Adversité : définition de adversité


Adversité : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ADVERSITÉ, subst. fém.

Littéraire
1. Gén. au sing. avec l'article déf. Sort contraire, circonstances malheureuses (deuil, revers de fortune, etc.) s'imposant comme une épreuve à subir ou à surmonter :
1. Au contraire, de toutes les choses humaines, dont la nature est de périr dans les tourmens, la véritable religion s'accroît dans l'adversité : Dieu l'a marquée du même sceau que la vertu. F.-R. de Chateaubriand, Génie du Christianisme,t. 2, 1803, p. 425.
2. ... vous êtes encore et vous serez toujours pour moi le Marquis de la Seiglière, plus grand dans l'infortune que vous ne le fûtes jamais au faîte de la prospérité. Je suis fait ainsi : l'infortune me séduit, l'adversité m'attire. Si mes opinions politiques me l'eussent permis, j'aurais accompagné Napoléon à Sainte-Hélène. Veuillez croire que mon dévouement et mon respect vous suivront partout, et que vous trouverez en moi un fidèle courtisan du malheur. J. Sandeau, Mademoiselle de la Seiglière,1848, p. 224.
3. Je remercie Dieu de ce qu'il a bien voulu faire de moi, de l'épreuve que je subis, de la ruine où je médite. Je trouve bonne l'adversité, bonne l'injustice, bonne la haine, bonne la calomnie qui se glisse comme le ver dans le sépulcre. Si toutes ces choses qu'on est convenu d'appeler le malheur et qui sont sur moi, pèsent le poids d'un caillou dans le progrès humain, je bénis la destinée. V. Hugo, Correspondance,1854, p. 188.
4. Mais je constate que ce qu'il y a de plus noble, de plus vivant chez les gens de France et chez moi est de formation catholique, s'accroît dans l'atmosphère catholique et que dans l'adversité, ou du moins dans les grandes circonstances de la vie, chacun de nous trouve dans l'Église son plus parfait bien-être. M. Barrès, Mes cahiers,t. 8, 1909-1911, p. 297.
5. Mon optimisme, ce n'est pas dans la douleur, dans l'adversité, qu'il trouve de quoi s'achopper; mais devant la laideur et la malignité des hommes. A. Gide, Journal,1931, p. 1055.
Rem. Syntagmes fréq. a) Groupes nominaux : coups de l'adversité (A. Gide, Les Nouvelles nourritures, 1935, p. 284), école de l'-(P.-L. Courier, Pamphlets politiques, 1824, p. 77), jour de l'-(F.-R. de Chateaubriand, Essai sur les Révolutions, 1797, p. 169), leçons de l'- (Id., Les Martyrs, 1810, p. 211), vent de l'- (J.-H. Bernardin de Saint-Pierre, Harmonies de la nature, 1814, p. 204), courage dans l'- (F.-R. de Chateaubriand, Les Natchez, 1826, p. 221), temps d'- (Id., Essai sur les Révolutions, 1797, p. 57), rocher d'- (Ch. Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 4, 1859, p. 204); b) Groupes verbe + subst. : connaître l'adversité (L. Bloy, La Femme pauvre, 1897, p. 116), conjurer l'- (Ch. Péguy, La Tapisserie de Notre-Dame, 1913, p. 701), plier sous l'- (E. de Guérin, Journal, 1840, p. 80), supporter l'- (F.-R. de Chateaubriand, Essai sur les Révolutions, 1797, p. 164).
2. Au plur. Les adversités. Les événements malheureux, les épreuves :
6. Il disait à propos de la reine de Hollande, devenue par Louis XVIII duchesse de Saint-Leu : « Quand on a accepté les prospérités d'une famille, il faut en embrasser les adversités. » F.-R. de Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 2, 1848, p. 600.
7. On a eu tous les chagrins, toutes les épreuves, tous les soucis, toutes les adversités possibles, excepté la maladie, car on a été quarante-deux ans de suite sans la connaître. H.-F. Amiel, Journal intime,30 janv. 1866, p. 107.
Rem. 1. Syntagmes rencontrés : les grandes adversités (P. Borel, Champavert, 1833, p. 193), vaincre les adversités (E. Mounier, Traité du caractère, 1946, p. 351). 2. Adversité est l'anton. de prospérité, bonheur; il est synon. de malheur, mais caractérisé par l'idée de lutte, la manière dont on la soutient et les bénéfices moraux qu'on en retire. Fréquent au xixes., notamment chez Chateaubriand.
Prononc. : [advε ʀsite]. Enq. : /adveʀsite1/.
Étymol. ET HIST. − 1. 1145 « malheur, revers de fortune » (Elye de Wincestre, Afaitement Catun, 435, p. 129, ed. Stengel); 2. 1160 « hostilité » (Benoit, Ducs de Normandie, II, 4889 : A l'arcevesque a tot mustré sa ire e sa grant aversité). − entre 1360-70 (Li Romans de Bauduin de Sebourc, éd. Bocca, XXIV, 534 ds T.-L. : frapoit a deus mains de telle adversité Que s'il ëust a plain Baudewin assené, Je croi qu'il li ëust le haterel copé). Empr. au lat. chrét. adversitas; cf. avec 1 Pseudo Quintilien, Decl. ds TLL, 847, 77 : convenimus in amicitiam, cum advenit adversitas; avec 2 Pseudo Cyprien, Abus., 6, ibid., 847, 55 : magna magnis infestationibus et adversitatibus solent laborare.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 245. Fréq. rel. litt. : xixes. : a) 862, b) 269; xxes. : a) 91, b) 106.
BBG. − Bailly (R.) 1969. − Bar 1960. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Bruant 1901. − Daire 1759. − Lacr. 1963. − Laf. 1878. − Lav. Diffic. 1846. − Marcel 1938.

