La langue française

Malicieux

Sommaire

  • Définitions du mot malicieux
  • Étymologie de « malicieux »
  • Phonétique de « malicieux »
  • Citations contenant le mot « malicieux »
  • Traductions du mot « malicieux »
  • Synonymes de « malicieux »
  • Antonymes de « malicieux »

Définitions du mot malicieux

Trésor de la Langue Française informatisé

MALICIEUX, -EUSE, adj.

A.− Vieilli. Qui est habité des forces insidieuses du mal. L'esprit malicieux du piano cogna à coups pressés (Arnoux, Suite var.,1925, p. 5):
1. La manière dont elle se plaisait à ourdir ses conspirations contre le bonheur domestique du pauvre prêtre portèrent [sic] l'empreinte du génie le plus profondément malicieux. Balzac, Curé Tours,1832, p. 206.
B.−
1. Qui a un penchant à se jouer, à se moquer d'autrui :
2. Le damné valet, malicieux comme un singe, prétendait que le pauvre homme avait beau jouer de la prunelle, lancer des regards assassins dans les loges (...) mais qu'il n'était pas parvenu encore à donner la plus légère envie de sa peau à la moindre baronne, même âgée de quarante-cinq ans, couperosée et constellée de signes moustachus. Gautier, Fracasse,1863, p. 32.
2. Qui dénote ce penchant. La figure fraîche et malicieuse d'une jolie femme (Hugo, L. Borgia,1833, iii, 1, p. 164).Elle a, de temps en temps, sous sa plume de petites anecdotes espiègles et malicieuses (Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 4, 1859, p. 171).Elle le regarda d'un air à la fois malicieux et embarrassé (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 56).
Prononc. et Orth. : [malisjø], fém. [ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1155 « (d'une personne) méchant, pervers » (Wace, Brut, éd. I. Arnold, 5694); ca 1265 « où il y a de la méchanceté » levres malicieuses (Brunet Latin, Trésor, éd. Fr. J. Carmody, II, 62, p. 240); 2. 1690 « qui est enclin aux railleries » (Boursault, Fabl. d'Esope, III, 6 ds Littré); 1821 « qui dénote un esprit taquin » malicieux sourire (Latouche, L'Héritier, Lettres amans, p. 113). Empr. au lat. malitiosus « méchant, trompeur, fourbe », lui-même dér. de malitia, v. malice. Fréq. abs. littér. : 371. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 453, b) 492; xxes. : a) 593, b) 570.

Wiktionnaire

Adjectif

malicieux \ma.li.sjø\

  1. Qui a de la malice, qui est porté à nuire, à mal faire.
    • Il est malicieux comme un singe.
    • Intention malicieuse.
  2. Qui est porté à la plaisanterie.
    • Un enfant malicieux.
    • Son esprit malicieux égaie la conversation.
  3. Qui dénote un esprit espiègle.
    • Il songe à tout, aux plus petites choses. Il crayonne de malicieux portraits, raconte avec enjouement des anecdotes spirituelles, […]. — (Octave Mirbeau La Mort de Balzac, 1907)
  4. (Spécialement) (Vieilli) Qualifie cheval qui rue de côté, qui semble user d’adresse contre celui qui le monte ou qui l’approche.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MALICIEUX, EUSE. adj.
Qui est porté à nuire, à mal faire. Il est malicieux comme un singe. Intention malicieuse. Il signifie aussi Qui est porté à la plaisanterie. Un enfant malicieux. Son esprit malicieux égaie la conversation. Cheval malicieux, Cheval qui rue de côté, qui semble user d'adresse contre celui qui le monte ou qui l'approche.

Littré (1872-1877)

MALICIEUX (ma-li-si-eû, eû-z') adj.
  • 1Qui a de la malice. Il faisait assez bien de méchants vers ; d'ailleurs nullement homme d'honneur, malicieux comme un vieux singe, et envieux comme un chien, Scarron, Rom. com. I, 5. On prétend que vous êtes un ignorant ; cela ne me fait rien ; mais on ajoute que vous êtes malicieux, et cela me fâche, car je suis bon homme, Voltaire, Écoss. I, 1.

    Substantivement. C'est un malicieux.

    Cheval malicieux, cheval qui rue de côté, qui use d'adresse contre celui qui le monte ou qui l'approche.

