Guider : définition de guider


Guider : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

GUIDER, verbe trans.

A. − [Le suj. désigne une pers.]
1. Conduire quelqu'un en lui montrant le chemin.
a) Guider qqn.Sa mère les guidait en devançant leurs pas (Lamart., Chute,1838, p. 845).Un valet nous guidait dans l'antichambre, ma grand'mère et moi (Proust, Guermantes 2,1921, p. 318) :
1. Il faisait le métier de louer des mulets aux voyageurs et de les guider à travers les différents passages des Cordillères. Verne, Enf. cap. Grant, t. 1, 1868, p. 90.
b) Emploi pronom.
Se guider à.Fossette connaît le music-hall mieux que moi-même (...) se guide à l'odeur familière d'eau savonneuse, de poudre de riz (Colette, Vagab.,1910, p. 84).
Se guider sur.Il se guidait sur une étoile (Sartre, Mots,1964, p. 107).
Se guider avec.On s'y guidait avec une corde (Michelet, Mémor.,1822, p. 195).
c) Au fig. Éclairer, renseigner quelqu'un. Vous me guideriez en m'indiquant le prix autour duquel vous voulez vous tenir (Romains, Hommes bonne vol.,1932, p. 73).
2. Diriger, faire aller dans une direction déterminée.
a) [Le compl. d'obj. dir. désigne une pers.] Toi, qui par la main guidais cet homme noir (Brizeux, Marie,1840, p. 15) :
2. Je fus Médor, des chiens le plus habile, Qui, d'un aveugle unique et sûr appui, Entre ses dents sut prendre une sébile, Guider son maître et mendier pour lui. Béranger, Chans., t. 3, 1829, p. 175.
En emploi abs. Un bon danseur guide en étant guidé (Maurois, Dialog. commandement,1924, p. 88).
[Le compl. d'obj. dir. désigne une partie du corps ou un aspect partic. d'une pers.] Au besoin je saurai même frapper quelques accords pour guider et soutenir les voix (Berlioz, Souv. voy.,1869, p. 252).Je vous dirai votre travail et guiderai votre main (Boylesve, Leçon d'amour,1902, p. 103).
Au fig. Prendre en charge une personne, lui indiquer une voie intellectuelle ou morale :
3. Elle le guidait dans ses moindres actions, lui faisait chaque matin la leçon, comme à un écolier dont on se méfie. Zola, E. Rougon,1876, p. 318.
Guider les pas de qqn. Le petit Agnus Castus, l'enfant divin qui est délégué par le ciel pour guider les pas des trois sœurs (Béguin, Âme romant.,1939, p. 289).
b) [Le compl. d'obj. dir. désigne un animal] Un âne complètement harnaché que Céline guidait par la bride (Adam, Enf. Aust.,1902, p. 132).
c) [Le compl. d'obj. dir. désigne une chose] :
4. Ce devoir rempli, les deux chars, guidés par les Chrétiens, vont recommencer à rouler, vers leur dernière demeure... MmeCottin, Mathilde, t. 5, 1805, p. 346.
B. − [Le suj. désigne une chose]
1. [Le compl. d'obj. dir. désigne une pers. ou un animal] Mettre sur la voie, orienter. Évitant l'ombre au pied des maisons, il tenait le milieu de la route dont la blancheur le guidait (Hamp, Champagne,1909, p. 80).Honoré quitta la fenêtre, guidé par le crissement de la brosse dure (Aymé, Jument,1933, p. 46) :
5. Mais, dans un angle de la scène, une ampoule qui brûlait en veilleuse les guida vers un couloir : il menait à une sortie de service, derrière le théâtre. Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 499.
Au fig. Commander une réaction, un comportement. Je voudrais vous voir convaincue que la piété doit vous guider dans la vie (Duranty, Malh. H. Gérard,1860, p. 278).Je ne songe qu'aux grandes idées qui nous éclairent et nous guident (Duhamel, Maîtres,1937, p. 147) :
6. Une femme ne peut être guidée par l'habitude d'être raisonnable, que moi, homme, je contracte forcément à mon bureau, en travaillant, six heures tous les jours, à des choses froides et raisonnables. Stendhal, Amour,1822, p. 20.
2. TECHNOL. [Le compl. d'obj. dir. désigne une chose] Imposer une trajectoire précise à une machine. Au milieu du creuset rempli de matière en fusion est un orifice dans lequel est guidé un piston (E. Leclerc, Nouv. manuel typogr.,1932, p. 52).
REM.
Guidance, subst. fém.Assistance à l'enfant afin d'améliorer son adaptation à l'entourage immédiat grâce à une action thérapeutique sur lui et sur son milieu. Centre de guidance infantile, familiale. Le département d'hygiène mentale (...) est en liaison avec tout : médecins de famille (...), hôpitaux, tribunaux (...), guidances infantiles, prisons (H. Bazin, Fin asiles,1959, p. 94).
Prononc. et Orth. : [gide], (il) guide [gid]. Att. ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1368 « accompagner quelqu'un en lui montrant le chemin » (Recettes et dépenses du roi de Navarre, 348, Izarn ds Delb. Notes mss); 1433 « conseiller, orienter quelqu'un dans sa vie » (Ch. d'Orléans, Ballade, éd. P. Champion, LXIII, vers 22); 1550 « diriger, conduire dans une certaine direction » (Ronsard, Odes, III, XXVII, 23, éd. P. Laumonier, t. 2, p. 84); 2. 1516 se guider « se diriger, trouver son chemin » (Response de l'alchymiste à Nature, éd. Méon, Rose, t. 4, p. 176); 3. 1549 « (d'une chose) aider à trouver le chemin » (Du Bellay, Œuvres poétiques, éd. H. Chamard, t. 1, p. 32); 1585 « être le principe directeur » (N. du Fail, Contes et discours d'Eutrapel, éd. J. Assézat, t. 2, p. 106). Réfection d'apr. guide* de l'a. m. fr. guier « conduire, guider » (attesté de ca 1100 Roland, éd. J. Bédier, 3022 à av. 1407, E. Deschamps, Balade, 326, éd. Queux de St-Hilaire, t. 3, p. 24, 17), de l'a. b. frq. *wîtan « conduire » cf. l'a. h. all. wîzan « reprocher (quelque chose à quelqu'un) », a. saxon wîtan « id. », ags. wisian « observer; suivre une direction ». Fréq. abs. littér. : 1 509. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 540, b) 2 007; xxes. : a) 1 950, b) 1 998. Bbg. Bugge (S.). Étymol. fr. et rom. Romania. 1874, t. 3, pp. 150-151.

