Dépayser : définition de dépayser


Dépayser : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉPAYSER, verbe trans.

A.− Transporter quelqu'un hors du pays, du lieu où il est ordinairement implanté. (Quasi-)synon. déraciner; anton. enraciner, rapatrier.Fernand s'occupa aussitôt de dépayser sa femme et de s'exiler lui-même (Dumas père, Monte-Cristo,t. 1, 1846, p. 332):
1. ... s'il est des végétaux qu'on ne peut enlever à leur terre natale, sans les faire périr; il est aussi quelques races vivantes, qui ne peuvent supporter aucune transplantation, qu'il est impossible de dépayser, sans tarir la source qui les renouvelle, ... Cabanis, Rapports du physique et du moral de l'homme, t. 2, 1808, p. 151.
P. ext. Changer le décor habituel ou les habitudes de quelque chose ou quelqu'un :
2. La conscience doit de temps à autre se secouer pour y retrouver la liberté des présences pures et désintéressées : c'est le sens profond que l'on peut trouver au besoin surréaliste de dépayser les objets, en les forçant dans un cadre inaccoutumé d'où ils fassent irruption par effraction dans la conscience somnolente, et la réveillent à un goût de mystère : ... Mounier, Traité du caractère,1946, p. 79.
Emploi pronom. réfl. Changer volontairement ses habitudes, son mode de vie. (Quasi-)synon. se déshabituer.Que les femmes doivent être à plaindre au moment de ces tristes séparations! Elles n'ont pas comme nous (...) les voyages pour se dépayser (Delécluze, Journal,1825, p. 172).P. métaph. C'est par le mythe de l'innocence que l'homme se dépayse de la faute (Ricœur, Philos. volonté,1949, p. 31).
B.− Au fig. Déconcerter quelqu'un en le transportant dans un cadre inhabituel, en modifiant ses habitudes. (Quasi-)synon. dérouter, désorienter, égarer; anton. acclimater, familiariser.La vie du grand séminaire ne me dépaysa nullement. Elle était bien telle que je l'avais imaginée (Billy, Introïbo,1939, p. 38).
P. métaph. D'abord Molière a voulu dépayser; il n'a pas fait de portrait trop ressemblant trait par trait (Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 3, 1848, p. 218).
Rem. On rencontre ds la docum. dépaysagiste, subst. Personne qui dépayse, qui change le décor, le paysage. Chirico nous montre la réalité en la dépaysant. C'est un dépaysagiste (Cocteau, Crit. indir., 1932, p. 57).
Prononc. et Orth. : [depεize] ou p. harmonisation vocalique [depeize]; dépayse [depεi:z]. [ε] ouvert ds Land. 1834, Nod. 1844, Littré, DG, Pt Lar. 1968 et, pour le lang. soutenu, ds Warn. 1968; [e] fermé ds Fér. Crit. t. 1 1787, Gattel 1841, Besch. 1845, Fél. 1851, Passy 1914, Dub., Pt Rob., Lar. Lang. fr. et, pour le lang. cour., ds Warn. 1968. On intercale yod de passage [dep(ε)ej-] ds DG et Passy 1914 et facultativement ds Barbeau-Rodhe 1930 qui n'enregistre que dépaysement. Le verbe est admis ds Ac. 1694 sous l'anc. forme dépaïser; ds Ac. 1718-1932 sous la forme mod. Étymol. et Hist. 1. 1195-1225 « quitter son pays » (Galeron de Bretagne, 807 ds T.-L. : il fu despäysiés), ,,vx`` ds Lar. Lang. fr.; 2. 1648 « transporter le sujet d'une œuvre dramatique dans un autre pays » (Corneille, Le Menteur, Au lecteur, éd. Ch. Marty-Laveaux, t. 4, p. 132 : j'ai entièrement depaysé les sujets pour les habiller à la françoise); 2. 1690 « désorienter quelqu'un en le changeant dans ses habitudes » (Fur.). Dér. de pays*; dés. -er; préf. dé-*. Fréq. abs. littér. : 47. Bbg. Arickx (I.). Les Orthoépistes sur la sellette. Trav. Ling. Gand. 1972, no3, p. 125.

