La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « impureté »

Impureté

Variantes Singulier Pluriel
Féminin impureté impuretés

Définitions de « impureté »

Trésor de la Langue Française informatisé

IMPURETÉ, subst. fém.

A. − Caractère de ce qui est impur, souillé, altéré par des éléments étrangers. Anton. pureté.L'on entrevoyait chez lui l'impureté d'un sang fouetté par des efforts contre lesquels regimbe le corps (Balzac, C. Birotteau,1837, p. 77).
Fréq. au plur. Matière, élément (généralement en petite quantité) qui souille, qui altère un corps. Filtrer, éliminer des impuretés. Les laitiers sont des silicates très complexes surnageant la fonte dans le creuset des hauts fourneaux et entraînant les impuretés contenues dans les minerais (Bourde, Trav. publ.,1928, p. 153).Depuis deux siècles, tous les vins du monde déposent ici leurs dernières impuretés, oublient leurs dernières fatigues (Morand, Londres,1933, p. 310).Ce minéral de dureté 8 [la topaze] est incolore à l'état pur; chose étrange, on ignore encore quelle est l'impureté colorante (Metta, Pierres préc.,1960, p. 83) :
1. Pour séparer des grains les diverses impuretés qu'ils renferment le plus souvent (impuretés nocives, impuretés réduisant les qualités de la farine, impuretés pouvant endommager le matériel de mouture) on met en œuvre des procédés de nettoyage appropriés aux caractéristiques qui différencient ces impuretés du grain principal. Brunerie, Industr. alim.,1949, p. 7.
P. anal. Imperfection, élément indésirable dans un modèle établi, dans un système. Comme les rigueurs de la statique théorique ne sont pas transposables à ce processus historique, il faudra bien admettre des imperfections et des impuretés dans le régime (Perroux, Écon. xxes., 1964, p. 456).
BEAUX-ARTS, LITT. Déviation d'un auteur, d'une production par rapport aux normes reconnues d'un genre, d'un style. J.-E. Laboureur a montré qu'un trait dépouillé, des jeux linéaires pouvaient s'associer très heureusement aux empreintes des mots et que les méfaits de la gravure sur métal sont venus, non du métal même, mais de l'impureté du graveur (Civilis. écr.,1939, p. 30-2).
B. − RELIG. État de ce qui est souillé par une chose impure, de ce qui est reconnu impur par une loi religieuse. Tu m'as demandée; je suis venue. Dès que je ne serai plus en état d'impureté, tu pourras me prendre (Maran, Batouala,1921, p. 122).Dans les rites païens, les purifications n'enlèvent au candidat à l'initiation que les souillures matérielles de son impureté cérémonielle; le baptême purifie vraiment l'âme du catéchumène (Théol. cath.t. 14, 11939, p. 563).La crainte de l'impureté et du voisinage de la mort est telle qu'elle détermine de véritables migrations (J. Vuillemin, Essai signif. mort,1949, p. 249).
C. − Au fig. Souillure, corruption morale. Que voulez-vous, me dit-il [Louis-Philippe], après avoir déroulé ce rosaire d'impuretés politiques : ce sont les affaires! Après tout, on ne peut en vouloir à personne (Vigny, Mém. inéd.,1863, p. 116).Un jour je me suis aperçu que leur morale était mauvaise et que leurs idées étaient fausses. Ils m'avaient inoculé cette impureté, et de temps en temps il m'en sortait un peu sur le visage (Larbaud, Barnabooth,1913, p. 302).Nous sommes obligés de nous dire qu'une telle atmosphère révolutionnaire n'est pas pure, encore que nous ne puissions exactement désigner ce qui fait son impureté (Guéhenno, Journal « Révol. »,1936, p. 246) :
2. ... si nous ne prenons pas l'offensive contre les ennemis de la volonté, ce sont eux qui se coalisent contre elle. Il faut se battre : celui-là perdra nécessairement la liberté avec la vie, qui fuira le combat. Même chez les meilleurs il y a des trésors de malice, d'impureté et de mesquines passions. Blondel, Action,1893, p. 192.
En partic. [Pour ce qui touche à la sexualité] Indécence d'un point de vue moral, social ou religieux. Il ne s'habituait pas à cette chair de sa chair, qui lui semblait toujours suer son impureté d'homme. La petite fille surtout le troublait, avec ses grands yeux, au fond desquels s'allumaient déjà des tendresses de femme (Zola, Faute Abbé Mouret,1875, p. 1497).Il y a, dans ce dérèglement des sens et des images, un principe d'impureté. Mon repos même en est corrompu (Duhamel, Journal Salav.,1927, p. 99).Mon fils est un cornichon, mais c'est aussi un tombereau d'impureté. Mon fils est un tas de fumier. Comme moi, d'ailleurs. Comme sa mère (Aymé, Cléramb.,1950, II, 3, p. 94).
Prononc. et Orth. : [ε ̃pyʀte]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Fin xives. (Roques t. 2, 5753 : impuritas : inpurtés); 1. av. 1590 l'impureté du sang (Paré, XV, 2 ds Littré); 2. 1611 « état de corruption morale » (Cotgr.); 3. av. 1662 « ce qui est impur » (Pascal, Append. aux Pensées, 53, prophéties, édit. Lahure, 1860 ds Littré); 1683 spéc. « acte déclaré impur par la loi relig. » (Le Maistre de Sacy, Bible, Lévitique, XVI, 16, éd. Paris, Merueis, 1853, p. 115b : il purifie le sanctuaire des impuretés des enfants d'Israël). Empr. au lat.impuritas « impureté » avec infl. morphol. et sém. de pureté*; cf. impurité (1470 [éd. 1537] Discipline d'amour divine, fol. 85b, Vaganay ds R. Ét. rab. t. 9, p. 309; v. aussi Hug.). Fréq. abs. littér. : 190.

