 720a); 2. spéc. a) Beaux-Arts α) 1529 part. passé adj. « (dans une représentation graphique) qui a été diminué en longueur » homme racourcy (G. Tory, Champ fleury, fac-sim. J. W. Jolliffe, Londres, 1970, fol. 18 r o); 1676 « de format réduit » plan raccourci (Fléchier, Oraison funèbre Turenne, Paris, 1808, p. 76); β) 1651 part. passé subst. « procédé de l'artiste destiné à rendre la perspective » (R. Fréart de Chambray, Traité de la peint. de L. de Vinci, p. 127 et 362 d'apr. Brunot t. 6, p. 696); 1765 id. « œuvre exécutée par ce procédé » (Diderot, Salon de 1765, Œuvres, t. 13, p. 36 ds Littré); b) litt. 1690 part. passé subst. « abrégé d'un écrit » (Fur.); 1802 [dans un écrit] tableau en raccourci (Baudry des Loz., Voy. Louisiane, p. 29); 1824 styl. user d'un raccourci (Joubert, Pensées, t. 1, p. 80); 3. 1699 réfl. « (d'une personne) se ramasser sur soi-même » (Fénelon, Télémaque, XIII, éd. A. Cahen, t. 2, p. 247, 141); 4. 1792 pop. « guillotiner » (d'apr. Esn.); 1793-94 (Rapport de Baron, d'apr. Brunot t. 9, p. 878, note 6); 5. 1837 part. passé subst. « sentier qui abrège » (Stendhal, Mém. d'un touriste, Paris, Calmann-Levy, t. 2, 1891, p. 152: prendre un petit raccourci [it. dans le texte] (sentier qui abrège)). B. « Diminuer la durée » [1237 (A.N. K 30, pièce 10 ds Gdf. Compl.: se [...] jou le racorcisse [ms. racorçassie] sen tiermine)] 1580 part. passé adj. fém. vies de moitié racourcies (Montaigne, Essais, II, XXXVII, éd P. Villey et V. L. Saulnier, p. 779); 1835 intrans. les jours raccourcissent (Ac.). C. 1. Fin xve-xvies. fig. part. passé subst. « abrégé » (Traité d'alchimie, 197 ds Rose, éd. Méon, t 3, p. 112: [en parlant de l'or et de l'argent] Sont de beaulté vray raccourci); 2. 1588 trans. « diminuer en intensité, en importance » part. passé adj. cognoissance racourcie (Montaigne, op. cit., III, VI, p. 908); ca 1590 raccourcir l'usage [de boire] (Id., op. cit., II, II, p. 343). Dér. de accourcir*; préf. re-*. Cf. les dér. de la 1reconj. a. fr. racorcier (ca 1220, Gui de Cambrai, Barlaam et Josaphat, 1200 ds T.-L.) et recorcier (fin xiiies. réfl. « se retrousser » Renart, éd. M. Roques, 14330, var. H), respectivement dér. de acorcier « abréger » (1119 intrans. Ph. de Thaon, Comput, 380 ds T.-L.; 1155 trans. Wace, Brut, éd. I. Arnold, 3780) et de corcier « id. » (1240-80 fig. ds T.-L.). Fréq. abs. littér.: 207. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 507, b) 213; xxes.: a) 183, b) 229. Bbg. Dauzat Ling. fr. 1946, p. 14.

Raccourcir : définition du Wiktionnaire

Verbe

raccourcir \ʁa.kuʁ.siʁ\ transitif 2e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se raccourcir)

  1. Rendre plus court.
    • On lui a raccourci son pantalon trop long.
  2. (Populaire) Décapiter.
    • Mais une souris déguisée en pin-up qui, à six heures du soir, vient vous avertir que le quidam qu’on doit raccourcir à cinq plombes du mat le lendemain est innocent et vous supplie de découvrir le vrai assassin dans l’intervalle, franchement les gars, c’est la première fois que j’en trouve une ! — (Frédéric Dard (San-Antonio), Tout le plaisir est pour moi, Fleuve Noir, 1959, pages 38)
    • Je me suis dit : “ Francis, voilà : ils veulent te raccourcir. Alors un petit matin, dans trois mois, six mois ou une pige, ils vont se pointer : Guillo, votre recours en grâce est rejeté, c’est le moment de casquer. ” — (Jean Toulat, La peine de mort en question, Pygmalion, 1977)
  3. (Chasse) Enlever les chiens pour les rapprocher d’un cerf qui a de l’avance, en parlant du cerf.
  4. (Équitation) Rehausser, relever, en parlant des étriers ou des étrivières.
  5. (Équitation) Tenir au plus près du mors, en parlant des rênes, de la bride.
  6. (Équitation) ralentir son allure en le retenant dans la main, en le rassemblant sous soi, en parlant du cheval.
  7. (Intransitif) Devenir plus court.
    • Les jours raccourcissent du solstice d’été à celui d’hiver.
  8. (Pronominal) Devenir plus court.
    • Cette pièce de toile s’est raccourcie de dix centimètres au blanchissage.
    • Nous voici arrivés à l’époque où les jours se raccourcissent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Raccourcir : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RACCOURCIR. v. tr.
Rendre plus court. Raccourcissez cette corde. Raccourcir un manteau, une jupe. En prenant par ce sentier, vous raccourcirez votre chemin de beaucoup. Raccourcir un discours. Cet accident a raccourci sa vie. Il faudra raccourcir cet épisode, ces remarques. Raccourcir le bras. Le plier, le retirer. Tomber sur son adversaire à bras raccourcis, Se jeter sur lui en pliant les bras pour les déployer ensuite et frapper plus fort. Raccourcir le pas, Faire les pas plus courts. Raccourcir ses pas en dansant. En termes de Manège, Raccourcir des étriers, Rehausser, relever les étrivières auxquelles tiennent les étriers. Raccourcir les rênes, la bride, Tenir les rênes, la bride plus près du mors. Raccourcir un cheval, Ralentir son allure en le retenant dans la main, en le rassemblant sous soi. En termes de Chasse, Raccourcir un cerf, Enlever les chiens pour les rapprocher d'un cerf qui a de l'avance. Pop., Raccourcir quelqu'un, Le décapiter.

