Diriger : définition de diriger


Diriger : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DIRIGER, verbe trans.

A.− [L'accent est mis sur l'idée de mouvement avec en vue un lieu ou un but à atteindre]
1. [Constr. dir.] Diriger qqn ou qqc.Guider un être ou une chose dans une certaine direction. Diriger un cheval, une voiture, un bateau :
1. ... j'ai fait observer qu'il vaudrait mieux prendre, pour aider le jardinier, un homme du pays qui pût avoir soin du canot, qui sût le diriger quand nous ne voudrions pas ramer nous-mêmes. Flaubert, Correspondance,1845, p. 195.
Au fig. (Bien) diriger sa barque. Bien mener ses affaires.
2. [Constr. prép.] Diriger qqn ou qqc. vers, sur, contre
a) Diriger qqn vers.Conduire quelqu'un vers un lieu déterminé :
2. ... il avait d'autre part prescrit au général Fayolle de retirer de son front quatre divisions d'infanterie, et de diriger sur Creil et Chantilly le 2ecorps de cavalerie. Foch, Mémoires,t. 2, 1929, p. 91.
Diriger ses pas vers (littér.). Aller dans la direction de. Le vieux domestique semblait tout désorienté, ne pas trop savoir où il devait diriger ses pas (Châteaubriant, Lourdines,1911, p. 250)
Au fig. Orienter vers un but déterminé. Diriger qqn vers telle ou telle carrière :
3. Pour un prêtre que ses études doivent diriger vers un professorat, même de grand séminaire, c'est un devoir que de posséder le doctorat en théologie. Malègue, Augustin,t. 1, 1933, p. 262.
b) Diriger qqc. vers, sur, contre
Envoyer, expédier, acheminer vers une certaine destination. Diriger un convoi, un colis vers/sur une ville :
4. ... lorsque la volonté, qui est un acte d'intelligence, détermine une action, ce sentiment, ému par cet acte, dirige le fluide nerveux vers les muscles qui doivent agir. Lamarck, Philos. zool.,t. 2, 1809, p. 290.
Donner une certaine orientation à. Diriger un rayon lumineux vers/sur. Elle [Julie] remarqua que plusieurs femmes dirigeaient leurs lorgnettes vers sa loge (Mérimée, La Double méprise,1833, p. 34).
Diriger des poursuites, une accusation, etc., contre. Poursuivre, accuser. On délibère maintenant dans le conseil des ministres si l'on doit diriger des poursuites contre lui (Guérin, Corresp.,1834, p. 142)Au fig. Diriger ses yeux, son regard, son attention sur/ vers... :
5. La notion, aboutissement du processus qui commence dès la perception de la sensation, car la volonté est là, déjà, qui dirige notre attention et la concentre sur tel ou tel foyer émetteur de sensations plutôt que sur tel autre, ... Larbaud, Journal,1934, p. 320.
3. Emploi pronom. réfl. ou à sens passif. [Le suj. désigne un être vivant, un objet ou un corps mobile] . Se mettre en mouvement pour une direction ou une orientation déterminées. L'aiguille aimantée se dirige vers le nord; le bateau se dirige vers le port. Il se dirige lentement vers la porte, puis, au moment de sortir, il se retourne encore vers Violaine (Claudel, Violaine,1901, II, 2, p. 607):
6. Napoléon se dirige à la hâte sur Fontainebleau : là une sainte victime, en se retirant avait laissé le rémunérateur et le vengeur. Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 2, 1848, p. 487.
P. métaph., au fig. [En parlant d'une pers.] Prendre dans sa vie telle ou telle orientation. Se diriger vers une carrière diplomatique :
