Honnêtement : définition de honnêtement


Honnêtement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

HONNÊTEMENT, adv.

De manière honnête.
A. − [Correspond à honnête I]
1. Selon la morale, la vertu, la probité. Agir honnêtement; faire honnêtement son métier; gagner honnêtement son pain, son salaire, sa vie; se conduire honnêtement avec qqn; vivre honnêtement; le plus honnêtement du monde. Remplir doucement et honnêtement le rôle d'une vie obscure, (...) rendre une femme heureuse, et (...) avoir de bonne heure des enfans, afin de les former (Senancour, Obermann, t. 2, 1840, p. 209).Je sais que le monde est un salon dont il faut sortir poliment et honnêtement, c'est-à-dire en saluant et en payant ses dettes de jeu (Dumas père, Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 443).La nature même, dit Léon XIII, crie que la société doit donner aux citoyens les moyens et les facilités de vivre honnêtement, c'est-à-dire selon les lois de Dieu (Maritain, Primauté spirit.,1927, p. 216).
[Avec une connotation sexuelle] Une jeune fille libre, habituée à vivre honnêtement avec des garçons, frères et camarades (Colette, Mais. Cl.,1922, p. 17).Jean et Scolastique se rencontraient honnêtement et ils se marieraient bientôt, en juin ou juillet (Queffélec, Recteur,1944, p. 152) :
... une jeune femme se met au piano et je ne l'entends pas : je la regarde jouer. Rien de plus charmant et de plus honnêtement, pudiquement lascif que ce jeu continuel du corps, à tout moment penché sur les notes. Ce sont des balancements du torse, des avances vers la musique, des reculs, des mouvements qui portent la taille à droite ou à gauche, comme une sorte de danse de la taille, où tout est ébauché dans l'ondulement. Goncourt, Journal,1862, p. 1177.
2. Franchement, de bonne foi. Reconnaître honnêtement qqc. La pensée est ici honnêtement exprimée, sans supercherie et sans sous-entendus (Sorel, Réflex. violence,1908, p. 172).Un livre où la doctrine catholique se trouvait fort honnêtement exposée; ce n'était pas, il va sans dire, une apologie; mais rien n'était plus loin du pamphlet (Gide, Si le grain,1924, p. 499).
B. − [Correspond à honnête II]
1. Selon les bienséances, obligeamment, poliment, avec civilité. Accueillir, recevoir, traiter qqn honnêtement. Il se comporta très honnêtement; ses manières étaient obligeantes et timides, et sa visite fut assez courte (Restif de La Bret., M. Nicolas,1796, p. 110).Voyant que nous avions été retenus par une compagnie étrangère, elle [la mère de la mariée] invita très-honnêtement Huriel et Thérence à venir se divertir avec nous, au repas et à la danse (Sand, Maîtres sonneurs,1853, p. 267).Jacques se dérobait, autant qu'il pouvait le faire honnêtement, aux amabilités excessives de sa voisine (Feuillet, Paris.,1881, p. 145).
2. Convenablement, correctement (en fonction de circonstances données). Être honnêtement logé. Je vis arriver le porte-clés Ru avec (...) tout ce qu'il fallait pour que je pusse m'établir honnêtement dans ce pavillon [des princes de la Bastille] (Nerval, Illuminés,1852, pp. 64-65).
C. − [Correspond à honnête III] Selon une moyenne raisonnable, satisfaisante.
1. [En parlant de qqc. de quantifiable, de mesurable] Être honnêtement payé. Au souffle de cette petite brise, il [un brick] continue honnêtement son chemin vers le sud-est (Sue, Atar-Gull,1831, p. 1).
2. [En parlant d'une chose pour laquelle on peut établir une hiérarchie qualitative] Je préfère son autre toile [de Moreau], achetée par l'État, sa Blanche de Castille. C'est honnêtement dessiné (Huysmans, Art mod.,1883, p. 17).
Prononc. et Orth. : [ɔnεtmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1121-34 (Ph. de Thaon, Bestiaire, 2769 ds T.-L. : Saint ume ... Ki onestement vit); 2. 1174-76 « comme il convient, de manière satisfaisante » (G. de Pont-Ste-Maxence, S. Thomas, 3899, ibid. : Honestement faiseit le Damnedeu mestier); 3. fin xiies. « de manière courtoise » (Brut, ms. de Munich, 3422, ibid. : Si lo [lire les] rechoit honestement). Dér. de honnête*; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 291. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 239, b) 523; xxes. : a) 409, b) 506.