Dépayser : définition du Wiktionnaire

Verbe

dépayser \de.pe.i.ze\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se dépayser)

  1. (Vieilli) Faire sortir quelqu’un d’un pays pour qu’il en habite un autre.
    • C’est un jeune homme qui se perd où il est : il faudrait le dépayser.
    • Il l’avait dépaysée, espérant lui faire oublier ses chagrins.
    • Cette famille s’est dépaysée.
    • Quand on les voit passer tous les deux, elle avec son air honnête, sa mise propre, ses cheveux lisses, le petit avec sa figure ronde et ses grosses galoches, on devine bien qu’ils sont dépaysés, en exil, et qu’ils regrettent de tout leur cœur l’air vif et la solitude des routes de village. — (Alphonse Daudet, Les paysans à Paris, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 75)
    • Courroye étant actuellement avocat général à la cour d’appel de Paris, le dossier des «fadettes» du «Monde» a été dépaysé à Lille en mars. — (liberation.fr, 2014)
  2. (Par extension) Dérouter, désorienter quelqu’un de façon qu’il ne sache plus où il est.
    • Par bonheur, j’avais lu les comptes rendus de M. l’ingénieur Boulangier, relatifs à l’œuvre prodigieuse du général Annenkof. Aussi ne serai-je pas trop dépaysé pendant le parcours du railway entre Ouzoun-Ada et Samarkande. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. V, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Le pauvre homme était si complètement dépaysé, qu’il lui eût été impossible de retrouver son chemin.
    • (Figuré) Se trouver dépaysé dans une société, Y rencontrer un grand nombre de visages nouveaux, de personnes que l’on ne connaît pas ; ne pas s’y trouver à sa place.
    • Être dépaysé dans un sujet, dans certaines matières où l’on est incompétent.
  3. Déplacer, placer hors de son contexte.
    • Ces arrangements sont tenus de part et d’autre avec une scrupuleuse probité, si un tel mot n’est pas trop dépaysé dans de pareilles transactions. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
  4. (Droit) Déplacer un procès dans une autre juridiction que celle où il doit être normalement tenu.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dépayser : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉPAYSER. v. tr.
Faire sortir quelqu'un d'un pays, pour qu'il en habite un autre. C'est un jeune homme qui se perd où il est : il faudrait le dépayser. Il l'avait dépaysée, espérant lui faire oublier ses chagrins. Cette famille s'est dépaysée. Il signifie par extension Dérouter, désorienter quelqu'un de façon qu'il ne sache plus où il est. Le pauvre homme était si complètement dépaysé, qu'il lui eût été impossible de retrouver son chemin. Fig., Se trouver dépaysé dans une société, Y rencontrer un grand nombre de visages nouveaux, de personnes qu'on ne connaît pas; ne pas s'y trouver à sa place. On dit, dans un sens analogue, Être dépaysé dans un sujet, dans certaines matières où l'on est incompétent.

Dépayser : définition du Littré (1872-1877)

DÉPAYSER (dé-pè-i-zé) v. a.
  • 1Faire changer de pays, de lieu.

    Par extension, c'est dépayser un homme mal à propos, que de vouloir, après sa mort et sans sa participation, tourner un nom qui doit lui être propre en un nom tout différent et qui lui sera toujours étranger, Auteurs déguisés, p. 338.

    Fig. Ils essayent de civiliser la doctrine en la dépaysant du collége, Guez de Balzac, liv. VII, lett. 49.

  • 2Faire qu'une personne ne puisse retrouver son chemin. Les sinuosités de la route le dépaysèrent tellement qu'il ne savait plus où il était.

    Fig. Faire prendre le change, détourner de la voie. Il ne manqua pas de se munir de circonspection et d'égards pour dépayser le public, mais le public n'est pas si sot qu'on pense, Hamilton, Gramm. 10.

    Il se dit aussi de choses auxquelles on donne une apparence qui les masque. Voilà donc ce cher paquet, le voilà ; vous avez très bien fait de le déguiser et de le dépayser un peu, Sévigné, 391. Nous étions convenus d'un secret entier qui nous faisait cacher nos conversations et les dépayser, Saint-Simon, 15, 172. Il n'y aurait qu'à faire mettre dans les gazettes que V. M. va à Spa pour dépayser les nouvellistes, Voltaire, Roi de Prusse, 14.

