Opaque : définition de opaque


Opaque : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

OPAQUE, adj.

A. −
1. [En parlant d'un corps, d'une substance] Qui s'oppose au passage de la lumière, d'un mouvement ondulatoire quelconque. Anton. diaphane.Le gel avait fait des vitres autant de plaques de verre dépoli, opaques, qui abolissaient le monde du dehors (Hémon, M. Chapdelaine, 1916, p.147).Le milieu stratifié, parfaitement transparent pour la lumière, est opaque pour le son (Bouasse, Acoust. gén., 1926, p.380).Ce jaune assombri, mi-opaque, mi-transparent, des mirabelles trop mûres (Martin du G., Thib., Épil., 1940, p.794).V. embué ex. de Daniel-Rops:
1. ... lorsqu'un corps opaque est interposé sur la trajectoire d'un faisceau lumineux, l'ombre de ce corps peut être obtenue sur un écran. La forme de cette ombre, qui est semblable à celle du corps interposé, porte à penser que la propagation de la lumière est rectiligne. Prat, Opt., 1962, p.23.
Rare, littér. [Avec un compl. déterminatif] C'était l'autre matin, par un beau soleil rouge, dans l'air opaque de brouillard (A. Daudet, R. Helmont, p.93).Vitres opaques de poussières (Roy, Bonheur occas., 1945, p.426).
2. Qui s'oppose au passage de certaines radiations. Anton. transparent.Lorsque l'on fait ingérer de la bouillie barytée opaque aux rayons X et que l'on en suit la progression sous écran radioscopique (Quillet Méd.1965, p.143):
2. ... pour rendre perceptible un organe que ne sauraient révéler les rayons X, le radiologue y injecte une substance opaque et lui donne ainsi l'apparence consistante qui lui manquait. Huyghe, Dialog. avec visible, 1955, p.252.
3. Littér. Qui ne laisse pas passer le soleil. Entre ces beaux arbres poussaient des bouquets de pins, dont l'opaque parasol s'ouvrait largement (Verne, Île myst., 1874, p.30).
B. − P. ext.
1. Qui est noir, sombre, sans lumière. Ténèbres opaques. Ce jeudi-là, la nuit fut très noire, un ciel sans étoiles, opaque et sourd, chargé des brumes de la mer (Zola, Bête hum., 1890, p.205).V. humide ex. 1:
3. Les ténèbres sans bruit croissaient dans le néant. L'opaque obscurité fermait le ciel béant; Et, faisant, au delà du dernier promontoire, Une triple fêlure à cette vitre noire, Les trois soleils mêlaient leurs trois rayonnements. Hugo, Fin Satan, 1885, p.769.
2. Dont la couleur, l'éclat, sont atténués; dont la transparence est amoindrie. Les feux des candélabres (...) font des taches d'un rouge opaque sur les dernières gloires du couchant (Baudel., Poèmes prose, 1867, p.107).Une touffeur d'orage pesait sur ce Paris des fins de Juillet, où, le soir, l'air devient opaque et gris, sans que l'on puisse démêler si c'est de buée ou de poussière (Martin du G., Thib., Belle sais., 1923, p.825).
En partic. [En parlant de peint.] Qui manque de transparence, de luminosité. Tons opaques. Sa couleur [de Hogarth], souvent opaque et terne, a une certaine harmonie sourde dans ses localités grises, parfois brusquement réchauffées de rouge (Gautier, Guide Louvre, 1872, p.317).[Dans] les toiles de Monet, de Renoir, de Pissaro (...) rien n'y est opaque ou noirâtre, une vibration claire s'impose aux yeux (Mauclair, Maîtres impressionn., 1923, p.29).
C. − Au fig.
1. [En parlant de qqc.] Qu'on ne peut comprendre; dont on ne peut entièrement saisir le sens, la signification. Discours, comparaison opaque. Il y a dans ces leçons [de l'expérience] une partie opaque et lourde qui de droit appartient à l'instinct et descend aux limons nécessaires de la vie (Maeterl., Intellig. fleurs, 1907, p.234).Aussitôt sa pensée heurta quelque chose d'opaque, d'intérieur, qu'il ne distinguait pas nettement: un infranchissable obstacle, dressé au centre de lui-même (Martin du G., Thib., Mort père, 1929, p.1320).Le mot vieillit, devient très rare, devient opaque, change de forme ou de rôle (Valéry, Variété II, 1929, p.51).
2. [En parlant de qqn] Avec lequel on ne peut communiquer. Les choses sont noires, les créatures sont opaques. Aimer un être, c'est le rendre transparent (Hugo, Misér., t.2, 1862, p.132):
4. Combien les saints se font transparents! Et moi, je suis opaque, voilà le mal. Je réfléchis un peu de clarté, quelquefois, chichement, pauvrement. Est-ce que Dieu n'en demande pas plus? Il faudrait n'être qu'un cristal, une eau pure. Il faudrait qu'on vît Dieu à travers. Bernanos, Joie, 1929, p.603.
3. Domaine abstr.Qui ne se laisse pas pénétrer, traverser. Un des signes les plus constants du souci égocentrique est (..) une sorte de sérieux opaque et assuré; les saints ne sont pas sérieux, ils sont gais ou joyeux, ou bien ils sont graves ou tristes; le sérieux, du moins ce sérieux-là, est un raté du sens de la grandeur dans la sphère égocentrique (Mounier, Traité caract., 1946, p.542).On entretenait les enfants (...) dans une ignorance trop opaque du reste de l'univers (Gide, Ainsi soit-il, 1951, p.1209).
4. Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre:
5. L'usage de la raison rend les choses transparentes à l'esprit. Mais on ne voit pas le transparent. On voit l'opaque à travers le transparent. L'opaque qui était caché quand le transparent, n'était pas transparent. On voit ou les poussières sur la vitre, ou le paysage derrière la vitre, mais jamais la vitre elle-même. S. Weil, Pesanteur, 1943, p.133.
REM.
Opaquement, adv.,rare. De manière opaque, avec opacité. Une forêt point très haute, mais extraordinairement touffue. La voûte des arbres énormes et largement étalés était opaquement tapissée de lianes (Gide, Voy. Congo, 1927, p.845).Nous atteignîmes le bas port ombragé opaquement (Arnoux, Algorithme, 1948, p.297).
Prononc. et Orth.: [ɔpak]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1464-1506 masc. opac «obscur, sombre» (Jean Molinet, Faictz et Dictz, éd. N. Dupire, p.510, 123); début xvies. masc. oppacque (Jean d'Auton, Chron. de Louis XII, éd. R. de Maulde la Clavière, t.1, p.282); ca 1590 fig. opaque (Montaigne, Essais, éd. P. Villey, t.1, p.378); 2. 1516 opaque «qui ne laisse point passer la lumière» (Jean Perréal, Complainte de nature ds Rose, éd. Méon, t.4, p.143, 439). Empr. au lat. opacus «obscur, sombre», proprement «ombragé, qui est à l'ombre». Au sens 1 l'angl. opaque est attesté dep. ca 1420 ds NED. Fréq. abs. littér.: 432. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 393, b) 428; xxes.: a) 699, b) 850.

