Transparent : définition de transparent


Transparent : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TRANSPARENT, -ENTE, adj. et subst. masc.

I. − Adjectif
A. −
1. Qui laisse passer la lumière, qui ne fait pas écran à la vision. Synon. diaphane; anton. opaque.Corps, milieu transparent; eau transparente. [L'herbe] forme à peine un duvet transparent mêlé de quelques brins cotonneux que l'air agite. On y voit jouer la lumière et vibrer la chaleur comme au-dessus d'un poêle (Fromentin, Été Sahara, 1857, p. 73).À ce moment, l'air qui était noir avait commencé à devenir gris, ce gris devenant lui-même de plus en plus transparent et léger autour d'eux, où les choses reprenaient peu à peu leurs propres couleurs (Ramuz, Derborence, 1934, p. 72).
P. anal. [En parlant d'un corps, d'une chose] Qui a perdu son opacité, qui est comme dématérialisé, évanescent. Je m'aperçus que c'étaient des trams et des autos transparents de vitesse (A. France, Pierre bl., 1905, p. 256).
[En parlant d'une pers.] Dont la présence n'est pas remarquée par autrui, qui est comme sans existence. Il répandait sur chacun son indulgente bonté. Moi-même s'il me voyaitmais j'étais transparent à ses regardsje trouverais grâce à ses yeux (Sartre, Nausée, 1938, p. 114).
2. Qui est clair, lumineux. Anton. terne.Monté aux colonnes du Parthénon avec l'aurore, j'ai vu le Cythéron, le mont Hymette, l'Acropolis de Corinthe, les tombeaux, les ruines, baignés dans une rosée de lumière dorée, transparente, volage, que réfléchissaient les mers, que répandaient comme un parfum les zéphyrs de Salamine et de Délos (Chateaubr., Mém., t. 1, 1848, p. 337).
3. PEINTURE
a) Couleur transparente. Couleur qui laisse transparaître le support ou la couche de peinture qu'elle recouvre. [On peut pratiquer] des combinaisons soit de deux couleurs transparentes, soit d'une couleur transparente avec une couleur opaque, la seconde ayant été appliquée après séchage de la première (R. Smith, Le Manuel de l'artiste, Paris, Bordas, 1988, p. 157).
b) Qui donne une impression de luminosité et de légèreté. Synon. aérien, fluide, léger, lumineux, vaporeux.Quant au ciel, il est bleu et blanc, chose étonnante chez Delacroix; les nuages, délayés et tirés en sens divers comme une gaze qui se déchire, sont d'une grande légèreté; et cette voûte d'azur, profonde et lumineuse, fuit à une prodigieuse hauteur. Les aquarelles de Bonington sont moins transparentes (Baudel., Salon, 1846, p. 126).Ses ombres [de Cézanne], d'opaques qu'elles étaient quand il pratiquait le métier de Delacroix, s'éclairent progressivement et deviennent aussi transparentes que ses lumières, sans cesser de creuser merveilleusement le papier (Lhote, Peint. d'abord, 1942, p. 156).
4. Qui laisse transparaître la lumière, qui est coloré par la lumière. Synon. translucide.Pour rendre les coquillages plus transparents, plus irisés, les décaper en les plongeant plus ou moins longtemps, suivant leur épaisseur, dans un bain d'acide oxalique largement coupé d'eau (Rousset, Trav. pts matér., 1928, p. 172):
À quel voyageur princier demeurant ici incognito, pouvaient être destinés ces fruits, des prunes glauques, lumineuses et sphériques comme était à ce moment-là la rotondité de la mer, des raisins transparents suspendus au bois desséché comme une claire journée d'automne, des poires d'un outremer céleste? Proust, J. filles en fleurs, 1918, p. 698.
