La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « libidineux »

Libidineux

Variantes Singulier Pluriel
Masculin libidineux
Féminin libidineuse libidineuses

Définitions de « libidineux »

Trésor de la Langue Française informatisé

LIBIDINEUX, -EUSE, adj. et subst.

A. − Cour., péj.
1. Adj. et subst. (Celui, celle) qui a une tendance particulière pour les plaisirs de la chair, qui le manifeste, qui s'adonne à ces plaisirs avec excès; sensuel. Vieillard libidineux. Chaque fois, Clémence, femme de chambre, (...) se trouvait sur le passage du vieux libidineux dont elle devinait l'infâme désir (Péladan, Vice supr.,1884, p. 271).V. amoureux ex. 23.
[En parlant d'une collectivité] Je n'ai aucun rapport avec la population du pays que je sais libidineuse et cupide (Huysmans, Oblat, t. 2, 1903, p. 44).
2. Adj. [P. méton.] Appétits, regards libidineux. Deux religieuses, près de là, s'en sont allées, sans doute de peur d'être troublées, de se sentir venir à l'esprit des images libidineuses (Flaub., Champs et grèves,1848, p. 411).Elle a été, une fois de plus, en butte à de libidineuses propositions (Martin du G., Vieille Fr.,1933, p. 1078).
B. − Adjectif
1. [Chez Proudhon en parlant d'une pers.] Qui ne pense qu'à soi aux dépens des autres :
1. Le propriétaire, animal essentiellement libidineux, sans vertu ni vergogne, ne s'accommode point d'une vie d'ordre et de discipline; s'il aime la propriété, c'est pour n'en faire qu'à son aise, quand il veut et comme il veut. Proudhon, Propriété,1840, p. 258.
[P. méton.] La propriété engendre nécessairement (...) le règne d'une volonté libidineuse (...). La propriété est le droit d'user et d'abuser (Proudhon, Propriété,1840p. 341).
2. PSYCHANAL. Synon. de libidinal (dér. s.v. libido).La faculté de concentrer l'énergie libidineuse sur des personnes doit être reconnue à tout homme normal (Freud, Introd. psychanal., trad. par S. Jankélévitch, Paris, Payot, 1922, p. 465).
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre :
2. Loin que les institutions jaillissent du libidineux, elles donnent, au contraire, les cadres qui moulent et qui canalisent dans certaines directions déterminées à l'avance, les courants de la libido. Traité sociol.,1968, p. 404.
REM. 1.
Libidinerie, subst. fém.Tendance libidineuse de la nature humaine. L'art français du xviiiesiècle, le seul art qui, depuis les priapées de Pompéi, ait avoué la libidinerie humaine (Goncourt, Journal,1856, p. 293).
2.
Libidineusement, adv.Voluptueusement. Blazius le Pédant (...) songeait libidineusement aux muids, quartauts et poinçons de vin des meilleurs crus (Gautier, Fracasse,1863, p. 87).
3.
Libidinosité, subst. fém.Tendance libidineuse de quelqu'un; caractère libidineux de quelque chose. Parmi les sentiments que la peinture avait pour mission d'éveiller au cœur de ses amateurs, il fallait compter la libidinosité, laquelle (...) marque (...) la persistance du vieil esprit gaulois (Cassou, Arts plast. contemp.,1960, p. 13).
4.
Libidino-calotin, -ine, adj.Qui reflète deux tendances, sensuelle et dévote. On lit tout haut des passages, blaguant sa prose libidino-calotine (Goncourt, Journal,1892, p. 196).
Prononc. et Orth. : [libidinø], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. xves. « qui recherche constamment et sans pudeur des satisfactions sexuelles » (Sept Sages de Rome, éd. G. Paris, p. 3). Empr. au lat.libidinosus « qui suit son caprice, ses désirs; voluptueux; passionné ». Fréq. abs. littér. : 28. Bbg. Delb. Matér. 1880, p. 189. - Pohl (J.). Contribution à l'hist. de qq. mots. Fr. mod. 1963, t. 31, pp. 296-304.

Wiktionnaire

Nom commun - français

libidineux \li.bi.di.nø\ masculin (pour une femme, on dit : libidineuse) singulier et pluriel identiques

  1. Jouisseur.
    • Ce vieux libidineux veut mon corps !
    • Astuce du libidineux qui, ayant perçu les beautés d’une jouvencelle, demande à se rendre compte « avec la main ». — (Lucien Fabre, Le Rire et les rieurs, Gallimard, Paris, 1929, page 234)

Adjectif - français

libidineux \li.bi.di.nø\

  1. Qui est dissolu, lascif.
    • Appétits libidineux. — Vieillard libidineux.
    • La Papauté était dignement représentée par les deux Borgia, et les rois n'étaient pas mieux traités que les papes : ces tyrans libidineux ne s'occupaient guère que de leurs concubines quand ils ne jouaient pas au bilboquet ; pendant ce temps, leurs « suppôts » percevaient des impôts écrasants, qui atteignaient jusqu'à dix pour cent des revenus de la nation. — (Marcel Pagnol, La gloire de mon père, 1957, collection Le Livre de Poche, page 22)
  2. Qui manifeste des désirs sensuels.
    • Il avait beaucoup d’esprit et du plus fin, une imagination drolatique, fraîche, comme celle d’un enfant, ou libidineuse comme celle d’un vieux magistrat. — (Léon Daudet, Souvenirs des milieux littéraires, politiques, artistiques et médicaux/L’Entre-Deux-Guerres, Grasset, 1915, réédition Le Livre de Poche, page 202)
    • Et lorsqu’il est libidineux, le harcèlement sexuel ne vise pas uniquement le comportement hétérosexuel. — (Jean-Philippe Cordier, Paul Brasseur, Le bien-être psychosocial au travail : harcèlement moral et sexuel, violence, stress, conflits…, 2009)
    • Ce soir, le bas-ventre en feu dans son lit, il redevenait le petit scout hypocrite et libidineux hanté par l'envie de se tirer sur la nouille. — (Raphaël Somal, Le crépuscule des cadres, Publishroom, 2019, chapitre 5, §. 5)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LIBIDINEUX, EUSE. adj.
Qui est dissolu, lascif. Appétits libidineux. Vieillard libidineux.

