Prévenir : définition de prévenir


Prévenir : définition du Wiktionnaire

Verbe

prévenir \pʁev.niʁ\ ou \pʁe.və.niʁ\ ou \pʁɛv.niʁ\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Devancer, venir avant.
    • Cette nouvelle a prévenu le courrier.
    • Elle l’interrogeait sur le hasard qui les rassemblait, et prévenait soudain ses réponses par d’autres questions. — (Voltaire, Zadig ou la Destinée, XVI. Le basilic, 1748)
    • Vous arrivez bien tard au rendez-vous, je vous ai prévenu de plus d’une heure.
  2. Être le premier à faire ce qu’un autre voulait faire.
    • Il voulait venir me voir, mais j’ai été bien aise de le prévenir.
    • Il vous perdra, si vous ne le prévenez.
    • J’avais l’intention de vous rendre ce service : votre ami m’a prévenu.
    • Prévenir quelqu’un par toutes sortes de bons offices : Lui rendre de soi-même toutes sortes de bons offices, avant d’en avoir reçu de lui.
  3. (Droit) Se saisir le premier d’une affaire.
    • En certains cas, les baillis et sénéchaux prévenaient les juges subalternes.
    • Le pape prévient l’ordinaire : Quand il confère avant l’ordinaire, sa collation prévaut.
  4. Anticiper.
    • Chez certains enfants heureusement doués, la sagesse prévient l’âge.
  5. Aller au-devant de, pourvoir à.
    • Prévenir les besoins, les désirs de quelqu’un.
    • Prévenir les ordres, les intentions de ses supérieurs.
  6. Aller au-devant de quelque chose de fâcheux pour le détourner, empêcher par ses précautions qu’il n’arrive.
    • Freind, en parlant de Petrus Salimis, rapporte plusieurs exemples où, par l’intermittence du pouls, ce médecin prédisait certaines syncopes, dont il prévenait les paroxysmes par la saignée et par d'autres remèdes […]. — (Dictionaire des sciences médicales, tome 44, Paris : chez Charles-Louis-Fleury Panckoucke, 1820, p. 417)
    • Prévenir une maladie, un malheur, un accident, un danger.
    • Il vaut mieux prévenir les crimes que d’avoir à les punir ou, absolument,
    • Il vaut mieux prévenir que punir.
    • Prévenir les objections, les difficultés : Aller au-devant des objections, des difficultés, et y répondre, les résoudre par avance.
  7. Faire naître par avance dans l’esprit des sentiments favorables ou défavorables.
    • Il a prévenu ses juges, l’esprit de ses juges.
    • Ils se sont laissé prévenir.
    • Je suis bien aise que quelqu’un le prévienne en ma faveur avant que je lui parle.
    • Sa physionomie mâle et franche nous prévint tout de suite en sa faveur. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
  8. Instruire, avertir quelqu’un d’une chose par avance.
    • Quelquefois, lorsque j’arrive, je préviens qu’on envoie une voiture me chercher à la gare ; souvent je ne préviens pas […] — (Octave Mirbeau, Le Colporteur)
    • C’est un type. Mais que j’te prévienne, pas fortiche du tout, ni mariole. Un gars quoi ! Un bon gars. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Et il se rappela douloureusement avoir entendu Mme Kroner prévenir que le petit-déjeuner serait servi tôt ce matin-là à cause du service religieux. — (Alex La Guma, L'oiseau meurtrier, traduit de l'anglais sud-africain par Jean-Pierre Richard, Éditions Karthala, 1986, p. 146)
  9. Tenter d'éviter ; faire obstacle à, prémunir.
    • Dans nos sociétés modernes, ne faudrait-il pas plus de rabat-joies pour prévenir l'agressivité invisible nichée dans la bonne humeur des “winners” ? — (Philippe Détrie, La convivialité: Aller vers une entreprise où il fait bon travailler, Éditions Eyrolles, 2011, p. 47)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Prévenir : définition du Littré (1872-1877)

PRÉVENIR (pré-ve-nir) v. a.

Il se conjugue comme venir, excepté aux temps composés où il prend l'auxiliaire avoir : j'ai prévenu.