    Où il y a de la malice. Intention malicieuse. Arrêter le progrès d'une procédure malicieuse, Bossuet, le Tellier.

  • 2Qui fait de petites méchancetés par badinage. Un enfant malicieux. Il est malicieux comme un petit dragon, Boursault, Fabl. d'Ésope, III, 6. Qu'il ne leur est permis de se montrer sensibles qu'avec délicatesse, instruites qu'avec modestie, passionnées qu'avec pudeur, malicieuses qu'avec l'air d'un badinage innocent et léger, Marmontel, Élém. litt. Œuv. t. VII, p. 406, dans POUGENS.

HISTORIQUE

XIIe s. Sis maris [son mari] fut durs e pesme [très méchant] e malicius, Rois, p. 96. Qui a les ieulz gros et grans, si doit estre lenz et pesanz ; et qui les a enfossés et petis, si doit estre malesieus et engignierres [trompeur], Fisiognomia, p. 26. Garde que tu ne dies malicieus moz ; car li prophetes dit : Diex destruit les levres malicieuses, Latini, Trésor, p. 358. [Il] se fist seigneur, et trouva grant tresor, et, comme malicieus, le departi tout aus barons, pour avoir leur cuers et leur graces, Marc Pol, p. 736. Salehedins estoit sages et malicieus, et bien savoit conoistre son pis et son mieus, Chr. de Rains, 111. Li rois secort par ceste loi cex qui ont esté deceu par tricherie et par mellée, que li malicieux et li tricheor ne gaignent pas par lor malice, et que li simple n'i perdent, Liv. de jost. 114.

XIVe s. Ces serpens qui sont vers nous ne sont pas si malicieus ne si venimeus si com il seroient s'il habitoient es chaudes regions, H. de Mondeville, f° 86.

XVIe s. Un enfant affine son compaignon par quelque malicieuse tromperie, Montaigne, I, 107.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « malicieux »

Picard, malichieux ; provenç. malicios ; espagn. malicioso ; ital. malizioso ; du lat. malitiosus ; de malitia, malice.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin malitiosus, de malitia (« mauvaise qualité, malice »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « malicieux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
malicieux malisjø

Citations contenant le mot « malicieux »

  • Les malicieux ont l'âme petite, mais la vue perçante. De Platon / La République
  • Le cheveu frisé d’un rebelle en puissance, l’œil malicieux d’un esprit pénétrant et le sourire amical d’une oreille à l’écoute, la figure de David Jisse était celle d’un sage agitateur de la musique contemporaine auprès duquel chacun aimait à prendre – ou à émettre – un avis. D’un sac qu’il portait toujours en bandoulière pouvaient émerger un magnétophone, un disque ou une brochure, selon le rôle endossé à cet instant. Journaliste, compositeur et responsable d’institutions, David Jisse avait la polyvalence chevillée au corps. Il est mort à Paris, le 18 juillet, à 74 ans, terrassé en deux mois par un cancer. Le Monde.fr, La mort du compositeur David Jisse
  • Seulement voilà, non seulement le regard de Riad Sattouf se révèle plus malicieux qu’il n’en a l’air, mais il parvient à extirper de ces corps mous une authentique fantaisie, quelque chose d’à la fois bienveillant et croquignolet, échappant à tout standard. La réussite est d’autant plus grande que son duo de compères boutonneux tient du génie : fraîche valeur sûre du cinéma français, Vincent Lacoste (Hervé) a depuis transformé l’essai. On souhaite la même trajectoire à Anthony Sonigo, alias Camel, aussi bon mais aujourd’hui plus discret. L'Obs, « Les Beaux Gosses », le film à voir ce soir sur 6ter
  • Shatter devrait être un agent malicieux qui jouera avec des copies de lui-même pour rendre fou ses adversaires. On connaissait déjà deux de ses compétences : Millenium, Valorant : nouveaux leaks sur les agents Shatter et Crusader - Millenium

Traductions du mot « malicieux »

Langue Traduction
Anglais malicious
Espagnol malicioso
Italien maligno
Allemand bösartig
Chinois 恶意的
Arabe ضار
Portugais malicioso
Russe злонамеренный
Japonais 悪意のある
Basque maltzur
Corse maliziusu
Source : Google Translate API

Synonymes de « malicieux »

Source : synonymes de malicieux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « malicieux »

Partager