Guider : définition du Wiktionnaire

Verbe

guider \ɡi.de\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Accompagner quelqu’un pour lui montrer le chemin.
    • Je connais la route : je vous guiderai.
    • L’étoile qui guida les mages.
    • Ses traces nous guidèrent jusqu’à l’endroit où il s’était caché.
    • Une faible clarté nous guidait à peine.
    • Il sait bien guider une barque.
    • Ce cheval obéit à la main qui le guide.
    • Enfin, il me guida jusqu'à une salle gigantesque dans laquelle travaillaient une quarantaine de personnes. — (Amélie Nothomb, Stupeur et tremblements, Éditions Albin Michel S.A., 1999, p. 9)
  2. (Figuré) Diriger, au sens moral.
    • Guider un enfant dans ses études, guider un jeune homme dans le choix d’une carrière.
    • C’est lui qui me guide dans cette affaire.
    • C’est son intérêt, son ambition qui le guide.
    • Cet animal n’est guidé que par son instinct.
    • Une aveugle fureur le guide.

se guider transitif

  1. Aller dans la direction de…
    • Se guider sur un clocher, sur une tour, sur les étoiles, sur le soleil.
    • (Absolument) Cet aveugle se guide avec son bâton.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Guider : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GUIDER. v. tr.
Accompagner quelqu'un pour lui montrer le chemin. Je connais la route : je vous guiderai. Il se dit quelquefois des Choses qui mettent sur la voie. L'étoile qui guida les mages. Ses traces nous guidèrent jusqu'à l'endroit où il s'était caché. Une faible clarté nous guidait à peine. Figurément, il signifie Diriger, au sens moral. Guider un enfant dans ses études, guider un jeune homme dans le choix d'une carrière. C'est lui qui me guide dans cette affaire. C'est son intérêt, son ambition qui le guide. Cet animal n'est guidé que par son instinct. Une aveugle fureur le guide. Il signifie encore, simplement, Faire aller dans telle ou telle direction. Il sait bien guider une barque. Ce cheval obéit à la main qui le guide.

