La langue française

Informer

Sommaire

  • Définitions du mot informer
  • Étymologie de « informer »
  • Phonétique de « informer »
  • Citations contenant le mot « informer »
  • Traductions du mot « informer »
  • Synonymes de « informer »
  • Antonymes de « informer »

Définitions du mot informer

Trésor de la Langue Française informatisé

INFORMER, verbe trans.

I.
A. − PHILOS. Donner une forme, une structure signifiante à quelque chose. Le christianisme doit informer ou plutôt transpénétrer le monde (Maritain, Human. intégr.,1936, p. 123).Des activités synthétiques de conscience qui s'exerceraient sur une matière neutre pour l'informer et la pénétrer d'un sens, comme le pense l'intellectualisme (J. Vuillemin, Être et trav.,1949, p. 58).
B. − P. ext. Donner un contenu concret à une entité abstraite. Mon roman se reforme lentement en ma tête; il ne s'agit plus d'y très bien exprimer des sentiments, mais d'y accumuler des menus faits pour « informer » les caractères (Gide, Journal,1906, p. 200).
II.
A. − Qqn informe (qqn) de qqc., qqn informe (qqn) que + ind.
1. Faire savoir quelque chose à quelqu'un, porter quelque chose à la connaissance de quelqu'un. Synon. apprendre, avertir, aviser, notifier, prévenir.
Qqn informe qqn de qqc.Quelque âme charitable informa, sans doute, M. de Rênal des longues visites que sa femme faisait à la prison de Julien (Stendhal, Rouge et Noir,1830, p. 492).
[Fréq. au passif] Adolphe ne m'écrivoit pas, mais j'étois indirectement informée de sa conduite (Fiévée, Dot Suzette,1798, p. 71).Être le premier informé. Il faut que je vous écrive, mon illustre ami; je vais être heureux : il manquerait quelque chose à mon bonheur si vous n'en étiez le premier informé (Hugo, Corresp.,1822, p. 353).
Informer qqn que :
1. Je décachetai la missive, et lus ce qui suit : « Monsieur, le ministre me charge de vous informer que, par suite d'insuffisance dans les allocations du budget, la subvention qui vous était comptée cessera de courir à partir de demain... » Reybaud, J. Paturot,1842, p. 133.
2. [Le suj. désigne une institution, un organe d'information] Transmettre, communiquer des informations :
2. Des organismes publics ou d'intérêt général avant de conseiller une contrainte ou même une pression discrète par l'usage de moyens fiscaux et monétaires, peuvent et doivent informer le public et éventuellement certaines catégories économiques et sociales particulières. Perroux, Écon. xxes., 1964, p. 405.
Être bien, mal informé. Recevoir, ne pas recevoir une information complète, objective. Bien ou mal informé de ce qui se passe pour le moment en Europe, je pars de là [du cabinet de lecture] pour faire ma visite habituelle à une vieille amie du faubourg Saint-Germain (Jouy, Hermite, t. 1, 1811, p. 8).
3. [Le suj. désigne un organe des sens] Transmettre des indications relatives à l'environnement. Son ouïe, qu'elle garda fine, l'informait aussi, et elle captait des avertissements éoliens (Colette, Sido,1929, p. 36).
B. − Emploi pronom. réfl. Qqn s'informe de qqc., qqn s'informe de qqn, qqn s'informe si (ou autre interr.).
1. Effectuer des démarches pour obtenir des renseignements sur. Synon. se renseigner.
S'informer de qqc.J'allois chaque matin m'informer des nouvelles d'Amélie, et je revenois toujours avec de nouveaux motifs d'admiration et de larmes (Chateaubr., Génie, t. 1, 1803, p. 455).
Rem. En ce sens, s'informer de qqn est rare. Pour remplir les dernières volontés de sa femme, M. d'Albe s'informa de Frédéric dans tous les environs, il fit faire les perquisitions les plus exactes dans le lieu de sa naissance (Cottin, C. d'Albe, 1799, p. 224).
