Envahir : définition de envahir


Envahir : définition du Wiktionnaire

Verbe

envahir \ɑ̃.va.iʁ\ transitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. Occuper par force, avec violence, en parlant des humains.
    • A la suite du terrible massacre des juifs de la péninsule ibérique, en 1391, le Call de Perpignan fut envahi, en 1392, et devint la proie du meurtre et du pillage. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937, p.129)
    • Historiquement, lorsqu'une ethnie envahit le territoire d'une autre ethnie, elle la réduit habituellement en servitude. — (L’insoutenable légèreté du darwinisme, dans Le Québec sceptique, n°60, pp.40-47, été 2006)
    • Avant que la Chine n’envahisse le Tibet en 1950, plusieurs centaines de milliers de moines (et de nonnes) vivaient dans quelque 6000 monastères. — (Louis Dubé, La sagesse du dalaï-lama : Préceptes et pratique du bouddhisme tibétain, dans Le Québec sceptique, n°66, p.5, été 2008)
  2. (Figuré) Prendre beaucoup de place en parlant des choses humaines.
    • Une colère sourde et terrible, qu’il tentait vainement de refréner, l’envahit et le domina. — (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • La Banque, qui à l’origine s’appelait Banco, est l’un des plus anciens jeux de cartes pratiqués en France, avant d’envahir l’Europe. — (Frans Gerver, Le Guide Marabout de tous les jeux de cartes, Gérard & C°, Verviers, 1966, p. 45)
  3. (Par hyperbole) Occuper en nombre un espace que l'on s’approprie de fait.
    • On pouvait alors déterminer la marche des races dites rouges. Parti des steppes mongoles, un courant humain déferlait en Sibérie, gagnait l’Alaska, envahissait peu à peu l’Amérique du Nord. — (René Thévenin & Paul Coze, Mœurs et Histoire des Indiens Peaux-Rouges, Payot, 1929, 2e éd., p. 15)
    • (Figuré) Espèce héliophile, le Genêt à balai envahit les cultures abandonnées et […] les clairières des forêts ainsi que les coupes après l’abatage […] — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises, les associations végétales de la vallée de La Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 127)
    • En avril 1872, les mouches de la Saint-Marc envahirent Paris et sa région. Elles volaient en abondance et venaient s'abattre sur les passants. L'apparition surprenante en nombre prodigieux de cet insecte fit craindre à certains l'annonce d'un fléau. — (Vincent Albouy, Des insectes en ville, Éditions Quae, 2017, p. 33)
  4. (Par extension) S’installer à une place occupée auparavant par autre chose.
    • Il faut avoir soin de les élaguer convenablement et de détruire le gui parasite qui les envahit fréquemment. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 136)
    • Marcoul reposait de si étrange façon qu’elle courut chercher l’officier de santé au village, mais c’était vain de lui poser des sangsues derrières les oreilles et de lui inciser les lobes : la paralysie avait envahi les deux cotés du corps. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Mais enfin c’était un flot de luthéranisme qui envahissait l’Angleterre consentante. — (Berthe Gavalda, Les Églises en Grande-Bretagne, Que sais-je?, Presses universitaires de France, 1959, p. 7)
    • […], et la pluie se met à tomber en torrents, inondant le camp et envahissant nos tentes, malgré les profondes rigoles que j'ai fait creuser autour. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 154)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Envahir : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENVAHIR. v. tr.
Occuper par force, avec violence. Envahir un État, une province. Son armée eut bientôt envahi leur territoire. Fig., Il se sentait envahi par la tristesse. La politique envahit tout. Par extension, il se dit des Choses. Les eaux avaient envahi ce terrain. Les mauvaises herbes envahissent ce champ.

Envahir : définition du Littré (1872-1877)

ENVAHIR (an-va-ir) v. a.
  • 1Occuper par force. Son armée eut bientôt envahi leur territoire. Il a envahi mon héritage. La Macédoine, son ancien royaume tenu par ses ancêtres depuis tant de siècles, fut envahie de tous côtés comme une succession vacante, Bossuet, Hist. III, 5.

    Absolument. Lorsque César menace d'envahir, le sénat crie à son tour et n'espère plus qu'en Pompée, Montesquieu, Rom. X.

    Il se dit aussi des animaux. Les sauterelles envahissent des contrées entières. Les rats avaient envahi sa maison.