Opaque : définition du Wiktionnaire

Adjectif

opaque \ɔ.pak\ masculin et féminin identiques

  1. Qui n’est pas transparent, qui ne laisse pas passer la lumière.
    • Aucune falaise […], n’aurait pu donner une idée de cette banquise, opaque en un endroit, diaphane en un autre, et sur laquelle la lumière et l’ombre produisaient les jeux les plus étonnants. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • D’une grosseur appétissante, fermes et opaques, long-pendues en trochets bien fournis, elles courbaient les longues branches. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 10)
  2. Qu’on ne peut comprendre ; dont on ne peut entièrement saisir le sens, la signification.
    • Il y a dans ces leçons [de l’expérience] une partie opaque et lourde qui de droit appartient à l’instinct et descend aux limons nécessaires de la vie. — (Maeterl., Intellig. fleurs, 1907, p. 234)
    • Plus j’avance dans la vie, plus les êtres me deviennent opaques. — (Éric-Emmanuel Schmitt, Le Poison d’amour, Albin Michel, Paris, 2014, p. 112)
    • Vous voyez, jeune homme, ce que nous faisons ici revêt une importance capitale. Sans nous, sans l'acharnement proprement héroïque avec lequel nous archivons la mémoire des aberrations, des vices et des dérives criminelles de nos semblables, sans ce répertoire éloquent de nos errements et de nos tares, dans quelle époque opaque sombrerions-nous? Je vous le demande, jeune homme, dans quelle époque opaque? — (Serge Lamothe, Mektoub, éditions Alto, Québec, 2016, p. 50)

Adjectif

opaque \oʊ.ˈpeɪk\ (États-Unis), \əʊ.ˈpeɪk\ (Royaume-Uni)

  1. Opaque.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Opaque : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OPAQUE. adj. des deux genres
. Qui n'est pas transparent, qui ne laisse pas passer la lumière. Corps opaque. La terre est opaque.

Opaque : définition du Littré (1872-1877)

OPAQUE (o-pa-k' ; d'après Chifflet, Gramm. p. 183, on prononçait opâque) adj.
  • Qui ne laisse point passer la lumière. Semblable aux autres planètes, la terre est opaque, elle fait ombre, elle reçoit et réfléchit la lumière du soleil, Buffon, Hist. anc. Preuv. théor. terr. Œuvr. t. I, p. 186. Quelque opaque que soit un corps, jamais il ne réfléchit toute la lumière qui tombe sur lui, Brisson, Traité de phys. t. II, p. 289. Il y a des corps opaques qui deviennent transparents, si on remplit leurs pores d'une substance dont la densité égale celle des parties de ce corps ; c'est ce qui arrive à du papier que l'on mouille, ou que l'on imbibe d'huile, Brisson, ib. p. 411.