Adversité : définition du Wiktionnaire

Nom commun

adversité \ad.vɛʁ.si.te\ féminin

  1. État, situation de celui qui éprouve les rigueurs du sort.
    • Il fallait réfléchir à la tactique que nous devrions adopter pour ne point succomber devant l'adversité. — (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • Être dans l’adversité. — Tomber dans l’adversité.
    • Être constant dans l’adversité. — Succomber à l’adversité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Adversité : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ADVERSITÉ. n. f.
État, situation de celui qui éprouve les rigueurs du sort. Être dans l'adversité. Tomber dans l'adversité. Être constant dans l'adversité. Succomber à l'adversité. Il se dit aussi d'une Infortune, d'un accident fâcheux; et dans ce sens il s'emploie plus particulièrement au pluriel. Les adversités que Dieu nous envoie. Il a soutenu de grandes adversités. Il a eu de grandes adversités à essuyer.

Adversité : définition du Littré (1872-1877)

ADVERSITÉ (a-dvêr-si-té) s. f.
  • Fortune adverse Être dans l'adversité. Secourir un innocent dans l'adversité. Grand dans l'adversité. Une probité éprouvée par l'adversité. Souffrir héroïquement les grandes adversités. La patience dans les adversités. Ils ont, selon le cours des choses humaines et selon les conjonctures, leurs contradictions, leurs traverses à essuyer ; ils ont leurs chagrins, leurs ennuis, leurs dégoûts, leurs adversités, leurs souffrances à porter, Bourdaloue, Pensées, t. I, p. 214. Acceptez toutes sortes d'adversités temporelles et de calamités, plutôt que de consentir à un seul péché, Bourdaloue, ib. p. 294. Ma gloire me suivra dans mon adversité, Voltaire, Œd. V, 1. Pour avoir comme moi vaincu l'adversité, Voltaire, Mér. IV, 2. Il faut se faire un cœur capable de résister aux adversités, Fléchier, Panég. II, p. 502. Il [Dieu] répand tantôt des prospérités, tantôt des adversités, Fléchier, Serm. II, p. 151.

HISTORIQUE

XIIIe s. Ha ! fait-il, tante adversité Ai fait de moi et tant dangier, Lai de l'Ombre. Dont lor profite aversités Plus que ne fait prosperitez, la Rose, 4973. Se Dieu t'envoie adversité, si le reçoif en patience, Joinville, 300.

XVe s. Tant pour adversité [opposition] des meurs et conditions que pour les violences…, Commines, VI, 3.

