La langue française

Situer

Définitions du mot « situer »

Trésor de la Langue Française informatisé

SITUER, verbe trans.

A. − Empl. trans.
1. − Situer qqc.
a) [Avec prép. ou loc. prép.]
α) Fréq. au passif. Établir la place qu'occupe une chose dans l'espace; mettre en un lieu, disposer, établir dans une certaine position. Un cloître est fort bien situé auprès d'une église; il ménage heureusement la transition de la tranquillité du sanctuaire à l'agitation de la cité (Gautier,Tra los montes, 1843, p. 155).Il faudrait, pour qu'une théorie scientifique fût définitive, que l'esprit pût embrasser en bloc la totalité des choses et les situer exactement les unes par rapport aux autres (Bergson,Évol. créatr., 1907, p. 208).
En partic. Localiser, indiquer, inscrire. [Le prospecteur] observe et décrit minutieusement les affleurements et indices rencontrés, sans oublier de les situer sur la carte (D.C.F.G.1976).
β) Établir la place qu'occupe une chose dans le temps. La portée du réalisme − Qu'on la situe aux origines de l'art humain ou qu'on suive son développement au long de cette peinture occidentale qui fut son lieu d'élection, la volonté de reproduire la réalité visible n'apparaît jamais comme le but de l'art (Huyghe,Dialog. avec visible, 1955, p. 162).
b) [Sans prép. ou loc. prép.] Définir, préciser de façon concrète ou abstraite la forme, le contenu d'une chose. J'ai vu monter contre mes positions deux attaques convergentes. Permettez-moi de les situer pour mieux diriger mes ripostes (Maurois,Dialog. commandement, 1924, p. 146):
La disponibilité n'est pas sans provoquer une certaine irritation du lecteur qui, voulant situer la pensée d'un auteur, s'y use les dents, vu qu'au moment qu'il croit la tenir il découvre qu'elle comprend aussi bien son contraire; irritation qui n'est pas sans amuser celui qui la cause. Benda,Fr. byz., 1945, p. 33.
2. Situer qqn.Établir la place que tient une personne dans un ensemble hiérarchique, social, politique, etc.
a) Qqn ou qqc. situe qqn (aux yeux de qqn).Comme si Mmede Guermantes avait voulu faire comprendre à Gilberte qui était à peu près son père, le lui « situer » par un de ces traits caractéristiques à l'aide desquels (...) on invoque le parrainage particulier d'une certaine personne (Proust,Fugit., 1922, p. 581).Notre jeune monsieur, voilà qui me situait délicatement entre le Maître et les domestiques, qui était à la fois aimable et déférent (Arnoux,Chiffre, 1926, p. 87).
b) Qqn situe qqn (grâce à qqc.).Octave ne m'avait jamais parlé du passé d'Armande, ni de sa famille, et son air de noblesse était si dégagé, son accent si pur que je ne savais où la situer (Chardonne,Romanesques, 1937, p. 61).
3. Situer qqn dans.Déterminer les limites dans lesquelles s'inscrit l'activité d'une personne. Il est certain que si la pensée n'est pas un pouvoir toujours meurtrier, elle n'est pas non plus un pouvoir toujours bienfaisant, par cela seul qu'elle situe l'homme dans une indépendance relative et fait de lui « un empire dans un empire », suivant la formule célèbre de Spinoza (Bourget,Essais psychol., 1883, p. 118).
B. − Empl. pronom.
1. [Le suj. désigne une chose] Trouver sa place dans des limites spatiales ou temporelles. L'âge d'or pour elles [des femmes] se situe à leurs vingt ans où l'on découvre, à la trentaine où l'on savoure et apprécie (Arnoux,Roi, 1956, p. 63).C'est dans ces niveaux que se situe l'intercalation dolomitique (vers 2.600 m) contenant de l'eau chlorurée calcique sursaturée à une pression de 520 Kg/cm2environ (D.C.F.G.1976).
[Le suj. désigne une chose abstr.] L'autoritarisme est, lui aussi, une fausse énergie de faible. Il se situe généralement aux frontières de la névrose, et il alterne souvent dans la même famille avec les maladies du scrupule (Mounier,Traité caract., 1946, p. 511).
2. [Le suj. désigne une pers.]
a) Prendre, se donner telle ou telle place (en fonction du jugement que l'on porte sur soi-même, par rapport à telle ou telle organisation politique, sociale, etc.). Si on lui parlait de son courage, Guillaume hausserait les épaules. Mais on le trahirait aussi en célébrant sa modestie. Il se situe bien au delà de cette qualité médiocre. S'il hausse les épaules, c'est par sagesse (Saint-Exup.,Terre hommes, 1939, p. 166).[M. de L., candidat aux élections] se veut un homme vraiment « indépendant » (...) et se situe lui-même entre l'U. N. R. et le Centre démocrate (Le Monde, 1ermars 1967).
b) [Dans une philos. existentielle] Se définir, préciser sa position à l'égard des engagements que tout homme est censé prendre dans sa vie. La fonction du critique est de critiquer, c'est-à-dire de s'engager pour ou contre et de se situer en situant (Sartre,Sit. I, 1947, p. 231).Pour savoir qui tu es et ce que tu veux faire, il faut que tu décides comment tu te situes dans le monde (Beauvoir,Mandarins, 1954, p. 254).
Prononc. et Orth.: [sitɥe], (il) situe [-ty]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Part. passé déb. du xives. [ms.] sittué « placé, posé en un certain endroit par rapport à l'exposition, à l'aspect, au voisinage, etc. » (doc. ds Roisin, Coutumes de Lille, éd. Brun-Lavainne, p. 222); 2. trans. a) 1565 [éd.] « placer par la pensée en un lieu » (Calvin, Sermons, Genève, J. Durant, p. 151); b) 1681 « mettre effectivement ou par la pensée à une certaine place dans un ensemble, une hiérarchie, à un certain point de la durée » (Bossuet, Disc. sur l'hist. univ., p. 3); 3. réfl. a) 1704 « se donner une certaine attitude » (Id., De la connaissance de Dieu et de soi-même, p. 80); b) α) 1709 « se placer, se mettre en un certain lieu (d'une personne) » (Regnard, La Provençale, p. 287); β) 1952 « s'insérer dans un ensemble » (M. Crozier, in les Temps mod., n o76, févr. 1512 ds Quem. DDL); c) 1823 « être placé en un certain lieu » (Boiste). Empr. au lat. médiév.situare « placer en un lieu, établir, assigner », dér. du lat. class. situs « situation ». Fréq. abs. littér.: 470. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 4, b) néant; xxes.: a) 218, b) 1 862.
DÉR.
Situable, adj.Qui peut être situé. Ces vents et ces marées, c'est-à-dire les forces ou obstacles actuels, sont figurables sans trop d'artifice sur l'espace de comportement, mais il n'en est pas de même pour l'idéal qui les contrebalance, car il n'est situable nulle part, sans être pourtant un utopique nowhere. Par quelque biais qu'on le prenne, le problème de l'action psycho-biologique est insoluble si l'on ne fait intervenir la dimension hyper-géométrique (Ruyer,Cybern., 1954, p. 118). [sitɥabl̥]. 1reattest. 1720 (Leibniz, Clarke, Newton, Rec. de diverses pièces sur la philos., la relig. naturelle, l'hist., les math., t. 1, p. 59); de situer, suff. -able*.