  • 3Mettre une personne sur un sujet nouveau pour elle, sur des matières auxquelles elle n'est point préparée.
  • 4Se dépayser, v. réfl. Quitter son pays. Que mon cœur fut navré ! je ne vis plus pour elle d'autre ressource que de se dépayser, Rousseau, Conf. VIII.

HISTORIQUE

XIIIe s. Chi [ici] parolle de chiaus [ceux] ki sunt despaïsié, Pierre de Fontaine, ch. 17, dans DU CANGE, dispatriare. Or sachiés ke cil ki sunt despaïsié [bannis], ki sunt restabli, il sunt restabli en quatre coses : la premiere…, ID. ib.

XVIe s. On connoist toujours de quelle nation est un homme, ou par le langage, ou par sa façon de vivre ordinaire, ou par l'habillement, ou bien par quelque trait naturel de son ramaige qui lui eschappe quand il s'oublie, pour quelque depaysé qu'il soit, Carloix, II, 1.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉPAYSER. Ajoutez :
5 Fig. Dépayser le sujet d'une œuvre dramatique, le transporter dans un autre pays. Comme j'ai entièrement dépaysé les sujets pour les habiller à la française, Corneille, le Menteur, au lecteur.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dépayser »

Étymologie de dépayser - Littré

Dé… préfixe, et pays ; picard, dépoysé.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de dépayser - Wiktionnaire

Parasynthèse de pays avec les affixes dé- et -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dépayser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dépayser depaize play_arrow

Conjugaison du verbe « dépayser »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe dépayser

Évolution historique de l’usage du mot « dépayser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dépayser »

  • Pour la première fois depuis la fermeture du muséum d'histoire naturelle en 2015, les Aixois vont pouvoir franchir le noble portail de l'hôtel Boyer d'Éguilles dès ce matin. Mais ce qu'ils trouveront derrière les portes en fer forgé du 6 rue Espariat va les dépayser. Fini les oeufs de dinosaures et autres fossiles antédiluviens qui avaient élu domicile dans cet écrin prestigieux malmené par ses propriétaires successifs (voir notre édition du 6 juin 2020). Après cinq années de rénovation par le groupe immobilier aixois GCH qui a investi plus de 9 millions d'euros dans l'opération, cet ensemble classé monument historique -- dont les deux ailes latérales réhabilitées accueillent des marques de prêt-à-porter depuis 2014 -- s'ouvre à une nouvelle vie commerciale. LaProvence.com, Hôtel Boyer d'Éguilles : c'est ouvert ! | La Provence
  • Que vous souhaitiez louer un gîte chaleureux pour vous dépayser ou un gîte plus luxueux pour profiter du confort, prenez le temps d’étudier les possibilités en termes de localisation. Vous trouverez des gîtes sur absolument tout le territoire, mais si vous n’avez pas d’idée précise concernant la région, vous pouvez vous inspirer de ces quelques idées : Seloger, Besoin d'air ? Réservez une location en gîte pour le week-end |Gîtes Seloger
  • Nul besoin de prendre un billet vers une destination exotique pour vous dépayser cet été ! A deux pas de chez vous se nichent des villes à la douceur de vivre incomparable et au patrimoine unique. Pour découvrir la France et ses petites villes confidentielles sous un œil nouveau, suivez nos trois itinéraires (inoubliables) de l’été. Geo.fr, Circuits de l’été : 3 itinéraires d’exception pour se dépayser près de chez vous - Geo.fr
  • Le Moyen-Âge ne m'a retenu que parce qu'il avait le pouvoir quasi magique de me dépayser, de m'arracher aux troubles et aux médiocrités du présent et en même temps de me le rendre plus brûlant et plus clair. De Jacques Le Goff / À la recherche du Moyen Âge
  • Ce qui gâche un peu la littérature contemporaine, c'est le désir de dépayser le lecteur par des choses bizarres, inattendues. L'aventure est partout. De Germaine Beaumont / Entretien avec Roger Vrigny - Décembre 1975

Traductions du mot « dépayser »

Langue Traduction
Corse disorientante
Basque disorient
Japonais 見当識障害
Russe дезориентировать
Portugais desorientar
Arabe مرتبك
Chinois 迷失方向
Allemand verwirren
Italien disorientare
Espagnol desorientar
Anglais disorient
Source : Google Translate API

Synonymes de « dépayser »

Source : synonymes de dépayser sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dépayser »


Mots similaires