La langue française

Découvert, découverte

Sommaire

  • Définitions du mot découvert, découverte
  • Étymologie de « découvert »
  • Phonétique de « découvert »
  • Évolution historique de l’usage du mot « découvert »
  • Citations contenant le mot « découvert »
  • Traductions du mot « découvert »
  • Synonymes de « découvert »
  • Antonymes de « découvert »

Définitions du mot découvert, découverte

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCOUVERT, subst. masc.

A.− Terrain, portion de forêt, dépourvu de couverture boisée. Anton. couvert.Il y avait aussi à travers les troncs une lueur blanche qui faisait prévoir un découvert (Giono, Eau vive,1943, p. 62).
P. ext. Espace libre, ouvert à la vue et qui expose éventuellement aux regards la personne qui s'y trouve. Amoureux des rues et volontiers flâneur, (...) cette fois il [don Luis] alla tout droit et très vite, craignant le découvert (...). Les fenêtres portaient leurs rideaux comme des masques (Morand, Flagell. Séville,1951, p. 99):
1. Nous arrivons à la lisière des vergers. C'est un découvert très large qui est devant nous, sur de nouveaux vallons, des vallées inconnues où coule le brouillard léger et bleu sur des montagnes plantées les unes derrière les autres... Giono, Les Grands chemins,1951, p. 77.
B.− Domaine du DR. comm. ou fiscal
1. ASSURANCES ,,Portion du dommage laissée (...) à la charge de l'assuré pour le forcer à éviter la réalisation du sinistre`` (Barr. 1974).
2. BANQUE. Avance de fonds consentie contre agio au titulaire d'un compte qui se trouve ainsi débiteur vis-à-vis de sa banque. Découvert en banque, en compte; les découverts, le découvert d'une maison de banque (Ac.1932).Il [M. Devermont] a un compte chez son banquier. C'est naturel. Le découvert chez Ladvèze est compensé par du crédit ailleurs (Chardonne, Varais,1929, p. 175).
3. BOURSE. Opération à terme, consistant soit à acheter des titres, des marchandises, sans en acquitter immédiatement le montant, soit à les vendre sans en être propriétaire. Quelques rachats du découvert avant le week-end se traduisent par des gains légers (Monde,19 janv. 1952, p. 11, col. 4).
4. FINANCES PUBLIQUES. Dépassement des dépenses par rapport aux recettes. Découvert budgétaire. Synon. déficit.Le « découvert » du Trésor (...) baptisé « impasse » parce que l'État ne peut pas le financer avec des recettes n'ayant pas pour contrepartie un endettement (Belorgey, Gouvern. et admin. Fr.,1967, p. 197).
C.− MINES ET CARR. Couche de terrain qui recouvre une roche ou un gisement que l'on veut exploiter et qui doit être déblayée au préalable; p. méton. action de déblayer cette masse. Synon. découverte.Les découverts et les exploitations intérieures se prêtent un mutuel secours, lorsque l'on peut les associer sur un même gisement (Haton de la Goupillière, Exploitation mines,1905, p. 419).Lorsque le gîte est un amas stratifié ou une couche avec une forte inclinaison, on limite le découvert et on développe l'exploitation en profondeur (Bourde, Trav. publ.,t. 1, 1928, p. 98).
D.− À découvert, loc. adv.
1.