P. anal. [En parlant de la peau d'une pers.] Dont la coloration évoque la translucidité de certaines substances. Peau, teint transparent(e). Quand le dernier jupon tombait, elle apparaissait d'une blancheur pâle, de cette neige transparente des blondes anémiques; et il éprouvait une continuelle émotion, à la trouver si blanche (Zola, Germinal, 1885, p. 1272).
B. − P. anal. [À propos d'un corps, d'un milieu] Qui laisse passer une radiation, qui ne l'absorbe pas. Anton. opaque.Certains corps comme le soufre sont opaques pour la lumière (...) Ils sont au contraire transparents pour les ondes électriques, parce que ces cristaux étant beaucoup plus petits que la longueur d'onde, vis-à-vis de ces radiations ils doivent être regardés comme homogènes (H. Poincaré, Théorie Maxwell, 1899, p. 73).Le bismuth est transparent aux neutrons mais opaque au rayonnement gamma (Musset-Lloret1964).
C. − Au fig.
1.
a) [En parlant d'une pers.] Dont les sentiments ou les pensées sont faciles à connaître, à interpréter. Anton. impénétrable, secret1.Le fourbe est transparent, tout regard le pénètre; La trahison devient la chair même du traître (Hugo, Légende, t. 3, 1883, p. 104).Philippe était devenu transparent pour moi. À travers une membrane légère où battait un réseau de vaisseaux délicats, j'apercevais maintenant toutes ses pensées, toutes ses faiblesses (Maurois, Climats, 1928, p. 271).
b) [En parlant d'une institution, de son fonctionnement] Où la possibilité de contrôle est totale. Comptabilité transparente. Derrière tout cela, le but est clair: le crédit doit devenir transparent, chaque client doit connaître précisément le prix réel auquel les banques prêtent leur argentet pouvoir les mettre en concurrence (Le Point, 11 déc. 1979, p. 128, col. 3).
2. [En parlant de formes ling. ou symboliques] Dont le sens est facile à comprendre. Synon. clair, évident; anton. obscur.Et pourtant, comme cette langue transparente et fine, à mi-chemin entre Voltaire et Paul-Louis Courier, récompenserait un traducteur avisé, ayant le goût de son humble et délicat métier! (Thibaudet, Réflex. litt., 1936, p. 52).
Allusion transparente. Allusion dont le référent se laisse facilement deviner. Dans le discours qu'il [le président Roosevelt] prononça le 3 mars, devant le Congrès, pour exposer les résultats de la conférence de Yalta, il fit une allusion transparente à De Gaulle, en évoquant telle « prima donna » à qui son caprice de vedette avait fait manquer un utile rendez-vous (De Gaulle, Mém. guerre, 1959, p. 89).
3.
a) INFORMAT. Mode transparent (de transmission). ,,Technique de transmission dans laquelle il n'existe aucune restriction concernant la configuration des données. Cette faculté permet la transmission de caractères ou de configurations de bits sans qu'aucune combinaison codée ne soit considérée comme une commande`` (Delam. Télém. 1979, p. 89).
b) INFORMAT., TÉLÉMATIQUE. Qui n'affecte pas le contenu du message. Synon. neutre.Pour la D.G.T., la question ne se posait même pas. Le téléphone, la télématique, la vidéo-communication étaient des médias neutres, « transparents » (Le Monde dimanche, 12 déc. 1982, p. vi).
II. − Subst. masc.
A. −
1.
