La langue française

Raisonnablement

Sommaire

  • Définitions du mot raisonnablement
  • Étymologie de « raisonnablement »
  • Phonétique de « raisonnablement »
  • Citations contenant le mot « raisonnablement »
  • Traductions du mot « raisonnablement »
  • Synonymes de « raisonnablement »
  • Antonymes de « raisonnablement »

Définitions du mot raisonnablement

Trésor de la Langue Française informatisé

RAISONNABLEMENT, adv.

A. − [Corresp. à raisonnable B 1] Conformément à des critères de vérité, d'équité, de sagesse, de bon sens. Il gouvernait raisonnablement ses domaines, y maintenait le bon ordre et n'était point haï de ses sujets (Barante,Hist. ducs Bourg., t. 2, 1821-24, p. 395).En acceptant de porter le poids de cette faute tu parles raisonnablement (Bernanos,Nuit, 1928, p. 37):
Tous ceux qui ont fait la guerre ont remarqué que les grands chefs, et même les moyens, n'avaient guère cette connaissance directe des lieux, des eaux, des brouillards, qui seule permet de décider raisonnablement... Alain,Propos, 1934, p. 1199.
P. ext. [Le plus souvent dans des loc. figées] Selon les critères du raisonnement, en restant dans les limites de la raison, du possible ou de la vraisemblance. Synon. en toute logique, selon toute vraisemblance, justement, logiquement.Pouvoir raisonnablement conclure, craindre, demander, espérer, penser, prétendre, soutenir, supposer qqc. Je ne vois pas comment il eût été raisonnablement possible de faire autrement (Las Cases,Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 233).Nous ne croyons pas qu'on puisse raisonnablement admettre que tout ce qui concerne la vie du pays (...) dépendra exclusivement (...) du premier mouvement d'une seule assemblée (De Gaulle,Mém. guerre, 1959, p. 586).
[En fonction d'adv. de phrase] Raisonnablement, je devais mourir, à vingt ans, à Londres, de phtisie. Ma famille m'expédie ici pour prolonger, quelques mois, ma vie. Je guéris (Tharaud,Dingley, 1906, p. 134).
B. − [Corresp. à raisonnable B 2; notamment dans la conduite de la vie quotidienne] Avec modération; sans (jamais) exagérer. Knock: (...) Vous aimez le vin? Le Tambour: J'en bois raisonnablement (Romains,Knock, 1923, ii, 1, p. 9).Il fait le coquet avec elle, ils passent au poker... il a perdu. Oh! raisonnablement. Il s'était juré de ne pas entamer son gain de la veille (Aragon,Beaux quart., 1936, p. 401).L'aimant raisonnablement, je ne lui demande rien, ne lui reproche rien, nous ne nous heurtons jamais (Montherl.,Maître Sant., 1947, ii, 1, p. 625).
C. − [Corresp. à raisonnable B 3; à propos d'une réalité mesurable] Synon. de suffisamment, convenablement, correctement.On peut dîner raisonnablement pour trois francs (Champfl.,Avent. MlleMariette, 1853, p. 172).Je te paie raisonnablement, ce me semble. Voyons, cette augmentation, à quoi cela irait-il? (Pourrat,Gaspard, 1922, p. 100).Il gagnait raisonnablement sa vie en ce sacerdoce d'instituteur qu'il aimait (Van der Meersch,Invas. 14, 1935, p. 205).
P. euphém. Plus qu'un peu. Synon. passablement, assez, pas mal (v. mal2II B).Le bas de sa robe qui commençait à être raisonnablement fangeux (Janin,Âne mort, 1829, p. 141).
Prononc. et Orth.: [ʀ εzɔnabləmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1remoit. xiies. raisnablement « conformément à la raison, à l'équité » (Lapidaires anglo-norm., éd. P. Studer et J. Evans, I, 374, p. 47); xiiies. raisonablement (Chronique de Rains, éd. L. Paris, ch. XXX, p. 223); 2. ca 1160 « d'une façon conforme au bon sens, à la mesure, sagement » (Eneas, éd. J. J. Salverda de Grave, 6639); en partic. 1802 « avec modération » (Baudry des Loz., Voy. Louisiane, p. 258); 3. 1314 « de façon convenable, suffisante » (Henri de Mondeville, Chirurgie, éd. A. Bos, 2178, p. 207). Dér. de raisonnable*; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 293. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 423, b) 523; xxes.: a) 381, b) 374. Bbg. Hansén (I.). Les Adv. prédicatifs fr. en -ment. Göteborg, 1982, pp. 200-202.