Wiktionnaire

Verbe

situer \si.tɥe\ transitif, 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se situer)

  1. Placer, poser en certain endroit par rapport à l’exposition, à l’aspect, au voisinage, etc.
    • Le duc de Guise reconduisit sa belle-sœur, la duchesse de Nevers, en son hôtel qui était situé rue du Chaume, en face de la rue de Brac, […]. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre II)
    • Avant l'arrivée des Magyars, les Slaves méridionaux occupaient toute la plaine danubienne et le noyau de leur puissance était situé entre le Rab, le Danube et la Drave. — (Ernest Denis, La Question d'Autriche ; Les Slovaques, Paris, Delagrave, 1917, in-6, p.96)
    • Cette histoire se situe au milieu du siècle des lumières.
    • La ville de Toulouse se situe en France.
    • Je situe cette ville dans ce pays.
    • On a mal situé ce château, il fallait le situer sur le bord de la rivière.
    • Cette maison est située à mi-côte, est située dans un vallon.
    • Cette ville est avantageusement située pour le commerce.
  2. (Figuré) Assigner une place en imagination, dans son esprit.
    • Quelque caillou qu'on lui présentât, il en situait toujours et sans erreur l'emplacement exact : […]. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958, p. 70)
    • Situer un personnage.
    • Je ne situe pas bien sa maison, sa propriété.
  3. (Pronominal) Avoir sa place, dans l'espace ou dans le temps.
    • La commune de La Chapelle-Heulin se situe au cœur du vignoble nantais, au sud-est du département de la Loire-Atlantique. — (‎Petit Futé Loire-Atlantique 2015, p.180)
    • Pays qui se situe au douzième rang de la production de pétrole.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SITUER. v. tr.
Placer, poser en certain endroit par rapport à l'exposition, à l'aspect, au voisinage, etc. On a mal situé ce château, il fallait le situer sur le bord de la rivière. Il s'emploie plus ordinairement au participe passé. Cette maison est située à mi-côte, est située dans un vallon. Cette ville est avantageusement située pour le commerce. Il s'emploie aussi au figuré et signifie Assigner une place en imagination, dans son esprit. Situer un personnage. Je ne situe pas bien sa maison, sa propriété.

Littré (1872-1877)

SITUER (si-tu-é), je situais, nous situions, vous situiez ; que je situe, que nous situions, que vous situiez v. a.
  • 1Placer en certain endroit par rapport à la manière, à l'exposition. On a bien situé ce pavillon.
  • 2 Par extension, assigner la place. Dans les cartes particulières, vous voyez tout le détail d'un royaume, ou d'une province en elle-même ; dans les cartes universelles vous apprenez à situer ces parties du monde dans leur tout, Bossuet, Hist. Dessein général. De là vient la peine qu'on a de situer dans l'histoire grecque les rois qui ont eu le nom d'Assuérus, autant inconnu aux Grecs que connu aux Orientaux, Bossuet, Hist. I, 7.
  • 3Se situer, v. réfl. Se donner une certaine attitude. Quand notre corps se situe de la manière la plus convenable à se soutenir, Bossuet, Conn. V, 3.