  • 1Venir le premier. Le courrier de France a prévenu celui d'Espagne. Le goût prévient la réflexion. Esprit saint, Esprit pacifique, je vous ai préparé les voies en prêchant votre parole ; ma voix a été semblable peut-être à ce bruit impétueux qui a prévenu votre descente, Bossuet, la Vallière.
  • 2Agir, faire, avant qu'un autre agisse, fasse. Il faut prévenir ceux qui se veulent venger, Et courir de bonne heure au-devant du danger, Tristan, Mariane, II, 7. …Il jouera, s'il est sage, à ces gens-là quelque méchant parti, Les prévenant, les chargeant d'un message Pour Mahomet…, La Fontaine, Fabl. VIII, 18. Les deux Hotham… devaient rendre au roi cette place [Hull] avec celle de Beverley ; mais ils furent prévenus et décapités, Bossuet, Reine d'Angl. C'est en vain qu'à travers les bois… Beck précipite sa marche pour tomber sur nos soldats épuisés ; le prince l'a prévenu, Bossuet, Louis de Bourbon. Alors, sans consulter si Phébus l'en avoue, Ma muse toute en feu me prévient et te loue, Boileau, Disc. au roi. L'usurpateur Mahmoud, déjà maître d'une grande partie de la Perse, voulut en vain prévenir le czar, et l'empêcher d'entrer dans Derbent, Voltaire, Russie, II, 16.

    Prévenir quelqu'un par toutes sortes de bons offices, lui rendre toutes sortes de services, avant qu'il nous en ait rendu aucun. C'était à qui me préviendrait de plus d'honnêtetés et de déférence, Saint-Simon, 11, 126.

    On dit aussi prévenir de, au moins dans le style de la dévotion. Dieu le prévint de ses bénédictions spirituelles, Fléchier, Lam. Quoiqu'il faille préparer beaucoup l'enfant à la communion, on ne saurait le prévenir trop tôt d'une si précieuse grâce, Fénelon, t. XVII, p. 77.

    Absolument. Rendre le premier un bon office, faire le premier une politesse. Je ne rougis pas de prévenir même l'ennemi qui m'a outragé, Bourdaloue, Resp. hum. 2e avent, p. 403. Si jamais quelque chose, monsieur, m'a sensiblement touché, c'est la lettre par laquelle vous m'avez bien voulu prévenir, Voltaire, Lett. Bagieux, 10 avr. 1752. Plusieurs diraient volontiers comme le chevalier W. Gooch, gouverneur de la Virginie, à qui on reprochait de saluer un nègre qui l'avait prévenu : Je serais bien fâché qu'un esclave fût plus honnête que moi, Raynal, Hist. phil. XI, 22. Je la préviens sur tout, et la comble de présents, Beaumarchais, Mar. de Fig. III, 5.

  • 3 Terme de droit. Se saisir le premier d'une affaire. En certains cas, les baillis et sénéchaux prévenaient les juges ordinaires, Dict. de l'Académie.

    Dans un sens analogue. Le pape prévient l'ordinaire, c'est-à-dire sa collation prévaut quand il confère avant l'ordinaire.

  • 4Anticiper, par rapport au temps, en parlant de personnes. Je m'en vais faire tous les remèdes que je vous ai dits, afin de prévenir l'hiver, Sévigné, 2 sept. 1676. Je vois couler le temps avec douleur, quand je pense au jour qu'il m'amènera ; mais je ne veux pas prévenir mon malheur, Sévigné, 16 nov. 1674. Quoi ! attendre à commencer une vie nouvelle, lorsque entre les mains de la mort… ah ! prévenez par la pénitence cette heure de troubles et de ténèbres, Bossuet, Louis de Bourbon. Dès que Magon fut arrivé à Carthage, on lui fit son procès ; il prévint le supplice par une mort volontaire, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. I, p. 276, dans POUGENS. Dans le nombreux sérail où j'ai vécu, j'ai prévenu l'amour et l'ai détruit par lui-même, Montesquieu, Lett. pers. VI.

    Prévenir un cheval, l'arrêter au moment où il va changer de pied.

