Lubrique : définition de lubrique


Lubrique : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

LUBRIQUE, adj.

Péj. Qui a, qui manifeste, qui cherche à susciter un penchant effréné pour les plaisirs sexuels.
[En parlant de pers.] Synon. libidineux, luxurieux, salace.Reconnue hypocrite, idolâtre (...), sorcière, magicienne, lubrique (...) elle fut condamnée à être mitrée et prêchée devant le peuple (A. France, J. d'Arc,t. 2, 1908, p. 457):
Au détour d'un sentier, une charogne infâme (...) Les jambes en l'air, comme une femme lubrique, Brûlante et suant les poisons, Ouvrait d'une façon nonchalante et cynique Son ventre plein d'exhalaisons. Baudel., Fl. du Mal,1857, p. 49.
P. anal. [En parlant d'un animal, p. ex. un bouc, une chèvre, un cochon] Entrez, Facteur, entrez. Vous avez en face de vous un vieux marcheur, une bête fornicante, un vrai bouc lubrique (Aymé, Quatre vérités,1954, p. 96).
[P. allus. aux paroles de Vychinsky, procureur général de l'U.R.S.S. sous Staline] Nous avons vu les épithètes : « vipère lubrique » et « traître visqueux » remporter un premier succès de choc; mais déjà elles ne signifient plus qu'un adjectif courant désignant la partie adverse (Morand, Eau sous ponts,1954, p. 107).
[En parlant de traits physiques ou psychol.] Synon. impudique, libidineux, obscène.Pause, regard, sourire lubrique; désir, idée, pensée lubrique. Quand il lui passe par la cervelle quelque fantaisie lubrique, l'homme va voir les filles (E. de Goncourt, Faustin,1882, p. 245).Il y a les danseuses médiocres, et les divines. Les jets du ventre en avant ne sont que lubriques, mais le roulis des fesses, des hanches, des seins, des épaules, et le petit va-et-vient de la tête, c'est très bien (Renard, Journal,1900, p. 587).
[En parlant de comportements, de propos, de productions littér., graph.] Synon. graveleux, licencieux, obscène, salace.Chant, danse, histoire lubrique. Une vieille femme de 50 ans (...) m'a fait des avances lubriques; elle voulait m'embrasser (Flaub., Corresp.,1853, p. 409).La calomnie a fait son chemin, et, du fumier de tous ces vices complaisamment étalés par Claudius, (...) toute une hideuse floraison a jailli d'images lubriques et de pensées honteuses (Lorrain, Phocas,1901, p. 279).
Emploi subst. Personne lubrique. Mes compliments à Coq-en-Bois, et à tous « les chers lubriques » dont j'ai partagé les festins (Flaub., Corresp.,1869, p. 214).
REM.
Lubriquement, adv.D'une manière lubrique. [Des] œillades lubriquement expressives (Balzac, Œuvres div.,t. 1, 1830, p. 570).Ta résolution de te passer d'actrices, lubriquement parlant, est d'un homme vertueux. Mais prends garde de tomber dans l'excès contraire (Flaub., Corresp.,1856, p. 105).
Prononc. et Orth. : [lybʀik]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1450 (Livre des Eschez amoureux [ms. BN fr. 143] 177 ro, col. 1 ds Romania t. 51, p. 41 : vie lubricque et deshonneste). Empr. au lat. lubricus « glissant; au fig. : incertain, dangereux, hasardeux; trompeur; disposé à », en lat. chrét. « impudique, lascif » (Blaise Lat. chrét.). Fréq. abs. littér. : 101. Bbg. Darm. Vie 1932, p. 79.

Lubrique : définition du Wiktionnaire

Adjectif

lubrique \ly.bʁik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui marque, qui manifeste de la lubricité.
    • Si nous apprenions que cet homme […] a rapproché de lui une fille juive ; qu’il a erré dans cette société lubrique, et parcouru dans cette compagnie impure des lieux solitaires […] que pourrions-nous dire, si ce n’est que le noble chevalier était possédé par quelque démon malin ou influencé par quelque sortilège sinistre ? — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • — N’avez-vous point honte d’avoir voulu soulever la robe d’une jeune fille pour admirer ses chevilles ? Lubriques personnages, vous mourrez comme des chiens, la conscience ternie et pleine de désespoir. — (Raymond Queneau, On est toujours trop bon avec les femmes, chapitre LXVI, Gallimard, Paris, 1971 (1947))

Forme de verbe

lubrique \Prononciation ?\

  1. Première personne du singulier du présent du subjonctif de lubricar.
  2. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de lubricar.
  3. Troisième personne du singulier de l’impératif de lubricar.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lubrique : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LUBRIQUE. adj. des deux genres
. Qui marque, qui manifeste de la lubricité. Homme, femme lubrique. Ardeur lubrique. Paroles, regards lubriques.