RACCOURCIR est aussi verbe intransitif et signifie Devenir plus court. Les jours raccourcissent, commencent à raccourcir. Cette toile raccourcit beaucoup au blanchissage.

SE RACCOURCIR signifie également Devenir plus court. Cette pièce de toile s'est raccourcie de dix centimètres au blanchissage. Nous voici arrivés à l'époque où les jours se raccourcissent. Le participe passé

RACCOURCI s'emploie aussi adjectivement et signifie Qui est plus court. Un manteau raccourci. Les jours sont raccourcis d'une demi-heure depuis un mois. Il s'emploie encore au figuré et signifie Qui est abrégé. Cet historien n'a présenté qu'un tableau raccourci de tous ces grands événements.

RACCOURCI s'emploie également comme nom masculin et se dit, en termes de Beaux-Arts, de l'Effet de perspective par lequel certaines dimensions des figures sont réduites par rapport aux autres. Un effet de raccourci. De puissants raccourcis. Il désigne encore un Chemin plus court. En prenant par ce raccourci, vous arriverez plus vite. Il signifie aussi Abrégé. Cet infirme est un raccourci des misères humaines. Cette relation est un raccourci trop sommaire des événements.

EN RACCOURCI, loc. adv. En abrégé. Je vous ai dit le fait en raccourci. Exposer une affaire en raccourci.

Raccourcir : définition du Littré (1872-1877)

RACCOURCIR (ra-kour-sir) v. a.
  • 1Rendre plus court. Raccourcir ses promenades. Raccourcir une robe, un manteau. Ce malheur raccourcira ses jours. Ne raccourcissez pas votre séjour, Sévigné, 17 juin 1685.

    Raccourcir des étriers, rehausser les étrivières auxquels tiennent les étriers.

    Raccourcir le bras, le plier en dedans, le retirer.

    Raccourcir les pas en dansant, les étendre moins.

  • 2 Terme de manége. Raccourcir des demi-voltes, les faire dans un moindre espace.

    Raccourcir la bride, saisir les rênes plus en avant.

    Raccourcir un cheval, ralentir son allure, en le retenant dans la main.

    Fig. Sa charité [de M. de Beauvilliers] pour le prochain le resserrait dans des entraves qui le raccourcissaient par la contrainte de ses lèvres, de ses oreilles, de ses pensées, Saint-Simon, 365, 68.

    Terme de vénerie. Raccourcir un cerf, enlever les chiens pour les rapprocher d'un cerf qui a de l'avance.

    Raccourcir une enceinte, la traverser pour rendre plus petite celle où se trouve le cerf.

  • 3 Terme de jardinage. Raccourcir la taille, laisser moins d'yeux sur la branche de l'année qu'il n'en est laissé ordinairement.
  • 4Populairement et cruellement. Guillotiner, diminuer de la tête. Nous vous raccourcirons, Vos têtes tomberont, Dansons la carmagnole, Babœuf, Pièces, I, 134.
  • 5Il s'est dit pour diminuer un liquide. Je me suis fort bien portée de ma médecine ; elle a bien raccourci mes sérosités, Sévigné, 7 mars 1685.
  • 6 V. n. Devenir plus court. Les jours ont raccourci, sont raccourcis. Cette toile raccourcit au blanchissage.
  • 7Se raccourcir, v. réfl. Devenir plus court. L'époque où les jours se raccourcissent. À mesure que la terre s'est refroidie, la nature vivante s'est raccourcie dans ses dimensions, Buffon, Min. t. VII, p. 222.
  • 8En parlant de lutteurs, se replier, se ramasser sur soi-même. Ils se saisissent et se serrent l'un l'autre… ils se raccourcissent, ils s'allongent, ils se baissent, ils se relèvent, Fénelon, Tél. XVI.