HISTORIQUE

XVIe s. Nous situons la justice en la foy, non pas aux œuvres, Calvin, Instit. 628. Le chirurgien situera l'enfant au lit, ou sur une table, la teste en bas, les fesses en haut…, Paré, VI, 15. La deesse fondatrice de la ville d'Athenes choisit, à la situer, une temperature de païs qui feist les hommes prudents, Montaigne, II, 337.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

SITUER. - HIST. Ajoutez : XVe s. Cité y a de parfaicte unité, En ce jardrin richement située, Jean Joret, le Jardrin salutaire, p. 112.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « situer »

Emprunté au latin médiéval situare (« placer en un lieu, établir, assigner »), dénominal du latin situs.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. et espagn. situar ; ital. situare ; du lat. situs, site, position. L'ancienne langue disait sité : XIIIe siècle, une ferme sitée à douze lieues de Cantorbile, Chr. de Rains, p. 132.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « situer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
situer sitµe

Citations contenant le mot « situer »

  • Savoir se situer et trouver sa juste place permet de développer une meilleure qualité de vie. De Anonyme
  • Rien n'est plus difficile pour chacun d'entre nous que de situer ce qu'il a fait et de se situer soi-même à sa juste mesure. De Jean d'Ormesson / C’était bien
  • Le sujet de l'inconscient est à situer comme ex-sistant ; c'est-à-dire situé à une place excentrique. De Jacques Lacan / Ecrits
  • Chaque individu a son propre univers intérieur et par conséquent une façon qui lui est propre de voir le monde et de se situer dans le monde. De Ulrich Wickert / Comment peut-on être allemand ?
  • La radio, loin de se situer en concurrence frontale avec d'autres médias conserve et même accroît sa place spécifique dans la vie quotidienne. De Jean-Marie Cavada / Les Dossiers de l’Audiovisuel
  • Connaître l'humain, c'est d'abord le situer dans l'univers, non l'en retrancher. De Edgar Morin / Les sept savoirs nécessaires à l'éducation du futur
  • Saurez-vous reconnaître ces monuments ou ces lieux emblématiques du Nord - Pas-de-Calais et les situer sur notre carte ? LA VDN, Saurez-vous situer ces lieux emblématiques du Nord - Pas-de-Calais ?
  • J’ai une démarche de scientifique qui me vient de ma formation. Pour mes enquêtes, je pense me situer quelque part entre le journaliste et l’historien. Le journaliste est au front, il interroge l’acteur juste après l’action et recueille ses impressions. L’historien est au poste de commandement, à 20 km [NDLR : de manière fictive via les archives], et travaille surtout à partir de documents écrits. Entre les deux, j’ai accès à certaines informations que le journaliste n’a pas car c’était trop tôt, et d’autres éléments que l’historien n’aura pas non plus car les témoins vont disparaître. Les Compagnons de la Libération m’ont souvent dit : « ne vous braquez pas sur les archives, il n’y a que ce qu’on a accepté d’y mettre ». Des anciens de la campagne d’Italie me donnaient l’exemple de cas de viols commis par des membres de leurs unités, dont les coupables avaient été fusillés et me disaient « croyez vous qu’on le met dans nos archives ? ». , Jean-Christophe Notin : « Je pense me situer quelque part entre le journaliste et l’historien »
  • « Avant de parler des adversaires, il faut parler du nombre de kilomètres que l’on va faire. Ça m’inquiète un peu. Je ne sais pas s’ils savent situer Le Puy sur une carte... Il y avait plusieurs équipes à moins de deux heures de chez nous et, finalement, on se retrouve avec de longs déplacements. » www.lamontagne.fr, Vieira : "Je ne sais pas s’ils savent situer Le Puy sur une carte..." - Le Puy-en-Velay (43000)
  • L'Ifop a demandé aux personnes interrogées de se situer sur une échelle de 0 à 10, le chiffre 0 pour la position la plus à gauche et le 10 pour la plus à droite. , Le coeur des Français penche de plus en plus à droite, selon l'Ifop
  • Mbaye Leye, ancien joueur professionnel, a éclairé notre lanterne. Il est en effet, lorsque l'on est supporter, difficile de situer ce que ressentent les joueurs lorsqu'ils évoluent devant un stade vide.  RTL sport, "C'est un contexte un peu bizarre": Mbaye Leye donne un conseil aux joueurs, privés de supporters pour la finale - RTL sport

Images d'illustration du mot « situer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « situer »

Langue Traduction
Anglais locate
Espagnol situar
Italien individuare
Allemand lokalisieren
Chinois 定位
Arabe حدد
Portugais localizar
Russe разместить
Japonais 見つける
Basque kokatu
Corse situà
Source : Google Translate API

Synonymes de « situer »

Source : synonymes de situer sur lebonsynonyme.fr

Situer

Retour au sommaire ➦

Partager