a) À nu, sans qu'un obstacle s'interpose entre l'œil et l'objet. Tous les secrets de la nature gisent à découvert et frappent nos regards chaque jour sans que nous y fassions attention (Gide, Nouvelles nourr.,1935, p. 264).Les tissus laissés à découvert par l'ablation de la peau (Carrel, L'Homme,1935, p. 241).
Rem. On rencontre ds la docum. le synon. rare au découvert, loc. adv. Elle n'est pas mal, cette petite Madeleine. Très fine et très rouée! Elle doit être charmante au découvert (Maupass., Bel-Ami, 1885, p. 388).
POSTE. [En parlant d'un envoi] Qui n'est pas sous enveloppe ni sous bande. L'envoi à découvert (...) des cartes postales (Pradelle, Serv. P.T.T. Fr.,1903, p. 73).Différents modes d'expédition : sous enveloppe ouverte, sous bandes, sur carte à découvert (Bacquias, Conseil gén. et conseil arrondiss.,1934, p. 8).
Au fig. Bien en vue, sans dissimulation. Je vais, moi, vous parler à découvert (Sand, Ctesse de Rudolstadt, t. 1, 1844, p. 208).Alors, c'est une négociation à découvert que j'entreprends, et je puis me présenter franchement et loyalement à lui (Dumas père, Jeunesse Mousquet.,1849, III, 9, p. 148):
2. ... il faut reconnaître qu'aujourd'hui il [le démon] se montre à découvert et bat le rappel avec une énergie exceptionnelle. Green, Journal,1955-58, p. 142.
b) P. ext. Sans protection, sans garantie, et donc exposé, vulnérable. Il lui fallait [à Jacques] traverser cent mètres environ à découvert, entre deux champs de blé (Bourget, Tapin,1928, p. 18).
ART MILIT. On était à découvert dans la tranchée (Ac.1798-1932).On manœuvre de plus en plus difficilement, à découvert, sous le feu de l'artillerie (Paloque, Artill.,1909, p. 71).
Au fig. Les scrupules sont l'avant-garde de l'honneur, et lorsqu'ils tombent l'honneur reste à découvert (Augier, Thommeray,1874, VI, p. 306).
2. Emplois partic.
a) Domaine financier
BANQUE. Sans la garantie qu'offre la disposition de fonds disponibles. Accepter, tirer à découvert; être à découvert (Ac.1835-1932).
BOURSE. Sans la garantie que constituerait le règlement immédiat de la vente ou de l'achat. Beaucoup jouaient à découvert et se faisaient reporter, ne pouvant livrer les titres (Zola, Argent,1891, p. 336).Vendeurs à découvert qui, (...) jouaient la baisse du franc (Monde,21 juill. 1977, p. 21, col. 1).
b) JEUX. Jouer à découvert. Synon. découvrir son jeu.
Au fig. Car le gain dont l'espoir [par le pari de Pascal] m'est offert, C'est l'éternité; mais je joue à découvert Mon ici-bas (Richepin, Blasphèmes,1884, p. 59).
c) MUS. Sans être couvert, accompagné par d'autres instruments. Les sons graves du hautbois, disgracieux lorsqu'ils sont à découvert (Berlioz, Instrument.,1844, p. 104).[Début d'oratorio pour Noël] les timbales y résonnent à découvert (Pirro, J.-S. Bach,1919, p. 159).
Prononc. et Orth. : [dekuvε:ʀ]. Ds Ac. 1878 et 1932. Étymol. et Hist. V. découvrir.
STAT. − Découvert, subst. et part. passé masc. Fréq. abs. littér. : 3 615. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 5 262, b) 4 040; xxes. : a) 5 117, b) 5 641.
BBG. − Termes techn. fr. Paris, 1972, p. 92.

