Pétulant : définition de pétulant


Pétulant : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PÉTULANT, -ANTE, adj.

A. − Qui manifeste, qui dénote de la pétulance. Synon. exubérant, fougueux, impétueux, vif.
1. [Qualifie une pers., son comportement] Écolier, enfant pétulant. Elle sautait, devenait un diablotin pétulant et criard. Elle épouvantait les fauvettes du buisson. Elle escaladait les monticules (Adam, Enf. Aust., 1902, p.283).J'aurais pu (...) maintenir mon esprit dans cet état d'allégresse à la fois calme et pétulante où j'étais en quittant la maison ce matin (Gide, Journal, 1905, p.162):
1. ... l'élégance de ses manières, l'allure vive de son humeur, contrastaient avec la rigidité et le calme de mon père. Aimant la société autant qu'il aimait la solitude, aussi pétulante et animée qu'il était immobile et froid, elle n'avait pas un goût qui ne fût opposé à ceux de son mari. Chateaubr., Mém., t.1, 1848, p.27.
2. [Qualifie un animal] Poulain pétulant. La chauve-souris se renversa sur le dos et ne trouva rien de mieux à faire que d'envelopper de ses ailes le trop pétulant insecte (Coupin, Animaux de nos pays, 1909, p.3).
3. P. anal. [Qualifie un objet] En somme, ce tapis était encore trop voyant, trop pétulant, trop neuf (Huysmans, À rebours, 1884, p.56).
B. − Au fig. [Qualifie l'oeuvre, le style d'un artiste, d'un orateur] Qui témoigne d'un bouillonnement dans les idées, d'une exubérance dans l'expression. Le style de Saint-Simon, dans ces notes rapides, est plus pétulant, plus pressé, plus heurté que nulle part ailleurs; on y sent quelqu'un qui veut trop dire, qui veut tout dire à la fois (Sainte-Beuve, Caus. lundi, t.11, 1856, p.349).Si l'on envisage l'ensemble de la «Tétralogie» comme une sorte d'immense symphonie conçue dans des proportions gigantesques (...) «Siegfried» en apparaît comme le Scherzo, le pétulant Intermezzo (Lavignac, Voy. artist. Bayreuth, 1897, p.417):
2. Bien que cette cérémonie dût avoir, pour beaucoup d'artistes, des suites importantes (...), cependant il régnait parmi eux cette gaîté d'atelier dont les personnes du monde n'ont pas plus l'idée que de la langue pétulante et spirituelle avec laquelle on l'exprime. Delécluze, Journal, 1825, p.105.
REM.
Pétuler, verbe intrans.,hapax. Faire preuve de pétulance. Mais Baryton (...) pétulait encore d'interrogations insolites. How do you say «impossible» en english, Ferdinand? (Céline, Voyage, 1932, p.536).
Prononc. et Orth.: [petylɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Ac. 1694 et 1718: pe-; dep. 1740: pé-. Étymol. et Hist. 1. Ca 1350 «vif, impudent» (Gilles le Muisit, Poésies, I, 95 ds T.-L.); 2. 1694 «qui manifeste une ardeur exubérante, une impétuosité difficile à contenir» (Ac.). Empr. au lat. petulans, petulantis «toujours prêt à attaquer, effronté, impudent», de petere «chercher à atteindre, attaquer, assaillir».