S'informer si (ou autre interr.).Comme ces ballots venaient de Soissons, on écrivit à l'intendant de s'informer par quelles mains ils avaient passé (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 5, 1859, p. 169).
Emploi abs. Mon indigence, mon impuissance m'auraient moins inquiétée si j'avais soupçonné à quel point j'étais encore bornée, ignare; une tâche m'aurait requise : m'informer; et d'autres sans doute se seraient bientôt proposées (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 227).
2. Poser des questions. Synon. demander, interroger, questionner sur, s'enquérir de.
S'informer de qqc.S'informer de la santé de qqn. Il s'informoit, en marchant, de ce qui se passoit au village (Chateaubr., Génie, t. 2, 1803, p. 230):
3. Il avait en effet la poignée de main facile, s'arrêtait pour causer, s'informait des récoltes, des bêtes et usait adroitement de quelques mots de patois. Arland, Ordre,1929, p. 465.
S'informer de qqn.Demander des nouvelles de quelqu'un. Bernis s'informait d'un ami : « Mais oui. Le même. Ses affaires ne vont pas bien fort (...) » (Saint-Exup., Courr. Sud,1928, p. 16).
S'informer si (ou autre interr.).Ils ont pu voir la petitesse, l'humidité, le mauvais état de mon réduit. Ils s'informaient comment l'empereur se trouvait dans sa santé; elle s'altérait visiblement, leur disais-je (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 454).
En emploi abs. ou en incise. C'est un si beau quartier que le nôtre; c'est un véritable Paris. − Le roi aurait-il l'intention d'y venir demeurer? s'informent-ils sérieusement (Gozlan, Notaire,1836, p. 207):
4. Notre animation le surprit. Il fit stopper sa voiture et s'informa par la portière. Le lieutenant lui exprima brièvement notre révolte et nos scrupules. Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 26.
III. − DR. Informer contre/sur.Instruire une enquête en matière criminelle contre ou sur qqn ou qqc. À son retour de France, trois commissaires de la nation furent envoyés en Corse pour informer sur la conduite des citoyens Paoli et Pozzo (Vigny, Journal poète,1830, p. 907).Chargé d'informer contre les meurtriers, il punit à ce titre les sicaires de Sylla (Michelet, Hist. romaine, t. 2, 1831, p. 219).
Prononc. et Orth. : [ε ̃fɔ ʀme], (il) informe [ε ̃fɔ ʀm̥]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. 1286 soi infourmer « s'enquérir de » (cité ap. Raynaud, Etude sur le Dialecte picard, 18 ds Delb. Notes); 2. 1351 « mettre au courant » einformer (Lettre de J. de Chalon ap. Bulliot, Abb. de S.-Martin II, 215 ds Gdf. Compl.); 1392 infourmeir que « avertir que » (Arch. Nord. B 10337, fol. 3 ds IGLF); 3. 1538 « faire une instruction judiciaire » (Est., s.v. inquirere); av. 1615 informer sur la vie et mœurs de qqn « faire une enquête sur quelqu'un qui doit être reçu dans une charge » (E. Pasquier, Les Recherches de la France, 854 ds IGLF). B. 1. 1567 « donner une forme à » (Philibert de L'Orme, De l'Architecture, p. 26); 2. 1572 philos. « donner la vie organisée à un corps, à la matière » en parlant de l'âme (Amyot, Sommaire du traitté de la creation de l'ame ds Hug.); 1617 en parlant d'un principe spirituel (A. de Nesmond, Remontrance d'apr. FEW t. 4, p. 674a). Réfection d'apr. le lat. informare « façonner, former » fig. « représenter idéalement, former dans l'esprit », de l'a. fr. enformer « donner une forme à » (1174, Guernes de Pont-Sainte-Maxence, St Thomas, éd. E. Walberg, 3078), « instruire de » (1275, Jean de Meun, Roman de la Rose, éd. F. Lecoy, 8284). Fréq. abs. littér. : 1 296. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 172, b) 1 897; xxes. : a) 1 752, b) 1 582. Bbg. Schmidt-Radefeldt (J.). La Struct. sém. des verbes interr. In : Congrès Internat. de Ling. et de Philol. Rom. 13. 1971. Québec. 1976, t. 1, p. 822.