DÉCOUVERT, ERTE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de découvrir*.
II.− Adjectif
A.− [Correspond à découvrir I]
1. [En parlant d'une pers. ou d'une partie du corps humain]
a) Tête nue, en signe de politesse ou de respect. (cf. cohue ex. 5).
b) Vêtu légèrement ou trop légèrement. Et cette personne si découverte, qui est-ce demande-t-elle [Laetitia] en désignant (...) une Baigneuse de MlleDufau (Toulet, Notes art,1920, p. 52).
c) Dénudé. Clarisse, qui pour la première fois se sentit découverte sous les yeux d'un amant (...) tira le drap sur sa nudité (Toulet, J. fille verte,1918, p. 209).Janine Marcenat était étendue sur le lit, la poitrine découverte (Abellio, Pacifiques,1946, p. 391).
Front découvert. Non masqué par les cheveux. Synon. dégagé.Il avait un grand front découvert sous une tignasse argentée (Gide, Nouv. nourr.,1935, p. 262).Dégarni de cheveux sur le sommet, un peu chauve. Un visage jeune; le front haut, déjà découvert (Martin du G., J. Barois,1913, p. 219).
À visage découvert. Sans masque, ,,sans voile en parlant des femmes musulmanes`` (Ac. 1932).
2. [En parlant d'un inanimé concr.]
a) Dégarni, tout ou partie de couverture, de parure ou de protection. J'étais placé aux premières loges découvertes (Delécluze, Journal,1827, p. 456).Les cheminées à feu découvert constituent pour nos appartements le mode de chauffage le plus employé (Ser, Phys. industr.,t. 2, 1890, p. 784).Le ciel, à travers les branches découvertes (Chardonne, Varais,1929, p. 152).
[En parlant d'un véhicule] Dont on a abaissé la capote ou ouvert le toit. Faire une promenade en voiture découverte (Bourget, Irrépar.,1884, p. 116).Des taxis découverts dévalaient en trombe vers l'Opéra (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 179).
[En parlant d'une chaussure] Qui comporte des jours dans l'empeigne ou qui laisse à nu une partie du dessus du pied. Des enfants, chaussés de bas de soie noire à coins bleus ou oranges, en souliers découverts (Bourget, Ét. angl.,1888, p. 32).
b) [En partic. en parlant du ciel ou d'une portion de l'espace] Dégagé, offert à la vue. Pays, vallée découverte. On l'a laissée comme ça [une fontaine] en pleins champs découverts (Giono, Regain,1930, p. 37).J'ai toujours aimé marcher sous la lune sur ces espaces découverts et libres (Gracq, Beau tén.,1945, p. 18).
À ciel découvert. À l'air libre. Synon. à ciel ouvert.Tantôt cette rivière coule à ciel découvert, tantôt elle entre sous la terre (Bourget, Ét. angl.,1888p. 63).
Allée découverte. Dont les arbres ne se rejoignent pas par le haut (Ac. 1798-1932).
c) Domaines techn.
ART MILIT. Démuni de protection et donc exposé au danger. Place découverte (Ac.1932).Toute la route de Fontainebleau est découverte, le duc de Raguse est passé à l'ennemi avec les dix mille hommes qu'il commandait (Dumas père, Napoléon,1831, IV, 2, p. 100).[Von Klück] défile à flanc découvert devant le camp retranché de Paris (Billotte, Consid. strat.,1957, p. 4004).
MUSIQUE
[En parlant du timbre] Dont la sonorité n'est pas assourdie. Mélanges (...) de timbre découvert et de timbre voilé (Gevaert, Orchestr.,1885, p. 94).
ORGUE. Tierce* découverte.
B.− Au fig. [En parlant d'une pers. ou d'un trait de son comportement]
1. Franc, ouvert. Elle [Mmede Burne] se sentait avec lui [Mariolle] plus libre, plus sincère, plus découverte, plus familière qu'avec les autres (Maupass., Notre cœur,1890, p. 419).Son regard a quelque chose de brave et de découvert (Green, Journal,1928-34, p. 129).
À front, à visage découvert; à jeu découvert. Ouvertement, de façon non dissimulée. J'aurais fait un mauvais diplomate, puisque je joue à jeu découvert (Dumas père, Demois. St Cyr,1843, IV, 14, p. 191).Je veux vous regarder de tous mes yeux et lutter à visage découvert (Sartre, Huis clos,1944, 5, p. 140).
2. Qui est manifesté, exposé sans réserve, sans réticence. La méchanceté trop découverte du Docteur Sansfin heurtait un peu cette âme encore si jeune (Stendhal, Lamiel,1842, p. 97).
3. P. ext. Qui est non protégé, vulnérable. Synon. démuni.Me sentant découvert contre toutes les attaques du hasard ou de la destinée (Maupass., Contes et nouv.,t. 2, Après, 1893, p. 103).Jamais, sous aucun régime, dans aucun système, les grands n'ont été aussi couverts contre le peuple, et le peuple aussi découvert contre les grands (Péguy, Argent,1913, p. 1265).
Prononc. et Orth. : [dekuvε:ʀ], fém. [-vε ʀt]. Ds Ac. 1694 et 1718 sous l'anc. forme descouvert; ds Ac. 1740-1878 sous la forme moderne.

