La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « illisible »

Illisible

Variantes Singulier Pluriel
Masculin et féminin illisible illisibles

Définitions de « illisible »

Trésor de la Langue Française informatisé

ILLISIBLE, adj.

A. − Qu'il est impossible ou très difficile de lire. Synon. indéchiffrable.Signé : illisible. J'ai vu, avant-hier madame (nom illisible) qui doit partir dans quinze jours (M. de Guérin, Corresp.,1836, p. 239).Tu auras sans doute autant de peine que j'en ai eu moi-même à le déchiffrer [un cahier]... Il est heureux que l'écriture en soit illisible pour les domestiques (Mauriac, Nœud vip.,1932, p. 298) :
1. Plusieurs pages ici ont été arrachées, en hâte semble-t-il. Ce qui reste d'écriture dans les marges est illisible, chaque mot haché de traits de plume marqués si violemment qu'ils ont troué le papier en maints endroits. Bernanos, Journal curé camp.,1936, p. 1184.
Au fig., littér. Qu'il est impossible ou très difficile de comprendre, d'interpréter. L'art aztèque (...) est à peu près illisible au premier coup d'œil (Faure, Espr. formes,1927, p. 15).Qu'y a-t-il derrière ce silence, cette ironie froide, ce visage fermé, rétracté, illisible : souffrance? indécision? haine? mépris? indifférence? néant? On ne sait (Mounier, Traité caract.,1946, p. 481).
Emploi subst. masc. à valeur de neutre. Picasso, cependant, ferme rarement ses tableaux à triple tour. Les objets, les figures émergent. Parfois, la bascule entre le lisible et l'illisible hésite, parfois elle ne fonctionne pas (Cocteau, Poés. crit. I,1959, p. 101).
B. − P. ext., dépréc. Qu'il est insupportable de lire. Il est exaspéré contre Salammbô, soulevé, écumant à petites phrases : « D'abord, c'est illisible... Et puis, c'est de la tragédie, C'est du dernier classique » (Goncourt, Journal,1862, p. 1178).L'Aurore n'aura donc plus à m'offrir que des blasphèmes ou des cochonneries sans intérêt. Journal puant et illisible (Bloy, Journal,1899, p. 361) :
2. ... chacun sait qu'il y a, de nos jours, deux littératures : la mauvaise, qui est proprement illisible (on la lit beaucoup). Et la bonne, qui ne se lit pas. C'est ce que l'on a appelé, entre autres noms, le divorce de l'écrivain et du public. Paulhan, Fleurs Tarbes,1941, p. 18.
Prononc. : [il(l)izibl̥]. Passy 1914 [-i:bl]. Étymol. et Hist. [1686, Bl.-W.1-5] 1. 1671 inlisible « difficile à déchiffrer » (24 avr., Mmede Sévigné, Lettres, éd. M. Monmerqué, t. 2, p. 185); 1778 illisible (G. Mirabeau, Lettres, t. 2, p. 89); 2. 1789 « dont la lecture est insupportable » (Condorcet, Vie de Voltaire ds Littré). Dér. de lisible*; préf. il- (v. in- à valeur négative); illisible et inlisible ont coexisté jusqu'au xixes. et progressivement la forme inlisible a disparu (cf. la plus grande fréq. des adj. en il- : illégal*, illogique*, illettré*, illégitime*). Fréq. abs. littér. : 184.
DÉR. 1.
Illisibilité, subst. fém.Caractère de ce qui est illisible. Malgré la perte et l'illisibilité de plusieurs chapitres, ce qui en reste [d'un ouvrage] sera favorablement reçu du public (Crèvecœur, Voyage, t. 1, 1801, p. XI).[il(l)izibilite]. Att. ds Ac. 1935. 1reattest. 1873 (Journ. offic. du 12 juin, p. 3771, 3ecol. ds Littré); dér. sav. de illisible, suff. -ité*.
2.
Illisiblement, adv.D'une manière illisible. J'ai reçu de vous, le 23, douze lignes d'une écriture plutôt atroce et signées illisiblement, qui paraissent avoir été écrites au café, dans un mouvement soudain, sous l'empire de je ne sais quoi (Bloy, Journal,1899, p. 313).[il(l)izibləmɑ ̃]. Att. ds Ac. Compl. 1842, Ac. 1878 et 1935. 1reattest. 1840 (Ac. Compl. 1842); de illisible, suff. -ment2*.
BBG.Gohin 1903, p. 281.