a) Tissu ou vêtement destiné à être vu par transparence sous un voile de gaze ou sous une dentelle. Il est d'une exquise recherche de placer un transparent de taffetas, assorti de nuance avec la ruche, en dessous de la guipure (Journ. des demoiselles, juin 1849, p. 190b ds Quem. DDL t. 16).Les murs sont tendus de rideaux ajourés, de jetés de lit au crochet sur transparents de couleur (Colette, Cl. école, 1900, p. 247).
b) Voile ou vêtement transparent. Sous un transparent bleu ses bras sont nus, et au soleil ils ont la lumière tamisée qu'a le soleil dans un temps d'éclipse (Montherl., Olymp., 1924, p. 281).
P. anal. De là je regardais au fond du jardin, à l'angle du parc, les amandiers, les premiers arbres dont le vent de septembre enlevait les feuilles, et qui formaient un transparent bizarre sur la tenture flamboyante du soleil couchant (Fromentin, Dominique, 1863, p. 49).
2. Feuille de papier réglée que l'on place sous une autre et qui permet d'écrire droit. Synon. guide-âne (s.v. guide-).Il tira de son buvard une autre feuille, ajusta dedans son transparent et recommença l'en-tête (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Hérit., 1884, p. 467).
3.
a) Vieilli. Panneau coloré ou peint que l'on plaçait sur les vitres pour les orner de lumière. Dans une des nombreuses illuminations qui avaient lieu tous les mois, de 1789 à 1791, un bourgeois mit ce transparent: Vive le Roi ma Femme et Moi (Stendhal, H. Brulard, t. 1, 1836, p. 320).Toutes les fenêtres étaient encadrées de feuillage et décorées de transparents; le plus remarquable, chef-d'œuvre d'un artiste du cru, offrait aux yeux ravis l'auguste tête de Louis XVIII, sur laquelle deux divinités allégoriques courbaient des branches d'olivier (Sandeau, Mllede La Seiglière, 1848, p. 105).
b) Panneau décoratif translucide que l'on place sur les parois d'une lampe. Elle découpe des transparents de papier pour les lampes. C'est du luxe économique, mais c'est du luxe tout de même (A. France, Bonnard, 1881, p. 443).Autour de la suspension, des transparents en couleurs, vues du Vésuve et de la Sicile (Vailland, Drôle de jeu, 1945, p. 29).
c) Enseigne lumineuse, panneau d'affichage éclairé par transparence. [Son regard] finit par se fixer sur un transparent rouge, et se mit à épeler longuement et une à une les lettres noires: Chambres et cabinets meublés à louer au mois et à la nuit (Goncourt, Ch. Demailly, 1860, p. 342).Puis un ordre individuel succède à ce désordre momentané: les uns s'arrêtent au transparent des journaux où les nouvelles mobiles annoncent que Trotsky va habiter Monte-Carlo, s'attroupent autour des éditions spéciales qui s'amoncellent au coin des rues (Morand, New-York, 1930, p. 62).
d) Écran translucide par derrière lequel on projette des ombres. Les formes vagues du fond, à peine entrevues jusqu'à présent, commencent à se discerner dans la brume, mais telles que des ombres chinoises à travers un transparent, plates, sans relief ni couleur (Flaub., Tentation, 1849, p. 222).Mlle Saget, un soir, reconnut de sa lucarne l'ombre de Quenu sur les vitres dépolies de la grande fenêtre du cabinet donnant rue Pirouette. Elle avait trouvé là un poste d'observation excellent, en face de cette sorte de transparent laiteux (Zola, Ventre Paris, 1873, p. 752).
e) ARCHIT. Ouvrage sculpté à jour. Le « transparent » de la cathédrale de Tolède (...) illumine depuis 1732 le déambulatoire de l'église primatiale d'Espagne (Hist. de l'art, t. 3, 1965, p. 620 [Encyclop. de la Pléiade]).
4. Feuille transparente portant un texte ou un dessin, destinée à être projetée sur un écran ou à être vue sur une table lumineuse (d'apr. Documentation 1985).