Wiktionnaire

Adjectif

découvert \de.ku.vɛʁ\

  1. Qui n’est pas couvert.
    • Allée découverte, Dont les arbres ne se rejoignent pas par le haut.
    • Se montrer, sortir à visage découvert, Sans voile, en parlant des femmes musulmanes.
  2. (Par extension) Ouvert, exposé.
    • Place découverte.
    • Le flanc du régiment est découvert, Exposé aux attaques de l’ennemi.

Nom commun

découvert \de.ku.vɛʁ\ masculin

  1. (Banque) Ensemble des avances consenties par un banquier à ses clients.
    • Les découverts, le découvert d’une maison de banque,
  2. (Bourse) Ensemble des ventes consenties par la Bourse d’une place, sans avoir les titres à livrer, ou bien sans aucune opération qui en fasse la contre-partie.

Forme de verbe

découvert \de.ku.vɛʁ\

  1. Participe passé masculin singulier de découvrir.
    • Eh bien ! récemment l’on a découvert que cette dernière arcature avait été désajourée par un remplissage de seconde main, et l’on s’est empressé de restituer l’ordonnance primitive. — (Ferdinand de Roisin, La cathédrale de Trèves du 4e au 19e siècle, 1861, page 58)

Nom commun

découverte \de.ku.vɛʁt\ féminin

  1. Action de découvrir, de trouver ce qui n’était pas connu, invention.
    • Le saisissement que provoque la découverte du cadavre est le déclencheur d’un autre mode de résolution de l’énigme. — (Xavier garnier, Le roman swahili, Éditions Kathala, 2006)
    • J’ai eu longtemps avec moi un homme qui avait demeuré dix ou douze ans en cet autre monde qui a été découvert en notre siècle, en l’endroit où Vilegaignon prit terre, qu’il surnomma la France Antartique. Cette découverte d’un pays infini semble être de considération. Je ne sais si je me puis répondre qu'il ne s’en fasse à l’avenir quelqu' autre, tant de personnages plus grands que nous ayant été trompés en celle-ci. — (Montaigne, Essais , I, 31 – Des Cannibales, 1595)
    • La découverte d'un manuscrit complètement inconnu, dans une époque où la science historique est poussée à un si haut degré, nous parut presque miraculeuse. — (Dumas, Les Trois Mousquetaires, Préface, 1844)
    • Je m'éveillai le lendemain dans le Breidifjord, d'où fit voile Erik le Rouge lorsqu'il alla à la découverte du Groënland en 984. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.55)
    • Les gens des hautes classes ont toujours estimé qu'ils avaient moins besoin d'être disciplinés moralement que leurs subordonnés, et c'est pour avoir fait de cette belle découverte la base de leur théologie, que des jésuites ont tant de succès dans la bourgeoisie contemporaine. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, 1908)
    • On attribue aux Arabes la découverte de l'art d'extraire l'alcool du vin et des autres boissons fermentées. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 141)
  2. Action d’inventer.
    • La découverte de la pénicilline a révolutionné la médecine.
    • La découverte de la vaccination rencontrait encore beaucoup d'opposants du temps de Voltaire.
  3. Chose même qu’on a découverte, qu’on a trouvée, trouvaille.
    • Ces idiots prétendent découvrir une Amérique tous les matins ; mais nous rions de leur découverte, ne voulant pas être brimés par des canotiers de la Seine déguisés en Christophe Colomb. — (Anatole Claveau, Les snobs, dans Sermons laïques, Paris : Paul Ollendorff, 1898, 3e éd., p.34)
    • Mais toutes les grandes découvertes des cinq derniers siècles ne sont pour lui que tissus de mensonges et hérésies. Quand je lui parle de la sphéricité et des évolutions de la terre et des astres, de la découverte de l'Amérique, des tentatives faites pour atteindre les pôles, il se contente de hausser les épaules et sourit de ma présomption : la présomption d'un œuf qui prétendrait en savoir plus long que la poule. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 79)
  4. (Carrières) Partie supérieure d'un gisement qui n'est pas exploitée et qui est évacuée.
  5. (Par extension) Action d'évacuer cette partie du gisement.
    • Après découverte à sec et décapage sélectif par engins mécaniques (pelle mécanique, tombereau), l’extraction du gisement sera réalisée majoritairement en eau, à l’aide d’un scraper, d’une dragueline ou d’une pelle. — (« Eiffage/Roland : Dossier de demande d’autorisation d’ouverture d’une carrière alluvionnaire au titre du Code de l’Environnement, projet de carrière alluvionnaire « Les Butteaux », commune d’Herry (18) », tome 10, janvier 2018 (modifié en octobre 2018), rédigé par GéoPlus Environnement, p. 24)