7. ... il suffira que je l'établisse dans un certain nombre de cas variés pour que ces démonstrations deviennent des jalons qui guideront ceux qui, après moi, se dirigeront dans cette voie de la médecine scientifique. C. Bernard, Principes de méd. exp.,1878, p. 282.
B.− [L'accent est mis sur l'idée de responsabilité et d'animation]
1. [En parlant d'une pers. détenant l'autorité requise] Assumer les responsabilités d'une direction, un pouvoir, un commandement. Diriger une usine, une entreprise, une société, une école, un théâtre, une collection, une revue; diriger l'État, un syndicat, une attaque. Après mon service militaire, mon père m'offrit de diriger avec lui notre usine (Maurois, Climats,1928, p. 29):
8. Depuis le jour même où j'ai assumé la charge de diriger le pays vers sa libération, sa victoire et sa souveraineté, j'ai considéré que ma tâche devrait prendre fin lorsque serait réunie la représentation nationale et que les partis politiques se trouveraient ainsi en mesure d'assumer leurs responsabilités. De Gaulle, Mémoires de guerre,1959, p. 645.
Absolument :
9. Les différents chefs pratiques tendent (...) à se coordonner entre eux d'après une hiérarchie résultée des relations naturelles de leurs divers travaux. Ce concours spontané institue (...) une sorte de gouvernement plus général mais toujours réduit à sa puissance matérielle, plus propre à résister qu'à diriger. Comte, Catéchisme positiviste,1852, p. 250.
Spéc., MUS. Diriger un orchestre, une chorale. Conduire l'exécution d'une œuvre musicale à laquelle participe un certain nombre d'instrumentistes ou de chanteurs :
10. L'orchestre et les chœurs, (...) les dirige-t-il [le chef d'orchestre de l'Opéra] avec précision, avec souplesse, avec vigueur, avec éclat? P. Lalo, La Musique,1899, p. 175.
2. Régler le déroulement, la marche de, l'exécution de. Diriger un interrogatoire, un débat, une conversation, une discussion, des travaux, une recherche :
11. L'intendant dirigeait les travaux des ingénieurs, le subdélégué réunissait la corvée qui devait les exécuter. Tocqueville, L'Ancien Régime et la Révolution,1856, p. 105.
3. Exercer un ascendant, un certain pouvoir sur soi-même ou sur autrui, guider, contrôler. Diriger ses passions, sa volonté; diriger un élève; diriger le travail, les études de quelqu'un :
12. Elle [madame Willemsens] dirigeait admirablement bien leurs jeunes âmes [de ses fils] ne laissant entrer dans leur entendement aucune idée fausse. Balzac, La Grenadière,1832, p. 239.
Spéc. Guider quelqu'un dans sa vie morale ou religieuse (cf. directeur de conscience). Il plongea, pour être digne de diriger ces dames, dans l'étude des maîtres de la vie mystique et des fondateurs d'ordre (Barrès, Colline insp.,1913, p. 92).
Prononc. et Orth. : [diʀiʒe], (je) dirige [diʀi:ʒ]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1381 « faire aller dans un certain sens (ici fig.) » (Le Grand schisme, 6 ds Romania, t. 24, p. 211); 2. 1495 « conduire d'après certaines règles » (Jeh. de Vignay, Mir. hist., XXVII, 58, éd. 1531 ds R. Hist. litt. Fr., t. 10, 1903, p. 327); 1611 (Cotgr.); spéc. 1656 casuistique diriger l'intention (Pascal, Provinciales, éd. L. Lafuma, 7elettre, p. 397 b); 3. 1690 diriger la conscience, les études (Fur.); 1900 part. prés. subst. pol. « personnage qui dirige » (Nouv. Lar. ill.). Empr. au lat. class.dirigere « donner une direction déterminée » et « régler ». Fréq. abs. littér. : 4 860. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 7 853, b) 6 811; xxes. : a) 5 612, b) 6 943.