Honnêtement : définition du Wiktionnaire

Adverbe

honnêtement \ɔ.nɛt.mɑ̃\

  1. Avec les bienséances qu’exige la société.
    • Il lui a parlé fort honnêtement. Il l’a reçu le plus honnêtement du monde.
    • Je veux vivre honnêtement avec tous ces messieurs quand j'en rencontrerai, sans jamais disputer avec eux. — (Voltaire, Principe d’action, Diatribe.)
  2. D’une manière honnête, honorable.
    • Vivre, se conduire honnêtement.
    • Si je pouvais honnêtement abandonner ce qui me revient en Angoumois. — (Jean-Louis Guez de Balzac, Liv. VI, lett. 2.)
    • Ils [les Perses] traitaient honnêtement les rois vaincus. — (Jacques-Bénigne Bossuet, Historique III, 5.)
    • Et cette pension, madame, est-elle forte ? - Je n'en vivrais, monsieur, que trop honnêtement. — (Jean Racine, Plaid. I, 7.)
  3. En honnête homme, au sens du XVIIe siècle.
    • C'est [la Fontaine] un homme unique dans les excellents morceaux qu’il nous a laissés : ils sont en grand nombre, ils sont dans la bouche de tous ceux qui ont été élevés honnêtement. — (Voltaire, Dict. phil. Fabl.)
  4. Suffisamment ; passablement.
    • Cette chambre était alors, Dieu merci, honnêtement remplie de monde. — (Antoine Hamilton, Gramm. 8.)
    • On a rejoué Zaïre, il y avait honnêtement du monde. — (Voltaire, Lett. en vers et en prose, 22.)
  5. (Familier) En toute bonne foi ; pour être honnête.
    • Chacun de nous put acquérir pour une modique somme une K7 contant le reportage et vingt minutes de rush qu'il eut la gentillesse de rendre intelligentes, ce qui dut lui donner beaucoup de mal, car, honnêtement, nos déplacements rugbystiques n'ont jamais vraiment brillé ni par leur originalité, ni par la pertinence de nos pensées. — (Patrice Obert, Ovalie, une vie de rugby et d'amitié: Un très beau récit de vie, Publishroom, 2016)
  6. Ironiquement.
    • Ils sont fort honnêtement crottés.
    • Quand on a dit à Machiavel honnêtement d’injures, on pourrait s’en tenir aux raisons. — (Voltaire, Lett. Prusse, 106.)
    • Vous me tiendrez lieu, vous et votre aimable société, de toute une nation honnêtement ingrate. — (Voltaire, Lett. d’Argental, 11 juill. 1752.)
    • Vous êtes comme un autre emporté, violent, Et vous vous fâchez même assez honnêtement. — (Jean-Baptiste Louis Gresset, le Méchant, I, 2.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Honnêtement : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HONNÊTEMENT. adv.
D'une manière honnête. Il faut vivre honnêtement avec tout le monde. Il l'a toujours aimée honnêtement. Elle s'est toujours conduite honnêtement. C'est un homme qui a toujours vécu fort honnêtement. Se divertir honnêtement. C'est un homme qui en use fort honnêtement. Il s'en est tiré honnêtement. Il est honnêtement meublé, honnêtement vêtu. Il l'a reçu fort honnêtement. Il lui a parlé le plus honnêtement du monde. C'est honnêtement vendu. Il en a honnêtement mangé. Elle est honnêtement laide. Il est honnêtement crotté.