Forme d’adjectif

découverte \de.ku.vɛʁt\

  1. Féminin singulier de découvert.

Forme de verbe

découverte \de.ku.vɛʁt\

  1. Participe passé féminin singulier de découvrir.

Nom commun

découverte \de.ku.vɛʁt\ féminin

  1. Action de découvrir, de trouver ce qui n’était pas connu, invention.
    • Le saisissement que provoque la découverte du cadavre est le déclencheur d’un autre mode de résolution de l’énigme. — (Xavier garnier, Le roman swahili, Éditions Kathala, 2006)
    • J’ai eu longtemps avec moi un homme qui avait demeuré dix ou douze ans en cet autre monde qui a été découvert en notre siècle, en l’endroit où Vilegaignon prit terre, qu’il surnomma la France Antartique. Cette découverte d’un pays infini semble être de considération. Je ne sais si je me puis répondre qu'il ne s’en fasse à l’avenir quelqu' autre, tant de personnages plus grands que nous ayant été trompés en celle-ci. — (Montaigne, Essais , I, 31 – Des Cannibales, 1595)
    • La découverte d'un manuscrit complètement inconnu, dans une époque où la science historique est poussée à un si haut degré, nous parut presque miraculeuse. — (Dumas, Les Trois Mousquetaires, Préface, 1844)
    • Je m'éveillai le lendemain dans le Breidifjord, d'où fit voile Erik le Rouge lorsqu'il alla à la découverte du Groënland en 984. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.55)
    • Les gens des hautes classes ont toujours estimé qu'ils avaient moins besoin d'être disciplinés moralement que leurs subordonnés, et c'est pour avoir fait de cette belle découverte la base de leur théologie, que des jésuites ont tant de succès dans la bourgeoisie contemporaine. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, 1908)
    • On attribue aux Arabes la découverte de l'art d'extraire l'alcool du vin et des autres boissons fermentées. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 141)
  2. Action d’inventer.
    • La découverte de la pénicilline a révolutionné la médecine.
    • La découverte de la vaccination rencontrait encore beaucoup d'opposants du temps de Voltaire.
  3. Chose même qu’on a découverte, qu’on a trouvée, trouvaille.
    • Ces idiots prétendent découvrir une Amérique tous les matins ; mais nous rions de leur découverte, ne voulant pas être brimés par des canotiers de la Seine déguisés en Christophe Colomb. — (Anatole Claveau, Les snobs, dans Sermons laïques, Paris : Paul Ollendorff, 1898, 3e éd., p.34)
    • Mais toutes les grandes découvertes des cinq derniers siècles ne sont pour lui que tissus de mensonges et hérésies. Quand je lui parle de la sphéricité et des évolutions de la terre et des astres, de la découverte de l'Amérique, des tentatives faites pour atteindre les pôles, il se contente de hausser les épaules et sourit de ma présomption : la présomption d'un œuf qui prétendrait en savoir plus long que la poule. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 79)
  4. (Carrières) Partie supérieure d'un gisement qui n'est pas exploitée et qui est évacuée.
  5. (Par extension) Action d'évacuer cette partie du gisement.
    • Après découverte à sec et décapage sélectif par engins mécaniques (pelle mécanique, tombereau), l’extraction du gisement sera réalisée majoritairement en eau, à l’aide d’un scraper, d’une dragueline ou d’une pelle. — (« Eiffage/Roland : Dossier de demande d’autorisation d’ouverture d’une carrière alluvionnaire au titre du Code de l’Environnement, projet de carrière alluvionnaire « Les Butteaux », commune d’Herry (18) », tome 10, janvier 2018 (modifié en octobre 2018), rédigé par GéoPlus Environnement, p. 24)

Forme d’adjectif

découverte \de.ku.vɛʁt\

  1. Féminin singulier de découvert.

Forme de verbe

découverte \de.ku.vɛʁt\

  1. Participe passé féminin singulier de découvrir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCOUVERT, ERTE. adj.
Qui n'est pas couvert. Allée découverte, Dont les arbres ne se rejoignent pas par le haut. Se montrer, sortir à visage découvert, Sans voile, en parlant des Femmes musulmanes. Par extension, Place découverte. Le flanc du régiment est découvert, Exposé aux attaques de l'ennemi.