Wiktionnaire

Nom commun - français

impureté \ɛ̃.pyʁ.te\ féminin

  1. Ce qu’il y a dans une chose d’impur, de grossier et d’étranger, qui l’altère ou la gâte.
    • L’impureté de l’eau cause beaucoup de maladies.
    • Il faut filtrer les liquides pour en ôter les impuretés.
    • L’impureté des humeurs.
  2. (Religion) Souillure que l’on contracte en faisant certaines choses défendues par une règle religieuse.
    • La notion religieuse essentielle, ici, est celle d’impureté rituelle. — (René Girard, La Violence et le sacré, 1972)
  3. (Figuré) Impudicité.
    • Vivre dans l’impureté.
    • Le péché d’impureté.
    • Le démon de l’impureté.
  4. (Électronique) Élément ajouté en petite quantité à un semi-conducteur pour en modifier les caractéristiques.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMPURETÉ. n. f.
Ce qu'il y a dans une chose d'impur, de grossier et d'étranger, qui l'altère ou la gâte. L'impureté de l'eau cause beaucoup de maladies. Il faut filtrer les liquides pour en ôter les impuretés. L'impureté des humeurs. Impureté légale, Souillure que l'on contracte en faisant certaines choses défendues par la loi des Juifs et aussi par certaines religions.

IMPURETÉ se prend, figurément, pour Impudicité. Vivre dans l'impureté. Le péché d'impureté. Le démon de l'impureté.

Littré (1872-1877)

IMPURETÉ (in-pu-re-té) s. f.
  • 1Qualité de ce qui est impur, mélangé de parties qui salissent. L'impureté des eaux. L'impureté d'un métal.

    Par extension, impureté du sang, état de la constitution qui fait qu'on est sujet aux éruptions rebelles, aux suppurations, etc.

  • 2Ce qu'il y a d'impur, de sale dans une chose. C'est une tradition entre nous que, quand le Messie arrivera, la maison de Dieu, destinée à la dispensation de sa parole, sera pleine d'ordure et d'impureté, Pascal, Append. aux Pensées, 53, prophéties, édit. LAHURE, 1860. Le soleil… est une matière liquide… qui produit des impuretés que la force de son mouvement rejette sur sa surface, Fontenelle, Mondes, 4e soir.
  • 3Impureté légale, dans l'ancienne loi, sorte de tache que l'on contractait en faisant différentes choses défendues, ou nommées impures, ce qui demandait des purifications.
  • 4Impudicité. Vivre dans l'impureté. De tous les péchés qui se commettent dans le monde, n'y en a-t-il point qui ait une opposition plus spéciale à la communion, et qui vous en rende plus indigne que le péché d'impureté ? Bourdaloue, Instruct. sur la comm. Exhort. t. II, p. 453.