  • 2Il se dit de l'action de s'emparer du commerce et autres choses comparées à un domaine. Les Hollandais de Curaçao envahissent une grande partie du commerce de la colonie française, Raynal, Hist. phil. XIII, 45.
  • 3Occuper, gagner, en parlant du feu, de l'eau, des plantes, etc. L'eau envahissait rapidement le bâtiment. Tout un quartier était envahi parle feu. Ces plates-bandes sont envahies par les mauvaises herbes.

    Fig. La politique envahit tout, on ne s'occupe que de politique.

HISTORIQUE

XIe s. Tout par seit fel qui nes [soit très félon qui ne les] vait envaïr [attaquer], Ch. de Rol. CLI.

XIIe s. Et par lor grant barnage ert [sera] Sassogne envaïe, Sax. X. Car trop sembleroit estre orguel et desverie D'envaïr son seignor, se ainçois nel desfie, ib. XXXII. Joaz le mestier Deu cum prestres envaï, Encensa cum evesques in domo domini, Th. le mart. 75.

XVIe s. Il fit entreprise avec une grosse armée de invahir le royaume de France, Carloix, I, 16.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Envahir : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « envahir » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « envahir »

Étymologie de envahir - Littré

Provenç. envazir, envair ; espagn. invadir ; ital. invadere ; du latin invadere, de in, dans, et vadere, aller (voy. je VAIS). Sauf l'italien, les autres langues romanes ont formé leur verbe comme si le latin était invadire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de envahir - Wiktionnaire

Du latin invadere (« envahir »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « envahir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
envahir ɑ̃vair play_arrow

Conjugaison du verbe « envahir »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe envahir

Évolution historique de l’usage du mot « envahir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « envahir »

  • Une semaine à envahir le métro parisien dans une centaine de stations parmi les plus fréquentées… La ville d'Alès (Gard) a profité d'une offre promotionnelle pour occuper 705 emplacements publicitaires dans les couloirs du métro du 15 au 21 juin. Selon le « Midi Libre » , la ville n'aurait déboursé que 20.000 euros, soit le quart du montant habituel dans cette campagne. Sur une semaine, l'audience est estimée par le métro parisien à 4,9 millions de personnes. Les Echos, La ville d'Alès envahit le métro parisien | Les Echos
  • Après l’installation des parapluies multicolores entre Madeleine et Concorde, puis des ballons de l'artiste portugaise Patricia Cunha, c’est au tour des fleurs d’envahir le ciel et de colorer les rues de Paris, pour notre plus grand bonheur ! Le Bonbon, Un magnifique ciel de fleurs va envahir une rue parisienne
  • [VR] La publicité pourrait envahir les expériences en VR de Sony JeuxVideo-Live, La publicité pourrait envahir les expériences en VR de Sony - News @JVL
  • Un bateau est conçu pour aller sur l'eau, mais l'eau ne doit pas y entrer. De la même façon, nous sommes conçus pour vivre dans le monde mais le monde ne doit pas nous envahir. De Sathya Sai Baba
  • Jouer un rôle, c’est se laisser habiter sans se faire totalement envahir. C’est une manière d’apprivoiser quelqu’un. De Marion Cotillard / Isa - Mars 2007
  • Personne ne peut envahir la pensée parce que la pensée c'est l'exil et que chacun a l'exil qu'il désire. De Sylvain Trudel / Le Souffle de l'Harmattan
  • On ne lutte pas contre l'amour, on se laisse envahir. Avant qu'il ne soit trop tard. Tout de suite. De André Mathieu / Complot
  • Un film peut coûter 30 millions de dollars... Avec autant d’argent j’aurais de quoi envahir un pays ! De Clint Eastwood
  • Les Américains veulent envahir car ils n'ont pas d'histoire. De Jean-Luc Godard / Hollywood contre Billancourt
  • Quand j’écoute trop Wagner, j’ai envie d’envahir la Pologne. De Woody Allen / Meurtre mystérieux à Manhattan
  • Je cherche un être à envahir. De Henri Michaux

Traductions du mot « envahir »

Langue Traduction
Corse invintà
Basque inbaditu
Japonais 侵入する
Russe вторгаться
Portugais invadir
Arabe لتغزو
Chinois 入侵
Allemand eindringen
Italien invadere
Espagnol invadir
Anglais to invade
Source : Google Translate API

Synonymes de « envahir »

Source : synonymes de envahir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « envahir »


Mots similaires