    Il se dit aussi des choses. Quels furent ses sentiments pour ses amis ? ici se réveille ma reconnaissance, et l'image d'un bonheur dont je jouissais me fait souvenir que je l'ai perdu ; sa bonté prévint pour cette fois son jugement, Fléchier, Duc de Mont. Madame, mes refus ont prévenu vos larmes, Racine, Andr. I, 4.

  • 5Aller au-devant de quelque chose pour le détourner. Elle prévient ma plainte, et cherche adroitement à la faire passer pour un ressentiment, Corneille, Nicom. III, 4. On les voit [les animaux]… attaquer et se défendre… ruser même, et, ce qui est plus fin encore, prévenir les finesses, Bossuet, Conn. v, 1. J'ai joint aussi à ces épigrammes un arrêt burlesque donné au Parnasse, que j'ai composé autrefois, afin de prévenir un arrêt très sérieux que l'université songeait à obtenir du parlement, contre ceux qui enseigneraient, dans les écoles de philosophie, d'autres principes que ceux d'Aristote, Boileau, Disc. sur l'ode. Cependant Adraste prévenait toutes les entreprises des alliés, Fénelon, Tél. XVI. Les Perses… persuadés qu'il vaut bien mieux s'appliquer à prévenir les fautes qu'à les punir, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. II, p. 136, dans POUGENS. On prévient mal ce qu'on n'a su prévoir, Rousseau J.-B. Allég. II, 5. La morale est comme la médecine, beaucoup plus sûre dans ce qu'elle fait pour prévenir les maux, que dans ce qu'elle tente pour les guérir, D'Alembert, Lett. à J. J. Rouss. Pourquoi, dès les siècles les plus reculés, admit-on dans les repas l'usage de chanter les dieux et les héros, si ce n'est pour prévenir les excès du vin, alors d'autant plus funestes que les âmes étaient plus portées à la violence ? Barthélemy, Anach. ch. 27. Qui prévient le besoin, prévient souvent le crime, Delille, Hom. des ch. I.

    Prévenir que… ne… Si l'on craignait les minorités, s'il fallait prévenir que les eunuques ne plaçassent des enfants sur le trône…, Montesquieu, Espr. XXVI, 6.

    Prévenir les objections, les difficultés, y répondre, les résoudre d'avance.

  • 6 Fig. Aller au-devant de ce que quelqu'un peut désirer, demander. Les autres ne lui semblaient mis sur la terre par les dieux que… pour prévenir tous ses désirs, Fénelon, Tél. XVI. Cette foule d'esclaves attentifs à prévenir même vos souhaits, Massillon, Carême, Mauvais riche.

    Prévenir les ordres, les intentions de quelqu'un, faire ce qu'il veut avant qu'il ait commandé. Prêt à mourir pour vous, prêt à tout entreprendre, J'ai prévenu votre ordre, Voltaire, Fanat. II, 4.

  • 7Faire naître d'avance dans l'esprit des sentiments favorables ou défavorables. Voilà donc ce que c'est que les nouvelles sectes : on s'y laisse prévenir contre des dogmes certains dont on prend de fausses idées, Bossuet, Var. VIII, 27. Quelque ascendant qu'on eût sur lui, on pouvait le prévenir, mais on ne pouvait le corrompre, Fléchier, Duc de Mont. Vous savez mieux que personne combien il est inutile de me prévenir ou de chercher à me gagner, Maintenon, Lett. au duc de Noailles, t. v, p. 249, dans POUGENS. Misérable ! il s'en va lui prévenir l'esprit, Racine, Plaid. II, 12. Un homme sujet à se laisser prévenir, s'il ose remplir une dignité ou séculière ou ecclésiastique, est un aveugle qui vent peindre, un muet qui s'est chargé d'une harangue, ou un sourd qui juge d'une symphonie, La Bruyère, XII.

    Il se dit des choses qui agissent sur l'esprit en le prévenant. Si l'on considère son ouvrage incontinent après l'avoir fait, on en est encore tout prévenu, Pascal, Pens. III, 2 bis, éd. HAVET. C'est une chose pitoyable, de voir tant de Turcs, d'hérétiques, d'infidèles suivre le train de leurs pères, par cette seule raison qu'ils ont été prévenus que c'est le meilleur, Pascal, ib. XXV, 80. Deux choses toutes contraires nous préviennent également, l'habitude et la nouveauté, La Bruyère, XII. Votre physionomie m'a d'abord prévenu en votre faveur, Lesage, Diable boit. 13. Dès que nous voyons des gens dont la figure nous prévient, notre accueil a toujours quelque chose de plus obligeant pour eux que pour d'autres, Marivaux, Marianne, part. 8.