Wiktionnaire

Adjectif - français

illisible \i(l).li.zibl\ masculin et féminin identiques

  1. Qu’on ne peut lire ou qu’on ne lit que très difficilement.
    • Cette écriture est illisible.
    • Des caractères illisibles.
  2. (Figuré) Dont la lecture n’est pas supportable.
    • […], il tend son livre. Dedans ses discours. Sur l'Europe, la liberté, le désordre monétaire, le dumping fiscal. Le tout, illisible. On parcourt le sommaire, on soupèse le pavé et on se demande combien l'éditeur a bien pu facturer ce pensum à l'ambassade. — (Vincent Hervouët, Václav Klaus, le Président en auteur maudit, dans Ainsi va le monde...: 100 chefs d’État à la question, éditions Albin Michel, 2014)
  3. (Figuré) (Néologisme) Qui est incompréhensible, dont on ne parvient pas à saisir la logique ou la cohérence ; confus, embrouillé.
    • La politique économique du gouvernement est illisible.
    • Ce fut, je dois le dire, un des moments de grande beauté de ma vie. Un moment rempli de tout ce qui est organique, de tout ce qui est humain, de tout ce qui blesse l’homme et la femme, de tout ce regard incompréhensible, illisible, invisible que porte le divin sur nous. — (Ollivier Dyens, La Condition inhumaine. Essai sur l’effroi technologique, Flammarion, 2008, page 27)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ILLISIBLE. adj. des deux genres
. Qu'on ne peut lire ou qu'on ne lit que très difficilement. Cette écriture est illisible. Des caractères illisibles. Il signifie, figurément, Dont la lecture n'est pas supportable. Cet ouvrage est illisible.

Littré (1872-1877)

ILLISIBLE (il-li-zi-bl') adj.
  • 1Qu'on ne saurait lire. Cette écriture est illisible.
  • 2Dont on ne peut supporter la lecture. On passait pour esprit fort lorsqu'on se permettait de regarder l'existence de cinq propositions dans le livre illisible de Jansénius comme un fait indifférent au bonheur de l'espèce humaine, Condorcet, Vie de Voltaire.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « illisible »

Il… 2, et lisible.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1671) inlisible, (1778), illisible. De lisible avec préfixe négatif il- (forme de in- devant un mot qui commence par l). La forme inlisible, attestée jusqu’au XIXe siècle, a peu à peu été supplantée par la forme actuelle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « illisible »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
illisible illizibl

Fréquence d'apparition du mot « illisible » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « illisible »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « illisible »

  • Chacun sait qu’il y a, de nos jours, deux littératures : la mauvaise, qui est proprement illisible (on la lit beaucoup). Et la bonne qui ne se lit pas.
    Jean Paulhan — Les Fleurs de Tarbes
  • Le comble de l'inélégance : avoir une signature illisible.
  • La différence entre littérature et journalisme, c'est que le journalisme est illisible et que la littérature n'est pas lue.
    Oscar Fingal O'Flahertie Wills Wilde — The Critic as an Artist
  • Dans le fonctionnement normal du service de visioconférence, la conversation sera chiffrée, et donc illisible, si une personne l’intercepte grâce à un accès au wifi ou au réseau de télécommunication.
    Cyberguerre — Zoom proposera finalement le plus haut niveau de sécurité à tous ses utilisateurs - Cyberguerre
  • A quatre mois la présidentielle ivoirienne, les principaux états-majors du landerneau politique en Côte d’Ivoire affûtent leurs armes, presqu’à l’exception du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), le parti de l’ancien chef de l’Etat Laurent Gbagbo, dont la stratégie reste illisible même pour ses partisans.
    Connectionivoirienne.net — Côte d’Ivoire: A 4 mois de la présidentielle, la stratégie du FPI de Gbagbo reste illisible - Connectionivoirienne.net
  • Voilà donc le Real une nouvelle fois champion d’Espagne, et Zidane en train de regarder de tout là-haut ceux qui l’ont critiqué. Car les remarques n’ont pas manqué, sur ce Real gagne petit, illisible, chanceux, aidé par l’arbitrage vidéo. Pour ne rien vous cacher, on l’a pensé aussi, parfois. Mais le gagnant a toujours raison. « Il peut y avoir des commentaires en dehors, mais moi, je profite de ce que je fais chaque jour ici », balayait l’intéressé mercredi.
    Real Madrid : « Il a un regard sur les autres »… Mais comment Zidane a-t-il encore trouvé le moyen de gagner cette saison ?
  • Je continue à penser qu'une prose où chaque mot vaut son pesant d'or est illisible.
    Elsa Triolet — Ouvertures, Laffont
  • Le candidat officiel de LREM pour les municipales à Paris souffre toujours d’une stratégie illisible et de la candidature de Villani. L’ex-porte-parole du gouvernement assure malgré tout rester serein.
    Libération.fr — Municipales : un scrutin qui s’annonce illisible - Libération
  • Un roman n'est intéressant que si son auteur se remet en question et s'expose à ce qu'on lui dise : " C'est illisible.
    J.M.G. Le Clézio — Paris Match - Novembre 2000
  • Mais quelle est la différence entre la littérature et le journalisme?... Le journalisme est illisible et la littérature n'est pas lue. C'est tout.
    Oscar Wilde — La Critique comme artiste
Voir toutes les citations du mot « illisible » →

Traductions du mot « illisible »

Langue Traduction
Anglais illegible
Espagnol ilegible
Italien illeggibile
Allemand unleserlich
Chinois 难以辨认
Arabe غير مقروء
Portugais ilegível
Russe неразборчивый
Japonais 判読不能
Basque ulertezina
Corse illeghjibile
Source : Google Translate API

Synonymes de « illisible »

Source : synonymes de illisible sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « illisible »

Combien de points fait le mot illisible au Scrabble ?

Nombre de points du mot illisible au scrabble : 11 points

Illisible

Retour au sommaire ➦