La langue française

Excessivement

Définitions du mot « excessivement »

Trésor de la Langue Française informatisé

EXCESSIVEMENT, adv.

A.− [Correspond à excessif A, B] Avec excès, de manière excessive; trop. Les habitudes excessivement parcimonieuses de la compagne que je me suis donnée (Maine de Biran, Journal,1815, p. 65).Intelligence respectueuse excessivement des signes (France, Orme,1897, p. 52).Certaines plaies (...) prolifèrent et bourgeonnent excessivement. Ce bourgeonnement intempestif prend le nom de cerise (Garcin, Guide vétér.,1944, p. 39):
1. ... parce que, voulant excessivement, nous croyons ne rien obtenir même en obtenant beaucoup; parce que, toujours hors de la nature, nous cherchons des joies extrêmes, et nous oublions que la félicité n'est point une succession d'éclairs rapides, mais une lumière douce et durable. Senancour, Rêveries,1799, p. 136.
B.− P. exagér. [Sans idée d'excès] Extrêmement; très, beaucoup. C'est grave, c'est très grave, c'est excessivement grave (Sandeau, Mllede La Seiglière,1848, p. 206).Il mange excessivement peu (Goncourt, Journal,1885, p. 454).Les choses depuis 1919 n'ont pas excessivement changé (Valéry, Variété III,1936, p. 205):
2. La reine est ravissante, excessivement douce et bornée. Mais enfin il y a quelque chose de choquant dans ce couple royal qui est littéralement entretenu par ses sujets... Proust, Guermantes,1921, p. 528.
Prononc. et Orth. : [εksεsivmɑ ̃], [e-] ou [ekse-]. Cf. é-1. Mais aussi [εkse-] (cf. Pt Rob. et excessif). Admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1359 « d'une manière excessive » (Varin, Archiv. administ. de la ville de Reims, t. III, p. 142 ds Littré). Dér. de excessif*; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 422. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 961, b) 587; xxes. : a) 473, b) 374. Bbg. Mat. Louis-Philippe 1951, p. 63, 240. − Nouv. mises en garde de l'Ac. fr. Déf. Lang. fr. 1970, no54, p. 4. − Rigaud (A.). Parlez-vous hexagonal? Vie Lang. 1969, no212, pp. 649-651.

Wiktionnaire

Adverbe

excessivement \ɛk.se.siv.mɑ̃\

  1. Avec excès, à un degré excessif.
    • Ma tante n’est plus si excessivement mal. — (Marquise de Sévigné, 29 avr. 1672.)
    • Puisqu’il en est question, je vous dirai tout net que cette liberté me déplaît excessivement. — (Pierre Augustin Caron de Beaumarchais, Barb. de Sév. II, 15.)
    • Elle est devenue excessivement difficile pour sa chaussure, elle veut faire valoir son pied, […] — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
  2. Extrêmement
    • On fabrique actuellement des tubes capillaires en verre excessivement fins. Ceux-ci, étirés par des ouvriers spéciaux, ont d’ordinaire une ouverture de deux dixième de millimètre. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Pendant la première semaine, la brise fut très légère et excessivement variable, tournant constamment du Nord au Suroit, en passant par l’Est [sic]. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
      Selon l’usage, l’auteur aurait dû écrire […] constamment du nord au suroit, en passant par l’est.
  3. (Avec de) Un nombre excessif de, une quantité excessive de.
    • Face à des besoins d’argent pour répondre à la demande, les autorités monétaires ont créé excessivement de monnaie, entraînant un déséquilibre de la balance des paiements. — (Bernard Kouassi, Innovations technologiques et productions agricoles en Afrique de l’Ouest, 2009, ISBN 9782811101954)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXCESSIVEMENT. adv.
D'une manière excessive. Il est excessivement gros. Boire excessivement. Louer excessivement.

Littré (1872-1877)

EXCESSIVEMENT (è-ksè-si-ve-man) adv.
  • Avec excès, à un degré excessif. Ma tante n'est plus si excessivement mal, Sévigné, 29 avr. 1672. Puisqu'il en est question, je vous dirai tout net que cette liberté me déplaît excessivement, Beaumarchais, Barb. de Sév. II, 15.

REMARQUE

Ne dites pas : Ce vers est excessivement harmonieux, cet adverbe ne pouvant s'appliquer à une qualité que l'on regarde comme bonne, JULLIEN. Cette remarque doit être restreinte : elle est juste pour les qualités qui impliquent douceur, finesse ; mais elle ne l'est pas pour les autres. Voici des exemples qui n'ont rien de blâmable : Mme la maréchale est excessivement sérieuse, Maintenon, Lett. au duc de Noailles, 19 déc. 1700. Les âmes excessivement bonnes sont volontiers imprudentes, Marivaux, Paysan parv. part. 2. Mais on ne dira pas excessivement mieux : Sarrette, directeur du Conservatoire, n'était pas musicien, mais il était excellent logicien, ce qui valait excessivement mieux, Ad. Adam, Derniers souven. d'un musicien, Gossec.