    Absolument. Ces dispositions heureuses qui préviennent favorablement, Hamilton, Gramm. II. M. Remy : Voyez comme il vous regarde : vous ne feriez pas là une si mauvaise emplette. - Marton : J'en suis persuadée ; monsieur prévient en sa faveur, Marivaux, Fausses confid. I, 4.

  • 8Informer, avertir par avance. Il m'a fait prévenir de son retour. C'est ma mère, ajouta-t-il, qui a voulu que je vous prévinsse sur tout ceci, avant que vous vissiez M. de Climal, Marivaux, Marianne, part. 5.
  • 9Se prévenir, v. réfl. Aller au-devant des désirs les uns des autres. Prévenez-vous les uns les autres par des témoignages d'honneur et de déférence, Sacy, Bible, St Paul, Épît. aux Rom. XII, 10. Nous nous prévenions de mille petites honnêtetés que l'inclination suggère à deux personnes qui ont du plaisir à se voir, Marivaux, Marianne, 5e part. Vos soins me préviennent toujours. - Il est tout naturel qu'ainsi l'on se prévienne, Collin D'Harleville, Mœurs du jour, III, 2.
  • 10Concevoir par avance des sentiments favorables ou défavorables. Si on se prévient, si on se flatte, si on s'aveugle dans les petits intérêts des particuliers, ne doit-on pas encore plus craindre de se flatter et de s'aveugler sur les grands intérêts d'État ? Fénelon, Tél. XXIII. Tu as du penchant à te prévenir pour ou contre les gens, Rousseau, Hél. I, 46. Duclos, doué de trop grands talents pour ne pas aimer ceux qui en avaient, s'était prévenu pour moi, m'avait invité à l'aller voir, Rousseau, Confess. VIII. C'est ainsi que les hommes se préviennent les uns contre les autres sans se connaître, Boissy, Français à Lond. sc. 19.

HISTORIQUE

XVIe s. Nostre volonté est prevenue de la grace, Calvin, Instit. 214. La misericorde de Dieu nous previent et nous suit : assavoir d'autant qu'il previent celui qui ne veut point, à ce qu'il vueille : et suit celui qui veut, à ce qu'il ne vueille point en vain, Calvin, ib. 221. Je loue la bonté divine qui a prevenu au malheur où je m'en allois precipiter, en me montrant…, Marguerite de Navarre, Nouv. x. [L'enfant prodigue] Fut prevenu de son pere, et receu Benignement, dès qu'il l'eut apperceu, Marot, I, 265. La pluspart des philosophes ont prevenu par desseing leur mort, Montaigne, I, 295. Si l'empereur [Charles-Quint] eust prevenu, il montoit jusques à Lyon, Carloix, I, 18. Pelopidas les previnst de vitesse, Amyot, Pélop. 40. Ilz se hasterent pour tascher à prevenir le renfort que Pyrrhus attendoit, Amyot, Pyrrh. 34. Menons le jeune homme à lire les œuvres des poëtes : non estant prevenu de telles opinions touchant…, Amyot, Comm. lire les poët. 31.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Prévenir : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « prévenir » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « prévenir »

Étymologie de prévenir - Littré

Provenç. et espagn. prevenir ; ital. prevenire ; du lat. prævenire, de præ, avant, et venire, venir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de prévenir - Wiktionnaire

(1467) Du latin praevenire (même sens).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « prévenir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
prévenir prevenir play_arrow

Conjugaison du verbe « prévenir »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe prévenir

Citations contenant le mot « prévenir »