À DÉCOUVERT, loc. adv. Sans être couvert, garanti. On était à découvert dans la tranchée. Mettre à découvert. Fig., Agir à découvert, Sans dissimulation. Spécialement, en termes de Commerce et de Banque, Être à découvert, N'avoir aucun gage, aucune garantie pour sa créance. Vendre des valeurs à découvert, À crédit. Dans cette dernière acception, DÉCOUVERT s'emploie comme nom. Les découverts, le découvert d'une maison de banque, l'Ensemble des avances consenties par un banquier à ses clients. En termes de Bourse, Le découvert est l'Ensemble des ventes consenties par la Bourse d'une place, sans avoir les titres à livrer, ou bien sans aucune opération qui en fasse la contre-partie.

Littré (1872-1877)

DÉCOUVERT (dé-kou-vêr, vèr-t') part. passé de découvrir
  • 1Qui n'est pas couvert. Ils ont toujours la tête découverte. Une maison encore découverte. La cuisinière trouva le pot-au-feu découvert. Ils ne savent pas que c'est une femme découverte et non une femme nue qui est indécente, Diderot, Salon de 1765, Œuvres, t. XIII, p. 18, dans POUGENS.

    Qui a la tête découverte. Vous ne vous contentiez pas que je me tinsse découvert devant vous, Pascal, Conv. 2. En même temps Foucault s'est couvert et a lu l'arrêt ; M. Fouquet l'a entendu découvert, Sévigné, Lett. 22 déc. 1664.

    Allée découverte, allée dont les arbres ne se joignent pas par en haut.

    À visage découvert, sans masque, sans voile. Dans ce pays les femmes vont toutes à visage découvert. Il ose se montrer presque à visage découvert, Massillon, Carême, Doutes.

    Fig. Sans détour. Agir, se montrer à visage découvert. Une prudence qui marche à visage découvert, Corneille, Ex. de Nicom. Elles [les obscénités] y sont à visage découvert [évidentes], Molière, Critique, 3.

    Deniers découverts, argent comptant.

    Terme de marine. Bateau découvert, bateau non ponté. Batterie découverte, batterie à feu placée sur le pont supérieur.

    Laissé à sec. Des rochers découverts par la mer à marée basse.

    Terme de zoologie. Ailes découvertes, ailes des insectes qui dépassent les élytres.

    Terme de botanique. Fruits découverts, fruits entièrement nus.

  • 2Peu boisé, en parlant des lieux. La marte fuit les pays habités et les lieux découverts, Buffon, Marte.
  • 3Exposé. Nous sommes trop découverts aux attaques de la fortune, Bossuet, Am. des plais. 2.

    Terme de guerre. Exposé aux attaques, non défendu. Cette ville est découverte du côté du levant. Le flanc de ce régiment, découvert par la fuite de la cavalerie.

  • 4Dont la connaissance est trouvée pour la première fois. L'Amérique découverte par Christophe Colomb. La géométrie générale découverte par Descartes.
  • 5Aperçu. Trois voiles découvertes à l'horizon. L'ennemi découvert de loin. Ce billet découvert suffit pour vous confondre, Molière, Mis. IV, 3. La vérité y est découverte, Pascal, dans COUSIN. De peur d'être découvert, il évitait les grandes routes et marchait dans les chemins détournés, Raynal, Hist. phil. XIV, 22.
  • 6 S. m. Découvert, absence de tout souci de se cacher. Sa table [de Pierre le Grand] était souvent peu décente, souvent aussi avec un découvert d'audace et d'un roi partout chez soi, Saint-Simon, 467, 138.

