La langue française

Tronquer

Sommaire

  • Définitions du mot tronquer
  • Étymologie de « tronquer »
  • Phonétique de « tronquer »
  • Citations contenant le mot « tronquer »
  • Traductions du mot « tronquer »
  • Synonymes de « tronquer »
  • Antonymes de « tronquer »

Définitions du mot tronquer

Trésor de la Langue Française informatisé

TRONQUER, verbe trans.

A. − [Le compl. désigne une chose concr.]
1. Retrancher une partie importante de l'extrémité. Synon. amputer, couper, écourter.Tronquer un arbre, une colonne, un pilier, une statue. Un coup de sabre avait tronqué son nez [du colonel] (Balzac, Pierrette, 1840, p. 52).Les scies (...) servent à tronquer les gros bras de vignes, à recéper les vignes (Brunet, Matér. vitic., 1909, p. 132).
Empl. pronom. La forme des montagnes changeait subitement: les cônes se tronquaient; les pics chancelants disparaissaient comme si quelque trappe s'entr'ouvrait sous leur base (Verne, Enf. cap. Grant, t. 1, 1868, p. 117).
2. Diviser un espace, le réduire. Tronquer un potager. Le terrain sur lequel la maison était bâtie devait être tronqué, le mur mitoyen se terminait en trapèze à sa mansarde (Balzac, Z. Marcas, 1840, p. 412).
B. − [Le compl. désigne une chose abstr., une production intellectuelle, etc.] Retrancher en altérant. Synon. amputer, estropier, mutiler.Tronquer une citation, un écrit, une œuvre, un récit, un roman, un témoignage. Ces expérimentateurs observent mal; ils torturent les faits, les tronquent pour les faire cadrer avec leur théorie (Cl. Bernard, Princ. méd. exp., 1878, p. 220).Marc:(...) L'ignoble feuille dont tu parles est un égout d'empoisonnement public (...). On y falsifie les documents, on y tronque les textes (Zola, Vérité, 1902p. 100).
Empl. pronom. Quand on n'écrivait plus, quand on ignorait l'orthographe du mot (...) le mot s'est altéré, s'est déformé, s'est tronqué (Sainte-Beuve, Prem. lundis, t. 3, 1858, p. 123).
MATH. Tronquer (un nombre). ,,Négliger volontairement les termes les moins significatifs d'une expression mathématique ou d'un nombre, sans qu'il en résulte de perte de précision`` (Le Garff 1975). Le nombre π= 3,14159265... est tronqué à 3,1415, lui-même arrondi à 3,1416 (Le Garff1975).
Prononc. et Orth.: [tʀ ɔ ̃ke], (il) tronque [tʀ ɔ ̃:k]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1531 [éd.] « retrancher, couper » (J. de Vignay, Mir. historial, IX, 4 ds Delb. notes mss: tous deux sont truncquez par la teste); cf. 1538 (Est.); 1568 tronqué part. passé adj. « coupé » bras tronquez (Garnier, Porcie, 1533 ds Hug.); 2. 1607 fig. « altérer par des retranchements ou des omissions » (Hulsius); 1778 tronqué part. passé adj. « altéré par des omissions, des manques » copies tronquées et informes (Volt., Pol. et leg. Comm. Espr. des Lois, Loi salique ds Littré). Empr. au lat. d'époque impérialetruncare « tronquer, amputer », de truncus, v. tronc; en a. fr. forme pop. tronchier, dep. ca 1200 (Dialogue Grégoire, 183, 15 ds T.-L.), 1660 troncher « tronquer » (Oudin Esp.-Fr.), encore dans les dial. du Lyonnais, tronché au sens de « émonder, étêter » (FEW t. 132, p. 335a; Du Puitsp.). Fréq. abs. littér.: 25.

Wiktionnaire

Verbe

tronquer \tʁɔ̃.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Retrancher, couper une partie de quelque chose.
    • Tronquer une statue.
    1. Se dit aussi en parlant des ouvrages de l’esprit.
      • Il a tronqué ce livre, il en a ôté deux chapitres.
      • Il a tronqué ce passage.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TRONQUER. v. tr.
Retrancher, couper une partie de quelque chose. Tronquer une statue. Il se dit figurément en parlant des Ouvrages de l'esprit. Il a tronqué ce livre, il en a ôté deux chapitres. Il a tronqué ce passage. On ne l'emploie guère qu'en mauvaise part. Le participe passé

TRONQUÉ s'emploie adjectivement. En termes de Beaux-Arts, Statue tronquée se dit d'une Statue qui n'a que le buste ou le torse et qui est ajustée sur une gaine. En termes de Géométrie, Cône tronqué, pyramide tronquée, Tronc de cône, de pyramide.

TRONQUÉ se dit, particulièrement, de Certaines choses dont l'extrémité ou la partie supérieure manque, soit qu'on l'ait retranchée, ou qu'elles ne l'aient jamais eue. Colonne tronquée. Placer des bustes sur des colonnes tronquées. En termes de Botanique, il se dit de Ce qui est terminé brusquement à son extrémité, comme si on l'avait coupé transversalement. Les feuilles du tulipier sont tronquées. Fig., Cet ouvrage est tronqué, Quelque partie essentielle de cet ouvrage a été évidemment omise ou retranchée. Fig., Citation tronquée, Citation dans laquelle les suppressions de certaines phrases ou de certains mots altèrent le sens de l'ensemble du passage.