    Qui est sans lumière. À travers l'ombre opaque et noire Des hauts cyprès du promontoire, Lamartine, Harm. I, 10.

HISTORIQUE

XIVe s. La terre grosse, opaque… Qui contient en soy sans doubtance La moindre part de quinte-essence, Nat. à l'alch. err. 439.

XVIe s. C'est une espineuse entreprise, et plus qu'il ne semble, de suyvre une allure si vagabonde que celle de nostre esprit, de penetrer les profondeurs opaques de ses replis internes…, Montaigne, II, 59.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « opaque »

Étymologie de opaque - Littré

Lat. opacus.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de opaque - Wiktionnaire

 (date à préciser ou à vérifier) Du latin opacus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de opaque - Wiktionnaire

(1464) Du latin opacus (« ombragé, qui est à l’ombre »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « opaque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
opaque ɔpak play_arrow

Citations contenant le mot « opaque »

  • Celle-ci demande ainsi à Laurent Wauquiez de lever le voile sur cette opé­ra­tion qu’elle juge opaque. « Au regard des finan­ce­ments impor­tants per­çus par notre col­lec­ti­vité pour ache­ter des masques, il convient de s’interroger pour savoir si, véri­ta­ble­ment, la Région a déboursé des fonds régio­naux pour cette opé­ra­tion masques », écrit Jean-François Debat, conseiller régio­nal du groupe Socialiste et démo­crate, dans sa lettre ren­due publique sur Facebook. Place Gre'net, L'opération masques de Laurent Wauquiez jugée opaque | Place Gre'net
  • Rapport de recherche Market.us analysant le marché Poly styrène résistant aux chocs pour opaque rigide médical et incluant les données passées et de prédiction pour le type, l’application, le niveau régional et le pays. Impact de l’épidémie de COVID-19 sur Poly styrène résistant aux chocs pour opaque rigide médical croissance du marché et opportunités d’investissement. sur l’analyse de l’industrie, les opportunités de croissance, l’analyse des risques, les tendances actuelles, le paysage concurrentiel, les stratégies d’investissement et les prévisions d’ici 2029. La recherche est basée sur les Poly styrène résistant aux chocs pour opaque rigide médical activités d’évaluation des tendances, qui sont basées sur l’actuelle, l’avenir et les stratégies utilisées dans le passé. Le rapport met en évidence les principaux développements du marché, y compris les dernières tendances, les avancées technologiques et les acteurs du marché Styrolution, Total Petrochemicals, Trinseo, Versalis, SABIC, KKPC, CHIMEI, King Plastic Corporation, Hong Kong Petrochemical, Formosa, LG Chem, Total (Chine), Zhengjiang CHIMEI, Formosa Plastics, Astor Chemical Industrial. Le rapport sur le marché Poly styrène résistant aux chocs pour opaque rigide médical couvre les estimations, les enquêtes et les discussions sur les principales tendances de l’industrie, le volume du marché, la valeur, les estimations de part de marché et les profils des principaux acteurs de l’industrie. boursomaniac, Le poly styrène à fort impact pour le marché médical rigide opaque recevra une augmentation considérable des revenus d'ici 2029 - boursomaniac
  • Plus de 160 mineurs artisanaux ont été retrouvés morts, prisonniers de coulées de boues dans une mine de jade à ciel ouvert de Birmanie. La production de cette pierre précieuse est de plus en plus dangereuse et opaque. RFI, Le jade, une production dangereuse et opaque en Birmanie - Chronique des matières premières
  • Projet "opaque", "pas pertinent", craintes sur l’impact environnemental. Europe Ecologie Les Verts demande des comptes sur le projet de parc d’attractions BD à La Couronne. Les promoteurs du chantier répliquent point par point. CharenteLibre.fr, Parc d’attractions BD: les écolos pointent un projet "opaque" - Charente Libre.fr
  • On ne comprend jamais très bien l'être qu'on aime. Non pas qu'il soit plus opaque que les autres. Mais on se pose davantage de questions sur lui. De Robert Merle / Madrapour
  • Un beau corps de femme est la meilleure lampe de chevet. Dormir à deux rend la nuit moins opaque. De Malcolm de Chazal / Sens Plastique
  • Dormir à deux rend la nuit moins opaque. De Malcolm de Chazal

Traductions du mot « opaque »

Langue Traduction
Corse opaca
Basque opakua
Japonais 不透明な
Russe непрозрачный
Portugais opaco
Arabe مبهمة
Chinois 不透明
Allemand undurchsichtig
Italien opaco
Espagnol opaco
Anglais opaque
Source : Google Translate API

Synonymes de « opaque »

Source : synonymes de opaque sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « opaque »



mots du mois

Mots similaires