Lubrique : définition du Littré (1872-1877)

LUBRIQUE (lu-bri-k') adj.
  • Qui a de la lubricité. Un homme lubrique.

    Il se dit aussi des choses. Hercule, qui nous voit écarter de la rive, Reconnaît à l'instant son lubrique dessein, Rotrou, Herc. mour. II, 2. Et tous ces lieux communs de morale lubrique Que Lulli réchauffa des feux de sa musique, Boileau, Sat. X. Lorsque nous vous exhortons à fuir les plaisirs douteux, les spectacles lubriques, les assemblées de péché, Massillon, Carême, Fausse confess.

HISTORIQUE

XVe s. Vous povez bien congnoistre et voil à sa façon dyabolique, Que vaudoise est [Jeanne d'Arc], je la congnois, Desloyalle, faulce, lubrique, Mistere d'Orleans, p. 485.

XVIe s. Faut prendre premierement viandes faciles à cuire, ou lubriques [glissantes]… puis les viandes de difficile digestion ou astringentes, Paré, Introd. 14. Ce plaisir lubrique, Paré, XVIII, 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « lubrique »

Étymologie de lubrique - Littré

Provenç. lubric ; espagn. et ital. lubrico ; du lat. lubricus, proprement glissant, et, par suite, lubrique, qui glisse facilement vers les plaisirs des sens. Lubricus paraît avoir même radical que lutum, boue, et il-luv-ies.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de lubrique - Wiktionnaire

(Date à préciser) Du latin lubricus (« glissant »), employé au sens métaphorique de « dangereux, qui fait glisser dans le péché » (→ voir terrain glissant) en latin médiéval. D’où lubrifier (« rendre glissant »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « lubrique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lubrique lybrik play_arrow

Citations contenant le mot « lubrique »

  • le roi du paradoxe , un jour il est intelo de gauche avec des états d’âme , "_nous z'ot les saltimbanques , nou'zot enfants d'la balle et tout le tsoin tsoin , et un autre jour il montre son c.. au banquet du rugby de brives entre dédé le charcutier ,chasseur ,fn et jako du btp 3 mises en examen , avec évidement tout le folklore lubrique que ça implique ...et y a pas qu un exemple de ses nombreux paradoxes . ladepeche.fr, Patrick Sébastien victime d'un "trou financier énorme" - ladepeche.fr
  • Sauf que, très vite, dans ce drôle de monde où à la saison des pluies continues succèdent quarante mois de gel intense, s’ouvre un défilé tout aussi croquignolesque qu’inquiétant d’humanité putrescente : une aubergiste gironde souffrant d’éléphantiasis, un medecin ogre sucotant à même les plaies le pus du corps, une jeune sylphide perverse et lubrique du nom de Louana, quand l’horreur ne lorgne pas chez l’humour Hergé avec des douaniers Dupont et Dupond du nom d’Aoste et Esclados. , Maurice Pons – “Les saisons” | Culturopoing
  • Sur ce canevas digne d’une comtesse de Ségur new-yorkaise des temps actuels – le sexe en moins : Apple TV + ne donne pas dans le lubrique –, une jolie fable aurait pu être troussée. Au lieu de quoi, Little Voice, longuette en dépit d’épisodes courts, dispense la bien-pensance la plus nunuche. Le Monde.fr, « Little Voice » : Bess King cherche sa voix sur la scène new-yorkaise
  • Très à l’aise avec le paternalisme lubrique, Darmanin ne semble pas s’en émouvoir et plaisante : « je suis plutôt du matin » … Celles qui écrivent ces tribunes que beaucoup d’hommes politiques semblent ignorer ne rient pas. , Affaire Darmanin : pourquoi la « présomption d’innocence » est hors-sujet – Les Nouvelles NEWS
  • Prude. Personne lubrique qui se dissimule derrière son quant-à-soi. De Ambrose Bierce / Le dictionnaire du Diable
  • Et tous ces lieux communs de morale lubrique Que Lulli réchauffa des sons de sa musique […]. Nicolas Boileau dit Boileau-Despréaux, Satires

Traductions du mot « lubrique »

Langue Traduction
Corse lussuoso
Basque lustful
Japonais 好色な
Russe похотливый
Portugais luxurioso
Arabe شهواني
Chinois 好色的
Allemand lustvoll
Italien lascivo
Espagnol libidinoso
Anglais lustful
Source : Google Translate API

Synonymes de « lubrique »

Source : synonymes de lubrique sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « lubrique »



mots du mois

Mots similaires