HISTORIQUE

XVIe s. On puelt et trop aymer la vertu, et se porter excessivement en une action juste, Montaigne, I, 223.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

EXCESSIVEMENT. - HIST. Ajoutez :

XIVe s. Comme aucuns forains se sont dolus par devers nous, sur ce que yl se dient estre trop excessivement taillié ou temps passé (1359), Varin, Archiv, administ. de la ville de Reims, t. III, p. 142. S'il veulent dire et maintenir que trop excessivement aient esté imposez (1386), Varin, ib. p. 677.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « excessivement »

Dérivé de excessif, par son féminin excessive, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Excessive, et le suffixe ment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « excessivement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
excessivement ɛksesivmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « excessivement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « excessivement »

  • Qu'est-ce que l'éternité ? Une minute excessivement intense. De Pierre Drieu La Rochelle / Etat civil
  • Une des malédictions de la solitude, c'est qu'elle vous contraint à penser excessivement à vous-même. De Jean Prieur / Les témoins de l'invisible
  • Le poisson est un animal dont la croissance est excessivement rapide entre le moment où il est pris et le moment où le pêcheur en fait la description à ses amis. De Anonyme / The Christian Herald
  • Il faut vivre vieux, et même très vieux, et même excessivement vieux. Ainsi on a eu le plaisir, au fil des années, d'enterrer les gens qui se moquent de vous. De Jean Dutourd
  • Parmi ceux qui lisent, il y en a vingt qui lisent des romans, contre un qui étudie la philosophie. Le nombre de ceux qui pensent est excessivement petit, et ceux-là ne s’avisent pas de troubler le monde. De Voltaire / Lettres philosophiques
  • Pour être heureux en ménage, il faut être ou homme de génie marié à une femme tendre et spirituelle, ou se trouver, par l'effet d'un hasard, tous les deux excessivement bêtes. De Honoré de Balzac / Petites misères de la vie conjugale
  • On pouvait s'y attendre. Je sais qu'Edouard Philippe est un homme politique excessivement populaire. C'est un homme qui a un moral, un mental, une compétence en tant que grand serviteur de l'État. Mais aujourd'hui, si on veut dessiner un avenir différent pour les deux prochaines années, un changement d'équipe était nécessaire. France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, Démission d'Edouard Philippe. "Un homme loyal, excessivement populaire" réagit le député du Rhône, Bruno Bonnell
  • → Soyez vigilant lorsque la temperature entre l’eau et l’air est importante : avant la baignade, ne vous exposez pas excessivement au soleil, mouillez-vous la tete, la nuque et le ventre en rentrant progressivement dans l’eau , Culture - Loisirs | Vaucluse : ces plans d'eau où la baignade est surveillée ou pas
  • « Patrice Garande vient d’un milieu très modeste, j’ai bien connu son papa aujourd’hui décédé, explique Fortin. Il a reçu une éducation où il fallait être rigoureux, travailleur. Son adjoint Jean-Marie Huriez est du même tonneau. Ce sont des types excessivement exigeants. » , TFC : « Travailleur », « excessivement exigeant », parfois « blessant »… Qui est Patrice Garande, le nouvel entraîneur toulousain ?
  • «Chaque État a ses règles pour qu’un candidat puisse se qualifier pour les bulletins de vote. C’est excessivement difficile et ça prend une énorme organisation. Ce n’est pas un hasard s’il y a seulement deux partis majeurs aux États-Unis. Sans organisation majeure déjà en place, c’est extrêmement difficile de faire campagne», explique-t-il. Le Journal de Québec, Un face-à-face Trump-West peu probable | JDQ
  • En Suède, les étudiants, peu importe leur condition socio-économique, ont droit à une bourse de 823 couronnes (76 euros) par semaine en 2019. Un apport apprécié par les étudiants qui bénéficient à 88 % de cette bourse, qui peut être complétée par des prêts du gouvernement allant jusqu'à 1.892 couronnes (176 euros) par semaine. Les taux d'intérêt sur ces prêts restent excessivement bas, 0.13 % en 2018. Les étudiants ont ensuite vingt-cinq ans pour entièrement rembourser leur prêt. En général, un emprunteur rembourse la totalité de sa dette au bout de vingt-deux ans. Une période de temps plus longue qui leur permet de moins payer au début de leur carrière, quand leur salaire est moins élevé. Les Echos Start, Financer et réussir ses études : ce que ces pays font mieux que la France | Les Echos Start
  • On parle souvent du Centre Bell comme l’amphithéâtre « exemple » de la Ligue nationale de hockey. Le domicile du Canadien de Montréal est bruyant puisque les Québécois sont des individus excessivement passionnés. Par contre, depuis quelques années, on peut apercevoir quelques bancs vides, ce qui n’était pas le cas dans le temps d’Alex Kovalev. Cela dit, où se situe le Temple montréalais parmi les autres édifices de la Ligue nationale? Lequel des bâtiments de la LNH possède l’ambiance la plus désenchantée? DansLesCoulisses.com, Le Centre Bell n’est plus le summum des amphithéâtres

Traductions du mot « excessivement »

Langue Traduction
Anglais excessively
Espagnol excesivamente
Italien eccessivamente
Allemand übermäßig
Chinois 过度地
Arabe بإفراط
Portugais excessivamente
Russe чрезмерно
Japonais 過度に
Basque gehiegi
Corse eccessivamente
Source : Google Translate API

Synonymes de « excessivement »

Source : synonymes de excessivement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « excessivement »

Excessivement

Retour au sommaire ➦

Partager