XVIe s. Baïf, qui, comme moy, prouves l'adversité, Il n'est pas tousjours bon de combattre l'orage, Du Bellay, J. VI, 18, recto.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « adversité »

Étymologie de adversité - Littré

Provenç. adversitat, aversitat : espagn. adversitad ; portug. adversidade ; ital. avversità ; de adversitatem, de adversus (voy. ADVERSE), état de ce qui est tourné contre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de adversité - Wiktionnaire

Du latin adversitas.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « adversité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
adversité advɛrsite play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « adversité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « adversité »

  • ALCIDE ROC (15) sera notre favori et probablement celui de beaucoup. Ayant énormément de qualités, il partira avec la grande confiance de Matthieu Abrivard. Malgré son numéro en deuxième ligne, il a largement les moyens de mettre tout le monde à la raison. Déferré des quatre pieds, s’il est à proximité des leaders à l’entrée de la ligne droite, il va fusiller l’adversité. Sports.fr, Prix Nemausa, Alcide Roc sur l'hippodrome de Vincennes
  • La ligue d’Occitanie a bien dévoilé les poules des séries territoriales de la promotion d’honneur à la 4e série. L’US Foix évoluera la saison prochaine dans la poule II. L’adversité sera composée de l’Aviron Castrais, du Stade Lavelanetien, Coquelicots de Montech, US Portet/Garonne, RC Saint Jory-Bruguières, Toulouse EC, Toulouse UC, Villeneuve-du-Paréage. ladepeche.fr, Foix. L’USF connaît ses futurs adversaires - ladepeche.fr
  • L’union sacrée a prévalu au lycée De Baudre entre la communauté éducative, la direction, les agents et les élèves. L’adversité a poussé au dépassement de soi et à l’entraide. petitbleu.fr, Le lycée de Baudre a su tirer une force de la période du confinement - petitbleu.fr
  • L’adversité est inscrite dans le génome de l’Univers. Elle en est une composante congénitale. Le Nouvelliste, Le Nouvelliste - Les vertus de l'adversité
  • La patience consiste à engloutir l'adversité sans même un froncement de sourcils. De Anonyme
  • La prospérité montre les heureux, l’adversité montre les grands. De Pline le Jeune / Panégyrique de Trajan
  • On connaît les bonnes sources dans la sécheresse et les bons amis dans l'adversité. De Proverbe chinois
  • Contre l'adversité se prouve l'homme fort. De Maurice Scève / Microcosme
  • La prospérité découvre nos vices et l'adversité nos vertus. De Francis Bacon
  • Pour avoir les dieux favorables dans l'adversité, il faut les invoquer dans la prospérité. De Xénophon
  • L'adversité rend aux hommes toutes les vertus que la prospérité leur enlève. De Eugène Delacroix
  • La prospérité révèle nos vices et l'adversité nos vertus. De Francis Bacon
  • Les larmes valent mieux que le rire, car l’adversité améliore le coeur. De Proverbe français
  • C’est dans l’adversité que se révèlent les vrais amis. De Cicéron
  • La force naît de l'adversité et des souffrances. De Paul Ohl / Katana
  • L'adversité est la pierre de touche de l'amitié. De Proverbe français
  • L'adversité met la prudence au coeur de l'homme. De Pindare
  • Les troubles et l'adversité ramènent à la religion. De Francis Bacon
  • La prospérité tourne plus la tête que l'adversité ; c'est que l'adversité vous avertit et que la prospérité fait qu'on s'oublie. De Montesquieu / Cahiers
  • La prospérité ne va pas sans craintes ni déplaisirs ; l'adversité, sans réconforts ni espérances. Francis Bacon baron Verulam, Essays, 5
  • Nous éprouvons l'or dans le feu, nous discernons nos amis dans l'adversité. Isocrate, À Démonicos, 25 (traduction Mathieu et Brémond)
  • Sans les rochers, on sait bien que les vagues ne monteraient jamais si haut. Roger Nimier, Le Hussard bleu, Gallimard
  • Las ! où est maintenant ce mépris de fortune ? Où est ce cœur vainqueur de toute adversité […] ? Joachim Du Bellay, Les Regrets
  • L'adversité est pour moi ce qu'était la terre pour Antée ; je reprends des forces dans le sein de ma mère. François René, vicomte de Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe

Traductions du mot « adversité »

Langue Traduction
Portugais adversidade
Allemand not
Italien avversità
Espagnol adversidad
Anglais adversity
Source : Google Translate API

Synonymes de « adversité »

Source : synonymes de adversité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « adversité »



mots du mois

Mots similaires