Énormément : définition de énormément


Énormément : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉNORMÉMENT, adv.

Marquant la quantité ou l'intensité, renforçatif de beaucoup ou de très, souvent employé p. exagér. et fam. :
Le mot énormément encore s'emploie sans cesse. Il se dit indifféremment pour beaucoup. Pourquoi ne ferait-on pas remarquer que ce sens excessif est devenu tout naturel dans une époque excessive elle-même, qui dans l'habitude porte tout à l'excès, et où l'on ne croit avoir beaucoup que quand on a trop? Sainte-Beuve, Nouveaux lundis,t. 11, 1863-69, p. 222.
A.− Énormément employé seul :
1. [Exprimant la quantité]
a) [Modifiant un verbe] En très grande quantité, dans des proportions considérables. Consommer, dépenser, manger énormément; lire, parler, travailler énormément; grandir, grossir énormément. Ils buvaient énormément, mangeaient avec fureur (Duhamel, Désert Bièvres,1937, p. 156).Le taux de mortalité a baissé énormément (Lesourd, Gérard, Hist. écon.,1966, p. 489).
[Avec une valeur temporelle, exprimant une longue durée ou la répétition fréq.] Nous ne nous verrons pas énormément, cet hiver (Flaub., Corresp.,1860, p. 386).
b) [En fonction pronom., comme intensif de beaucoup] Un très grand nombre de choses. J'y ai vu beaucoup, énormément (Flaub., Corresp.,1846, p. 331).J'ai énormément à faire, maman, vous le savez; beaucoup de travail (Bernanos, Joie,1929, p. 539).
2. [Exprimant l'intensité]
a) [Modifiant un verbe ou une loc. verbale] Aimer, intéresser, plaire énormément; s'amuser, souffrir énormément; faire énormément plaisir. Il m'ennuie énormément, il m'exaspère (Frapié, Maternelle,1904, p. 57).
b) [Devant un adj., comme synon. emphatique ou comme renforçatif de très] Cet homme extraordinaire, (...) s'étoit néanmoins rendu énormément coupable (J. de Maistre, Soirées St-Pétersbourg,t. 2, 1821, p. 68).[Les deux pauvres hommes] énormément intimidés, et flattés jusqu'au cœur (Barbusse, Feu,1916, p. 325).
c) [Devant un adv.] Les officiers de hussards bleus, (...) ne semblaient pas avoir pour les simples citoyens énormément plus de mépris que les officiers de chasseurs (Maupass., Contes et nouv.,t. 2, Boule de Suif, 1880, p. 117).C'est énormément trop déjà! (Céline, Voyage,1932, p. 541).
B.− Énormément de
1. [Exprimant la quantité]
a) [Devant un nom au plur. ou un coll.] Un très grand nombre (de personnes ou de choses). Énormément de gens. Il ne pouvait travailler à une tragédie sans manger énormément d'œufs sous toutes les formes (Champfl., Avent. MlleMariette,1853, p. 126).Il y avait énormément de monde à ce bal (Loti, Mariage,1882, p. 268).
b) [Devant un nom au sing. exprimant une grandeur mesurable ou ce qui y est assimilé] Une très grande quantité. Énormément de temps. Une femme de la société, (...) qui coûtait énormément d'argent à son mari (Goncourt, Journal,1889, p. 959).
2. [Exprimant l'intensité; devant un nom abstr. désignant un phénomène moral ou intellectuel] Énormément de peine, de plaisir. Vous êtes atteint de beaucoup, d'énormément de talent (Villiers de L'I.-A., Contes cruels,1883, p. 57)
Prononc. et Orth. : [enɔ ʀmemɑ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Ca 1370 enormement (J. Le Fèvre, Les Lamentations de Matheolus, éd. A. G. van Hamel, III, 381); 1549 enorméement (Est.); 1611 enormément (Cotgr.). Dér. du rad. de énorme*; suff. -ment.*, avec réfection d'apr. les adv. en -ément. Fréq. abs. littér. : 473. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 313, b) 984; xxes. : a) 523, b) 901. Bbg. Bastin (J.). Adv. de manière. In : Nouv. glanures gramm. Riga, 1907, p. 29. − Spitzer (L.). Warum énormément und warum romanisch -mente? Z. rom. Philol. 1925, t. 45, pp. 281-289.

Énormément : définition du Wiktionnaire

Adverbe

énormément \e.nɔʁ.me.mɑ̃\

  1. D’une manière énorme.
    • Le fait, d’ailleurs, est patent, incontesté, affirmé de tous côtés : l’aisance s’est énormément développée parmi les ruraux des Côtes-du-Nord. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  2. (Avec de) Un nombre énorme de. Une quantité énorme de.
    • Nous avons de bonnes touches, beaucoup d’insolence, énormément de liberté de langage. — (Gustave Flaubert, Correspondance, Édition Conard, 1926, p. 141)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Énormément : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉNORMÉMENT. adv.
D'une manière énorme. Énormément grand. Il prétend avoir été énormément lésé. Il a souffert énormément.

Énormément : définition du Littré (1872-1877)

ÉNORMÉMENT (é-nor-mé-man) adv.
  • D'une manière énorme. Il est énormément grand. Il prétend avoir été lésé énormément.

HISTORIQUE

XVe s. Icellui suppliant voyant le dit Estienne enormement battu et gourfolé…, Du Cange, affillare.

