La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « malchance »

Malchance

Variantes Singulier Pluriel
Féminin malchance malchances

Définitions de « malchance »

Trésor de la Langue Française informatisé

MALCHANCE, subst. fém.

Ensemble de circonstances défavorables dues au hasard et qui portent tort à quelqu'un. Avoir la malchance; être poursuivi par la malchance; victime de malchance; jouer de malchance. Sa malchance à la roulette a beau l'obliger à rembourser peu après la plus grande partie de cette somme, (...) c'est grâce à cette aide financière exorbitante qu'il parvient à usurper la place qu'on sait (Breton, Manif. Surréal., 2eManif., 1930, p. 125).Il a la peur du bonheur, il a le goût de la malchance, comme un héros de roman russe (Brasillach, Corneille, 1938, p. 446):
1. Comme je les ai compris, ceux qui, faibles, harcelés par la malchance, ayant perdu les êtres aimés, réveillés du rêve d'une récompense tardive, de l'illusion d'une autre existence (...) et désabusés des mirages du bonheur, en ont assez et veulent finir ce drame sans trêve ou cette honteuse comédie. Maupass., Contes et nouv., t. 2, Endorm., 1889, p. 1170.
En partic. Manifestation particulière de cet état qui conduit à l'échec. Une série de malchances; par malchance; pour comble de malchance. Les dieux ont voulu, pour le fonctionnement de leur machine infernale, que toutes les malchances surgissent sous le déguisement de la chance (Cocteau, Machine infern., 1934, IV, p. 123).Louise s'était fait choper à Lyon, une malchance... Prise dans une rafle ordinaire, elle avait été identifiée, une rare déveine (Triolet, Prem. accroc, 1945, p. 244):
2. Martine avait fait un inventaire exact des ressources de la maison, et c'était désastreux. Seule, la provision de pommes de terre promettait d'être sérieuse. Par une malchance, la jarre d'huile tirait à sa fin, de même que le dernier tonneau de vin s'épuisait. Zola, DrPascal, 1893, p. 228.
Prononc. et Orth.: [malʃ ɑ ̃:s]. Att. ds Ac. 1935. Lar. 20emalchance ou malechance; DG malchance v. malechance considéré comme un néol. Selon Rob. et Lar. Lang. fr. malechance est vx. Rolland, J.-Chr., Antoinette, 1908, p. 892 malechance. Étymol. et Hist. Ca 1250 «mauvaise chance» male chaance (Joufroi, éd. P. B. Fay et J. L. Grigsby, 514) − fin xiiies. mal[e]këanche (Sone de Nansai, 18047 ds T.-L., s.v. chëance), à nouv. au xixes. 1867 (Littré); cf. 1871, juill. (Zola, Fortune Rougon, p. 58). Comp. de male, fém. de mal1* et de chance*. Fréq. abs. littér.: 195.

Wiktionnaire

Nom commun - français

malchance \mal.ʃɑ̃s\ féminin

  1. Mauvaise chance, suite de mésaventures, revers dus à un hasard malheureux.
    • Quelle ne fut pas notre malchance: le générateur de notre poste, qui est escamotable, […], lorsqu'il n'est pas nécessaire de recharger les accumulateurs, se coinça sur son rail de sortie: […]. — (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • Quelle malchance persistante! — C’est une malchance d’être arrivé ce jour-là.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MALCHANCE. n. f.
Mauvaise chance, suite de mésaventures. Quelle malchance persistante! On le dit aussi d'Une seule de ces mésaventures. C'est une malchance d'être arrivé ce jour-là.

Littré (1872-1877)

MALCHANCE (mal-chan-s') s. f.
  • Mauvaise chance.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « malchance »

Mal pour male au féminin, et chance.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Univerbation de mal et de chance.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « malchance »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
malchance malʃɑ̃s

Fréquence d'apparition du mot « malchance » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « malchance »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « malchance »

  • La jeunesse constitue un extraordinaire élément d'optimisme car elle sent d'instinct que l'adversité n'est que temporaire et qu'une période continue de malchance est tout aussi improbable que le sentier tout droit et étroit de la vertu.
    Charlie Chaplin — Ma Vie
  • Les opportunités apparaissent le plus souvent sous la forme de malchance ou d’échec temporaire.
    Napoleon Hill
  • Il y a seulement de la malchance à n'être pas aimé : il y a du malheur à ne point aimer.
    Albert Camus — L'Été, Gallimard
  • La malchance est une circonstance atténuante que la vie donne aux ratés.
    Constantin Ier
  • La laideur, c’est rassurant : il n’y a aucun défi à relever, il suffit de s’abandonner à sa malchance, de s’en gargariser, c’est si confortable. La beauté est une promesse : il faut pouvoir la tenir, il faut être à la hauteur.
    Amélie Nothomb — Mercure
  • Pour l'homme courageux, chance et malchance sont comme sa main droite et sa main gauche. Il tire parti de l'une comme de l'autre.
    Sainte Catherine de Sienne
  • Il n'est pas élégant d'abuser de la malchance ; certains individus, comme certains peuples, s'y complaisent tant qu'ils déshonorent la tragédie.
    Émile Michel Cioran — Syllogismes de l'amertume, Gallimard
  • La malchance est un oiseau déplaisant et il faut l'empêcher de se percher sur soi...
    Donat Coste — L'enfant noir
  • Il n'est pas élégant d'abuser de la malchance : certains individus , comme certains peuples s'y complaisent tant, qu'ils déshonorent la tragédie.
    Emil Michel Cioran — Syllogismes de l’amertume
  • Cette maison était habitée par deux personnes âgées. Il y avait également un appartement occupé par une personne seule. Aucun blessé n’est à déplorer. D’après l’adjoint au maire, il semblerait que l’origine de l’incendie soit due à une chaudière. Les sinistrés seront relogés par leurs familles ou amis. Comble de malchance, cette maison avait déjà brûlé il y a 25 ans.
    Faits-divers - Justice | Incendie à Lantenne-Vertière : une maison d’habitation détruite
Voir toutes les citations du mot « malchance » →

Traductions du mot « malchance »

Langue Traduction
Anglais bad luck
Espagnol mala suerte
Italien sfortuna
Allemand pech
Chinois 厄运
Arabe حظ سيء
Portugais má sorte
Russe невезение
Japonais 不運
Basque zorte txarra
Corse mala sorte
Source : Google Translate API

Synonymes de « malchance »

Source : synonymes de malchance sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « malchance »

Combien de points fait le mot malchance au Scrabble ?

Nombre de points du mot malchance au scrabble : 18 points

Malchance

Retour au sommaire ➦