La langue française

Inimitié

Sommaire

  • Définitions du mot inimitié
  • Étymologie de « inimitié »
  • Phonétique de « inimitié »
  • Citations contenant le mot « inimitié »
  • Traductions du mot « inimitié »
  • Synonymes de « inimitié »
  • Antonymes de « inimitié »

Définitions du mot inimitié

Trésor de la Langue Française informatisé

INIMITIÉ, subst. fém.

Sentiment d'aversion, d'hostilité à l'égard de quelqu'un ou d'une collectivité. L'argent placé à la Caisse d'Épargne, cet argent liquide, si rare dans les campagnes, dont la possession leur avait valu parfois toute sorte d'inimitiés (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 283):
[L'Angleterre et la France] ont donné à l'Europe, durant des siècles, le spectacle d'une inimitié d'autant plus vive, qu'elle semblait une de ces haines de famille, les plus âcres de toutes, comme dit Tacite. Barante, Hist. ducs Bourg., t. 1, 1821-24, p. 73.
Vieilli. [En compl. prép.] L'idiome dédaigné du Saxon vaincu fut adopté par les vainqueurs, en inimitié de leur ancienne patrie (Chateaubr., Ét. ou Disc. hist., t. 4, 1831, p. 2).La moitié peut-être du genre humain éclairé me dirait que je suis dans l'inimitié de Dieu (Renan, Souv. enf.,1883, p. 403).
P. anal. Antipathie naturelle, aversion instinctive qu'éprouvent certains animaux entre eux. Il y a de l'inimitié, une inimitié naturelle entre le chien et le chat (Ac.1835-1935).
Prononc. et Orth. : [inimitje]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. xiiies. [ms.] « sentiment de haine ou d'hostilité à l'égard de quelqu'un » (Digestes, ms. Montp., fo62d ds Gdf. Compl., s.v. enemistié : Se aucune innimitié est meue entre lui et ceus qui l'avoit eslit). Réfection d'apr. le lat. inimicitia « haine » (lui-même dér. de inimicus « ennemi », dér. de amicus « ami », préf. in- négatif) de l'a. fr. enemistie « id. » (dep. 1145, Everart, trad. des Distiques de Caton, éd. E. Stengel, 91d; v. aussi T.-L.), dér. de ennemi* sur le modèle de amitié*. Fréq. abs. littér. : 244. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 617, b) 285; xxes. : a) 268, b) 195.

Wiktionnaire

Nom commun

inimitié \i.ni.mi.tje\ féminin

  1. Aversion qu’on a pour quelqu’un, et qui ordinairement dure longtemps.
    • Il n’y a plus aujourd’hui d’inimitiés irréconciliables, parce qu’il n’y a plus de sentiments désintéressés : c’est un bien né d’un mal.— (Joseph Joubert, Pensées, tome 1)
    • …, car elle se rattache à la grande et inévitable inimitié qui oppose dans toute la France détaillants et coopérateurs. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Les inimitiés d’un homme en disent souvent plus long que ses accointances. — (Antoine Bello, Roman américain, 2014 ; éditions Gallimard)
  2. (Par extension) Antipathie naturelle qui existe entre certains animaux.
    • Il y a de l’inimitié, une inimitié naturelle entre le chien et le chat.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INIMITIÉ. n. f.
Aversion qu'on a pour quelqu'un, et qui ordinairement dure longtemps. Inimitié cachée, ouverte, déclarée. Inimitié héréditaire. Inimitié enracinée, irréconciliable. Il existait entre ces familles d'anciennes inimitiés. Avoir de l'inimitié pour une personne. Concevoir de l'inimitié contre quelqu'un. Encourir l'inimitié de quelqu'un. Il se dit, par extension, de l'Antipathie naturelle qui existe entre certains animaux. Il y a de l'inimitié, une inimitié naturelle entre le chien et le chat.

Littré (1872-1877)

INIMITIÉ (i-ni-mi-tié) s. f.
  • 1Sentiment contraire à l'amitié. L'inimitié qui règne entre nos deux partis, Corneille, Sert. III, 2. Après les vains efforts de mes inimitiés, Sauve-moi de l'affront de tomber à leurs pieds, Corneille, Rod. V, 4. Nous contestons tous les jours sur des bagatelles qui font le sujet de nos inimitiés, Bourdaloue, Myst. Trinité, t. I, p. 501. Pour moi, quelque péril qui me puisse accabler, Sa seule inimitié [de Junie] peut me faire trembler, Racine, Brit. III, 7. L'inimitié succède à l'amitié trahie, Racine, Bérén. I, 3. Sa vaine inimitié n'est pas ce que je crains, Racine, Phèdre, I, 1. Les plus grandes inimitiés produisent moins de crimes que le fanatisme, Voltaire, Mœurs, 176. Toute satire en attire une autre et fait naître souvent des inimitiés éternelles, Voltaire, Lett. Pezai, 9 mars 1767. Vous voyez quelle ardente et fière inimitié…, Voltaire, Adélaïde, II, 7.
  • 2 Par extension, antipathie qui existe entre certains animaux. Il y a de l'inimitié entre le lièvre et le lapin.

HISTORIQUE

XIIe s. Laid est qu'entre vus ad si grant enemistié, Th. le mart. 111.

XIIIe s. Hé mere Diu, regardez m'en pitié, Qui voz servanz gardés d'anemistié, Cité dans COUSSEMAKER, l'Art harmonique, p. 229. Quant om at mauvais respitié, Trueve l'an puis l'anemistié ; Car li mauz fruiz ist de male entente, Rutebeuf, 167.

XIVe s. Il gasterent les champs par grande ennemistié, Bercheure, f° 59 recto.