SE GUIDER signifie Aller dans la direction de... Se guider sur un clocher, sur une tour. Se guider sur les étoiles. Se guider sur le soleil. Absolument, Cet aveugle se guide avec son bâton.

Guider : définition du Littré (1872-1877)

GUIDER (ghi-dé) v. a.
  • 1Accompagner quelqu'un pour lui montrer le chemin. Guider un voyageur.

    Fig. Guider quelqu'un dans le chemin de l'honneur, de la vertu, de la gloire.

  • 2Il se dit des choses qui mettent sur la voie, qui servent à conduire. Il y avait sur le sol des traces qui guidaient ceux qui le poursuivaient. À peine un faible jour vous éclaire et me guide, Racine, Iphig. I, 1.
  • 3Faire aller, diriger. Il guidait mal le bateau. Et vous les verrez tous, prévenant son ravage [de Rome], Guider dans l'Italie et suivre mon passage, Racine, Mithr. III, 1. Qu'un seigneur éminent en richesse, en puissance, Par la bride guidât son superbe coursier, Racine, Esther, II, 5. Il en est que le ciel guida dans cet empire Moins pour nous conquérir qu'afin de nous instruire, Voltaire, Alz. II, 4. Si parfois, un penchant impérieux et tendre Vous guidant vers la tombe où je suis endormi, Vos yeux en approchant pensent voir leur ami, Chénier, Élég. VII.
  • 4 Fig. Il se dit de ce qui, personne ou chose, dirige quelqu'un dans ses actions, dans son langage, etc. Effrontés, ignorants, n'ayant rien de solide, Leur esprit prend l'essor où leur langue les guide, Régnier, Sat. V. Quel chemin le plus droit à la gloire nous guide, Ou la vaste science ou la raison solide ? Boileau, Ép. VI. Muse, c'est à ce coup que mon esprit timide Dans sa course élevée a besoin qu'on le guide, Boileau, Lutr. VI. Mais ma force est au Dieu dont l'intérêt me guide, Racine, Athal. IV, 3. La gloire vous conduit, que la raison vous guide, Voltaire, Adélaïde, II, 7. Mes mains qui guidaient des armées, Voltaire, Sémir. V, 2. Écoute seulement la pitié qui te guide, Voltaire, Adélaïde, IV, 1. Nul ne peut soupçonner le dessein qui le guide, Voltaire, Tancr. V, 1.
  • 5Se guider, v. réfl. Se diriger. Cet aveugle se guide à l'aide d'un bâton. Il faut se guider d'après de bons exemples.

SYNONYME

GUIDER, CONDUIRE. Guider quelqu'un, c'est le conduire pour lui montrer le chemin, pour empêcher qu'il ne s'égare. Conduire, c'est l'accompagner dans un trajet, sans que nécessairement il soit question de lui montrer un chemin.

HISTORIQUE

XIe s. En Roncevaus guierai ma compaigne [compagnie], Ch. de Rol. LXXI.

XIIe s. Si com fait nes [nef] que vens guie, Couci, III. Et cil, cume si se sentid blecied, cumandad erranment à celi ki le curre [char] guiout, que il le menast hors del ost, Rois, p. 339.

XIIIe s. Et viennent avent li per [pair] Qui seulent France guier, Hues de la Ferté, Romancero, p. 191. Son avoir à Montmartre fist la serve guier, Berte, XCVII. Nature, qui tout guie, Latini, Trés. p. 244.

XVe s. En tel temps doit prince ses gens guier, Et si leur doit toute seureté querre, Deschamps, Ball. Paix avec l'Anglais.

XVIe s. Aucune fois avec ses damoiselles, Comme une fleur assise au milieu d'elles Guidoit l'aiguille…, Ronsard, 687.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GUIDER. - ÉTYM. D'après M. Bugge, Romania, III, p. 150, l'origine germanique, sur laquelle des doutes avaient été élevés, est garantie par le franç. guidon, étendard, banderole, marque, qui répond précisément au norois viti, marque, indice, d'où vedhr-viti, girouette, celle qui indique la direction du vent. Viti est dérivé du verbe vita, goth. vitan, dans le sens de présager, indiquer. Le sens primitif de guider est indiquer (la direction du chemin).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « guider »