5.
a) Feuille transparente que l'on peut surimposer sur un dessin, sur une carte, pour donner des informations complémentaires (d'apr. Métro 1975).
b) Synon. de calque.Ce qui existe, dans notre hypothèse (...), ce sont des formes, des mécanismes, et réciproquement la forme d'une chose ne peut en être détachée, comme on prend copie d'un dessin au moyen d'un transparent (Ruyer, Esq. philos. struct., 1930, p. 317).
6. PEINT. ,,Préparation que l'on applique sur les couleurs, lorsqu'on veut leur donner plus d'éclat`` (Jossier 1881). Synon. glacis2.
7. TECHNOL. ,,Composant transparent destiné à protéger l'aiguille et le cadran d'un appareil, et, éventuellement, les dispositifs à fonction(s) de commande`` (Industries 1986).
B. − Littér., rare. Synon. de transparence (v. ce mot I A 2).Quand je m'asseyais contre une borne du chemin, je croyais apercevoir des visages me souriant au seuil des distantes cabanes, dans la fumée bleue échappée du toit des chaumières dans la cime des arbres, dans le transparent des nuées, dans les gerbes lumineuses du soleil traînant ses rayons sur les bruyères comme un râteau d'or (Chateaubr., Mém., t. 1, 1848, p. 423).
REM.
Transparemment, adv.,rare. D'une manière claire. Synon. clairement.Pourquoi ne pas avouer sincèrementou le faire entendre assez transparemmentque c'est de soi qu'on parle (Rivière, Corresp.[avec Alain-Fournier], 1905, p. 76).
Prononc. et Orth.: [tʀ ɑ ̃spaʀ ɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Adj. 1. a) ca 1375 se dit d'un milieu qui laisse passer la lumière et paraître avec netteté les objets (Oresme, Le Livre du Ciel et du Monde, éd. Menut et Denomy, 84d, p. 336); 1601 robbes transparentes (P. Charron, De la Sagesse, Trois Livres, p. 513); b) 1643 « translucide » pourcelaines transparentes (F. Tristan L'Hermite, Le Page disgracié, p. 125); 2. fig. a) 1747 (Fr. Grafigny, Lettres d'une jeune péruvienne, p. 107: sous le masque transparent de la plaisanterie); b) 1763 « qui laisse voir le sens » (J.-F. Marmontel, Poétique Française, p. 463: cette allégorie [...] simple et transparente); c) 1776 « qui laisse voir clairement la réalité psychologique » (J.-J. Rousseau, Dialogues, p. 202: son cœur transparent comme du cristal); 3. 1781 se dit des couleurs qui en laissent paraître plus ou moins d'autres mises dessous (Ramond de Carbonnières, Lettres de W. Coxe à W. Melmoth, p. 17). B. Subst. 1. 1611 « plaque de verre » (L'Estoile, Mém., 2ep., p. 308 ds Gdf. Compl.), attest. isolée; 2. 1664 « vitrage » (Ch. Robinet, Conversation comique sur les œuvres de M. de Molière, 4eentrée ds Brunot t. 4, p. 551); 3. 1676, 6 nov. « vêtement couvert d'une robe transparente » (Mmede Sévigné, Corresp., éd. R. Duchêne, t. 2, p. 442); 4. 1718 « feuille de papier réglée que l'on met sous une autre feuille pour écrire droit » (Ac.); 5. 1762 illuminations en transparens « motif décoratif destiné à être éclairé par derrière » (Ac.); 6. 1767 peint. « préparation employée pour faire ressortir les couleurs placées dessous » (Diderot, Salon, Œuv., t. XIV, p. 92 ds Littré). Empr. au lat. médiév.transparens (xiiies. ds Latham), comp. de la prép. trans « à travers » et parens, part. prés. de parere « apparaître ». Fréq. abs. littér.: 1 599. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 2 237, b) 2 238; xxes.: a) 2 346, b) 2 280.