Wiktionnaire

Adverbe

raisonnablement \ʁɛ.zɔ.na.blə.mɑ̃\

  1. Avec raison, conformément à la raison, à l’équité.
    • Parler raisonnablement.
    • Toutes ces choses [les mouvements instinctifs] se font si raisonnablement, que la raison en excède notre pouvoir et en surpasse notre industrie, — (Jacques-Bénigne Bossuet, Conn. V, 3.)
  2. Suffisamment, convenablement.
    • J'espère qu’elle se trouvera assez raisonnablement logée, — (Marquise de Sévigné, 26 avril 1680.)
    • Karpos le jardinier : J'aime Dieu de tout mon cœur, et je vends mes légumes fort raisonnablement, — (Voltaire, Dial. 17.)
    • Ce poulet nous fit dire mille choses très spirituelles que j’ai oubliées et je fus enchanté qu’on ne l’eût pas raisonnablement rôti. — (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy ; éd. Le Livre de Poche, 1967, p. 195.)
  3. Passablement, ou d’une manière au-dessus du médiocre.
    • Il y avait une maison assez commode, un beau jardin et une cour raisonnablement grande, dans laquelle était une citerne profonde dont on ne se servait plus. — (Les Mille et Une Nuits, traduction Antoine Galland,1704. XLVIe nuit)
    • Comblé de trésors dont il ne savait que faire, et raisonnablement chargé de la haine publique, — (Antoine Hamilton, Gramm. 5.)
    • Comme la correspondance était très étendue et qu’on était en temps de guerre, je ne laissais pas que d’être occupé raisonnablement, — (Jean-Jacques Rousseau, Conf. VII.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RAISONNABLEMENT. adv.
Avec raison, conformément à la raison, à l'équité. C'est parler raisonnablement. Vous vous conduisez trop raisonnablement pour n'être pas approuvé. Il signifie aussi Suffisamment, convenable ment, passablement. Ces objets se sont vendu raisonnablement. J'entends être payé raisonnablement.

Littré (1872-1877)

RAISONNABLEMENT (rè-zo-na-ble-man) adv.
  • 1D'une manière raisonnable. Parler raisonnablement. Toutes ces choses [les mouvements instinctifs] se font si raisonnablement, que la raison en excède notre pouvoir et en surpasse notre industrie, Bossuet, Conn. V, 3.
  • 2Suffisamment, convenablement. J'espère qu'elle se trouvera assez raisonnablement logée, Sévigné, 26 avril 1680. Karpos le jardinier : J'aime Dieu de tout mon cœur, et je vends mes légumes fort raisonnablement, Voltaire, Dial. 17.
  • 3Passablement, ou d'une manière au-dessus du médiocre. Sa maison est raisonnablement grande. Comblé de trésors dont il ne savait que faire, et raisonnablement chargé de la haine publique, Hamilton, Gramm. 5. Comme la correspondance était très étendue et qu'on était en temps de guerre, je ne laissais pas que d'être occupé raisonnablement, Rousseau, Conf. VII.

    Par plaisanterie. Elle est raisonnablement laide, elle est fort laide.

HISTORIQUE

XIIIe s. Le conte d'Ango [Anjou], qui tenoit le [la] contei de Haynau, et sembla au roi son frere que il ne le [la] tenoit pas raisonablement, Chr. de Rains, 223.

XIVe s. Se incision doie estre faite raisonablement, H. de Mondeville, f° 101.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « raisonnablement »

Raisonnable, et le suffixe ment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dérivé de raisonnable avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « raisonnablement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
raisonnablement rɛzɔnablǝmɑ̃

Citations contenant le mot « raisonnablement »

  • L'homme peut aspirer à la vertu ; il ne peut raisonnablement prétendre de trouver la vérité. De Chamfort / Maximes et pensées, caractères et anecdotes
  • Il ne suffit pas qu'une idée soit difficile à exprimer raisonnablement pour qu'elle soit moins bonne qu'une autre. De Jules Romains / Lucienne
  • L'adultère demande une telle liberté d'esprit, un égoïsme si candide et un manque de scrupules si total qu'il ne peut raisonnablement être conseillé qu'aux célibataires. De Jacques Faizant
  • Les bonnes actions étourdiment faites sont souvent plus regrettables que les mauvaises actions raisonnablement commises. De Charles Chincholle
  • Tout ce que les femmes peuvent raisonnablement promettre, c'est de ne pas chercher les occasions. De Duc de Lévis
  • UPS ne fournit pas d'objectifs sur le chiffre d'affaires et le bénéfice par action dilué en raison de l'incertitude quant au moment et au rythme de la reprise économique. L'entreprise n'est pas en mesure de prévoir l'ampleur de l'impact commercial ou la durée de la pandémie de coronavirus, ni d'estimer raisonnablement ses performances opérationnelles pour les trimestres à venir. Capital.fr, UPS livre de bonnes performances au deuxième trimestre 2020 - Capital.fr
  • Alors que le nombre de nouveaux cas quotidiens de coronavirus est en augmentation en Espagne, le président du Napoli, Aurelio De Laurentiis, a estimé jeudi que le huitième de finale retour de Ligue des champions opposant son équipe au FC Barcelone ne pouvait raisonnablement pas se tenir au Camp Nou. L'Équipe, Coronavirus : le président de Naples ne veut pas jouer le 8e de finale retour de Ligue des champions à Barcelone - Foot - C1 - Naples - L'Équipe
  • Personne ne peut raisonnablement croire que la Chine a été complice de la pandémie de COVID-19, a estimé le magazine américain The National Interest. , The National Interest: personne ne peut raisonnablement croire que la Chine a été complice de la pandémie de COVID-19
  • Le groupe a ensuite ajouté: "En l'absence de prévision sur le chiffre d'affaires des mois à venir, il n'est donc raisonnablement pas possible d'établir une projection de la profitabilité pour l'exercice 2020." Capital.fr, A suivre aujourd'hui... KERING - Capital.fr

Traductions du mot « raisonnablement »

Langue Traduction
Anglais reasonably
Espagnol razonablemente
Italien ragionevolmente
Allemand vernünftig
Chinois 合理地
Arabe بشكل معقول
Portugais razoavelmente
Russe разумно
Japonais 合理的に
Basque arrazoiz
Corse ragionevolmente
Source : Google Translate API

Synonymes de « raisonnablement »

Source : synonymes de raisonnablement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « raisonnablement »

Partager