XVIe s. Qui lors cogneust [eût connu] mon extresme tourment, Bien eust [eût eu] le cœur rempli d'inimitié, Si ma douleur ne l'eust meu à pitié, Marot, I, 160. Paulina [la femme de Sénèque]… envers laquelle il [Néron] n'avoit nulles particulieres inimitiez, Montaigne, III, 185.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

INIMITIÉ, s. f. (Gramm.) c’est la haine entre des personnes faites pour s’aimer. Voyez Haine.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « inimitié »

Du latin inimicitia, construit, comme amicitia (« amitié ») sur inimicus (« pas ami »), construit à partir du préfixe privatif in- et de amicus (« ami »). Sous l’influence du préfixe, le « a » se ferme de deux degrés et devient « i » (loi d’apophonie : dévocalisation).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. enemistat ; espagn. enemistad ; portug. inimizade ; du lat. fictif inimicitatem, de inimicus, ennemi. Inimicitia aura donné enemesse, comme pigritia, paresse. La lettre s qui se trouve dans les anciennes formes représente la syllabe ci.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « inimitié »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inimitié ɛ̃ɛ̃itie

Citations contenant le mot « inimitié »

  • La séance de conseil a été l’occasion de demandes de reconnaissance d’honnêteté, honneur et sincérité pour tous, par-delà les inimitiés particulières, pour le bien du mandat en cours. Journal L'Union abonné, Politique, guerre des nerfs, vers un cessez-le-feu à Chauny
  • Plutôt une inimitié d'un bloc qu'une amitié faite de bois recollé. De Friedrich Nietzsche
  • Seule l’inimitié qu’on manifeste aux uns donne son prix à l’amitié qu’on porte aux autres. De Philippe Bouvard
  • Dans ce cas, Paulo Sousa dont l'inimitié avec son président est connue, sera-t-il encore l'homme de la situation ? A voir. En tout cas, deux semaines après avoir confié ses états d'âme aux cadres de son vestiaire et son envie d'ailleurs, c'est bien lui qui dirigeait l'entraînement ce jeudi matin - de manière plus directive que d'habitude - bloquant ainsi l'arrivée d'un éventuel successeur (Jean-Louis Gasset ?) plus +Longuepée-compatible+. Les Echos, Ligue 1: les Girondins évitent le couperet de la DNCG, mais les incertitudes demeurent | Les Echos
  • Mi-février, la sentence est tombée : la quinzième chambre du tribunal révolutionnaire de Téhéran, qui juge essentiellement les affaires prétendument liées à la sécurité nationale, les condamne pour «inimitié envers Dieu» («mohareb»), défini par le Code pénal iranien comme «le fait de prendre les armes avec l’intention d’enlever la vie, les biens ou l’honneur de personnes afin de susciter la peur chez elles, d’une manière qui crée un climat d’insécurité». Le crime est puni de la peine capitale. Les juges estiment qu’ils faisaient partie des «meneurs des émeutes», qu’ils ont incendié des banques et des stations-service et, fait aggravant à leurs yeux, ont envoyé les vidéos de leurs «méfaits» à des médias étrangers. Libération.fr, «Ne les exécutez pas» : mobilisation pour trois jeunes Iraniens condamnés à mort - Libération
  • Redouté des cours d'assises, l'avocat a eu des relations compliquées avec les magistrats, n'hésitant pas, lors de ses innombrables plaidoiries, à remettre en cause le système, à questionner la loyauté des juges. Une marque de fabrique qui lui a valu aussi bien des résultats spectaculaires - il a obtenu quelque 150 acquittements depuis 1984, un record - que l'inimitié du parquet, alors même que les tensions entre avocats et juges sont à leur paroxysme. Les Echos, Remaniement : Eric Dupond-Moretti tente de rassurer la « famille judiciaire » | Les Echos
  • "Il me semble que le dispositif de délivrance des autorisations de fourniture pourrait être plus efficace si c'était la CRE qui disposait de la compétence pour délivrer les autorisations aux nouveaux fournisseurs et assurer le suivi", a déclaré Jean-François Carenco devant la commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale. "Ce n'est pas une inimitié que j'ai envers la DGEC, mais j'ai l'impression qu'ils reçoivent une demande et qu'ils la tamponnent", a poursuivi l'ancien préfet. Connaissance des Énergies, La CRE souhaite être chargée des autorisations des nouveaux fournisseurs d'énergie en France | Connaissances des énergies
  • “Ce n’est pas une inimitié que j’ai envers la DGEC, mais j’ai l’impression qu’ils reçoivent une demande et qu’ils la tamponnent”, a poursuivi l’ancien préfet. La Direction générale de l’énergie et du climat (DGEC), l’une des grandes directions du Ministère de la transition écologique et solidaire, est actuellement chargée du processus d’autorisation. Le Monde de l'Energie, Énergie: le régulateur s'interroge sur les motivations de certains fournisseurs
  • En 2014, l’inimitié entre Terelu Campos et María Patiño a commencé depuis ce dernier a été choisi pour présenter ‘Saturday deluxe’ pendant les absences Jorge Javier Vázquez, une position qui couvrait auparavant le premier. Les deux l’ont compris et il semblait que tout allait bien entre eux, mais c’était certainement le début de la fin de cette relation. Betanews.fr, "J'ai un nœud dans l'estomac et dans le cœur" - Betanews.fr

Traductions du mot « inimitié »

Langue Traduction
Anglais enmity
Espagnol enemistad
Italien inimicizia
Allemand feindschaft
Chinois 敌意
Arabe عداوة
Portugais inimizade
Russe враждебность
Japonais 敵意
Basque etsaigoa
Corse inimicità
Source : Google Translate API

Synonymes de « inimitié »

Source : synonymes de inimitié sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « inimitié »

Partager