    Terme de finances. Ce que l'on a à payer, sans avoir en caisse les fonds nécessaires. Les découverts du trésor, les dépenses décrétées par le gouvernement et qui ne sont couvertes par aucun crédit.

  • 7À découvert, loc. adv. Sans être couvert. Il n'y avait ni portes ni fenêtres, nous étions à découvert.

    Sans être garanti. Ils allèrent à découvert attaquer la demi-lune.

    Sans rien qui cache. Ordonnez que d'un fer le sein me soit ouvert, Exposez à vos yeux mon cœur à découvert, Rotrou, Bélis. IV, 6.

    Fig. Clairement, sans ambiguïté. Seigneur, à découvert toute âme généreuse D'avoir votre amitié doit se trouver heureuse, Corneille, Nicom. V, 10. Puisqu'il marque votre sentiment si à découvert…, Pascal, Prov. 13. Ils y verront Dieu à découvert, Pascal, dans COUSIN. J'ai vu son cœur à découvert dans cette aventure, Sévigné, 148. Cette grande lumière devait paraître à découvert, Bossuet, Hist. II, 6. Un homme tel que lui doit-il à découvert Se montrer sans prudence au grand jour qui le perd ? Voltaire, Catil. II, 1.

    Terme de commerce. Être à découvert, être en avance, n'avoir aucune garantie des avances faites.

    Terme de bourse. Opérer, vendre à découvert, opérer, vendre, sans posséder les valeurs.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉCOUVERT.
1Ajoutez :

Planche découverte, gravure dans laquelle on a ôté leurs vêtements aux personnages. Et parmi ces planches, il y en a huit découvertes, ce qui veut dire qu'on a déshabillé les personnages ou tout au moins singulièrement écourté les costumes, Cléry, Gaz. des Trib. 16 mai 1875, p. 471, 4e col.

6Ajoutez :

Terme d'assurances. Le découvert, la partie non assurée d'une chose.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « découvert »

(Siècle à préciser) Participe passé adjectivé et substantivé de découvrir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « découvert »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
découvert dekuvɛr

Évolution historique de l’usage du mot « découvert »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « découvert »