Pétulant : définition du Wiktionnaire

Adjectif

pétulant \pe.ty.lɑ̃\

  1. Qui est vif, brusque, impétueux, qui peine à se contenir.
    • C’est ce que dit le proverbe, s’écria Wamba, qui plaçait partout son mot, mais dont le ton, cette fois, était moins pétulant que de coutume. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Insensible aux hommages, la jeune fille regardait avec une espèce d’anxiété le château des Tuileries, sans doute le but de sa pétulante promenade. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)

Forme de verbe

pétulant \pe.ty.lɑ̃\

  1. Participe présent de pétuler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Pétulant : définition du Littré (1872-1877)

PÉTULANT (pé-tu-lan, lan-t') adj.
  • Qui a de la pétulance. Quand un moineau du voisinage S'en vint les visiter, et se fit compagnon Du pétulant pierrot et du sage raton, La Fontaine, Fabl. XII, 2. Il me suffira de dire en gros que son langage était moins pétulant que celui de sa mère, parce qu'il y entrait plus d'art, Marivaux, Pays. parv. part. 6. Sixte-Quint était né pétulant, opiniâtre, altier, impérieux…, Voltaire, Dict. phil. Caractère. Le pétulant Saint-Simon l'interrompit en disant…, Duclos, Œuv. t. v, p. 306. Les geais sont fort pétulants de leur nature, Buffon, Ois. t. v, p. 148.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pétulant »

Étymologie de pétulant - Littré

Lat. petulantem, fréquentatif de petere, aller, attaquer (voy. PÉTITION).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de pétulant - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Du latin petulans.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pétulant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pétulant petylɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « pétulant »

  • Côté amour, pétulant et malicieux, vous pourriez aspirer à un bonheur sans nuages. Seulement, c'est une hypothèse à effacer car vous ne prônez pas la fidélité. Conflits en vue ! Concernant l'argent et le travail, une période propice à la prise de nouveaux contacts. Avec votre charisme et votre pouvoir de persuasion, vous saurez vous faire apprécier de tous et mettre en avant vos projets personnels. Concernant la santé, vous avez besoin de repos. Concernant l'humeur, ne prenez pas de risque. , Horoscope du Vendredi 28 février 2020
  • Alors, vous vous demandez peut-être qui est ce Napoléon, ce pétulant chef de guerre français ; à moins que vous ignoriez qui est le chanteur Bilal Hassani, lequel entretient au moins un lien avec Bonaparte puisqu'il est responsable d'un véritable Waterloo choral puisqu'il a eu la 16ème place à l'Eurovision, ce qui fait de notre pays une petite puissance moyenne sur le plan de la chanson... France Culture, Bilal Hassani a donc failli remplacer Napoléon...
  • Alors qu’on ignore sous quelle forme l’édition 2020 du Festival de Cannes pourra exister (une fusion avec Venise, un label ?), France Télé met en ligne plusieurs films piochés dans le riche catalogue de la Quinzaine des réalisateurs de ces trente dernières années. Ce sont vingt-et-un films (longs et courts) qui sont partagés progressivement sur la plateforme dédiée. Et certains offrent un panorama pétulant du cinéma français, cartographiant sa variété et sa richesse, tout en exposant l’ADN d’une manifestation née des revendications de mai 68. Les Inrockuptibles, France.tv a fait son choix dans trente ans de Quinzaine des réalisateurs (et c’est gratuit)
  • Le coach du Dinamo Sassari Gianmarco Pozzecco, aussi pétulant sur le banc qu’il l’était sur le terrain, estime que l’urgence du coronavirus en Italie implique qu’il faut stopper le championnat. Il explique pourquoi: Basket Europe, Italie: Gianmarco Pozzecco (Sassari) et le coronavirus: "On doit tout arrêter!" | Basket Europe
  • « Le président est comme un enfant pétulant qui refuse de suivre les règles », a poursuivi Mme Nessel. JAPANFM, « C’est un enfant pétulant »: Fury at Trump – JAPANFM

Traductions du mot « pétulant »

Langue Traduction
Corse petulante
Basque petulant
Japonais ペトルラント
Russe раздражительный
Portugais petulante
Arabe قذر
Chinois 脾气暴躁的
Allemand gereizt
Italien petulante
Espagnol malhumorado
Anglais petulant
Source : Google Translate API

Synonymes de « pétulant »

Source : synonymes de pétulant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « pétulant »



mots du mois

Mots similaires