Transparent : définition du Wiktionnaire

Adjectif

transparent \tʁɑ̃s.pa.ʁɑ̃\

  1. Qui est diaphane, au travers de quoi l’on peut voir les objets.
    • Le verre est transparent.
    • L’eau est transparente.
    • Un voile transparent.
    • Mes tempes battent ; toute ma chair va à cette femme presque nue et charmante dans le matin et dans le transparent vêtement qui enferme la douce odeur d’elle… — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • (Figuré) C'était une semaine après cette nuit alcoolisée, et Camila était en train de travailler son art funambulesque, vêtue d'un bermuda marron qui laissait voir la blancheur presque transparente des ses mollets. — (Joao Tordo, Le Domaine du Temps, traduit du portugais par Dominique Nédellec, éd. Actes Sud, 2010)
  2. (Figuré) Dont on découvre facilement le sens.
    • Une allégorie, une allusion transparente.
  3. (Figuré) Qui ne cache rien, qui est franc et ouvert.
    • Si certains se targuèrent alors de rendre la chose plus « transparente » donc soi-disant plus saine, cela revenait tout de même à leur permettre de faire du renseignement législatif voire d’influencer nos élus. — (Séverine Tessier, Lutter contre la corruption : À la conquête d'un nouveau pouvoir citoyen, Éditions François Bourin, 2015)
    • Il faut être transparent dans sa communication Web, sous peine de perte de contrôle, de perte d'influence et de cyber-réputation.