  • Qu'il s'agisse de traiter le Covid-19 ou de le prévenir, les recherches foisonnent et avancent vite LExpress.fr, La moitié de la population posséderait une immunité au Covid-19 pré-existante - L'Express
  • Une vigilance de tous les instants. Plusieurs fois par semaine, des gendarmes patrouillent sur la portion de 40 kilomètres navigable de la rivière Ardèche. Au plus fort de la saison, jusqu'à 1 000 personnes par jour profitent du site exceptionnel de Vallon-Pont-d'Arc. Les brigades sont là pour faire respecter les règles de navigation et prévenir les risques de noyades. Mardi 21 juillet, un jeune nageur a coulé sous le pont d'Arc. Franceinfo, Ardèche : les gendarmes patrouillent pour prévenir les noyades
  • À ce moment-là, "une douce voix va vous prévenir que vous entrez dans une période de fatigue. Et on va vous dire combien de temps vous pouvez encore conduire en toute sécurité", complète Nicolas Vera. Le logiciel prend aussi en compte les conditions de route. "En fonction du trafic, du type de route, de la météo", l'endormissement n'interviendra pas au même moment.  Europe 1, Une start-up développe un logiciel pour prévenir l'endormissement au volant
  • Pour accompagner les télétravailleurs en favorisant les bonnes pratiques, voir en supervisant certaines démarches, Microsoft pousse sa solution Endpoint Data Loss Prevention matinée de data management afin de prévenir les pertes, mais également les fuites de données. LeMondeInformatique, Prévenir les pertes et fuites de données avec Microsoft Endpoint DLP - Le Monde Informatique
  • L’épidémie est en train de causer une terrible crise économique qui sera facteur de trafics et d’exploitation des personnes qui n’ont pas de revenus. Ces personnes seront parfois obligées d’être exploitées pour pouvoir survivre. Il nous faut trouver des solutions pour prévenir l’exploitation au travail. Nous allons y travailler à Genève dès septembre au sein de Caritas Internationalis. Car c’est au niveau mondial que nous devons envisager cette lutte. La pandémie est mondiale, tout comme la traite des êtres humains. Secours Catholique, Traite des êtres humains : « Il nous faut trouver des solutions pour prévenir l’exploitation au travail » | Secours Catholique
  • La conscience est une poltronne qui, quand elle n'a pas eu assez de force pour prévenir une faute, a rarement assez de justice pour punir le coupable en l'accusant. De Oliver Goldsmith / Le Vicaire de Wakefield
  • C'est une maxime bien essentielle dans le gouvernement, de prévenir que les peuples ne tombent dans une sorte d'indifférence qui leur fasse penser qu'il est égal de vivre sous une domination ou sous une autre. De Louis XVI / Réflexions
  • Certaines nostalgies remontent à la surface sans prévenir. Les êtres changent de nature, comme dans les contes. De Yasmina Reza / Heureux les heureux
  • Loué soit celui qui rit de lui-même, sans que ce soit pour prévenir le rire des autres. De Henry de Montherlant / Carnets 1931
  • Le plus sûr moyen de prévenir les séditions est d'en supprimer l'objet. De Francis Bacon / Essais
  • Notre raison, déjà si insuffisante pour prévenir nos malheurs, l'est encore davantage pour nous en consoler. De Pierre Choderlos de Laclos / Lettres
  • Le sage ne s'afflige jamais des maux présents, mais emploie le présent pour en prévenir d'autres. De William Shakespeare
  • Quand on peut prévenir c'est faiblesse d'attendre. De Jean de Rotrou / Cosroès
  • La science des projets consiste à prévenir les difficultés de l'exécution. De Vauvenargues
  • En politique, mieux vaut agir sans prévenir. De Jacques de Bourbon Busset
  • L'avenir a le don d'arriver sans prévenir. De George F. Will
  • Trébucher peut prévenir une chute. De Thomas Fuller
  • On doit punir, non pour punir, mais pour prévenir. De Sénèque
  • Mieux vaut prévenir que guérir. De Proverbe français

Images d'illustration du mot « prévenir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « prévenir »

Langue Traduction
Corse prevene
Basque debekatu
Japonais 防ぐ
Russe предотвращать
Portugais evita
Arabe يحول دون
Chinois 防止
Allemand verhindern
Italien impedire
Espagnol evitar
Anglais prevent
Source : Google Translate API

Synonymes de « prévenir »

Source : synonymes de prévenir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « prévenir »


Mots similaires