  • Il n'y a de progrès, de découverte, que vers la mort. De Jacques Rigaut / Ecrits, le miroir
  • Vendredi 3 juillet 2020, vers 22 h, les pompiers ont découvert le corps d'un homme au pied des falaises d'Étretat au niveau du Trou à l'Homme. La victime a été déclaré décédée sur place. www.paris-normandie.fr, En Seine-Maritime, le corps d'un homme découvert en pied de falaise
  • Plus une découverte est originale, plus elle semble évidente par la suite. De Arthur Koestler
  • Dieu n'est pas une invention, c'est une découverte. De Louis Massignon
  • Les plus belles découvertes cesseraient de me plaire si je devais les garder pour moi. De Sénèque
  • L’écriture n’est pas la découverte de soi, mais la découverte des autres que l’on a en soi ou des autres qui nous entourent. De Eric-Emmanuel Schmitt / Evene.fr - Mars 2008
  • On ne fait pas de nouvelles découvertes dans le coeur humain. De Voltaire
  • L'heure de la fin des découvertes ne sonne jamais. De Colette
  • On donne généralement le nom de découverte à la connaissance d'un fait nouveau ; mais je pense que c'est l'idée qui se rattache au fait découvert qui constitue en réalité la découverte. De Claude Bernard / Introduction à l'étude de la médecine expérimentale
  • L'Américain qui, le premier, a découvert Colomb a fait une fâcheuse découverte. De Georg Christoph Lichtenberg / Aphorismes
  • La découverte d'un mets nouveau fait plus pour le genre humain que la découverte d'une étoile. De Anthelme Brillat-Savarin / Physiologie du goût
  • Les hommes ont peut-être découvert le feu, mais les femmes ont découvert qu’on pouvait jouer avec. De Michael Patrick King / Sex and the city
  • Mon découvert prenait des proportions astronomiques. Ce n’était plus un découvert, c’était du nudisme bancaire. De Frédéric Beigbeder / Mémoires d’un jeune homme dérangé
  • Les erreurs sont les portes de la découverte. De James Joyce
  • En France, de nombreux acteurs de la place de Paris ont fait des propositions pour encadrer les activistes, et surtout les vendeurs à découvert. L'affaire Wirecard montre pourtant qu'ils peuvent faire éclater la vérité quand tous les contrôles sont défaillants. Les Echos, Vente à découvert : un dilemme pour les régulateurs | Les Echos
  • La découverte a été commentée en ces termes dans un communiqué du Cern par Giovanni Passaleva, porte-parole sortant de la collaboration LHCb : « Les particules constituées de quatre quarks sont déjà exotiques, et celle que nous venons de découvrir est la première composée de quatre quarks lourds du même type, à savoir deux quarks c et deux antiquarks c. Jusqu'à présent, LHCb et les autres expériences avaient observé uniquement des tétraquarks comprenant au maximum deux quarks lourds, et aucun ayant plus de deux quarks du même type », avec les précisions suivantes de Chris Parkes, nouveau porte-parole de LHCb : « Ces particules exotiques lourdes sont des cas extrêmes, et pourtant constituent des objets assez simples théoriquement, avec lesquels il est possible de tester des modèles pouvant ensuite être utilisés pour expliquer la nature des particules de la matière ordinaire, comme les protons ou les neutrons. Les observer pour la première fois dans des collisions au LHC est donc très intéressant ». Futura, Le LHC a découvert une nouvelle particule exotique, un tétraquark charmé
  • La découverte d'un mets nouveau fait plus pour le genre humain que la découverte d'une étoile. Anthelme Brillat-Savarin, Physiologie du goût
  • C'est dans la nuit du jeudi 2 au vendredi 3 juillet 2020 que l'enfant, tout juste né, a été retrouvé en vie par des habitants du village domiciliés à quelques encablures du centre historique de Pia. Une enquête a été immédiatement ouverte pour faire la lumière sur cette découverte. Pour L'Indépendant, le sauveur de ce bébé témoigne.  lindependant.fr, Pyrénées-Orientales - Nouveau-né découvert à Pia : "Je l'ai trouvé devant mon domicile" - lindependant.fr
  • L'Egypte a découvert un important gisement d'or dans le sud-est du pays. Plus d'un million d'onces, soit près de 30 tonnes, pourraient être extraites, a annoncé le ministre égyptien du Pétrole et des Ressources minières. Les Echos, Un gisement de trente tonnes d'or découvert en Egypte | Les Echos
  • Des chercheurs des universités de Berne et de Warwick ont découvert et étudié pour la première fois le noyau dégagé d'une exoplanète géante. L'astre nouvellement identifié, TOI 849 b, fournit ainsi l'occasion inespérée d'observer l'intérieur d'une planète et d'apprendre quelque chose sur sa composition. Futura, Des astronomes ont découvert le premier noyau d'une planète mis à nu
  • Il avait l’interdiction de détenir des armes. Les gendarmes en ont découvert des dizaines chez lui. Journal L'Union abonné, Un arsenal découvert lors d’une perquisition à Chauny
  • Le corps momifié d’une femme a été découvert mercredi dans un appartement de Nîmes, rapporte Midi Libre. La macabre découverte a été faite par un huissier de justice chargé de "récupérer l’appartement": la locataire, âgée d’une soixantaine d’années n’avait, en effet, pas donné de nouvelles à son propriétaire depuis quelques années. CharenteLibre.fr, Le corps momifié d’une femme morte depuis trois ans découvert dans son appartement à Nîmes - Charente Libre.fr
  • Rien ne vaut la peine d'être trouvé que ce qui n'a jamais existé encore. Pierre Teilhard de Chardin, La Vision du passé, Le Seuil

Traductions du mot « découvert »

Langue Traduction
Anglais discovered
Espagnol descubierto
Italien scoperto
Allemand entdeckt
Chinois 发现
Arabe اكتشف
Portugais descoberto
Russe обнаруженный
Japonais 発見した
Basque aurkitu
Corse scupertu
Source : Google Translate API

Synonymes de « découvert »

Source : synonymes de découvert sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « découvert »

Partager