Littré (1872-1877)

TRONQUER (tron-ké), je tronquais, nous tronquions, vous tronquiez ; que je tronque, que nous tronquions, que vous tronquiez v. a.
  • 1Retrancher, couper. Il ôte de chez lui les branches les plus belles, Il tronque son verger contre toute raison, La Fontaine, Fabl. XII, 20. Le coati est sujet à manger sa queue, qui, lorsqu'elle n'a pas été tronquée, est plus longue que son corps, Buffon, Quadrup. t. III, p. 83.

    En parlant des statues, mutiler en partie. Les barbares ont tronqué la plupart des statues de Rome.

  • 2Scier sur le tour.
  • 3 Fig. En parlant des ouvrages d'esprit et en mauvaise part, y retrancher quelque chose d'essentiel. Ces auteurs tronquent le passage et le voici tout entier, Bossuet, Var. XI, 112. Les vérités sont diminuées : diminuées dans leur pureté, parce qu'on les falsifie et on les mêle ; diminuées dans leur intégrité, parce qu'on les tronque et on les retranche, Bossuet, Sermons, Prédic. évangél. 1. Elle [la Sorbonne] condamna dix propositions [de la thèse de l'abbé de Prades] qu'il fallut tronquer et, par conséquent, falsifier, Voltaire, Mél. litt. Tombeau de la Sorb. Continuons maintenant à vous transcrire, en prenant seulement la liberté de restituer au besoin les passages de mon livre que vous tronquez, Rousseau, Lett. à l'archev. de Paris.

HISTORIQUE

XVe s. Icellui Perrenet se print à copper et troncer lesdiz ormes, Du Cange, troncire.

XVIe s. Un corps tronqué de teste, Ronsard, 675.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TRONQUER, v. act. (Gram.) c’est ôter à une chose considérée comme un tout une portion qui la défigure, dépare ou rend incomplette. Un morceau de poésie tronqué, un passage tronqué, un livre tronqué, un arbre tronqué.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « tronquer »

Provenç. et espagn. troncar ; ital. troncare ; du latin truncare (voy. TRONC).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin truncare, en ancien français tronchier, de truncus (« tronc »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tronquer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tronquer trɔ̃ke

Citations contenant le mot « tronquer »

  • J'hésite à citer, car citer c'est tronquer. De Julien Green / Discours de réception à l'Académie française
  • Renier son passé, c'est se tronquer. L'assumer en le dépassant fait du destin une destinée. De Marcel Mélançon / L'homme de la manic ou la terre de Caïn
  • Cette reprise a pourtant longtemps été incertaine, faute d’accord entre les clubs et la fédération. Les présidents de club souhaitaient une reprise tardive pour ne pas tronquer la préparation des joueuses et mettre à mal leur intégrité physique. De l’autre côté, la fédération souhaitait reprendre tôt pour ne pas éterniser la saison et permettre aux joueuses de se reposer entre la fin du championnat et le début des Jeux Olympiques de Tokyo, repoussés à l’été 2021 : « Les discussions ont été longues, mais je pense qu’on a trouvé un bon compromis pour les joueuses ». , Actualités locales - ESBF : Une reprise particulière
  • Une semaine après la révélation de trois cas positifs dans l'effectif du LOSC (Renato Sanches, Jonathan Bamba et Jonathan Ikoné), un nouveau joueur a été testé positif au Covid-19. Iddy Ouattara, attaquant du LOSC, n'a pas fait le voyage à Bruges pour disputer le match amical en raison de son test positif au virus. De quoi tronquer un peu plus la pré-saison du LOSC alors que Renato Sanches est encore en isolement au Portugal. Onze Mondial, Lille : un nouveau joueur positif au Covid-19
  • Bon dernier de poule et certain de rester parmi les deux relégables, Graulhet va aborder ce derby en avançant l’objectif qui sera sien jusqu’à la fin de la saison. "Nous ne voulons pas tronquer le championnat. Nous allons jouer pour gagner un maximum de matchs qu’il nous reste à jouer". C’est Jean-Christophe Bacca, le coach graulhétois qui l’assure. "C’est vrai qu’au début de saison, nous avions sur le papier, une équipe que nous pensions capable de bien figurer. Puis, il y a eu des blessures, nombreuses, et des drames. Aujourd’hui, le groupe tente de se remobiliser, mais c’est difficile". ladepeche.fr, Graulhet ne veut pas tronquer le championnat - ladepeche.fr
  • Voici 15 ans que Faure Gnassingbé est au pouvoir, alignant, à l’instar de son père, les élections frauduleuses émaillées de violence, avec le soutien indéfectible de l’armée et des milices. En guise d’illustration, la dernière élection présidentielle du 22 Février 2020 a été remportée, selon les rapports des observateurs de bonne foi, du peuple souverain et des partis d’opposition, par le candidat de l’opposition Dr Gabriel Agbéyomé Messan Kodjo. Mais une fois de plus, le régime togolais s’est servi de l’armée et des milices pour tronquer la vérité des urnes. , Meeting de libération du Togo : Pétition du comité de soutien à la DYMK-Mali – Malijet
  • Le temps de son séjour, Teddy Riner ne va pas tronquer son kimono pour un maillot de bain. « Il veut toucher du kimono », confirmait hier Arnaud Bertrand. « Teddy va venir avec sa famille, mais aussi son coach et son sparring partner. » , Le judoka Teddy Riner sera le 26 août au fenua | La Dépêche de Tahiti

Traductions du mot « tronquer »

Langue Traduction
Anglais truncate
Espagnol truncar
Italien troncare
Allemand kürzen
Chinois 截短
Arabe اقتطاع
Portugais truncar
Russe усечение
Japonais 切り捨てる
Basque moztu
Corse truncate
Source : Google Translate API

Synonymes de « tronquer »

Source : synonymes de tronquer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « tronquer »

Partager