Étymologie de guider - Littré

Provenç. guidar, guizar, guiar ; espagn. et portug. guiar ; ital. guidare. Origine douteuse qui paraît germanique à cause de gu, sans qu'on puisse déterminer exactement le radical. Diez propose le gothique vitan, remarquer, faisant observer cependant que le t gothique rendu par un d roman est contre l'habitude. Mais cela ne paraît pas devoir faire une objection absolue ; d'autant plus qu'une autre forme germanique a le d, danois vide. C'est le sens surtout qui fait l'objection.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de guider - Wiktionnaire

Réfection d'après guide, de l’ancien français guier (« guider, conduire »), plus avant du vieux-francique witan (« montrer une direction, conduire ») apparenté [1] à l’anglo-saxon wisian (« guider, régler »), à l’allemand weisen (« indiquer, montrer »), au latin video (« voir »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « guider »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
guider gide play_arrow

Conjugaison du verbe « guider »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe guider

Citations contenant le mot « guider »

  • «Je suis excité de revenir dans la chaise principale et de guider le futur de cette équipe, a-t-il commenté par voie de communiqué, à la suite de sa nomination. C’est une occasion fantastique de mener un groupe de jeunes talentueux au niveau suivant.» Le Journal de Montréal, Lindy Ruff excité de guider les Devils | JDM
  • Les fresques pompéiennes nous offrent de nombreuses variantes de ces coïts. L’homme à genoux pénètre la femme à quatre pattes devant lui. D’une main ferme, il maintient la croupe ou le dos de sa partenaire. Il lève un bras pour manifester son plaisir. La femme peut être passive ou active, bougeant les fesses pour guider le coït. The Conversation, Petit guide du sexe à Pompéi
  • La NASA a mis en ligne un outil qui permet au public de classer des photos de sol martien. Les données alimentent une intelligence artificielle qui apprend ainsi à guider automatiquement le rover Curiosity Le Temps, Agence spatiale cherche internautes pour guider un rover sur Mars - Le Temps
  • En pleine crise sanitaire, Gwénola de Araujo croit déceler un attrait tout particulier cette saison pour ce livret vert qui promet de guider les touristes en dehors des circuits habituels du tourisme de masse. , Tourisme. Pontivy, toujours parmi les 100 plus beaux détours de France - Pontivy.maville.com
  • L'humanité doit se donner un cerveau immortel qui puisse la guider sur la route où en ce moment elle chancelle. De Alexis Carrel / L'Homme cet inconnu
  • Sourire, c'est laisser s'éveiller le faune endormi au fond de nos cellules, se laisser guider par la saine intelligence des sens. De Patrick Drevet / Le Sourire
  • L'homme est soumis à l'obligation de se laisser guider dans toutes ses actions par des considérations morales. De Gandhi / Lettres à l'Ashram
  • L'enseignement des maîtres ne remplace jamais le bon instinct qui doit nous guider dans la conduite de la vie. De André Major / Le vent du diable
  • Une petite étoile, elle est capable de guider le marin dans la mer, une seule étincelle peut toujours allumer un incendie gigantesque. De Ivan Vazov / Les Feux qu'on éteint pas
  • Notre pouvoir scientifique a dépassé notre pouvoir spirituel. Nous savons guider des missiles mais nous détournons l’homme de sa voie. De Martin Luther King
  • Considérons l'opinion, la renommée, avec l'idée qu'elle doit non pas guider, mais nous suivre. De Sénèque / Des bienfaits
  • Il est doux à tout âge de se laisser guider par la fantaisie. De Marcel Proust / Jean Santeuil
  • Quand on a la foi, le cÏur suffit à vous guider. De Naguib Mahfouz / Impasse des deux palais
  • Qui ne sait guider sa barque au fond s’en va. De Proverbe mentonais
  • Pour guider les borgnes, on dresse les demi-chiens. De Pierre Doris
  • Il est toujours plus plaisant de suivre que de guider. De Michel de Montaigne

Images d'illustration du mot « guider »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « guider »

Langue Traduction
Corse guida
Basque gida
Japonais ガイド
Russe руководство
Portugais guia
Arabe يرشد
Chinois 指南
Allemand leiten
Italien guida
Espagnol guía
Anglais guide
Source : Google Translate API

Synonymes de « guider »

Source : synonymes de guider sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « guider »



mots du mois

Mots similaires