Nom commun

transparent \tʁɑ̃s.pa.ʁɑ̃\ masculin

  1. Papier muni de lignes noires horizontales, dont on se sert pour s’accoutumer à écrire droit, en le mettant sous le papier lorsqu’on écrit.
    • Cet enfant ne saurait écrire sans transparent.
    • écrire avec un transparent.
  2. Enseigne lumineuse, panneau d’affichage éclairé par transparence.
    • [Son regard] finit par se fixer sur un transparent rouge, et se mit à épeler longuement et une à une les lettres noires : Chambres et cabinets meublés à louer au mois et à la nuit. — (Edmond de Goncourt, Charles Demailly, 1860)
    • Je me retirais au sommet du perron, et de là je regardais au fond du jardin, à l’angle du parc, les amandiers, les premiers arbres dont le vent de septembre enlevât les feuilles, et qui formaient un transparent bizarre sur la tenture flamboyante du soleil couchant. — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 49)
    • Le soir, cette boutique avait pour enseigne un magnifique transparent.
  3. Feuille de plastique utilisée comme support de présentation pour un rétroprojecteur.
  4. (Par extension) (Informatique) Page d’une présentation assistée par ordinateur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Transparent : définition du Littré (1872-1877)

TRANSPARENT (trans-spa-ran, ran-t') adj.
  • 1Qui se laisse pénétrer par une lumière assez abondante pour permettre de distinguer nettement les objets à travers leur épaisseur. Tous les corps qui sont sur la terre, ou colorés, ou transparents, ou lumineux, Descartes, Méth. v, 2. Le bruit, l'éclat de l'eau, sa blancheur transparente, D'un voile de cristal alors peu différente, La Fontaine, Psyché, I, p. 18.

    Se dit aussi pour translucide dans le langage vulgaire.

  • 2 Terme de peinture. Se dit des couleurs qui en laissent paraître plus ou moins d'autres mises dessous ou qui paraissent à travers d'autres.

    On dit dans un sens analogue : un teint transparent.

  • 3 Fig. Qui laisse apercevoir un sens caché, quelque chose de caché. Son cœur transparent comme le cristal ne peut rien cacher de ce qui s'y passe, Rousseau, 2° dial. Le mépris qu'ils [les ennemis de Rousseau] affectent… n'est que le voile bien transparent d'une estime qui les déchire, et d'une rage qu'ils cachent très mal, Rousseau, ib. La beauté de cette allégorie est d'être simple et transparente, Marmontel, Œuv. t. VII, p. 377.
  • 4 S. m. Transparent, papier où sont tracées plusieurs lignes noires, et dont on se sert pour s'accoutumer à écrire droit en le mettant sous le papier lorsqu'on écrit. Connaissant si peu le charme d'une vie oisive, solitaire et simple, ils ne peuvent croire que c'est tout de bon que j'herborise, que ce papier et ces petits livres étaient destinés à coller et dessiner des plantes sur le transparent, Rousseau, Correspond. du Peyrou, t. III, p. 239, dans POUGENS.
  • 5Papier huilé derrière lequel on place des lumières dans les décorations. Une illumination en transparents.
  • 6Sorte de tableau sur toile, sur gaze, sur papier huilé ou verni, etc. qu'on expose la nuit en des réjouissances et derrière lesquels on met des lumières pour faire paraître ce qu'il représente. Les Italiens font un grand usage des transparents ; ce genre de décoration est éblouissant, mais il ne représente rien de vrai, Genlis, Ad. et Th. t. III, p. 96, dans POUGENS.
  • 7Morceau de toile blanche ou de taffetas blanc bien tendu, pour faire des expériences d'optique.
  • 8Préparation employée pour faire ressortir les couleurs placées dessous. Fait-on la chair vivante, animée, sans glacis et sans transparents ? Diderot, Salon de 1767, Œuv. t. XIV, p. 92, dans POUGENS. Ceux qui font des transparents se sont servis de tout temps de la cire dissoute par l'essence de térébenthine, Diderot, Peint. en cire, Œuv. t. XV, p. 350.
  • 9Sorte de vêtement, du temps de Mme de Sévigné. Elle m'a conté les transparents : avez-vous ouï parler des transparents ? ce sont des habits entiers des plus beaux brocarts d'or et d'azur qu'on puisse voir, et, par-dessus, des robes noires transparentes, ou de belles dentelles d'Angleterre, ou de chenilles veloutées sur un tissu, comme ces dentelles d'hiver que vous avez vues : cela compose un transparent, qui est un habit noir, et un habit tout d'or, ou d'argent, ou de couleur, comme on veut ; et voilà la mode, Sévigné, 326.
  • 10 S. f. Transparente, variété de pomme.