Wiktionnaire

Verbe

informer \ɛ̃.fɔʁ.me\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’informer)

  1. Instruire de quelque chose ; faire savoir quelque chose.
    • Être informé de tout et condamné ainsi à ne rien comprendre, tel est le sort des imbéciles. — (Georges Bernanos, La France contre les robots, Robert Laffont, 1947)
    • Très curieux de son naturel, il était toujours informé avant quiconque des menus potins du pays et n'avait pas son pareil pour les répandre et les amplifier. — (Louis Pergaud, Un petit logement, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Quand Rabénou Tam fut informé du martyre des juifs de Blois, il ordonna un jeûne, qui fut longtemps observé au jour anniversaire (le 20 Siwan). — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • La plupart du temps, les chasseurs faisaient buisson creux, les dénonciateurs ayant été mal informés ou le gibier ayant éventé les chiens et pris le large.Ceux que l'on capturait, on les ramenait en grand arroi à Toulouse, enchaînés comme des criminels. — (Michel Peyramaure, La Passion cathare, tome 2 : Les Citadelles ardentes, Éditions Robert Laffont, 1978, chap. 2)
    • L’opinion publique italienne ne fut pas informée de ces contacts, mais la presse transalpine publia dans les jours précédant l’entrée en guerre de nombreux articles très francophobes. — (Élisabeth du Réau, Edouard Daladier (1884-1970), Fayard, 1993)
  2. Transmettre ou publier une information.
    • L'administration a le devoir d’informer le public.
  3. (Philosophie) (Rare) Donner forme ou sens à quelque chose.
  4. (Droit) Procéder à l'instruction d'une affaire.
    • Le 3 novembre, à contre-cœur, le général Saussier donne l'ordre d'informer. — (Affaire Dreyfus sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg)
  5. (Intransitif) (Droit) (Désuet) Faire une information.
  6. (Pronominal) Chercher à obtenir des renseignements.
    • Une bourgeoise, […], attirée par le désir d'être utile à celles qui gémissaient si haut, fut elle-même s’informer de la cause de leurs clameurs ; on l’en instruisit. — (Marie-Jeanne Riccoboni, Histoire d’Ernestine, 1762, édition Œuvres complètes de Mme Riccoboni, tome I, Foucault, 1818)
    • L’agent sanitaire maritime accoste et grimpe à bord. Après les formalités de l’arraisonnement je m’informe auprès de lui d’un hôtel et du moyen de s’y rendre. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 14)
    • Nom de Dieu ! Feempje, qu'est-ce que tu fous ? s'informa joyeusement un passant en lui bourrant l'épaule d'une tape. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 43)

Nom commun

informer \Prononciation ?\

  1. (Péjoratif) (Police) Indicateur, indic (Argot policier) ; délateur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INFORMER. v. tr.
Instruire de quelque chose. Informer les juges de la vérité du fait. Informez-moi régulièrement de tout ce que vous aurez appris. À cet égard, je suis bien informé. Quand vous serez mieux informé. Vous êtes mal informé. Il fut informé que sa demande était accueillie.

S'INFORMER DE signifie S'enquérir d'une chose. S'informer de l'exactitude du fait. Je m'en suis informé auprès de tous ceux que je connaissais. Je ne m'informe point de ce qu'il peut être. S'informer de la santé de quelqu'un.

INFORMER s'emploie intransitivement, en termes de Jurisprudence criminelle, et signifie Faire une information. Informer contre quelqu'un. Informez sur un fait. La justice informe. Dans ce sens, on dit mieux maintenant INSTRUIRE. Dans cette acception, le participe passé Informé s'emploie comme nom dans l'expression Un plus ample informé, Une nouvelle et plus ample instruction de l'affaire, l'audition de nouveaux témoins, la production ou la recherche de pièces, de documents nouveaux. Conclure à un plus ample informé. On dit figurément Jusqu'à plus ample informé, Jusqu'à ce que l'on se voie plus amplement renseigné.

Littré (1872-1877)

INFORMER (in-for-mé) v. a.
  • 1 Terme de philosophie. Donner une forme (ce qui est le sens propre). Quand même une âme humaine informerait cette huître, Rousseau, Ém. II. Le principe immatériel était l'être éternel qui informe ; la matière était l'être éternel qui est informé, Diderot, Opin. des anc. phil. (Égyptiens).
  • 2 Fig. Donner une forme à l'esprit, et, par suite, avertir, instruire. Au nom de l'empereur j'allais vous informer D'un ordre qui d'abord a pu vous alarmer, Racine, Brit. I, 2. De tout ce qui s'y passe êtes-vous informée ? Racine, Bajaz. IV, 3. … Déjà la renommée Par d'éclatants récits m'en avait informée, Racine, Iphig. II, 3. Égisthe est informé de la mort de son fils, Voltaire, Oreste, III, 8.