Diriger : définition du Wiktionnaire

Verbe

diriger \di.ʁi.ʒe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se diriger)

  1. Conduire en exerçant un pouvoir, un commandement.
    1. Régler l'exécution d'une action, l'organiser.
      • Diriger une manœuvre, une opération, une expédition.
      • Diriger un chantier, des travaux, des recherches.
      • Diriger un débat, une conversation, un interrogatoire.
    2. Commander, administrer un organisme, une institution.
      • Diriger un hôpital, un théâtre, une école.
      • Il dirige une PME de 150 personnes.
    3. Exercer une autorité sur un groupe.
      • Diriger une nation.
      • Diriger une armée, une classe, une équipe.
      • Diriger une chorale, un orchestre.
    4. (En particulier) Exercer une autorité intellectuelle ou morale.
      • Diriger un élève dans son travail, un étudiant dans ses recherches.
      • Diriger la conscience de quelqu’un.
  2. Orienter dans un certain sens ou d’un certain côté.
    • Pour remettre la machine en mouvement, on dirige d'abord l'arbre moteur dans le sens du vent, puis on écarte les voiles afin de garnir de nouveau les ailes. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 116)
    • Diriger ses pas, sa course, son vol vers quelque endroit.
    • Diriger ses regards sur un objet, vers un objet.
    • Diriger son attention sur quelque chose.
    1. Guider vers un point donné.
      Diriger un navire vers le port.
      Diriger un avion vers la piste d'atterrissage.
    2. Fixer ou envoyer dans une direction.
      • On écrivit au maire d’Allemant qui répondit qu'en effet le capitaine Bordes-Pagès avait été transporté le 9 Septembre à Allemant et que de là on l’avait dirigé sur Linthes. — (Joseph Ageorges, Une famille française au XIXe siècle (les Pagès et les Bordes-Pagès), J. Duvivier, 1920, p.442)
  3. (Droit) Poursuivre, accuser.
    • Diriger une accusation.
    • Des poursuites furent dirigées contre lui.
  4. (Pronominal) Aller vers.
    • […] : il attendait, près du portant de gauche, le moment de se diriger du pas d'un homme qui rêve dans la direction de Jimmy, son partenaire, dont la mimique exprimait aussitôt une singulière jubilation. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
  5. (Pronominal) Trouver la bonne direction, trouver son chemin.
    • Elle peine à se diriger dans l'obscurité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Diriger : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DIRIGER. v. tr.
Conduire d'après certaines règles, certains principes. Diriger des travaux, une compagnie, une maison religieuse, une entreprise, un théâtre. Diriger quelqu'un dans un travail. Diriger les études d'un jeune homme. En termes de Dévotion, Diriger la conscience de quelqu'un, ou, simplement, Diriger quelqu'un. Il signifie aussi Conduire, faire aller dans un certain sens, d'un certain côté; et il se dit tant au propre qu'au figuré. Diriger dans la bonne voie. Diriger ses pas, sa course, son vol vers quelque endroit. Diriger ses regards sur un objet, vers un objet. Diriger son attention sur quelque chose. Des poursuites furent dirigées contre lui. Il se dirigea vers la maison. L'aiguille aimantée se dirige vers le nord. En termes de Dévotion, Diriger son intention, Rapporter ses actions, ses vues à une fin déterminée, et plus ordinairement à une bonne fin.

Diriger : définition du Littré (1872-1877)

DIRIGER (di-ri-jé. Le g prend un e devant a ou o : je dirigeais, nous dirigeons) v. a.
  • 1Tourner d'un côté. Diriger ses regards sur un objet, ses pas vers un endroit.

    Fig. Diriger son attention sur quelque chose. On dirigea des poursuites contre lui.

    Fig. Son intérêt seul le dirige.

    Diriger ses passions, les régler.

  • 2Conduire, administrer. Diriger des travaux. Diriger une compagnie, une maison d'éducation.
  • 3Diriger la conscience de quelqu'un, être son directeur de conscience. Qu'est-ce qu'une femme que l'on dirige ? La Bruyère, III. Je voudrais qu'il me fût permis de crier de toute ma force à ces hommes saints qui ont été autrefois blessés des femmes : Fuyez les femmes, ne les dirigez point, laissez à d'autres le soin de leur salut, La Bruyère, ib. L'inquisition ayant fait mettre Ignace en prison parce qu'il dirigeait des dévotes, Voltaire, Mœurs, 139.

    Par extension. Je me suis toujours repentie d'avoir voulu diriger des femmes ; les hommes sont plus traitables et plus dociles, Maintenon, Lett. à Mme de Fontenai, t. II, p. 167, dans POUGENS.

  • 4 Terme de casuistique. Diriger l'intention, tourner, dans un acte mauvais, son intention vers ce qui, dans cet acte, est indifférent, de manière que le péché n'existe plus. Vous m'avez assuré qu'en dirigeant bien son intention on peut selon vos pères, pour conserver son honneur et même son bien, accepter un duel, l'offrir quelquefois, tuer en cachette un faux accusateur, Pascal, Prov. 7. Notre grande méthode de diriger l'intention, dont l'importance est telle dans notre morale que j'oserais quasi la comparer à la doctrine de la probabilité, Pascal, ib. Ainsi, pour éviter l'éternelle misère, Le vrai zèle au chrétien n'étant plus nécessaire, Tu sus, dirigeant bien en eux l'intention, De tout crime laver la coupable action, Boileau, Sat. XI.
  • 5 Terme d'astrologie. Tirer une ou plusieurs directions.
  • 6Se diriger, v. réfl. S'avancer vers. Il se dirigeait vers le château.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DIRIGER. Ajoutez :
7Envoyer, faire aller. Diriger un condamné vers le lieu où il doit subir sa peine.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « diriger »