    Espèce de coquille.

HISTORIQUE

XIVe s. Lequel [corps] se trait à nature de aer, et est transparent dedens, Oresme, Eth. 22.

XVIe s. Un corps diaphane et transparent, comme l'air ou l'eau, ou la glace, ou le verre, Paré, Introd. 9. Epicurus faict les dieux luisants, transparents et perflables, Montaigne, II, 249.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Transparent : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

TRANSPARENT, c’est la même chose que diaphane. Voyez Diaphane, &c. Ce mot est formé du latin pellucco, je brille à-travers.

Transparent, est opposé au mot opaque. Voyez Opaque.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « transparent »

Étymologie de transparent - Littré

Provenç transparent ; espagn. transparente ; ital. trasparente ; de trans, à travers, et parant, part. de l'anc. verbe paroir (voy. PARAÎTRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de transparent - Wiktionnaire

(XIVe siècle)[1] Du latin médiéval transparens, composé de trans- (« à travers ») et parens, participe présent de parere (« paraître »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « transparent »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
transparent trɑ̃sparɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « transparent »

  • Le marché Verre transparent photovoltaïque fournit un aperçu élaboré du marché en ce qui concerne les moteurs importants influençant le graphique des revenus de ce domaine d’activité. Les tendances actuelles du marché Verre transparent photovoltaïque en conjonction avec le paysage géographique, la portée de la demande, l’échelle de rémunération et le graphique de croissance de cette verticale ont également été incluses dans ce rapport. , Taille et tendances du marché Verre transparent photovoltaïque d’ici 2020 avec l’analyse des acteurs mondiaux, les nouveaux défis et les prévisions des opportunités jusqu’en 2026 – The Fordactu
  • Céline Dion a publié un extrait vidéo sur lequel elle apparaît sublime en haut légèrement transparent, mais aussi aux côtés d'une star incontournable de la chanson. Vous aimez ? Femme Actuelle, Céline Dion, top transparent et épaule dénudée : elle partage un sublime moment aux côtés d’une grande autre star (Wow !) : Femme Actuelle Le MAG
  • Le rapport d’étude de marché mondial Cache transparent 2015-2025 est un aperçu historique et une étude approfondie du marché actuel et futur de l’industrie Cache transparent. Le rapport représente un aperçu de base de la part de marché de Cache transparent, du statut, du segment des concurrents avec une introduction de base des principaux fournisseurs, des principales régions, des types de produits et des industries finales. Ce rapport donne un aperçu historique des tendances du marché Cache transparent, de la croissance, des revenus, de la capacité, de la structure des coûts et de l’analyse des principaux moteurs. , Taille du marché Cache transparent, part 2020 par développement, tendance, principaux fabricants, prix, demande d’approvisionnement, facteur de croissance et analyse de l’utilisateur final, perspectives jusqu’en 2026 – MillauJournal
  • Un start-up française commercialise depuis début juillet des masques transparents pour permettre de lire sur les lèvres et d'interpréter les expressions des autres. Une nouveauté qui soulage les salariés mal-entendants, comme ceux de l'entrepôt Amazon de Brétigny-sur-Orge dans l'Essonne. France Bleu, En Ile-de-France, un "masque inclusif", transparent, pour aider les salariés sourds
  • Le rapport Global Cache transparent Marché met en évidence les tendances récentes du marché. Ce rapport Cache transparent révèle des faiblesses pouvant survenir en raison de la présentation d'un autre article sur le marché ou de changements dans les activités commerciales. Il est créé de telle manière qu'il rend une compréhension apparente d'une industrie. Ce rapport de marché Cache transparent est né de la combinaison de solutions pratiques, de solutions pour les talents, des meilleures informations du secteur et des technologies les plus récentes. Il décrit la recherche du scénario actuel du marché mondial, qui prend en compte plusieurs dynamiques de marché. Le rapport Cache transparent comprend en outre les différents facteurs et limitations qui influencent le marché entre la période estimée. Le rapport comprend également les tendances du marché, les développements et l'analyse de démarrage, tout en se concentrant sur les acteurs clés comme Juniper Networks, Akamai Technologies, Blue Coat Systems, PeerApp, Qwilt, Alcatel-Lucent, Brocade Communications Systems, Cisco Systems, Fortinet, Google, Huawei, MARA Systems, NTT Communications, EdgeCast Networks, CacheNetworks, Allot Communications, ARA Networks. Il s'agit du dernier rapport couvrant l'impact actuel de COVID-19 sur le marché. , Global Cache transparent Analyse de la croissance du marché, prévisions avec l’analyse d’impact COVID-19 jusqu’en 2026 : Juniper Networks, Akamai Technologies, Blue Coat Systems, PeerApp, Qwilt – Rapports d'études de marché
  • Je ne suis ici qu'une ombre transparente, une sorte de copie fragile, un reflet provisoire de l'immensité de Dieu. Il est mon original. De André Frossard / Paris-Match - 29 Août 1991
  • La sagesse des vieux est éternellement ténébreuse ; les actions des jeunes sont éternellement transparentes. De Yukio Mishima / Confessions d'un masque
  • L'eau transparente de ton souvenir caressait les sauges mouillées et les mousses. De Robert Goffin
  • Je suis comme les petits ruisseaux ; ils sont transparents parce qu'ils sont peu profonds. De Voltaire
  • C'est beau, c'est frais, c'est transparent, un enfant. C'est par lui que nous viennent les plus grandes leçons de la vie. De Eve Belisle / Pension de famille
  • Le moi n'a de santé et n'est franc désespoir, que parce que, ayant désespéré, transparent à lui-même, il plonge jusqu'à Dieu. De Sören Kierkegaard / Traité du désespoir
  • Le style doit être comme un vernis transparent : il ne doit pas altérer les couleurs, ou les faits et pensées sur lesquels il est placé. De Stendhal / Mélanges de littérature
  • En littérature et dans la vie, il faut être clair, mais il ne faut pas être transparent. De Alfred Capus / Les Pensées
  • Je me suis tellement effacé que j'en suis devenu transparent. De Akhénaton / J'voulais dire
  • La mort a pour moi le visage d’une enfant Au regard transparent. De Serge Gainsbourg / Cannabis
  • Aimer un être, c'est le rendre transparent. De Jean Racine

Images d'illustration du mot « transparent »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « transparent »

Langue Traduction
Corse trasparenti
Basque gardena
Japonais トランスペアレント
Russe прозрачный
Portugais transparente
Arabe شفاف
Chinois 透明
Allemand transparent
Italien trasparente
Espagnol transparente
Anglais transparent
Source : Google Translate API

Synonymes de « transparent »

Source : synonymes de transparent sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « transparent »



mots du mois

Mots similaires