Honnêtement : définition du Littré (1872-1877)

HONNÊTEMENT (o-nê-te-man) adv.
  • 1Avec les bienséances qu'exige la société. Il lui a parlé fort honnêtement. Il l'a reçu le plus honnêtement du monde. Je veux vivre honnêtement avec tous ces messieurs quand j'en rencontrerai, sans jamais disputer avec eux, Voltaire, Principe d'action, Diatribe.
  • 2D'une manière honnête, honorable. Vivre, se conduire honnêtement. Si je pouvais honnêtement abandonner ce qui me revient en Angoumois, Guez de Balzac, Liv. VI, lett. 2. Ils [les Perses] traitaient honnêtement les rois vaincus, Bossuet, Hist. III, 5. Et cette pension, madame, est-elle forte ? - Je n'en vivrais, monsieur, que trop honnêtement, Racine, Plaid. I, 7.

    En honnête homme, au sens du XVIIe siècle. C'est [la Fontaine] un homme unique dans les excellents morceaux qu'il nous a laissés : ils sont en grand nombre, ils sont dans la bouche de tous ceux qui ont été élevés honnêtement, Voltaire, Dict. phil. Fabl.

  • 3Suffisamment, passablement. Cette chambre était alors, Dieu merci, honnêtement remplie de monde, Hamilton, Gramm. 8. On a rejoué Zaïre, il y avait honnêtement du monde, Voltaire, Lett. en vers et en prose, 22.

    Ironiquement. Ils sont fort honnêtement crottés. Quand on a dit à Machiavel honnêtement d'injures, on pourrait s'en tenir aux raisons, Voltaire, Lett. Prusse, 106. Vous me tiendrez lieu, vous et votre aimable société, de toute une nation honnêtement ingrate, Voltaire, Lett. d'Argental, 11 juill. 1752. Vous êtes comme un autre emporté, violent, Et vous vous fâchez même assez honnêtement, Gresset, le Méchant, I, 2.

HISTORIQUE

XIIe s. Honestement faisoit le damne deu mestier [le service du Seigneur Dieu], Th. le mart. 101.

XIIIe s. Ses biens vous offri liement, Mais que ce fust honnestement ; D'onesteté cure n'eüstes, la Rose, 15054.

XIVe s. Morons honestement, c'est en nous deffendant ; Car se nous enfuions, mal nous est convenans, Hugues Capet, V. 3932.

XVe s. Ils s'accorderent [les barons et les chevaliers] que… et que le pere [Édouard II] fust bien gardé et honestement tenu, tant que vivre pourroit, selon son estat, Froissart, I, 1, 26.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « honnêtement »

Étymologie de honnêtement - Littré

Honnête, et le suffixe ment ; provenç. honestamen ; espagn. honestamente ; ital. onestamente.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de honnêtement - Wiktionnaire

Dérivé de honnête, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « honnêtement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
honnêtement ɔnɛtœmɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « honnêtement »

  • « Être le premier Sénégalais à gagner le trophée, honnêtement, n’était pas l’objectif. Le Sénégal mérite d’être au sommet, et je serai heureux de ne pas être le seul Sénégalais à le gagner, franchement. Cela m’aurait fait plaisir qu’un autre Sénégalais gagne la Premier League. » Galsenfoot, Sadio Mane- "Être le premier Sénégalais à gagner le trophée, honnêtement, n’était pas l’objectif" - Galsenfoot
  • Romain Molina : "La DNCG, honnêtement, qu'est-ce que ça fait, au final ?" , Romain Molina : "La DNCG, honnêtement, qu'est-ce que ça fait, au final ?"
  • J'ai peur que nous ne devions rendre le monde honnête avant de pouvoir dire honnêtement à nos enfants que l'honnêteté est la meilleure politique. De George Bernard Shaw / Le disciple du diable

Traductions du mot « honnêtement »

Langue Traduction
Corse onestamente
Basque zintzotasunez
Japonais 正直に
Russe честно говоря
Portugais honestamente
Arabe بكل صراحه
Chinois 老实说
Allemand ehrlich
Italien onestamente
Espagnol honestamente
Anglais honestly
Source : Google Translate API

Synonymes de « honnêtement »

Source : synonymes de honnêtement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « honnêtement »


Mots similaires