    Se faire informer de, faire prendre des informations sur. Je prierai M. le trésorier de s'en faire informer à Neufchâtel, Rousseau, Lett. à d'Ivernois, 29 déc. 1764.

  • 3 V. n. Terme de jurisprudence criminelle. Faire une information, une instruction. Je vais faire informer de cette affaire-ci Contre ce Mascarille…, Molière, l'Ét. II, 5. Le chef de la conspiration étant mort, ce sage magistrat ne jugea pas à propos d'informer contre ses partisans, de peur de trouver un trop grand nombre de criminels, Vertot, Révol. rom. VI, p. 122. Après le meurtre de Henri de Guise et du cardinal son frère, il [le parlement] commença des procédures contre Henri III, et nomma deux conseillers, Pichon et Courtin, pour informer, Voltaire, Dict. phil. Parlement de France.

    Autrefois. Informer de vie et mœurs de quelqu'un, faire une enquête sur la conduite de celui qui devait être reçu dans une charge, dans une dignité, etc.

    Autrefois. Informer à la clameur publique, instruire sur-le-champ une affaire criminelle.

    Par extension. Informons de nos faits sans haine et sans envie, Régnier, Sat. X.

  • 4S'informer, v. réfl. Prendre des informations, s'enquérir. Il vient s'informer comme je me porte de mon voyage, Sévigné, 292. Ne vous informez point de l'état de mon âme, Racine, Alex. II, 5. Il croit… Que je m'informe ici de tout ce qui le touche, Racine, Brit. II, 2. Un Turc ne s'informe jamais si un Arménien est eutychéen, ou jacobite, ou chrétien de St-Jean, ou arien, Voltaire, Dict. phil. Christianisme. S'informe-t-on à souper si Clodion le chevelu a passé le Rhin ? Voltaire, Jeannot et Colin.

REMARQUE

1. Peut-on dire : Je vous informe que… il n'y en a point d'exemple dans le Dictionnaire de l'Académie. Cependant puisqu'on dit : Je vous avertis que…, il semble qu'on peut dire : Je vous informe que… Buffon s'en est servi : Nous sommes informés par les mémoires de gens très dignes de foi qu'il n'existait aucune espèce d'animaux quadrupèdes ni d'oiseaux dans l'île de Bourbon et dans celle de France, lorsque les Portugais en firent la découverte, Oiseaux, t. IX, p. 407 ; ajoutez l'autorité d'Amyot (voy. l'historique).

2. Racine a dit : Ne vous informez point ce que je deviendrai, Bajaz. II, 5. C'est une licence qui ne peut être imitée ; informer ne peut avoir deux régimes directs ; Il faut : ne vous informez pas de ce que je deviendrai.

HISTORIQUE

XIIe s. …pur la pais enformer [faire la paix], Th. le mart. 113.

XIVe s. Et en cas de doubte, il s'en doibt enformer, Oresme, Eth. 61.

XVe s. Pour escouter si gens viendroient ainsi que informés estoient et qu'on leur rapportoit et disoit, Froissart, I, I, 31. Dont ensi, pour mieuls confremer Le fait dont vous veuil enfourmer, Froissart, Poésies, Espinette amoureuse.

XVIe s. Chiron refusa l'immortalité. informé des conditions d'icelle, Montaigne, I, 89. Dion, averty que Callipus vouloit le tuer, n'eut jamais le cœur d'en informer, disant…, Montaigne, I, 133. Je m'informe quelle parole, quel visage, quelle contenance ilsy ont eu, Montaigne, I, 81. Le roy a ordonné que MM. de Bayf et Bagie viendroient par deçà avec commission d'informer sur le faict de M. Condom, Marguerite de Navarre, Lett. 151. Estant Titus informé que…, Amyot, Flamin. 4.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

INFORMER.
1Ajoutez : Platon enseigne avec l'immortalité des âmes leur passage de corps en corps qu'elles doivent informer successivement, La Mothe le Vayer, Vertu des païens, II, Platon.