HISTORIQUE

XIIIe s. S'aucuns homs estoit banis de Lisle à tiermine [terme], et jou [je] le rapieloie et raccorcassie sen [son] tiermine por service que jou en prenoie, Tailliar, Recueil, p. 92.

XIVe s. Sont de beaulté vray raccourci, Et parfaicts en nature aussi, Trait. d'alch. 197.

XVIe s. Place incapable d'attendre un canon r'acourci, D'Aubigné, Hist. II, 276. Et le tout en personnages racourcis [réduits], ne seront que de païsage, Sat. Mén. p. 18. Il semble que touts les jours nous raccouicissons l'usage de cettuy ci [le plaisir de manger], Montaigne, II, 16.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Raccourcir : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

RACCOURCIR, v. act. (Gram.) c’est diminuer de longueur. On raccourcit une perche, un mur, un ouvrage, une corde.

Raccourcir, (Jardinage.) une branche, c’est la rapprocher du corps de l’arbre.

Raccourcir, en terme de Raffinerie, n’est autre chose que de faire bouillir les sirops exprimés des écumes, pour en évaporer l’eau de chaux qu’on y avoit mise.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « raccourcir »

Étymologie de raccourcir - Littré

Re…, et accourcir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de raccourcir - Wiktionnaire

De accourcir, avec le préfixe r-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « raccourcir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
raccourcir rakursir play_arrow

Conjugaison du verbe « raccourcir »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe raccourcir

Citations contenant le mot « raccourcir »

  • Concernant les voyageurs arrivant d'Espagne, il a expliqué que les autorités travaillaient sur des pistes pour raccourcir la période d'isolement mais prévenu qu'une éventuelle évolution ne serait de toute façon pas imminente. Challenges, Coronavirus: Londres préoccupé par une seconde vague de contaminations en Europe - Challenges
  • Avec l’évolution de la pandémie de Covid-19 aux Etats Unis qui repart nettement à la hausse ces derniers jours, la décision n’est finalement pas une grande surprise. D’après Pro Football Talk, la NFL a décidé de raccourcir la présaison en supprimant deux matches du calendrier. , La NFL veut raccourcir la présaison de moitié | Touchdown Actu (NFL Actu) - News, analyses et résultats de la NFL
  • L’auteur de cet article, rapporté par la MAP, fait observer que le Maroc, qui constitue, selon les experts, un îlot de stabilité politique dans le voisinage sud turbulent de l’UE et un partenaire commercial fiable du bloc, pourrait être un choix évident pour les entreprises qui cherchent à raccourcir leurs chaînes d’approvisionnement. , Pour raccourcir les chaînes d’approvisionnement: l’alternative marocaine
  • On appelle cela le «challenge infectieux». Une technique qui consiste à raccourcir les délais de conception d'un vaccin en inoculant délibérément le virus à des volontaires sains pour mesurer directement la réponse immunitaire. Alors que la course au vaccin contre le coronavirus bat son plein, la méthode a des partisans parmi les chercheurs. CNEWS, Ils veulent inoculer le coronavirus à des volontaires pour développer un vaccin plus vite | CNEWS
  • Rappelez-vous comment Universal et AMC étaient en guerre il y a quelques mois? Oui, c’est fini maintenant qu’ils ont conclu un accord historique qui raccourcira considérablement les fenêtres des salles de cinéma. Deadline rapporte qu’Universal et AMC ont annoncé un nouvel accord pluriannuel qui verra Universal et Focus Features jouer leurs films dans les salles AMC pour une fenêtre de cinéma exclusive de 17 jours, après quoi Universal a la possibilité de rendre les films disponibles sur les plates-formes PVOD. JAPANFM, Universal et AMC annoncent un accord pour raccourcir la fenêtre théâtrale à moins de 17 jours avant le PVOD – JAPANFM
  • Dans le podcast DiP Talk sur Eurosport, Jérémy Chardy a été interrogé sur l'évolution du jeu : « Regarder du tennis, c’est parfois long. Je suis pour les changements, à condition qu’ils ne dénaturent pas notre sport. On pourrait peut-être raccourcir les sets, ou supprimer les temps morts comme les secondes au service ou l’appel du kiné. » Sport24, Chardy favorable à raccourcir les sets - Fil Info - Tennis
  • Pour rendre l'opéra supportable, il faudrait allonger les ballets et raccourcir les jupes des danseuses. De Jean le Rond d’Alembert
  • Le travail, entre autres avantages, a celui de raccourcir les journées et d'étendre la vie. De Denis Diderot
  • Ignorer le passé, c'est aussi raccourcir l'avenir. De Julien Green / Julien Green en liberté avec Marcel Jullian

Images d'illustration du mot « raccourcir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « raccourcir »

Langue Traduction
Corse scurzà
Basque shorten
Japonais 短くする
Russe укоротить
Portugais encurtar
Arabe تقصر
Chinois 缩短
Allemand verkürzen
Italien accorciare
Espagnol acortar
Anglais shorten
Source : Google Translate API

Synonymes de « raccourcir »

Source : synonymes de raccourcir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « raccourcir »



mots du mois

Mots similaires