XVIe s. Et par quatre jours ne cesse de tempester enormement, Rabelais, Pant. v, 6. Lesquels, à l'ouïr crier, pensoient qu'il fut enormement blessé, Despériers, Contes, XII.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « énormément »

Étymologie de énormément - Littré

Énorme, et le suffixe ment. C'est par un abus, que l'usage a consacré, que l'on dit énormément, et non énormement (prononciation que du reste on entend quelquefois).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de énormément - Wiktionnaire

Dérivé de énorme, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « énormément »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
énormément enɔrmemɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « énormément »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « énormément »

  • Je n'attends rien des autres, j'attends énormément de moi. Je n'ai rien à attendre et puis je n'aime pas attendre. Je n'aime pas attendre des autres parce que ça sous-entend qu'on se doit quelque chose, et ils ne me doivent rien. Je suis sceptique sur le concept « des autres » parce que, c'est idiot ce que je vais vous dire, mais j'ai été frappé pendant cette crise de voir que la première réaction, que ce soit à Sydney, à Londres, à Paris, à New York, ait été de se battre physiquement pour du papier toilette, et que la première réaction, lorsque le confinement a été levé et qu'on a demandé aux gens à quoi ils rêvaient, ils ont répondu : « aller chez le coiffeur ». C'est idiot. Je n'attends rien des autres, de ces autres-là qui rêvent de vivre avec un rouleau dans une main et une raie bien faite sur la tête. Je pense qu'il vaut mieux se débrouiller tout seul avec le peu qu'on a. Je n'attends rien. France Culture, Jean-Paul Dubois : « Je n'attends rien des autres, j'attends énormément de moi »
  • Le légendaire numéro 8 italien s’est longuement confié au Figaro. Entre autres thèmes, Sergio Parisse évoque les bénéfices que cet arrêt forcé a eu sur son physique, lui qui fêtera ses 37 ans le 12 septembre prochain. «Ça ne m’était jamais arrivé, en vingt ans de carrière professionnelle, de m’arrêter aussi longtemps. Ne pas enchaîner les matchs, ne pas prendre de coups, ça a fait énormément de bien à mon corps. J’en ai profité pour faire des choses que je n’ai pas toujours le temps de faire. Des entraînements un peu moins intenses au niveau de la force et de la vitesse, mais plus d’étirements. C’était du bonus car je suis assez raide (rires). La tête et le corps vont bien, le club et moi souhaitions prolonger, donc…» Sport24, Parisse au Figaro : «Ne pas prendre de coups, ça a fait énormément de bien à mon corps» - Fil Info - Top 14 - Rugby
  • Kate Middleton ressemble énormément à la Reine Elisabeth II ! MCE TV, Kate Middleton ressemble énormément à la Reine !
  • Si le joueur est aussi prêt physiquement, c’est aussi parce qu’il s’est entretenu dans son pays natal, en Slovénie, pendant le confinement : “J’ai fait beaucoup de sport. Essentiellement du tennis”. Véritablement heureux de pouvoir rejouer, il ne cache pas que le basketball lui a énormément manqué : “Évidemment la chose la plus dure pour moi était de ne pas être en mesure de jouer au basketball”. De fait, il n’a pas pensé une seconde à renoncer à la reprise, malgré les conditions sanitaires et le climat social actuel aux États-Unis : “Je n’ai jamais hésité (à reprendre la saison). J’ai toujours voulu jouer. Le basketball me manquait beaucoup”. Bonne nouvelle pour les fans de Dallas, car Luka Doncic semble plus prêt que jamais à retrouver les terrains. , Luka Doncic - "Le Basketball m'a énormément manqué"
  • “La musique d’Ennio Morricone, comme celle de Carpenter, a énormément influencé la musique de Zombie Zombie. C’est l'un des compositeurs que l’on découvre en premier quand on est enfant. J’ai ce souvenir, petit, du western du mardi. Un rendez-vous important dans les années 1980. C’est là que j’ai vu mes premiers westerns et, forcément, ceux de Sergio Leone. Ça fait partie des premières musiques qui te restent dans la tête : que ce soit Pour une poignée de dollars et évidemment la scène de l’harmonica dans Il était une fois dans l’Ouest. Des instants qui ont marqué toute une génération. Encore aujourd’hui, les enfants retrouvent le même attachement que nous, il y a 20 ou 30 ans, aux musiques de Morricone. Les Inrockuptibles, Chassol : “Morricone a énormément infusé dans la pop music”
  • Je pense beaucoup de mal de l'uniforme. En particulier, parce qu'il se froisse énormément. De Francis Blanche
  • J'aime énormément la liberté et je déteste qu'on me donne des ordres. De Augustin Legrand
  • Toute chose qui est, si elle n'était, serait énormément improbable. De Paul Valéry
  • Il existe une manière de dire en bien énormément de mal de son prochain. De Achille Chavée / Décoctions II
  • Les lits, comme les enfants, se ressemblent énormément lorsqu'ils sont jumeaux. De Groucho Marx
  • Je me permets quelquefois de réfléchir entre mes repas, ce qui me fait perdre énormément de temps. De Charles Péguy
  • Quand les riches font l'amour, ils ont énormément de plaisir ; quand les pauvres baisent, ils ont énormément de gosses. De Patrick Timsit / Fallait pas l'ouvrir

Traductions du mot « énormément »

Langue Traduction
Corse verry assai
Basque egia asko
Japonais とても
Russe очень сильно
Portugais muito
Arabe كثيرا
Chinois 很多
Allemand sehr viel
Italien molto
Espagnol mucho
Anglais verry much
Source : Google Translate API

Synonymes de « énormément »

Source : synonymes de énormément sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « énormément »


Mots similaires