REMARQUE

Ajoutez :

3. À la discussion sur la question de savoir si l'on peut dire informer que, joignez ces deux exemples de la Bruyère : Ils prennent soin que toute la ville soit informée qu'ils font ces emplettes, t. I, p. 44, éd. Adolphe Regnier ; Je crois que Votre Altesse Sérénissime est informée que les études de M. le duc de Bourbon sont fort régulières à Fontainebleau, t. II, p. 496. Ces exemples sont confirmatifs de la locution, et rien n'empêche qu'on ne s'en serve.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « informer »

Du latin informare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De inform, avec le suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. informar, enformar, eformar ; espagn. informar ; ital. informare ; du lat. informare, de in… 2, et forma, forme : proprement donner une forme. Informer, donner une forme, instruire, donner une structure, même métaphore dans les deux cas.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « informer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
informer ɛ̃fɔrme

Citations contenant le mot « informer »

  • Rêver, c’est informer l’avenir. De Gérald Neveu
  • À s'informer de tout, on ne sait jamais rien. De Alain / Propos sur l’éducation
  • La fonction du langage n'y est pas d'informer, mais d'évoquer. De Jacques Lacan / Ecrits
  • Si l’humour doit séduire par sa forme, il doit aussi bien convaincre ou informer par son fond. De Georges Elgozy / Aux sources de l’humour d’Alfred Sauvy
  • S’informer, c’est se retrancher, n’importe quel père de famille vous le dira, à l’heure de la vaisselle. Le quotidien qui informe nous préserve de celui qui encombre. De Daniel Pennac / Messieurs les enfants
  • Les journalistes payent un très lourd tribut à la liberté d'informer, à la volonté de transmettre, à l'audace de déplaire, au courage de comprendre. De Claude Bartolone / Le Point, 7 janvier 2015
  • Le snob est un enfant des sociétés aristocratiques. Perché sur son barreau, il respecte l'homme du barreau supérieur, et méprise l'homme du barreau inférieur, uniquement sans s'informer de ce qu'ils valent. De Hippolyte Taine / Histoire de la littérature anglaise
  • Mais en attendant, elle encourage à mieux informer les jeunes consommateurs, premiers usagers du gaz hilarant, mais qui n’en mesurent pas le danger. Cette sensibilisation pourrait en outre se faire par le biais « des infirmières ou médecins scolaires, par les associations intervenant dans les établissements scolaires et universités, et par une communication ciblée dans les lieux de fêtes. Ce renforcement devrait également concerner les professionnels de santé (pédiatres, généralistes, psychologues, pédopsychiatres, neurologues, médecin du travail, sociétés savantes…). » Destination Santé, Gaz hilarant : mieux informer les jeunes - A la une - Destination Santé
  • Reporterre est indépendant, géré par une association à but non lucratif. Tous les contenus sont en libre accès, et sans publicité. Le journal emploie une équipe de journalistes professionnels, dédiés à informer sur la crise environnementale. Tout cela est possible grâce aux dons de nos lecteurs. Même pour un euro, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci. Reporterre, le quotidien de l'écologie, Les autorités piétinent de nouveau la liberté d’informer
  • Depuis le début de l’éclosion à Mercier, plusieurs commerces locaux ont aussi fait le choix de divulguer l’information sur les réseaux sociaux pour informer leur clientèle. C’est le cas notamment, du restaurant Grégoire et fils, de la boulangerie Fantaisie du blé et du Dairy Queen de Léry. Le Courrier du Sud, COVID-19 : les entreprises ne sont pas obligées d’informer la population des employés infectés - Le Courrier du Sud
  • Comment savoir de quelle convention collective relève votre entreprise ? Au moment de votre embauche, une notice d’information doit vous être remise par l’employeur. L’intitulé de votre convention collective figurera par la suite sur tous vos bulletins de salaire : cette mention est obligatoire. À noter également que tout employeur est tenu d’informer son personnel des textes applicables au sein de l’entreprise. Si une convention collective s’applique, elle doit être consultable sur le lieu de travail. Syndicat CFTC, La vie à défendre, Quelles conventions collectives pour les salariés des professions libérales ? Comment s'informer ?

Traductions du mot « informer »

Langue Traduction
Anglais inform
Espagnol informar
Italien far sapere
Allemand informieren
Chinois 通知
Arabe إبلاغ
Portugais informar
Russe поставить в известность
Japonais 知らせる
Basque informatzeko
Corse infurmà
Source : Google Translate API

Synonymes de « informer »

Source : synonymes de informer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « informer »

Partager