Étymologie de diriger - Littré

Provenç. et espagn. dirigir ; ital. dirigere, de di… préfixe, et le latin regere, régir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de diriger - Wiktionnaire

(XIVe siècle) Du latin dirigere (« redresser, mettre en ligne droite, aligner, ranger », « disposer, ordonner », « diriger, tourner, conformer, régler », « envoyer, adresser »), dont le participe passé directus a donné « droit » en français.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « diriger »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
diriger diriʒe play_arrow

Conjugaison du verbe « diriger »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe diriger

Évolution historique de l’usage du mot « diriger »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « diriger »

  • ? « Gallardo l’emmènerait diriger l’équipe colombienne », a déclaré Valderrama dans le programme Líbero. Qu’est-ce que tu penses? pic.twitter.com/5WPpGQJTdK Breakingnews.fr, "Je prendrais Gallardo pour diriger l'équipe colombienne"
  • Dans l’histoire de l’OMC même, en 1999 alors que l’Asie prétendait que c’était son tour de diriger l’institution, le mandat de quatre ans fut, faute de consensus, divisé entre le Néo-Zélandais Mike Moore et le Thaïlandais Supachai Panitchpakdi. Les pays en développement qui avaient soutenu la candidature de ce dernier ont été vite désillusionnés. Au moment de prendre les rênes, il déclarait qu’il n’entendait pas jouer le rôle de leur avocat. Logique. Une fois à la tête d’une institution, tout dirigeant est appelé à jouer la carte globale. Un Africain à la tête de l’OMC ne pourrait en aucun cas privilégier une cause africaine même si elles ne manquent pas. En fait, il ne pourrait que décevoir les attentes souvent démesurées placées en lui. Le Temps, Au tour de l’Afrique de diriger l’OMC? - Le Temps
  • Martine Aubry va être réélue maire de Lille. Aucun suspense à attendre de l’installation du conseil municipal qui aura lieu, ce vendredi, au beffroi. Les questions qui se posent sont d’un autre ordre : comment la maire (PS) de Lille va-t-elle diriger son quatrième mandat ? , Elections municipales à Lille : Comment Martine Aubry va-t-elle diriger la mairie, sans les écolos ?
  • Faut pas prendre de but, faut pas prendre de but... Y’a qu’à diriger un club de natation, on prendra plus de but ! De Fabien Onteniente / 3 zéros
  • L'intelligence, c'est de se diriger soi-même ; la sagesse, c'est de faire faire par d'autres ce que je rêve. De Maurice Robert Lalonde / Ailleurs est en ce monde
  • Bien diriger une entreprise, c’est être capable de montrer à des employés ordinaires comment faire le travail des employés plus hauts placés. De John D. Rockefeller Jr
  • La voie des humains n'est pas en leur pouvoir, et il n'est pas donné à l'homme qui marche de diriger ses pas. De Jérémie / La Bible
  • Je n'ai jamais tenté de diriger mon destin ni de lutter contre. Au contraire, je me suis laissé mené par lui. De Jean Marais / Notes
  • C’est dommage, tous les gens qui savent comment diriger un pays sont occupés à conduire les taxis ou à couper les cheveux. De George Burns
  • En révolution, le premier de tous les principes est de diriger le mal qu’on ne saurait empêcher. De Honoré de Balzac
  • Il faut emprunter les idées du peuple si l'on veut le diriger. De Eric-Emmanuel Schmitt / L'Evangile selon Pilate
  • L’art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l’orchestre. De Herbert von Karajan
  • Il faut suivre la foule pour la diriger. Lui tout céder pour tout lui reprendre. De Antonin Artaud / Lettres
  • La voie des humains n'est pas en leur pouvoir, et il n'est pas donné à l'homme qui marche de diriger ses pas ! , Ancien Testament, Jérémie X, 23

Images d'illustration du mot « diriger »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Vidéos relatives au mot « diriger »

Traductions du mot « diriger »

Langue Traduction
Corse cunduce
Basque berunezko
Japonais
Russe вести
Portugais conduzir
Arabe قيادة
Chinois
Allemand führen
Italien piombo
Espagnol dirigir
Anglais lead
Source : Google Translate API

Synonymes de « diriger »

Source : synonymes de diriger sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « diriger »


Mots similaires