    Au plur. Obscénités. Ce livre est plein d'impuretés.

HISTORIQUE

XVe s. Nous ne plorons point ou corrigeons nostre impurité ou ordure, Internelle consolation, dans le Dict. de DOCHEZ.

XVIe s. Qui vient de l'impureté du sang, Paré, XV, 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « impureté »

Du latin impuritas.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. impuritat ; espagn. impuridad ; ital. impurità ; du latin impuritatem, de impurus, impur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « impureté »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
impureté ɛ̃pyrœte

Fréquence d'apparition du mot « impureté » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « impureté »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « impureté »

  • Soyez béni, mon Dieu, qui donnez la souffrance comme un divin remède à nos impuretés !
    Charles Baudelaire — Spleen et Idéal
  • Pureté et impureté sont personnelles, nul ne peut purifier autrui.
    Bouddha
  • 9L’impureté de la photographie vient également du fait qu’elle a forgé une nouvelle conception des images. Reste à comprendre quand et comment elle peut « faire image » et, avant tout, ce qu’est une image. L. Jenny définit ce terme de deux manières différentes et affirme que, paradoxalement, la photo correspond aux deux sens à la fois :
    Révéler la photographie argentique par la voie de l’impureté esthétique (Acta Fabula)
  • Il n'y a pas de fin à la pureté et pas de commencement à l'impureté.
    Proverbe indien
  • Cette impureté est la nitrosamine (NDMA), découverte également dans de nombreux lots de médicaments de la classe des sartans (médicaments hypertenseurs) en 2018. Depuis, “des investigations conduites au niveau mondial sont menées sur d’autres médicaments”, et ont “révélé la présence de NDMA dans des médicaments à base de metformine”.
    Doctissimo — Antidiabétiques à base de metformine : la présence d’une impureté suspectée, des analyses en cours
  • Le 2 décembre dernier, Parbati, 21 ans, a été retrouvée morte sur le sol de l’espèce de niche dans laquelle elle avait été forcée de passer la nuit. Dans son village de montagne, à deux heures de route de Katmandou, comme dans la plupart des régions de ce pays, les femmes sont obligées de dormir hors de la maison quand elles ont leurs règles : leur « impureté » risquerait de souiller le domicile et de porter malheur au reste de leur famille.
    Le Soir Plus — Au Népal, en finir avec la relégation des «impures» - Le Soir Plus
  • La philosophe Catherine Chalier explore le couple pureté-impureté, en conjuguant le travail de la raison et les sources juives. Son livre bouscule bien des idées reçues sur ces notions mal aimées.
    La Croix — « Pureté, impureté. Une mise à l’épreuve » de Catherine Chalier
  • ŒDIPE — […] Est-il homme plus abhorré des dieux ? Étranger, citoyen, personne ne peut plus me recevoir chez lui, m'adresser la parole, chacun me doit écarter de son seuil. Bien plus, c'est moi-même qui me trouve aujourd'hui avoir lancé contre moi-même les imprécations que tu sais. A l'épouse du mort j'inflige une souillure, quand je la prends entre ces bras qui ont fait périr Laïos ! Suis-je donc pas un criminel ? suis-je pas tout impureté ? puisqu'il faut que je m'exile, et qu'exilé je renonce à revoir les miens, à fouler de mon pied le sol de ma patrie ; sinon, je devrais tout ensemble entrer dans le lit de ma mère et devenir l'assassin de mon père, ce Polybe qui m'a engendré et nourri. Est-ce donc pas un dieu cruel qui m'a réservé ce destin ? On peut le dire, et sans erreur.
    Sophocle — Œdipe-roi

Traductions du mot « impureté »

Langue Traduction
Anglais impurity
Espagnol impureza
Italien impurità
Allemand verunreinigung
Chinois 不纯
Arabe نجاسة
Portugais impureza
Russe примесь
Japonais 不純物
Basque ezpurutasun
Corse impurità
Source : Google Translate API

Synonymes de « impureté »

Source : synonymes de impureté sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « impureté »

Combien de points fait le mot impureté au Scrabble ?

Nombre de points du mot impureté au scrabble : 11 points

Impureté

Retour au sommaire ➦