Littré (1872-1877)

LIBIDINEUX (li-bi-di-neû, neû-z') adj.
  • Livré aux désirs charnels. Appétits libidineux.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

LIBIDINEUX. Ajoutez : - HIST XVIe s. Ceste libidineuse et orde lubricité, Paradin, Chron. de Savoye, p. 192.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « libidineux »

Du latin libidinosus (« qui suit son désir, capricieux, voluptueux, débauché, » et aussi « passionné pour ») → voir libido.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. libidinosus, de libido, désir, passion, débauche, de libere ou lubere, avoir envie ; sanscr. lubh, désirer ; comparez l'all. lieben, aimer, le goth. liubs, amour, et le grec λίπτομαι, désirer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « libidineux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
libidineux libidinø

Fréquence d'apparition du mot « libidineux » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « libidineux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « libidineux »

  • Le tube de l'été par excellence. En 1989, cette libidineuse mélopée s’écoule à plus de 15 millions d’exemplaires à travers le monde.
    DH Les Sports + — Patrick Hernandez, Caroline Loeb, Soeur Sourire : comme J.J. Lionel (La danse des canards), ils n'ont fait qu'un tube - DH Les Sports+
  • Toute ressemblance avec des événements ou personnes existantes est purement fortuite… Ou pas. Super héros libidineux, vaniteux, corrompus et imbuvables ? C’est la recette de la série The Boys qui, sous ses airs de détournement de l’univers Marvel, en profite pour faire passer des messages bien sentis. Dans la première saison, The Deep (incarné par Chace Crawford) – le plus détestable de tous les super-héros –, baissait son pantalon devant une nouvelle recrue pour lui faire des avances. Une scène qui, en plein mouvement MeToo, avait hissé la série au statut de satire sociale et politique.
    Numéro Magazine — “The Boys” : la saison 2 débarque sur Amazon Prime
  • Le vampire était un monstre du folklore médiéval. Pourtant, le cinéma l'a transformé en créature libidineuse, incarnation de la transgression sexuelle, et ennemi de la morale bourgeoise. Retour sur l'origine de la figure du vampire, présenté à la cinémathèque française jusqu'au 19 janvier 2020.
    France Culture — Le vampire au cinéma, une histoire de transgression sexuelle
  • À onze ans, des garçonnets s’initient à la copulation en regardant des scènes entre humains et animaux. Ils sont entourés d’adultes libidineux qui s’amusent à parler de sexe avec une crudité à faire rougir un gorille, et apprennent à aborder sexuellement les petites ados qui, n’étant pas en reste, n’ont pas la langue dans leur poche. Au propre comme au figuré.
    Le Journal de Montréal — Le déconfinement de la sexualité | Le Journal de Montréal
  • Des jeunes filles dénudées, blondes et brunes, qui prennent la pose lascive sur un lit, qui sirotent de façon suggestive des verres d'alcool et qui esquissent des gestes affriolants près d'une cascade ou d'une rivière… Ces images muettes, tournées caméra à l'épaule et retrouvées dans la demeure de Hitchcock après son décès, le 29 avril 1980, n'appartenaient pas à une collection privée et libidineuse de Sir Alfred, mais témoignaient des essais que le cinéaste, pendant l'été 1967, avait effectués dans le plus grand secret pour un projet qui aurait pu devenir le film le plus étonnant et provocant de sa longue carrière : Kaléidoscope.
    Marianne — Ces films que l'on ne verra jamais: "Kaléidoscope" de Hitchcock
  • « l’acquisition, la détention ou la divulgation, à une fin libidineuse, d’images pornographiques de mineurs de moins de dix-huit ans de la part d’un clerc, de quelque manière que ce soit et quel que soit l’instrument employé ».
    La Croix — Rescrit du pape François sur les modifications aux Normae de gravioribus delictis
  • Cette façon de faire peut peut-être, comme le prétend François Legault, aider à ce que tout le monde soit plus sensible au harcèlement et à la violence. Certains y penseront en effet deux fois avant de tenir des propos libidineux ou de mordre la cuisse d’une fille dans un bar. 
    Le Droit — Vague de dénonciations et de malaises | Chroniques | Le Droit - Gatineau, Ottawa
  • Plus grave : entre deux délires, entre deux convulsions, un même prénom  de  femme serait  revenu  plus souvent, comme une invocation suppliante, comme une obsession  presque  libidineuse…
    Actualite.cd — La chronique littéraire du Prof Yoka:« Covid-19, confidences de la femme du chauffeur du Ministre » | Actualite.cd

Traductions du mot « libidineux »

Langue Traduction
Anglais libidinous
Espagnol libidinoso
Italien libidinoso
Allemand libidinös
Chinois 贪婪的
Arabe شبق
Portugais libidinoso
Russe сладострастный
Japonais 性欲
Basque libidinous
Corse libidinosa
Source : Google Translate API

Synonymes de « libidineux »

Source : synonymes de libidineux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « libidineux »

Combien de points fait le mot libidineux au Scrabble ?

Nombre de points du mot libidineux au scrabble : 20 points

Libidineux

Retour au sommaire ➦